Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
15 avril 2015 3 15 /04 /avril /2015 10:04
Les trains de marchandises ne passeront pas par les terrains du site PSA d’Aulnay-sous-Bois

Exit le projet, étudié par le ministère des Transports, de faire passer une autoroute ferroviaire par les terrains PSA à Aulnay-sous-Bois. C'est l'annonce faite hier par le Premier ministre, Manuel Valls, devant les maires d'Ile-de-France, au Parc floral de Paris.

L'hypothèse, avancée à plusieurs reprises au cours des derniers mois, faisait grincer des dents du côté de PSA, mais aussi des élus locaux. Le maire (UMP) Bruno Beschizza s'en réjouit, jugeant que le projet d'aménagement du site était « incompatible avec l'implantation d'un site de ferroutage ». Il met en avant les « nuisances engendrées par le trafic incessant des poids lourds », mais aussi des conséquences « néfastes » pour l'emploi. Manuel Valls a également annoncé que l'Etat allait « intervenir fortement » dans le plan de reconversion du site industriel, dont la fermeture avait été annoncée en juillet 2012.

Source : Le Parisien

Repost 0
Publié par Aulnaylibre ! - dans Transports
commenter cet article
13 avril 2015 1 13 /04 /avril /2015 20:55
Des trains de marchandises pourraient passer par les terrains du site PSA d’Aulnay-sous-Bois !

Certains y voyaient déjà pousser le village olympique... Mais il est peu probable que le site PSA d’Aulnay, où travaillaient 3000 personnes il y a encore trois ans, accueille en 2022 les sportifs du monde entier. Ce qui est sûr en revanche, c’est que les idées ne manquent pas pour reconvertir la «pépite», ces 160 ha (plus que la Défense), enserrés par deux autoroutes, à proximité de la future gare du métro du Grand Paris. Et que le débat a largement dépassé l’échelon local.

Une hypothèse refait régulièrement surface : celle d’y faire passer... des trains de marchandises. Ceux de «l’autoroute ferroviaire», ce projet de liaison ferrée entre Dourges (Pas-de-Calais) et Tarnos (Landes), dont l’objectif est d’alléger le trafic routier.

Cette piste a été avancée par le ministère des Transports. Lequel a commandé des études sur le sujet à la Société du Grand Paris (SGP), qui planchait déjà de son côté sur l’implantation des ateliers de maintenance du futur métro automatique. L’idée serait «de ne pas perdre l’embranchement ferroviairequi existe aujourd’hui sur le site», indique-t-on au cabinet du ministre Alain Vidalies. Cet embranchement permettait à PSA de transporter ses voitures neuves par le rail. Le ministère précise toutefois qu’«aucune décision n’est prise à ce stade». Il semble d’ailleurs que Matignon ne soit pas convaincu par le projet.

L’idée est loin de plaire à tout le monde. PSA, propriétaire des terrains, souligne simplement que «le projet est incompatible avec le Masterplan». Celui-ci, élaboré par la direction immobilière du groupe automobile, propose la transformation du site en espace «hybride», mêlant activités, logements et espaces verts. «Tout cela prendra des années», rappelle un porte-parole. En attendant, quelques installations se précisent : celle des ateliers de maintenance du Grand Paris, et de la société ID Logistics, qui a acquis une parcelle en début d’année pour y installer ses entrepôts.

Le passage de l’autoroute ferroviaire compliquerait donc les choses. Plusieurs scénarios ont été étudiés. Tous engendreraient un surcoût de 20 à 65 M € environ, par rapport aux aménagements déjà envisagés. Au ministère des Transports, on affirme qu’il ne s’agirait pas d’une gare, mais un connaisseur du dossier évoque «une plate-forme multimodale, d’une vingtaine d’hectares, avec quatre centes 38-tonnes venant chaque jour pour décharger leurs containers sur les trains». De quoi faire frémir le maire UMP d’Aulnay, Bruno Beschizza, qui cultive ses relations avec PSA pour obtenir la création d’un campus de formation sur le site. «Imaginez que le site se transforme en un grand hangar déversant des camions toute la journée ! Je ne peux pas accepter une chose pareille !», s’exclame l’élu, furieux. Pas plus convaincu, le président PS du département, Stéphane Troussel, s’inquiète d’un «projet qui consommerait beaucoup d’espace, générant un trafic important, mais peu d’emplois». «Tout le monde comprend bien que ce serait un sacré gâchis, affirme l’élu. Le site mérite un aménagement global, pas des projets au coup par coup.»

Source : Le Parisien

Repost 0
Publié par Aulnaylibre ! - dans Transports
commenter cet article
13 avril 2015 1 13 /04 /avril /2015 09:08

C'est assez rare pour être souligné : en 2014, la ponctualité s'est améliorée sur neuf lignes de RER et de Transilien. Une tendance positive qui semble se poursuivre sur les premiers mois de 2015. Ce progrès reste pourtant loin d'être suffisant. Car RATP et SNCF partent de loin. Même si elles s'améliorent, aucune des cinq lignes de RER n'atteint encore les objectifs de ponctualité fixés par le Syndicat des transports d'Ile-de-France (Stif) et c'est également le cas de six lignes Transilien sur huit...

Le trafic du RER B en nette amélioration

Le RER B est celui qui réalise les plus gros efforts en gagnant cinq points de régularité (88,1 %). Idem pour la ligne D, deuxième ligne la moins régulière après le RER A. La D progresse de trois points (86,5 %). Une évolution qui s'expliquerait par la « métroïsation » (l'augmentation des trains omnibus) de ces deux lignes, selon Alain Krakovitch, le directeur général de Transilien, mais aussi, dans le cas de la B, par la mise en place d'un centre de commandement unique avec la RATP.

