Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
20 janvier 2014 1 20 /01 /janvier /2014 10:57

C’est désormais devenu un classique pour les automobilistes qui empruntent la rue du 11 novembre à Aulnay-sous-Bois. Cet axe passager qui longe la gare RER est de plus en plus souvent saturé à cause du trafic combiné des bus et des voitures.  Une situation qui exaspère bon nombre de conducteurs qui jouent du klaxon pour passer leurs nerfs.  

L’occasion peut-être de rappeler au passage que construire n’est pas tout. Encore faut-il penser à faire évoluer au même rythme les infrastructures afin de faciliter la vie des Aulnaysiens au quotidien…

Repost 0
Publié par Aulnaylibre ! - dans Transports
commenter cet article
18 janvier 2014 6 18 /01 /janvier /2014 17:09

1-RER.jpgSérie noire cette semaine pour les usagers du RER. Vendredi, la matinée a été marquée par l’interruption du trafic sur la ligne A pendant plus de deux heures entre Etoile et Nation. Il avait été arrêté suite à un suicide sur les voies à la station Auber peu après 8 heures. Les rames ont été immobilisées le temps de l’intervention des secours et d’un officier de police judiciaire seul habilité à établir un constat ainsi que l’autorisation de reprise de la circulation des RER. Le personnel RATP a ensuite dû vérifier l’état des équipements avant de donner son feu vert aux conducteurs. Hier matin sur son compte Twitter, la RATP a rappelé qu’en cas d’incident voyageur, le trafic est généralement perturbé pendant près de deux heures.

La paralysie du RER A a créé une réaction en chaîne impactant fortement la ligne L et les métros 1 et 14. Par ailleurs, un problème d’alimentation électrique en gare du Nord a également perturbé les RER B et D.

De quoi désespérer les usagers franciliens qui ont déjà subi un mercredi noir. Un RER B a été stoppé à 8 heures après la découverte d’un colis suspect dans un train en gare d’Aubervilliers et l’intervention du service de déminage arrivé... deux heures plus tard. Mais les autres trains à l’arrêt ont provoqué une surcharge de tension et la fonte d’une caténaire à Aulnay. Les voyageurs ont alors dû descendre sur les voies. Le trafic n’était à nouveau normal que dans la 
soirée.

Source : Le Parisien 

Repost 0
Publié par Aulnaylibre ! - dans Transports
commenter cet article
17 janvier 2014 5 17 /01 /janvier /2014 08:02

2.jpgAu lendemain de la pagaille monstre sur la ligne B du RER, la station Châtelet a été fortement perturbée hier soir à cause… d’un feu de cuisine. Celui-ci a pris vers 18h25 en surface dans l’hôtel Novotel Châtelet dégageant des fumées qui se sont ensuite propagées sur les quais du RER B via des conduits d’aération. « Les trains ont provoqué des appels d’air qui ont aspiré la fumée. La procédure d’évacuation des quais a alors été enclenchée » explique-t-on à la RATP qui gère cette station très fréquentée. La circulation du RER A a été perturbée une quinzaine de minutes tout comme celle du RER B dans le sens Nord Sud. Mais dans le sens Sud Nord, le trafic des RER B a été bloqué pendant 1h20 entraînant des retards. Un train en direction de Mitry et de l’aéroport Charles-de-Gaulle a dû être évacué dès les premiers signes de fumée. Le RER D a aussi été impacté. Hier, à 21 heures, le trafic avait repris au ralenti à la station Châtelet mais une odeur âcre flottait encore sur les quais. Dans la salle d’échanges, de nombreux feuillets A4 affichaient partout les raisons de la journée noire survenue… la veille.

Source : Le Parisien

Repost 0
Publié par Aulnaylibre ! - dans Transports
commenter cet article
16 janvier 2014 4 16 /01 /janvier /2014 06:56

aulnay-rer-b.JPGUn colis suspect à Aubervilliers, puis la fonte d’une caténaire à Aulnay, ont figé le trafic de la ligne hier. Il doit revenir à la normale aujourd’hui.

Journée noire hier pour les usagers du RER B. Rejoindre Paris ou l’aéroport de Roissy approchait du cauchemar pour des milliers de voyageurs.

« Escalader le quai en jupe et en talons, c’est pas évident »


Tout a commencé par un colis suspect à 8 heures, dans le train en gare d’Aubervilliers. Un simple paquet abandonné mais, plan Vigipirate oblige, le service de déminage a été appelé. Il a fallu attendre son arrivée, deux heures plus tard. Nathalie, 45 ans, habitante de Drancy, était dans cette rame. « A 8 heures, on nous a fait évacuer pour aller sur un autre quai. J’ai attendu trois trains, ils étaient tellement bondés que je n’ai même pas pu monter! » explique cette chef de projet marketing qui travaille à 
Paris. Elle a tenté de repartir pour Drancy pour récupérer sa voiture. « Je monte dans le RER, il fait 300 m à peine et là stoppe net, pour un problème de courant! Au bout de quarante minutes, on nous a évacués. On était à pied sur les rails, aucun agent SNCF en gare de Drancy, on a été obligés d’escalader pour rejoindre le quai. En jupe et talons, c’est pas évident, mais pire encore pour les personnes âgées ou handicapées… ça questionne vraiment sur la sécurité. » Elle a pu récupérer sa voiture et arriver à Paris à 11h30.

