Aulnay-sous-Bois : l'étrange préemption du 2, rue Ordener

Publié le 12 Juillet 2011

2rueordener.jpg

Nous sommes situés au croisement des rues Camille Pelletan et Ordener. Du ciel, on distingue assez nettement un parking. Pour les habitués du quartier, c'est le lieu de rendez-vous des randonneurs avant leur départ. Mais ce n'est pas le sujet du jour. Une fois de plus il sera question d'urbanisme puisque la maison au toit orange du 2, rue Ordener dont le terrain longe cet espace de stationnement a été préemptée par la mairie. Elle en a évidemment parfaitement le droit.

Toutefois, en cas de préemption, il est de rigueur d'expliciter une destination, c'est-à-dire la raison pour laquelle la municipalité a jugé utile d'acquérir ce bien. Or, dans le cas présent, malgré quelques coups de fil passés aux services concernés, il est impossible à l'heure actuelle de savoir exactement à quoi ce terrain va servir.

Ordener2

On m'a d'abord indiqué qu'il s'agirait probablement d'agrandir le parking. Une nouvelle qui m'a laissé pantois puisque lors d'une réunion de conseil de quartier, organisée peu de temps auparavant dans le secteur Vieux-Pays Roseraie Bourg, Bruno Defait, alors encore adjoint-au maire délégué aux transports, nous expliquait au contraire que la stratégie municipale était de limiter la place dédiée aux voitures dans la ville.

En échangeant plus tard avec un autre interlocuteur l'extension du parking a paru beaucoup moins évidente. Le terrain qui constitue une réserve foncière, m'a-t-on précisé, pourrait très bien être destiné à accueillir des logements. La possibilité d'un changement de zonage de la parcelle actuellement en secteur pavillonnaire (UG) et d'une enquête publique pour le valider m'a clairement été signifiée. Depuis, évidemment, quelques riverains du secteur sont inquiets et en alerte simplement parce qu'ils ne savent pas ce qu'il va se passer. On a tous besoin d'un minimum de visibilité pour pouvoir se projeter. Ce n'est pas les salariés de PSA qui diront le contraire, même si cela n'a pas de rapport direct.  

Ordener3.jpg 

Alors quid de ce terrain ? Extension de parking, construction de logements, changement de zone au niveau du plan local d'urbanisme ? Va-t-on prendre le temps de concerter convenablement les habitants du quartier avant tout début de réalisation ? En attendant la réponse à ces questions le mystère de l'étrange préemption du 2, rue Ordener reste entier...

Stéphane Fleury

Rédigé par Stéphane Fleury

Publié dans #Urbanisme

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article

mariella 13/07/2011 08:43


A CE JOUR COMBIEN DE PAVILLONS ET TERRAINS PREEMPTES DEPUIS 2008 ET POUR QUEL BUDGET? Chaque citoyen a le droit de savoir . j ai entendu parler du 32 rue de Picardie " un délaissé" qu'en est-il
?
Le haut de la pyramide ne suffit plus à la municipalité,
Les Aulnaysiens partent, est-ce là le dessain de la mairie ? Pousser les habitants des zones pavillonnaires à partir pour pouvoir s'offrir sur un plateau son désir grandiloquesque d' immeubles en
modifiant au coup par coup le PLU. Ca en devient révoltant et me laisse à penser que de gros intérêts sont là dessous. Ca critique le pouvoir en place et ça agit de la même manière : pas de
concertation, du clientélisme, autoritarisme, pas de transparence, bref la liste est longue autant que ma déception et, au vu de ce cauchemar, il me prend l'envie de penser que je vais me réveiller
et entendre les oiseaux chanter dans les tilleuls de l'arc en ciel. Je reste convaincue que l'on peut concilier logement et cadre de vie. Mais les erreurs de densité du passé (3000)font figure
d'exemple aujourd'hui pour les constructions à venir peut être que la municipalité s'est inspirée de villes comme Saint Denis ou Bobigny, des villes sans âme ....


marc masnikosa 12/07/2011 21:22


A on nous cite Bruno Defait,pendant 3 ans ils nous a expliquer qu il faut construire du logement,il a fait du n importe quoi et maintenant il se sauve en demitionnant et la pas d accord il doit des
comptes au Aulnaysiens sur ses actions et surtout inaction et ca pour les annees a venir maintenant quelle rumeur local est la bonne il est candidat a la deputation et vat il rejoindre le frond de
gauche et Melanchon? si quellequ un a la reponse


Jean Louis KARKIDES 12/07/2011 13:19


Continue à nous annoncer toutes ces " bonnes nouvelles".
Malheureusement , sans être devin , cela va continuer, que reste t'il à faire? Informer, s'opposer?
Il est des jours où l'on se rend compte que la démocratie a ses limites face à un pouvoir qui est au bord de ces principes.