15,2 % de trains en retard sur la ligne A

Le RER A, avec 84,8 % de trains à l'heure, reste la bête noire des voyageurs franciliens. En légère amélioration sur la première moitié de l'année, la ligne la plus empruntée d'Europe a renoué avec ses vieux démons après l'été, cumulant des incidents techniques qui ont une fois de plus mis à mal sa ponctualité, particulièrement sur sa partie ouest -- les branches partant de Nanterre vers Cergy, Poissy et Saint-Germain-en-Laye. La régularité s'est également dégradée sur le RER C (89,6 %), qui pâtit de l'incendie du poste d'aiguillage des Ardoines en juillet. La ligne E reste la plus fiable des RER (94,3 %) malgré un léger recul par rapport à 2013.

Côté Transilien, les lignes H (Paris-Creil) et N (Montparnasse-Dreux-Mantes-la-Jolie-Rambouillet) sont les deux seules à atteindre les objectifs fixés par le Stif. Toutefois, la régularité s'améliore aussi sur les lignes K (Paris-Crépy), P (Paris-Coulommiers-Provins), U (La Défense-La Verrière) et L (Saint-Lazare-Saint-Germain-Saint-Nom-la-Bretèche-Cergy-le-Haut) même si, pour cette dernière, comme pour sa voisine la ligne J (Saint-Lazare-Ermont-Mantes), les résultats restent médiocres. C'est la raison pour laquelle, en 2015, la SNCF va concentrer ses efforts sur ces deux lignes, L et J, ainsi que sur le RER A.

Quant à ce début d'année 2015, le vice-président chargé des transports au conseil régional, Pierre Serne (EELV), note « une nette amélioration, qui était loin d'être gagnée avec les attentats et la mise en place du plan Vigipirate. Il y a eu un léger recul en janvier mais les mois suivants ont été bons, le premier trimestre 2015 est d'ailleurs meilleur que 2014 », souligne l'élu, qui se félicite que « les millions investis pour améliorer la fiabilité portent leurs fruits ».

Une amélioration dont les usagers ne ressentent cependant pas toujours réellement les effets. Encore quelques efforts pour les convaincre !

Source : Le Parisien

Repost 0
Publié par Aulnaylibre ! - dans Transports
commenter cet article
11 avril 2015 6 11 /04 /avril /2015 23:17
Un piéton fauché et tué par une voiture rue Jacques Duclos à Aulnay-sous-Bois

Un homme d’une soixantaine d’années a été fauché et tué par une voiture, rue Jacques-Duclos, à Aulnay-sous-Bois, ce samedi matin, un peu avant 10 heures. Le conducteur de la voiture qui a renversé la victime a pris la fuite. Plus tard dans la journée, une femme s’est présentée au commissariat d’Aulnay, indiquant qu’elle avait roulé sur le corps d’un homme qui avait été renversé. Afin d’éclaircir ses propos et comprendre les circonstances, cette conductrice a été placée en garde à vue.

Source : Le Parisien

Repost 0
Publié par Aulnaylibre ! - dans Transports
commenter cet article
30 mars 2015 1 30 /03 /mars /2015 08:17
Un homme de 78 ans renversé par un chauffard sous l’emprise de la drogue à Aulnay-sous-Bois

Un homme âgé de 78 ans a été victime d'un accident de la route, samedi après-midi à Aulnay-sous-Bois. Alors qu'il circulait à pied, vers 16 h 30, au niveau du chemin du Moulin-de-la-Ville, le vieil homme a été renversé par un chauffard. Le conducteur, arrêté par la police, était sous l'emprise de stupéfiants. La victime, dans un état grave, a été transportée en urgence à l'hôpital Beaujon, à Clichy-la-Garenne (Hauts-de-Seine). Son pronostic vital est engagé.

Source : Le Parisien

Repost 0
Publié par Aulnaylibre ! - dans Transports
commenter cet article
29 mars 2015 7 29 /03 /mars /2015 06:42
Une femme se coince le pied dans un escalator de la gare RER B de l’aéroport de Roissy-Charles-de-Gaulle

L’accident a suscité une vive émotion hier après-midi à la gare du RER B à l’aéroport de Roissy-Charles-de-Gaulle. Une femme s’est coincé le pied dans un escalator, sans parvenir à se dégager. Fort heureusement, un voyageur a réagi en mettant à l’arrêt l’escalier mécanique. La passagère avait déjà parcouru la moitié du trajet. Les secours ont été appelés. Une dizaine de pompiers sont intervenus pour porter assistance à la malheureuse passagère qui a été hospitalisée.

Source : Le Parisien

Repost 0
Publié par Aulnaylibre ! - dans Transports
commenter cet article
15 mars 2015 7 15 /03 /mars /2015 21:38

Automobilistes, renseignez-vous avant de prendre le volant ! Dès ce lundi et jusqu’au 1er avril à 5 heures du matin, l’accès à la Francilienne (autoroute A104), depuis la N 2 à Aulnay-sous-Bois et Villepinte, sera fermé. Une vaste opération de nettoyage va en effet être lancée.

Il s’agit d’évacuer une grande quantité de déchets accumulés sur la bande d’arrêt d’urgence et les abords des voies d’accès. Compte tenu des moyens importants à mettre en œuvre, l’accès à l’A 104 depuis le carrefour Jean-Monnet à Aulnay est totalement fermé. Durant cette période, les usagers souhaitant rejoindre l’autoroute A104 en direction de Marne-la-Vallée devront emprunter les routes départementales D 401 puis D 40 en direction de Villepinte.

Source article : Le Parisien / Vidéo : Aulnaylibre !

Repost 0
Publié par Aulnaylibre ! - dans Transports
commenter cet article
11 mars 2015 3 11 /03 /mars /2015 16:17

Après plusieurs jours d’attente interminable la nouvelle boutique Relay de la gare d’Aulnay-sous-Bois a enfin pu procéder à son ouverture. Vous y trouverez toute la presse (quotidiens, régionaux, magazines) mais aussi un espace téléphonie (recharges mobiles tous opérateurs, cartes SIM, télécartes) ainsi que des possibilités de restauration rapide (pain cuit sur place, viennoiseries, café, boissons fraîches, sandwiches, salades).