« Un gros boum, on s’est réfugiés dans l’autre wagon »


Derrière, quatorze trains ont été mis à l’arrêt, provoquant une surcharge de tensions et la fonte d’une caténaire à Aulnay. Fabrice Scagni, Villepintois, se trouvait justement là. « Ça a fait un gros boum, comme une explosion, on s’est réfugiés dans l’autre wagon, on a attendu une dizaine de minutes avant d’avoir un premier message d’annonce, nous disant de ne pas sortir sur les voies. On est restés une heure dans le wagon avant d’être finalement évacués sur la voie par des agents, c’était la panique. C’est une honte », estime-t-il. Il a pris un bus pour Villepinte, avant de se rabattre sur sa voiture. Il s’est garé à La Courneuve, a sauté dans un métro et est arrivé dans sa banque, gare d’Austerlitz, à 12h15. Les « caténairistes » de la SNCF ont été dépêchés en urgence pour réparer l’installation. La reprise annoncée à 11h30 vers Mitry n’a finalement eu lieu qu’à 16 heures. Des bus reliaient Roissy depuis Mitry. La liaison Paris-Roissy a repris à 19 heures, mais les bus ont continué à circuler jusqu’à 21 heures.

 

« Deux heures pour aller d’Aulnay à Saint-Denis »

Une adolescente de Sevran, qui rejoignait son lieu de stage à Saint-Ouen, s’en est remise aux bus de substitution. « Après vingt minutes sous la pluie, j’ai vu un bus, mon sauveur! Mais j’ai vite déchanté. Le conducteur ne savait pas où il allait, il répétait qu’on l’avait briefé pour aller à Charles-de-Gaulle, dans l’autre sens. Il a mis son GPS en route et a mis deux heures pour nous déposer à la gare de La Plaine, à Saint-Denis. »

Vers un retour à la normale. La SCNF promettait hier soir un train sur deux vers le nord, et trois sur quatre au sud de gare du Nord où une centaine de gilets rouges étaient mobilisés pour aider les voyageurs. « Ces incidents prouvent que les investissements sont encore insuffisants! » déplore Didier Mignot, maire (PC) du Blanc-Mesnil, qui a déposé plainte l’an passé pour « inégalité de traitement des usagers du RER B ». Il sera à la gare ce matin à 7 heures pour collecter des témoignages.

Source : Le Parisien

Repost 0
Publié par Aulnaylibre ! - dans Transports
commenter cet article
15 janvier 2014 3 15 /01 /janvier /2014 20:05

Bien que le panneau d’affichage en gare d’Aulnay-sous-Bois annonçait une reprise progressive du trafic de la ligne B aux alentours de 16h, la circulation des trains restait ce soir encore très chaotique. A 19h encore il n’y avait vraiment pas beaucoup de rames sur les quais. Même la ligne K était perturbée avec des suppressions de trains.

Rappelons que l’incident d’alimentation qui s’est déclenché ce matin aux alentours de 8h30 a complétement paralysé le trafic. Bref, une nouvelle journée de galère pour les usagers du RER B++++++

Bon courage à celles et ceux qui tentent de rentrer chez eux !

Repost 0
Publié par Aulnaylibre ! - dans Transports
commenter cet article
15 janvier 2014 3 15 /01 /janvier /2014 10:52

Matinée de galère ce mercredi pour les usagers du RER B. Le trafic est interrompu sur tout le nord du réseau, c'est-à-dire sur les tronçons entre Gare du Nord et Charles-de-Gaulle d'un côté, et jusqu'à Mitry-Claye de l'autre. La circulation est très perturbée sur le reste de la ligne.

aulnay_640x280-copie-1.jpg

Le trafic est également coupé sur la ligne K du Transilien entre Gare du Nord et Mitry-Claye.

 Deux incident distincts sont en cause. C'est d'abord un bagage abandonné dans un train entre La Courneuve et Aulnay-sous-Bois (Seine-Saint-Denis) qui a obligé la SNCF à évacuer la rame concernée vers 7h30 ce matin. Ce premier épisode avait déjà ralenti le trafic sur la ligne.