Ouverture de la nouvelle boutique Relay à la gare d’Aulnay-sous-Bois !

L’arrivée de l’enseigne dans un écrin tout neuf devrait apporter un peu de modernité à la gare en attendant son réaménagement complet dans les mois à venir…

Robert Ferrand

Repost 0
Publié par Robert Ferrand - dans Transports
commenter cet article
23 février 2015 1 23 /02 /février /2015 11:40

Les faits se sont déroulés à 10h30 le vendredi 20 février 2015 au niveau du quai 4 de la gare d’Aulnay-sous-Bois dans le RER B en direction de Paris. Deux jeunes attendaient la sonnerie de fermeture des portes de la rame pour arracher le téléphone d'une fille âgée d' environ 15 ans. L'arracheur a réussi à se sauver mais son complice a été attrapé et retenu par des voyageurs pendant que le signal d’alarme était enclenché.

Spectaculaire interpellation d'un arracheur de téléphone portable en gare RER B d'Aulnay-sous-Bois !

Les voyageurs ont dû passer voie 5 pour prendre une autre rame. Non informés des faits ils ont râlé dur.

Spectaculaire interpellation d'un arracheur de téléphone portable en gare RER B d'Aulnay-sous-Bois !

La police est intervenue passant par le souterrain pour atteindre la voie 4. Trois jeunes policiers sont passés de la voie 2 à la 4 en traversant les rails ce qui leur a valu remontrance de leur supérieur face à cette forme d’inconscience de leur part.

Spectaculaire interpellation d'un arracheur de téléphone portable en gare RER B d'Aulnay-sous-Bois !

Menotté dans le souterrain après avoir tenté de s’échapper, le voleur a été interrogé. Au début, il a fait le crapaud, terme utilisé pour nommer ceux qui répètent en boucle « c'est pas moi », puis il a donné son nom et son adresse située à Sevran. La réponse au contrôle d'identité par talkie-walkie nous a permis d'entendre qu'il a été interpellé dans le cambriolage de « la pomme des pins» il y a quelques jours. A la question « le nom de ton complice ? » il a d’abord répondu « je ne le connais pas » puis il a lâché « il est des 1000-1000 » pour brouiller les pistes. Mais, face à l'agent qui insistait, il a fini par donner le nom et il s'agit de quelqu'un de Sevran. L'honneur des jeunes de notre ville est donc sauf.

Spectaculaire interpellation d'un arracheur de téléphone portable en gare RER B d'Aulnay-sous-Bois !

La victime était très choquée. Un agent l'a escortée jusqu'au commissariat. D'un point de vue personnel j’ai pu observer que la victime portait sur elle des vêtements de prix très modeste et son seul luxe était son téléphone. L’interpellé en revanche arborait des vêtements de bonne marque, donc même si l’habit ne fait pas le moine ce n'est visiblement pas la faim qui l'a poussé à voler .

Marc Masnikosa

Repost 0
Publié par Marc Masnikosa - dans Transports
commenter cet article
23 février 2015 1 23 /02 /février /2015 11:06
L’image de la Seine-Saint-Denis ternie par les dépôts sauvages d’ordures

C'est une image récurrente qui déplaît fortement au président PS du conseil général, Stéphane Troussel, et plus globalement à l'ensemble des habitants du territoire : les dépotoirs géants à certaines entrées et sorties des autoroutes A 86, A 1 et A 3, des voies appartenant à l'Etat. L'élu a donc décidé de prendre les choses en main en menaçant de faire nettoyer les sites et d'envoyer la facture au cabinet de Ségolène Royal. D'après les estimations des services, cela coûterait plus d'un million d'euros. Visite guidée.

Le parcours débute non pas sur une autoroute mais juste derrière le conseil général à Bobigny, sur un site de la SNCF. Le long de la voie ferrée, chemin Latéral, le talus et le trottoir sont couverts de déchets : bidets, matelas, WC, vêtements, la liste est aussi longue qu'un inventaire à la Prévert mais légèrement moins poétique. Les détritus sont si nombreux qu'il n'est pas possible pour des poussettes de rouler ni même pour des piétons de marcher. Le spectacle est d'autant plus désolant qu'à quelques mètres se trouve le parc départemental de la Bergère.

Autre site : la sortie de l'A 86 au niveau de La Courneuve. De part et d'autre de la voie de dégagement s'entassent toutes sortes d'immondices. A l'origine, il s'agit d'un camp rom démantelé mais jamais nettoyé. De nombreux blocs de pierre, hérissés de tiges métalliques, recouvrent le site qui n'est pas sécurisé. On y retrouve des déchets ménagers et des gravats. « Certaines entreprises n'hésitent pas à venir la nuit pour se débarrasser de leurs encombrants, s'insurge Emmanuel Petiot, directeur de la voirie au conseil général. Dans une décharge, cela leur coûterait beaucoup plus cher et leur prendrait plus de temps car elles sont généralement situées sur des sites éloignés. »

Les entrepreneurs peu scrupuleux ne sont pas les seuls à agir ainsi. « Les déchets attirent les déchets, constate Daniel Delaune, adjoint à la gestion de la voirie. Les particuliers s'y mettent aussi. Surtout quand il s'agit de se débarrasser de produits toxiques comme la peinture, l'huile etc. » Avec ses services, ils ont donc demandé un devis pour nettoyer le site. Celui de La Courneuve, à lui seul, reviendrait à la somme astronomique de 500 000 € et plus d'un million d'euros si l'on totalise l'ensemble des lieux repérés par les services de la voirie. Une situation intolérable pour Stéphane Troussel. « Cela fait des mois qu'on alerte les autorités et qu'on envoie des courriers, certains remontent à septembre 2013, et il ne se passe rien, s'énerve-t-il. J'en ai assez que la Dirif (Direction interministérielle des routes d'Ile-de-France) ne fasse pas son boulot. A Paris, ces décharges disparaîtraient dans l'heure. C'est l'image même de la Seine-Saint-Denis qui est en cause. » Le président du conseil général veut une réponse de l'Etat avant la fin du mois.