Mais, une heure plus tard, la situation devient critique après la chute d'un caténaire à proximité de la gare d'Aulnay-sous-Bois. L'exploitant est alors forcé d'interrompre la circulation sur l'ensemble du tronçon nord. La SNCF a aussi dû faire descendre sur les voies ses voyageurs coincés dans les trains privés d'alimentation.

aulnay-rerb-copie-1.jpg«On nous a fait descendre sur les voies»   

Un voyageur raconte l'événement. «J'étais dans le RER en direction de
Paris quand le train s'est arrêté, rapporte-t-il. Il était environ 8h45 quand c'est arrivé. Il s'est passé un certain temps avant qu'on sache ce qui se passait, certains passagers voulaient descendre d'eux-mêmes sur les voies.»

«Finalement ce sont des agents de la SNCF qui sont venus nous chercher pour nous faire descendre, reprend le passager. Tous les voyageurs ont du descendre sur les voies et regagner la gare d'Aulnay à pieds.» 

Au sud de la ligne, de nombreux voyageurs témoignent de quais bondés et de trains ralentis. A l'instar de cette voyageuse à la station Cité Universitaire, qui décrit «des changements de train en chaîne» sur
Des bus de substitution mis en place

Pour pallier la situation, la SNCF a mis en place des bus de substitution à partir de 10 heures ce matin. Ils circulent entre ... 

- La Plaine Stade de France et Aulnay sous Bois
- Aulnay-sous-Bois et Mitry Claye
- Aulnay-sous-Bois et Aéroport Charles de Gaulle 2 TGV

... et assurent la desserte des gares intermédiaires, dans les deux sens de circulation.

Un retour à la normale n'est pas envisagé avant 14 heures ce mercredi.

Source : Le Parisien

Repost 0
Publié par Aulnaylibre ! - dans Transports
commenter cet article
14 janvier 2014 2 14 /01 /janvier /2014 07:55

Les passagers n’ont pas eu la patience d’attendre deux heures. Ils sont descendus sur les voies pour rejoindre à pied la gare la plus proche. Leur rame s’est arrêtée hier, entre les gares de Villepinte et du Parc des Expositions, à cause d’une panne du train précédent. Celle-ci s’est produite à 11 heures et n’a pu être réparée avant 13h5, selon la direction du Transilien à la SNCF. 

La circulation a été interrompue entre Aulnay et Charles-De-Gaulle 2 durant deux heures. Bien que l’on soit sur une portion gérée par la SNCF, ce sont des agents matériel de la RATP qui sont intervenus à 12h20, précise la direction du Transilien, en ajoutant que des bus de substitution ont été mis en place à midi et demie. Les passagers du RER à l’arrêt sur la commune de Villepinte avaient déjà opté pour l’option pédestre. Ils ont ouvert les portes du train à l’arrêt et en sont descendus un peu avant midi.

Source article : Le Parisien. Vidéo d’illustration : Aulnaylibre !

Repost 0
Publié par Aulnaylibre ! - dans Transports
commenter cet article
13 janvier 2014 1 13 /01 /janvier /2014 07:35

Pour protester contre la hausse de la TVA et « la concurrence déloyale » des voitures avec chauffeur, les taxis défileront ce matin à Paris et dans les grandes villes.

Ce matin, des milliers de taxis vont défiler sur les routes de France à l’appel de cinq syndicats (CFDT, CGT, FO, SDCTP et CST). Dans leur collimateur, le relèvement de la TVA sur les transports de 7% à 10% depuis le 1er janvier, mais surtout les voitures de tourisme avec chauffeur, les fameux VTC, qualifiés de « multinationales » et de « lobby qui détruit les emplois ». « Nous ne sommes pas contre la concurrence mais pour une concurrence loyale, assure Nordine Ahmane, délégué syndical de FO-Taxis. Celle des voitures avec chauffeur est déloyale. »

 taxis-copie-1.JPG

Le spectaculaire essor des VTC depuis quatre ans 
Elles ne portent aucune signalétique et c’est impossible de les héler dans la rue. Pourtant, les sociétés de VTC, utilisées par Monsieur Tout-le-Monde, se sont multipliées depuis 2009 et le vote de la loi libéralisant cette activité et l’ouvrant aux auto-entrepreneurs. « Juste après cette loi sont arrivés les smartphones et de nouvelles applications de géolocalisation. Cela permet aux particuliers de réserver leur voiture dans le secteur, d’avoir de nombreux services à bord et de connaître le prix de la course avant de monter. Ils se sont précipités sur ces nouveaux outils! » explique Pierre Peyrard, le directeur de Taxiloc, une centrale de réservation de taxi. Mi-2013, on recensait dans l’Hexagone près de 5 300 entreprises de VTC exploitant plus de 9800 véhicules. Le nombre de taxis, lui, dépasse les 50 000.

Les taxis hurlent au « dumping » 

« Toutes ces sociétés contournent la loi en fonctionnant comme des taxis. Ils cassent les prix, font des courses à 8 €. Alors qu’on paye nos licences très cher, n’importe qui peut conduire ces voitures avec chauffeur », dénoncent les syndicats de taxi. Ils sont même soutenus par les syndicats des « voitures de grande remise », qui s’insurgent contre la banalisation des VTC. « Les taxis sont nos confrères. Il faut que l’Etat encadre davantage ces nouvelles sociétés », tempête Yves Andraud, le porte-parole du GTPVT (Groupement des transporteurs de personnes en voitures avec chauffeur).

Un quart d’heure entre la réservation et la course 

Depuis le 1er janvier, un décret oblige les VTC à respecter un délai d’un quart d’heure entre la réservation et la prise en charge du client. « Cette mesure est inutile », d’après Yanis Kiansky, le président-fondateur d’Allocab, qui a déposé un recours au Conseil d’Etat. Même l’Autorité de la concurrence émet des réserves : « Les comportements illicites des VTC qui pratiquent le racolage ne relèvent pas de la concurrence mais de la fraude. » Les taxis, eux, demandent un encadrement très strict des VTC avec un tarif minimal fixé pour chaque course.

Source : Le Parisien

Repost 0
Publié par Aulnaylibre ! - dans Transports
commenter cet article
12 janvier 2014 7 12 /01 /janvier /2014 13:38

peripherique-70kms.jpgCette fois, c’est fait. Depuis vendredi matin, la vitesse limite sur le périphérique est fixée à 70 km/h. Soit 10 km/h de moins que la précédente limitation qui était en vigueur depuis 20 ans.

La mesure respectée. Annoncée depuis plus d’une semaine sur les PMV (panneaux à message variable) qui surplombent l’anneau parisien, la mesure a été très respectée par la majorité des 1,3 million d’usagers quotidiens de l’axe routier. Par peur des radars bien sûr. Mais aussi parce que les embouteillages ont joué le rôle de « régulateur de vitesse ».

46 km/h en journée. Illustration sur un trajet test de la porte d’Italie à la porte de la Chapelle (soit une petite moitié du périphérique, lui-même long de 35 km) parcouru à 9h30, juste après l’heure de pointe. Le tronçon Italie-Bercy, avant l’arrivée de l’A 4, est encore noir de monde. Le flot de véhicules s’écoule à la vitesse de 32 km/h.

Après la porte de Vincennes, la circulation se fluidifie enfin. Surprise : pas un véhicule ne dépasse le 70. La file de gauche est même totalement désertée par les automobilistes, qui craignent d’être poussés à la faute par leurs « suiveurs ». L’embellie est de toute façon de courte durée puisqu’un nouveau ralentissement survient à la porte de Pantin. La vitesse moyenne sur le tronçon test s’élèvera finalement à 46 km/h. Bien loin du 70 autorisé.

Les motards gênés. Finie la remontée de files! Dans la grande descente de la porte des Lilas, un motard, qui respecte strictement le 70, roule derrière les voitures en zigzaguant dans la voie. « Cette réduction de 10 km/h est totalement injustifiée », dénonce Jean-Marc Belotti, coordinateur Ile-de-
France de la Fédération des motards en colère. Les pilotes de deux-roues notent d’ailleurs que la plupart des « bécanes » sont plus polluantes à faible vitesse.

Les radars reparamétrés. Les 14 radars automatiques du périphérique (il y en aura deux de plus dans quelques semaines) ont tous été recalés sur la nouvelle limitation de vitesse. Les flashs risquent donc de se multiplier les nuits prochaines. 

A la préfecture de police, on rappelait en tout cas qu’aucune consigne n’avait été donnée pour renforcer les contrôles avec radars mobiles sur le périphérique. 

Source : Le Parisien

Repost 0
Publié par Aulnaylibre ! - dans Transports
commenter cet article
10 janvier 2014 5 10 /01 /janvier /2014 15:09

wagon-drancy 640x280L'Autorité de sûreté nucléaire (ASN) et Areva ont annoncé jeudi qu'une trace de contamination radioactive avait été trouvée sur le wagon accidenté de Drancy,selon France Info vendredi 10 janvier.

La voiture qui transportait des déchets nucléaires avait déraillé lundi 23 décembre dans cette gare de triage de Seine-Saint-Denis, l'une des plus importantes de France, située à moins d'une dizaine de kilomètres à vol d'oiseau de Paris, sans qu'il y ait de fuite radioactive, avait alors indiqué la préfecture.

DOSE SANS DANGER

L'ASN et Areva parlent d'anomalie. « Selon l'industriel, l'étanchéité du colis qui contenait les déchets nucléaires n'a pas été rompue et cette contamination sur le wagon n'a pas de lien avec le déraillement », rapporte la radio. L'une des hypothèses est que cette trace aurait pu être laissée au moment où le colis a été chargé dans le wagon, à la centrale de Nogent-sur-Seine. 