Source : Le Parisien

Repost 0
Publié par Aulnaylibre ! - dans Transports
commenter cet article
17 février 2015 2 17 /02 /février /2015 15:21

Les mollets ont souffert, mais les plaisantins s'en sont donné à coeur joie. L'escalator de la gare RER d'Aulnay s'est définitivement figé un jour de février 2009... mais durant des mois, les affichettes de la SNCF ont annoncé une remise en route imminente.

« Elles donnaient des dates jamais respectées », se souvient David Burlot, ancien habitant d'Aulnay, qui prenait alors le RER tous les jours. Comme d'autres blogueurs, il a tenu le bulletin de santé de la machine agonisante, baptisée Totor par les uns, Vedette mécanique par les autres, décorée de stickers ou de dessins... L'escalator a même eu son propre fil Twitter, alimenté par une succession de photos des affiches de maintenance aux échéances sans cesse repoussées, avec des commentaires goguenards : « Ouiii, l'escalator d'Aulnay est resté sur place pendant les vacances. »

« Si quelques humains ne se décident pas un jour à mettre les mains dans le cambouis, cet escalateur n'est pas prêt de revenir à la vie », commentait un autre blogueur, nostalgique des films de science-fiction où les machines prennent vie. En mars 2011, les internautes ont pris acte de « l'avis de décès » apposé au pied de l'escalier roulant. Tandis que la gare se dotait d'ascenseurs côté nord dans le cadre de travaux de modernisation, côté sud, la SNCF annonçait l'arrêt définitif du mécanisme, vaincu par les infiltrations d'eau.

« Quelque part, au cœur d'une riante cité gauloise, un endroit résiste encore et toujours à... la modernité et au confort de ses usagers », ironisait encore en 2013 un blog aulnaysien. Le démontage de la structure en décembre a pris des allures d'événement, annoncé « en exclu » sur le blog local 93600infos.

Les escalators neufs, censés entrer en service en juin, priveront les voyageurs d'une source inépuisable d'inspiration potache. Pas sûr que ces derniers s'en plaignent.

Source article : Le Parisien / Vidéo : Aulnaylibre !

Repost 0
Publié par Aulnaylibre ! - dans Transports
commenter cet article
17 février 2015 2 17 /02 /février /2015 09:40

La pendule au design franchement sixties, les faïences ocre, la marquise de tôle ondulée sur le quai n° 1... Oui, la gare du RER B d'Aulnay arbore un look un brin désuet. Cependant, un changement de taille vient de se produire sur l'esplanade côté sud, qui n'a pas échappé à l'oeil affûté des habitués. Des palissades de chantier entourent l'endroit où débouchait il y a peu de temps encore l'escalator historique de la gare. Vieux de 37 ans, victime d'infiltrations d'eau, il était devenu célèbre parmi les voyageurs pour sa totale immobilité depuis 2009. « On ne se posait même plus la question de savoir s'il allait remarcher un jour », confie une usagère.

13 millions d’euros pour la rénovation de la gare RER B d’Aulnay-sous-Bois

Or le vieil escalier mécanique a été « déposé » il y a quelques semaines. Le chantier qui débute au sein de la gare n'est pas une simple entreprise de relooking. Il y a quelques années, les quais avaient été rehaussés pour faciliter l'accès aux rames. L'objectif cette fois, explique Marianne Lemesle, qui supervise les travaux pour la SNCF, est de désaturer le lieu. Desservie par de nombreuses lignes de bus et le tramway T4, la station d'Aulnay voit affluer 40 000 personnes par jour. Une fréquentation comparable à celle de la gare de Marseille-Saint-Charles et la plus importante sur la ligne du RER B, hors Paris intra-muros. Le problème, c'est que les couloirs et les halls du bâtiment peinent à accueillir autant de monde. « Aux heures de pointe, les quais et les couloirs sont pleins », confirme Liliane, 43 ans, qui prend régulièrement le RER pour aller travailler à Paris. Pour améliorer les allées et venues des banlieusards, les ouvriers vont d'abord remplacer l'antique escalator du parvis par deux escaliers roulants plus longs et abrités. Un escalier va être aménagé sur le quai n° 1 pour accéder directement à la salle d'échange, située sous la gare.

Les couloirs souterrains vont eux aussi se transformer : le déplacement des guichets du Transilien et des lignes de contrôle automatique des billets vont permettre de gagner de l'espace. « Les études de flux que nous avons menées montrent qu'une fois ces travaux faits les déplacements seront fluides. Nous allons aussi modifier les sens de circulation : on entrera par le bâtiment voyageurs, on sortira par les escaliers mécaniques débouchant sur le parvis », indique Marianne Lemesle. Dans un second temps, à partir de juin, le bâtiment voyageurs sera fermé pour neuf mois de travaux de rénovation. Derrière sa façade vitrée, une « boutique du quotidien », où les journaux côtoient sandwichs et salades sous vide, est déjà sur le point d'ouvrir en lieu et place du traditionnel Point Relais.

L'agence SNCF qui vendait les billets grandes lignes va définitivement disparaître, tandis que l'agence Transilien sera agrandie. La métamorphose s'achèvera avec la réfection de la façade extérieure, revêtue d'un habillage de briques et de meulières, ajourée et éclairée durant la nuit. Le bâtiment rouvrira entièrement en septembre 2016. Le chantier, d'un coût estimé de 13 M€, est financé par la SNCF et le Syndicat des transports d'Ile-de-France (Stif).

Source article : Le Parisien /

Repost 0
Publié par Aulnaylibre ! - dans Transports
commenter cet article
14 février 2015 6 14 /02 /février /2015 19:15

Celles et ceux qui empruntaient aujourd’hui en fin d’après-midi le boulevard Georges Braque à Aulnay-sous en direction du centre commercial O’Parinor ont assisté à un spectacle quasi surréaliste. En effet, des flammes ont peu à peu grignoté un camion stationné sur la chaussée. De nombreux passants et automobilistes interloqués ont filmé la scène en dépit du danger.