En procédant à un contrôle radiologique du wagon, Areva a trouvé un point anormal d'un niveau de 56 microsieverts par heure. Une dose sans danger pour les riverains ou l'environnement mais en dehors des règles en vigueur pour le transport de ce type de matière.

Source : http://www.lemonde.fr (Merci à Jean-Louis Karkides, chasseur de Castors diplômé, pour la transmission de cette information).

Repost 0
Publié par Aulnaylibre ! - dans Transports
commenter cet article
9 janvier 2014 4 09 /01 /janvier /2014 15:31

gare-drancy-nucleaireLe syndicat Sud-Rail a demandé, hier, « l’arrêt immédiat de toutes les circulations de matières radioactives » en invoquant le « principe de précaution » après le déraillement le 23 décembre d’un wagon de déchets nucléaires à la gare de triage de Drancy. Ce jour-là, un essieu du wagon était sorti du rail. L’accident n’a pas provoqué de fuite radioactive mais ravivé l’inquiétude des habitants et des élus des villes voisines, qui réclament depuis des mois que les convois dangereux (13 000 wagons par an) ne passent plus par Drancy. « Nous demandons l’application du principe de précaution, poursuit Sud-Rail dans son communiqué. Tant que les résultats des enquêtes ne sont pas connus, nous demandons l’arrêt de toutes les circulations avec ce type de wagons. » Le syndicat évoque deux procédures en cours, « une enquête interne à la SNCF » et « une enquête du Bureau expertise accident (BEA) ».

Source : Le Parisien

Repost 0
Publié par Aulnaylibre ! - dans Transports
commenter cet article
9 janvier 2014 4 09 /01 /janvier /2014 08:06

RER_B.svg.pngEn cours 
Dernière mise à jour : 09/01/2014 à 08h00 .

 

Défaut d'alimentation électrique à Paris Nord sur la ligne B du RER.

La circulation des trains est interrompue, dans les deux sens, entre Paris Nord et Châtelet les Halles. 

Les trains en provenance d' Aéroport Charles de Gaulle 2 TGV et Mitry Claye sont terminus / origine Paris Nord surface. Les trains en provenance et Saint-Rémy lès Chevreuse, Massy Palaiseau et Robinson sont terminus / origine Châtelet les Halles.

Les clients souhaitant se déplacer entre Paris Nord et Châtelet Les Halles ou inversement, sont invités à emprunter la ligne D du RER ou la ligne 4 du métro (Porte de Clignancourt / Porte d'Orléans).

Une reprise du trafic est envisagée pour 12h00.

Source : SNCF Transilien

Repost 0
Publié par Aulnaylibre ! - dans Transports
commenter cet article
8 janvier 2014 3 08 /01 /janvier /2014 20:32

ligne16-grandparis-aulnayUn proche de Claude Bartolone, Philippe Yvin, doit succéder à Etienne Guyot à la tête de la société chargée de bâtir le Grand Paris Express. Les délégués du personnel se disent choqués de ce nouveau changement de direction, le troisième en quatre ans.  

La rumeur bruissait déjà depuis plusieurs semaines. C'est désormais certain: Etienne Guyot quittera dans les prochains jours la direction de la Société du Grand Paris (SGP). Il doit être remplacé par Philippe Yvin, actuel conseiller de Jean-Marc Ayrault en charge des collectivités territoriales et de la décentralisation.  La passation de pouvoir à la tête de l'entreprise d'Etat chargée d'aménager le Grand Paris Express doit avoir lieu d'ici la fin du mois. Etienne Guyot a ainsi convoqué en urgence un conseil de surveillance (l'équivalent du conseil d'administration) pour le 21 janvier prochain. L'instance devra valider le changement de président du directoire.  

En tout cas, ce chamboulement à la tête de la SGP passe mal auprès des quelques 130 salariés de la structure. La plupart l'ont appris lundi matin, en reprenant le travail après les fêtes, et leurs représentants ne mâchent pas leurs mots pour exprimer leur frustration. «C'est le quatrième directeur en quatre ans, dénonce Christian Garcia, délégué du personnel à la SGP. On ne peut pas construire le métro du Grand Paris, qui est le plus grand chantier d'Europe, avec une telle instabilité !»    