Quoi qu’il en soit, cette portion de la N370 située dans la partie industrielle de notre commune sert de parking à des camions et des véhicules parfois en très piteux état. Il serait alors sans doute pertinent de réfléchir à une alternative dans la mesure où cette entrée-sortie de ville n’est pas très flatteuse pour l’image et l’attractivité économique de la troisième agglomération de la Seine-Saint-Denis.

En attendant de se pencher sur cette question, l’incendie a heureusement été stoppé par un automobiliste courageux muni d’un extincteur avant une propagation plus large.

Repost 0
Publié par Aulnaylibre ! - dans Transports
commenter cet article
30 janvier 2015 5 30 /01 /janvier /2015 08:28

RER-A.jpgC'est le coup de tête de trop ! Celui qui a mis au garage le RER A, la colonne vertébrale des transports en commun dans la région parisienne. Hier, le débrayage inattendu des conducteurs de train de la ligne la plus fréquentée d'Europe a obligé des centaines de milliers d'usagers à trouver des solutions alternatives pour rejoindre leur travail, aller en cours ou, tout simplement, rentrer chez eux.

Résultat : de l'est à l'ouest de la capitale, de Saint-Germain-en-Laye (Yvelines) à Torcy (Seine-et-Marne), les mêmes images d'usagers en galère, avec parfois, dans certaines gares, ces scènes incroyables de gens collés les uns aux autres qui piétinent des dizaines de minutes pour sortir de l'édifice ou prendre un métro.

Un mouvement encore amplifié par les suites du déraillement, sans gravité, d'un TGV mercredi soir, à la gare de Lyon, qui a occasionné des retards sur le RER D.

Le pire est que cette journée noire pourrait se répéter aujourd'hui. Car, hier soir, syndicats et direction de la RATP étaient dans l'incapacité d'annoncer une reprise ou non du trafic. « Les heures de discussions n'ont abouti à rien, regrette l'Unsa, syndicat majoritaire chez les conducteurs du RER A. Désormais, tout dépendra des conducteurs lorsqu'ils prendront leur poste vers 4 h 30. »

Car, si l'agression de l'un des leurs a profondément ému les agents de la RATP, ce mouvement est surtout révélateur d'une ligne à bout de souffle malgré les financements publics de plusieurs millions d'euros. Les conducteurs dénoncent pêle-mêle les cadencements impossibles à tenir, la pression de la direction pour respecter les horaires demandés par l'autorité organisatrice, le Syndicat des transports d'Ile-de-France (Stif), les agressions toujours aussi présentes, le tout dans une ambiance qui s'est tendue depuis les attentats, avec notamment des colis suspects toujours plus nombreux. Si, du secrétaire d'Etat aux Transports, Alain Vidalies, au président de la région Ile-de-France, Jean-Paul Huchon (PS), en passant par l'association d'usagers Fnaut, on dit comprendre l'émotion des conducteurs, tous regrettent ce débrayage sauvage. Car si les agents de la RATP sont tenus de prévenir au moins quarante-huit heures avant de se mettre en grève, hier, ils ont usé de leur droit de retrait pour un danger « grave » et « imminent ». « C'est l'arme absolue, reconnaît Thierry Babec, de l'Unsa-RATP. Mais c'est le signe d'un malaise... » L'utilisation d'un droit que la Régie va certainement contester.

Source : Le Parisien

Repost 0
Publié par Aulnaylibre ! - dans Transports
commenter cet article
26 janvier 2015 1 26 /01 /janvier /2015 22:10

2015-JANVIER-2563-1-.JPGCela ne sera évidemment pas la nouvelle la plus fondamentale de la journée à Aulnay-sous-Bois mais la vitre brisée de l’abri bus de l’arrêt 251 de la gare devrait être réparée sous peu. Ce type d’incivilités occasionnel n’en demeure pas moins agaçant. Quoi qu’il en soit, le lieu a été débarrassé de ses débris potentiellement dangereux comme le prouve la photo ci-contre. Remercions au passage les travailleurs de l’ombre qui, chacun à leur échelle, tentent de conserver notre bonne ville propre…

 

 

Repost 0
Publié par Aulnaylibre ! - dans Transports
commenter cet article
24 janvier 2015 6 24 /01 /janvier /2015 12:28

RERB-bidonvilles.jpgUn comité extraordinaire a réuni, hier matin, plusieurs intervenants du RER B concernant la proximité de bidonvilles. Le CHSCT (comité d'hygiène, de sécurité, des conditions de travail) s'était inquiété début décembre de la présence de campements près des rails du RER B, entre Le Bourget et La Courneuve. Le 26 décembre, un incendie dans un bidonville avait mis à la rue 80 personnes, et à l'arrêt le RER B pendant plusieurs heures.

« On voit des enfants jouer à quelques mètres des voies. Quand on arrive à 120 km/h, on est en droit de s'inquiéter, soit en prenant des mesures de ralentissement, soit en installant des mesures de protection, comme un grillage », explique Laurent Gallois, à l'Unsa transport et conducteur de train sur cette ligne depuis plus de quinze ans. Selon lui, la coexistence si rapprochée des cabanes et des rails, met en « danger l'intégrité physique et morale des agents et des Roms ».

Aucune mesure n'a été actée hier. La SNCF explique ne pas avoir toutes les cartes en main pour régler la situation. « Tant que des personnes vivent sur ce site, nous ne pouvons pas intervenir, ni procéder à des travaux permettant de limiter les risques de présence sur nos emprises, par des grillages ou autres, qui sont pourtant d'ores et déjà prévus, une fois le site redevenu accessible », assure l'opérateur, en affirmant avoir « rencontré à plusieurs reprises depuis l'été les personnes de ces campements pour les informer de la dangerosité de la situation ». Les propriétaires des terrains auraient également été avertis. La situation ne semble pas connue de la préfecture de Seine-Saint-Denis.