Depuis Pascal Auzannet, qui présidait début 2010 la mission de préfiguration de la SGP, le Grand Paris Express a en effet eu pour pilotes Marc Véron (de juin 2010 à juillet 2011) et Etienne Guyot, issu du corps préfectoral (depuis juillet 2011). «Il y a un vrai étonnement, renchérit Magali Reboul-Torres, la secrétaire adjointe du comité d'entreprise de la SGP. De la déception aussi, et de l'inquiétude: quelle va être la méthode, quel va être le calendrier?»

guyot_640x280.jpgLes élus du personnel demandent à être reçus par Cécile Duflot

Les délégués du personnel craignent que le changement de direction à la tête de la SGP fasse perdre «plusieurs mois» au projet de supermétro. «On est déjà dans un calendrier court mais tout le monde travaille à ce que ça se passe bien, reprend Christian Garcia. Là c'est un peu le grain de sable dans la machine bien huilée.» «Tout va être suspendu à commencer par les embauches, détaille Magali Reboul-Torres. Il y avait 23 embauches  prévues en 2014, tout est bloqué.» Pour se faire entendre, les délégués du personnel de la SGP vont demander audience à Cécile Duflot, leur ministre de tutelle en charge du Grand Paris. «On veut des assurances pour la suite» précise Christian Garcia. Le cabinet de la ministre a fait savoir qu'il n'avait pas «eu pour l'heure de demande d'audience» mais que «les délégués seront reçus dès que ce sera le cas». 

S'ils assurent qu'il ne «s'agit pas d'une question de personnes», les représentants des salariés de la SGP pointent tout de même le profil particulier du successeur annoncé d'Etienne Guyot. Philippe Yvin est en effet un proche de Claude Bartolone, dont il fut directeur de cabinet au ministère de la Ville et directeur général des services au conseil général de la Seine-Saint-Denis quand l'actuel titulaire du perchoir de l'Assemblée nationale dirigeait le département. «On ne veut pas que la SGP devienne un outil de nature partisane, précise Magali Reboul-Torres. Il faut être capable d'être toujours dans le consensus qu'on a su construire avec les élus d'Île-de-France jusque-là.» 

Source : Le Parisien

Repost 0
Publié par Aulnaylibre ! - dans Transports
commenter cet article
8 janvier 2014 3 08 /01 /janvier /2014 07:28

Une foule compacte descend du tramway, arrache à la volée quelques dépliants informatifs de la SNCF et se disperse en quelques instants à la sortie de la gare de Bondy. Le retour à la normale, après un mois d’arrêt, sur le quai du T4? Presque. Car si un tram-train circulait hier toutes les douze minutes, le trafic devrait redevenir complètement normal aujourd’hui avec un tramway toutes les six minutes. « Ça me change la vie, lâche Amel en courant vers le T4 qui vient de s’arrêter le long du quai. Avec les bus de substitution, cela prenait un temps fou pour aller au travail tous les jours! »

La raison de ces perturbations reste inconnue

Une partie des 80 conducteurs du T4 ont été formés ces derniers jours pour faire face à un phénomène totalement inédit à la SNCF : des interférences brouillent en effet les échanges entre le conducteur du tramway et le poste de commandement basé à Livry-Gargan. Impossible pour eux de communiquer, sur plusieurs centaines de mètres autour de l’arrêt Remise à Jorelle, à Bondy. Après avoir tenté en vain de trouver des solutions et d’expliquer ce phénomène, la SNCF a finalement décidé de former les conducteurs à ces nouveaux aléas. « Nous avons rédigé une consigne d’exploitation car rien dans nos textes ne prévoyait de dispositif lorsqu’il n’y avait aucun signal radio, explique Vincent Houlgatte, le responsable de production des lignes Transilien E, P et T4. Nous avons donc défini des règles adéquates. »

Lesquelles? Limiter la vitesse dans les zones où les interférences persistent, utiliser un téléphone portable lambda en cas de besoin et, en fonction des gares, utiliser les installations fixes pour communiquer. Pourquoi ne pas l’avoir fait avant? « Le temps de réunir tous les experts autour d’une table, de définir des consignes et d’organiser la formation, cela prend du temps », répond-on à la SNCF.

Mais si sur le quai tout commence à rentrer dans l’ordre, on continue de s’agiter en coulisses. Car la raison des mystérieuses interférences n’est pas encore résolue. « L’hypothèse la plus probable reste une combinaison de signaux de différents opérateurs téléphoniques, estime Vincent Houlgatte. D’autant que les interférences varient en fonction de la journée et cela coïncide aux heures de pointe, lorsque les gens utilisent leurs téléphones. » Réseau ferré de France (RFF) a désormais pris le relais pour tenter de résoudre cette grande première avec les opérateurs de téléphonie. Et si certains accusaient la 4G de SFR ces derniers jours, l’opérateur assure que ses « fréquences 4G sont assez éloignées ». Une réunion est justement prévue à l’Agence nationale des fréquences (ANFr) sur ce sujet le 23 janvier prochain.