« Les familles ne sont pas complètement irresponsables, elles sont conscientes du danger, mais elles s'installent là où elles peuvent, les bidonvilles sont une solution imparfaite, mais s'ils sont là, c'est que les familles n'ont rien trouvé de mieux », regrette Saimir Mile, représentant de la Voix des Rroms qui soutient l'accès au droit des familles.

Source : Le Parisien

 

 

Repost 0
Publié par Aulnaylibre ! - dans Transports
commenter cet article
20 janvier 2015 2 20 /01 /janvier /2015 07:34

supermetro.JPG« Quand on a reçu la lettre, on s'est demandé si c'était vrai. » Comme plusieurs riverains de l'avenue Roger-Salengro, à Champigny-sur-Marne (Val-de-Marne), cette habitante paraît sonnée. « La Société du Grand Paris doit acquérir la parcelle AG 175 située avenue Roger-Salengro vous appartenant », a-t-elle pu lire dans le courrier de la Société du Grand Paris (SGP), le 6 janvier.

Une quinzaine d'habitants devront donc partir. « Mon mari a travaillé toute sa vie pour avoir un toit, raconte cette femme de 79 ans. Je vis ici depuis quarante-deux ans, je ne sais pas où je vais aller. » Il leur faudra partir « avant la fin 2016 », croit savoir la boulangère du quartier. « Nous n'avons pas reçu le courrier, mais nous sommes sur la parcelle, explique-t-elle. On s'en va, ils vont tout raser. »

Tout cela à cause d'un ouvrage d'entonnement. Comprenez l'endroit où la ligne 15 se sépare en deux branches : l'une part vers Saint-Denis-Pleyel (Seine-Saint-Denis) et l'autre vers Noisy-Champs (Seine-Saint-Denis). Pendant longtemps, le projet de Grand Paris Express avait été pensé avec une correspondance entre les deux lignes, et pas avec cette fourche. Et ce ne sont pas les tunneliers qui peuvent se rejoindre et créer l'entonnement. Il faut réaliser un chantier avec des machines qui creusent une grande surface, proche de celle d'une gare, à ciel ouvert. De tels travaux sont prévus entre 2017 et 2019. Les riverains concernés n'ont été prévenus qu'il y a quelques jours seulement.

Les commerçants ont aussi beaucoup de mal à encaisser. « Ça fait une semaine que je dors très mal, c'est une vraie claque, raconte Nathalie. Cela fait onze ans que nous travaillons ici. On savait qu'il y avait des travaux plus haut mais, ici, on ne s'attendait pas du tout à ça. » Comme l'ensemble des bâtiments, son restaurant sera rasé. « On a galéré les trois premières années, poursuit-elle. Maintenant, on va devoir repartir de zéro, mais on n'a plus l'âge. » Comme tous les riverains concernés, elle et son mari attendent de connaître le dédommagement qu'ils vont toucher.

« Nous ne pouvions pas les prévenir plus tôt : il fallait attendre les études, précise Benoît Labat, directeur de la valorisation et du patrimoine de la SGP. Mais, comme partout, nous serons attentifs au suivi humain et pas seulement financier, y compris s'il faut aider des locataires à se reloger. »

Source : Le Parisien

Repost 0
Publié par Aulnaylibre ! - dans Transports
commenter cet article
19 janvier 2015 1 19 /01 /janvier /2015 13:56

incendie-saint-denis.jpgUn incendie s'est déclaré ce lundi matin dans la concession automobile Damremont Palace Automobiles de Saint-Denis (Seine-Saint-Denis), située au 42 rue Paul-Eluard. Une soixantaine de pompiers se sont rendus sur les lieux du sinistre vers midi. L'incendie n'a heureusement fait aucune victime.  Le sinistre, qui s'est produit tout près de lignes ferroviaires, a en revanche provoqué l'interruption du trafic sur toutes les grandes lignes au départ de la Gare du Nord, comme sur le trafic régional, RER D et H ou Transilien.  Peu après 13 heures 30 la SNCF annonçait avoir eu le feu vert pour faire à nouveau circuler ses trains, une fois le sinistre maîtrisé et l'intense fumée dissipée. Progressivement, le trafic de l'ensemble des trains devrait revenir à la normale d'ici 15 heures.

Source : Le Parisien

 

 

Repost 0
Publié par Aulnaylibre ! - dans Transports
commenter cet article
19 janvier 2015 1 19 /01 /janvier /2015 12:18

college-simone-veil-aulnay-sous-bois.jpgSécurisation des abords du Collège S. Veil 

Le maire tiendra-t-il compte des réactions des riverains suite à la réunion de concertation du 9 décembre 2014 ou le projet est-il déjà plié ?

C’est la question que se posent les habitants du quartier. En effet, un courrier adressé le 24 décembre 2014 à M. le Maire et aux trois conseillers municipaux référents pour le conseil de quartier Nonneville et dont vous trouverez en cliquant ici la copie est resté à ce jour sans réponse.

Cette absence de réaction, même sous la forme d’un simple accusé de réception, laisse craindre le pire en termes de démocratie et de concertation !

La rédaction d’Aulnaylibre ! remercie Monsieur Philippe Grécourt pour la transmission de ces informations.

Repost 0
Publié par Aulnaylibre ! - dans Transports
commenter cet article
16 janvier 2015 5 16 /01 /janvier /2015 21:18

gare-de-l-est.jpgLe trafic a repris progressivement ce vendredi matin gare de l'Est, à Paris, après une alerte à la bombe. 

La gare parisienne a été totalement évacuée vers 8 heures en raison de la présence d'un colis suspect.

Les démineurs sont intervenus.