Source : Le Parisien

Repost 0
Publié par Aulnaylibre ! - dans Transports
commenter cet article
8 janvier 2014 3 08 /01 /janvier /2014 06:45

panneau-periph-paris.pngLe changement des panneaux de signalisation a débuté la nuit dernière sur le périphérique est. Il va se poursuivre cette nuit sur le reste de l’anneau. Et d’ici à demain matin, les 150 panneaux 80 km/h qui jalonnaient le périph auront disparu du paysage parisien pour laisser place à autant de panneaux 70 km/h. La nouvelle limitation de vitesse, censée entraîner une légère baisse de la pollution et du bruit aux abords du périphérique, entrera officiellement en vigueur vendredi à 5 heures du matin. Les 16 radars automatiques du périphérique devraient tous être réétalonnés à 70 km/h à cette date.

Source : Le Parisien

Repost 0
Publié par Aulnaylibre ! - dans Transports
commenter cet article
7 janvier 2014 2 07 /01 /janvier /2014 06:33

La circulation du tramway T4 entre Aulnay-sous-Bois et Bondy a repris partiellement hier après-midi. Le trafic est interrompu depuis le 7 décembre à cause d’interférences qui, sur plusieurs centaines de mètres du parcours, empêchent les conducteurs d’échanger des informations avec le poste de commandement.

L’enquête menée ce week-end par la SNCF semble confirmer un problème de brouillage des ondes lié notamment au déploiement de la 4G. Un nouveau système doit permettre aux conducteurs de communiquer mais ceux-ci doivent être formés. Cette formation en urgence vient de débuter. Hier, dix-huit bus de substitution ont encore servi à transporter les usagers. Aujourd’hui le tram-train circulera au rythme d’une rame toutes les 12 minutes et à partir de demain le trafic devrait revenir à la normale, soit un train toutes les 6 minutes.

Source : Le Parisien

Repost 0
Publié par Aulnaylibre ! - dans Transports
commenter cet article
6 janvier 2014 1 06 /01 /janvier /2014 14:56

navigo 2«Encore! » Au guichet de la gare Saint-Lazare, ce samedi, un monsieur se plaint au moment d’acheter son coupon mensuel de passe Navigo. Parmi les mauvaises surprises de ce début d’année, le tarif de l’abonnement transports en Ile-de-France a augmenté de 3% au 1er janvier. Derrière la vitre, l’agent de la RATP ne semble pas surpris : « Depuis le début de l’année, au moins un voyageur sur deux fait des remarques en payant. Les gens trouvent cette hausse abusive et s’étonnent que cela augmente autant ».

Une répercussion de l’augmentation de la TVA

Cette 
inflation est liée au passage de la TVA sur les transports de 7 à 10%. Le Stif (Syndicat des transports d’Ile-de-France) a pris la décision de la répercuter sur le prix du passe Navigo. Même si la hausse ne représente que 2 à 3 € par mois selon les zones, c’est l’impression donnée par l’accumulation des augmentations dans tous les domaines qui domine parmi les usagers. « On en a ras le bol, on n’est pas des vaches à lait! » s’indigne Pascale, accompagnée de sa sœur, à la sortie du métro. Ces deux habitantes de Cormeilles-en-Parisis (95) ont fait le calcul : sur l’année, leur passe zone 4 leur coûtera 35 € de plus. « Ça fait trois baguettes en moins par mois ou une place de théâtre dans l’année. Alors qu’à côté, ni les salaires ni le confort des trains ne s’améliorent… ».

Mais certains usagers du métro et du train n’ont pas remarqué la différence. « Ah, oui, c’est vrai que j’ai payé 67 € ce mois-ci », réagit Cécile. « Ah bon? Je vais regarder mon relevé de compte », enchaîne sa voisine.

Enfin, d’autres relativisent. Comme Antoine et Karine, qui se tiennent main dans la main, pour lesquels le nouveau tarif fait débat. « Ce sont des majorations régulières et importantes » se plaint Karine, avant d’être reprise par son ami : « En même temps, 2 € ce n’est pas grand-chose. » 

Source : Le Parisien

Repost 0
Publié par Aulnaylibre ! - dans Transports
commenter cet article
5 janvier 2014 7 05 /01 /janvier /2014 17:56

70 km/h et pas plus, dès le 10 janvier. La limitation de vitesse sur le boulevard périphérique parisien sera effective d'ici quelques jours. Un véritable changement pour les 1,3 million de véhicules qui empruntent quotidiennement cette rocade, habitués aujourd'hui à une vitesse maximale de 80 km/h

Vendredi prochain, les 16 radars du périphérique contrôleront le respect de cette nouvelle vitesse mais les sanctions ne tomberont pas tout de suite. En effet, pendant une semaine, les policiers ne verbaliseront pas donnant ainsi le temps aux automobilistes de se faire au changement.  L'annonce de la date d'entrée en vigueur de cette réduction de moins de 10 km/h de la vitesse sur le périphérique est d'ores et déjà diffusée sur les panneaux à message variables du boulevard. Les 150 panneaux de signalisation avec l'inscription 70 seront installés dans la nuit de mardi 7 janvier à mercredi 8 janvier, puis au cours de la nuit du mercredi 8 au jeudi 9, entre 21h30 et 5h, par les services de la ville.