La gare a rouvert vers 9h30.Sur le site de Transilien, le réseau desservant l'Ile-de-France, la SNCF a annoncé un « allongement du temps de trajet » et des perturbations sur le trafic pour le reste de la matinée.

La gare de l'Est accueille la ligne P du réseau de banlieue d'Ile-de-France et plusieurs grandes lignes, dont le TGV. Concernant la ligne P, le trafic a commencé à reprendre un peu après 10h30. Mais, comme annoncé sur son compte Twitter, il est resté perturbé jusqu'à la mi-journée. 

Source : Le Parisien

Repost 0
Publié par Aulnaylibre ! - dans Transports
commenter cet article
15 janvier 2015 4 15 /01 /janvier /2015 14:16

Une procédure express pour le CDG Express. C'est ce qu'a décidé le gouvernement pour boucler en 2023 cette liaison ferroviaire directe entre la gare de l'Est et le terminal 2 de l'aéroport Charles-de-Gaulle. Le futur train mettra la capitale à vingt minutes de Roissy et facilitera la vie aux voyageurs, aujourd'hui contraints d'emprunter les autoroutes A 1 et A 3 souvent embouteillées ou un RER B pas toujours fiable.

cdg-express-copie-1.JPGMatignon veut passer à la vitesse supérieure. Le gouvernement a fait adopter lundi un amendement au projet de loi Macron pour la croissance et l'activité afin de pouvoir légiférer par ordonnance sur le CDG Express sans passer devant le Parlement. Objectif : permettre sa réalisation « dans un calendrier contraint guidé par des échéances à caractère international (en cas de candidature à l'organisation des Jeux olympiques ou d'une Exposition universelle) », selon Matignon.

Aéroports de Paris et la SNCF pilotent le projet. Serpent de mer, la liaison CDG Express a accumulé retards et déconvenues. Après cinq ans de travail, le groupe de BTP Vinci avait jeté l'éponge en 2011, faute de financements. Il y a un an, le ministre des Transports a relancé le projet en le confiant à Aéroports de Paris (ADP) et Réseau ferré de France (aujourd'hui SNCF Réseau). Les deux sociétés travaillent depuis octobre à la mise à jour des données (utilisateurs attendus, longueur des trains, fréquence...). « Le feu vert de la Commission européenne est prévu dans le courant de l'année. Une société de projet sera alors mise sur pied et on pourra commencer à construire », détaille-t-on chez ADP.

Financé par une taxe sur les billets d'avion. Evalué à 1,7 Md€, le chantier débutera en 2017 et s'annonce complexe. Il se fera sans rupture du trafic ferroviaire. Sur les 32 km de la ligne, 8 km seront entièrement créées : une « virgule » entre la sortie de la gare de l'Est et le faisceau nord des voies SNCF et un tronçon entre Villeparisis (Seine-et-Marne) et l'aéroport. Le prix du billet s'élèvera à 24 € à l'ouverture de la ligne. L'Etat ne déboursera pas un sou pour financer la liaison qui ne devrait pas être rentable, au moins dans un premier temps. C'est pourquoi une taxe de 1 € sera prélevée sur chaque passager aérien (ils étaient 62 millions en 2013). « Sans cet équipement, l'aéroport Charles-de-Gaulle ne pourra pas se développer, fait-on valoir chez ADP. Et c'est un enjeu de compétitivité énorme pour la France, Paris et sa région. » On estime que 1 million de passagers supplémentaires à Roissy contribue à la création de 4 000 emplois en Ile-de-France.

20 minutes. Le temps que mettra le CDG Express pour relier la gare de l'Est à l'aéroport de Roissy. Aujourd'hui, il faut compter trente à cinquante minutes en RER B et quarante-cinq minutes à 1 h 30 en bus RATP, cars AIr France ou taxis. Le service fonctionnera de 5 heures à minuit, 365 jours par an. Un train direct partira tous les quarts d'heure.

 millions d'utilisateurs annuels de la liaison ferroviaire sont attendus à sa mise en service. Ce chiffre pourrait grimper à 8 millions en 2030 et 10 millions en 2050.

80 millions de passagers. C'est la fréquentation attendue à l'aéroport Paris-Charles-de-Gaulle à l'horizon 2025 (contre 62 millions en 2013). Une croissance qui ne pourra pas être absorbée avec les modes de transports actuels, selon ADP.

Source : Le Parisien

 

 

 

Repost 0
Publié par Aulnaylibre ! - dans Transports
commenter cet article
14 janvier 2015 3 14 /01 /janvier /2015 21:43

Outre la file d’attente monstrueuse au kiosque à journaux pour se procurer le nouveau numéro de Charlie Hebdo, les observateurs les plus aguerris auront noté que les tourniquets de la gare RER B d’Aulnay-sous-Bois ont disparu !

 

Cela donne un aspect étrange au lieu à la fois parce que l’espace parait plus aéré mais aussi et surtout parce que les quais sont en libre accès total. Bref, c’est le moment d’en profiter !

 

 

Repost 0
Publié par Aulnaylibre ! - dans Transports
commenter cet article
12 janvier 2015 1 12 /01 /janvier /2015 07:42

A1.jpgUsagers de l'A 1, réjouissez-vous... ou pas. Si vous êtes un accro du covoiturage, que vous circulez avec un véhicule hybride ou électrique ou encore si vous prenez le bus ou le taxi, cette nouveauté est pour vous : dans les prochaines semaines, une voie vous sera dévolue sur l'autoroute en direction de la porte de la Chapelle. Cette voie dédiée débutera 5 km en amont du tunnel du Landy, en Seine-Saint-Denis, jusqu'au périphérique, uniquement dans le sens province-Paris, sur la gauche de la chaussée. Elle sera mise en service en semaine, de 6 h 30 à 10 heures. Coût des travaux : 5 M€. Les caméras de surveillance seront chargées de repérer les contrevenants. Un projet similaire est développé cette année sur l'A 6 vers la porte d'Orléans. Plus globalement, la région Ile-de-France prévoit 9 autres axes réservés aux bus et, parfois, au covoiturage et aux véhicules propres d'ici à 2020. Il s'agit de l'A 10, l'A 3, l'A 12, la N 118 et la N 104. La longueur de ces aménagements variera entre 1 et 10 km. Coût total du programme, à terme : 65 M€.

Source : Le Parisien

 

 

Repost 0
Publié par Aulnaylibre ! - dans Transports
commenter cet article
7 janvier 2015 3 07 /01 /janvier /2015 10:27

Ce matin vous aurez sans doute noté la présence de nombreux agents SNCF à l’entrée sud de la gare RER B d’Aulnay-sous-Bois. Un petit événement était en effet organisé pour officialiser le lancement d’importants travaux de modernisation dans cette zone de transports en commun très fréquentée.

Boissons chaudes et viennoiseries ont été distribuées gratuitement ainsi que des plaquettes décrivant le phasage des opérations qui devraient durer au moins jusqu’à la rentrée de septembre 2016. A noter que deux escaliers mécaniques couverts seront installés d’ici juin 2015 côté place du général de Gaulle ce qui constitue en soi un petit miracle.

Pour plus de détails sur le calendrier des travaux vous pouvez cliquer ici.

Repost 0
Publié par Aulnaylibre ! - dans Transports
commenter cet article
6 janvier 2015 2 06 /01 /janvier /2015 16:29

La gare d’Aulnay-sous-Bois va connaître ces prochains mois de véritables changements. Découvrez l’ensemble des travaux programmés, pour améliorer vos trajets au quotidien.

AulnaySousBois-715x390.pngLES ÉVOLUTIONS DE LA GARE

NOUVEL ESPACE VOYAGEURS

Le hall voyageur sera entièrement rénové et agrandi afin d’améliorer chaque espace d’accueil de la gare mais également pour vous faire profiter de nouveaux services. Ainsi, les guichets de vente Île-de-France seront installés dans le hall du bâtiment voyageurs tandis que l’agence transilienne sera déplacée, agrandie et rénovée.

NOUVELLE ARCHITECTURE

Afin de réaffirmer la gare d’Aulnay-sous-Bois comme espace de transition entre la ville et les transports, celle-ci bénéficiera désormais d’une identité propre et plus démarquée, notamment grâce à un revêtement conçu spécialement pour elle. La nouvelle enveloppe s’inscrira dans le contexte historique et régional, tout en offrant une image moderne, donnée par une impression de transparence, magnifiée la nuit grâce à un rétro-éclairage pensé pour l’occasion. Profitez bientôt d’une gare résolument contemporaine et en adéquation avec le paysage urbain.

NOUVELLE FAÇON DE CIRCULER

Votre gare proposera désormais une toute nouvelle façon de vous déplacer.

Vous pourrez accéder à la salle d’échange souterraine depuis le bâtiment voyageurs par un nouvel escalier fixe et un nouvel escalier mécanique. Et pour que chaque trajet soit plus fluide, vous pourrez sortir de la gare par les deux nouveaux escaliers mécaniques installés sur le parvis Charles de Gaulle.

LES ÉTAPES DU PROJET DE RÉNOVATION   

PHASE 1 : RÉAMÉNAGEMENT DES ACCÈS – JANVIER À JUIN 2015

Installation de bungalows de vente provisoires. Réhabilitation de l’accès direct depuis le parvis au passage souterrain par la mise en place de deux escaliers mécaniques couverts.

Gare-AulnaySousBois-350x75.pngPHASE 2 : LES AMÉNAGEMENTS DU BÂTIMENTS VOYAGEURS – JUIN 2015 À MARS 2016

Mise en service des bungalows de vente provisoires. Mise en service des nouveaux escaliers mécaniques depuis le parvis de la place Charles de Gaulle. Fermeture du bâtiment voyageurs pour permettre l’agrandissement du hall afin d’améliorer les espaces d’accueil. Création d’escaliers mécaniques et fixes pour faciliter l’accès au passage souterrain depuis le bâtiment voyageurs. Réalisation d’une extension vitrée sur le parvis et requalification de la façade du parvis. Ouverture du bâtiment voyageurs avec les nouveaux guichets de vente et l’agence Île-de-France agrandie en mars 2016.

PHASE 3 : LA CRÉATION D’UNE NOUVELLE LIAISON VERTICALE SUR LE QUAI 1 – MARS 2016 À SEPTEMBRE 2016

Réaménagement de la salle d’échange souterraine. Réalisation d’une extension vitrée sur le quai 1 afin d’abriter les nouvelles liaisons verticales. Requalification de la façade donnant sur le quai 1. Mise en service de tous les espaces de la gare pour septembre 2016.

RENCONTRE DÉDIÉE EN GARE LE MERCREDI 07 JANVIER 2015

Vous souhaitez en savoir plus sur les travaux réalisés en gare ?

L’équipe projet et le directeur de la ligne vous donnent rendez-vous le mercredi 07 janvier, de 07h à 09h, dans le bâtiment voyageurs.

Source : http://www.rerb-leblog.fr/

 

 

Repost 0
Publié par Aulnaylibre ! - dans Transports
commenter cet article

Présentation

  • : Aulnaylibre !
  • Aulnaylibre !
  • : L'information sur Aulnay-sous-Bois 100% libre et indépendante !
  • Contact

Contactez-nous !

Une info, une photo, une vidéo, une annonce à passer.

N’hésitez pas à nous contacter !

Mail : aulnaylibre@yahoo.fr

Tél : 06.81.95.11.50 / 06.07.86.09.11

Chaîne vidéo : http://www.youtube.com/user/Aulnaylibre/videos

Twitter : https://twitter.com/Aulnaylibre

Facebook : https://www.facebook.com/aulnay.libre?ref=tn_tnmn

Aulnay au fil de l'info

Ride On Time

Señor Météo

Agenda Aulnay-sous-Bois

Wikio

Wikio - Top des blogs - Multithématique