Le changement est attendu depuis plusieurs mois. La décision, qui relève du gouvernement, était souhaitée par le maire socialiste de la capitale, Bertrand Delanoë. Alors que la pollution se situe régulièrement à des niveaux élevés à Paris et dans plusieurs régions françaises, la mairie de Paris estime que l'abaissement de la vitesse permettra notamment de réduire les polluants atmosphériques de 5%. Autres bénéfices attendus : moins de bruit - une aubaine pour les quelque 100 000 riverains du périphérique - et enfin une amélioration de la sécurité routière. Des associations s'élèvent contre une mesure jugée «inefficace» contre la pollution sonore et atmosphérique. 

Source : Le Parisien

Repost 0
Publié par Aulnaylibre ! - dans Transports
commenter cet article
4 janvier 2014 6 04 /01 /janvier /2014 16:08

T4-Aulnay-Bondy-Panne.jpgLe bus est garé dans une petite rue. A l’opposé du quai du T4, derrière la gare de Bondy. Déjà, quelques usagers ont grimpé à bord et attendent le quart d’heure réglementaire avant le vrombissement du moteur. « C’est autre chose que le tramway qui passe toutes les six minutes, clame Hortense, une habituée du trajet Bondy - Livry-Gargan. Ça fait perdre un temps fou pour aller au travail et en revenir. » Assis dans les premiers rangs du bus touristique d’une cinquantaine de places, Pierre et Jean-Claude acquiescent. « Une poussette ne peut pas entrer ici, ce n’est pas adapté, constate Pierre. Et aux heures de pointe, le nombre de bus est nettement insuffisant. »

Ce qui les agace surtout? Le manque de communication de la part de la SNCF. « On nous guide jusqu’aux bus mais on ne nous explique rien, raconte Jean-Claude. On a entendu dire qu’une antenne 4G perturbait le fonctionnement du tramway. Mais ce ne sont que des rumeurs et on ne sait pas vraiment ce qui se passe depuis un mois. » Jusqu’à il y a deux semaines environ, les tramways circulaient encore entre Livry-Gargan et le terminus à Aulnay. Mais actuellement, toute la ligne est coupée, sans que les usagers en comprennent l’utilité. « On se sent mal informés, poursuit le retraité. Mais finalement, c’est la même chose pendant l’été, lorsqu’ils font des travaux. On est les derniers prévenus. »

Source : Le Parisien

Repost 0
Publié par Aulnaylibre ! - dans Transports
commenter cet article
4 janvier 2014 6 04 /01 /janvier /2014 14:07

bus-propres-ile-de-france.jpgC’est l’une des décisions phares prises par le Syndicat des transports d’Ile-de-France (Stif) lors de son dernier conseil d’administration. D’ici à 2025, tous les bus fonctionnant au diesel auront été retirés de la circulation, le Stif s’étant engagé à ne désormais commander que des bus « propres » (hybrides, au gaz naturel, électriques…). Et ça commence dès cette année, avec la livraison dans les prochains jours de 48 bus hybrides que pourront emprunter les usagers des lignes 21, 91 et 147 du réseau RATP.

En parallèle, le Stif va commander « entre 800 et un millier » de bus propres en 2014 et en 2015, indique Pierre Serne, vice-
président (EELV) chargé des transports au conseil régional d’Ile-de-France. Le Stif espère ainsi réduire de 50% les émissions de particules fines du parc de bus (9000 au total) d’ici à mi 2016. Le syndicat a également débloqué une aide en direction des opérateurs de lignes, qui va leur permettre d’équiper environ 950 bus en filtres à particules.

Enfin, un modèle de bus hybride rechargeable va être expérimenté au cours de l’année sur la ligne 81 et dix autres bus totalement électriques seront également testés sur une ligne du réseau RATP.

Source : Le Parisien

Repost 0
Publié par Aulnaylibre ! - dans Transports
commenter cet article
4 janvier 2014 6 04 /01 /janvier /2014 11:30

navigo 2Le passe Navigo à tarif unique, ce n’est pas encore pour 2014. Faute de financement, dont le déblocage ne dépend pas du conseil régional mais du parlement, le principal engagement de la majorité PS-EELV a du plomb dans l’aile. Toutefois, une petite avancée est prévue pour 2014 : à défaut de tarif unique, les périodes au cours desquelles les passes Navigo sont dézonées sont largement étendues. Déjà appliqué les week-ends, les jours fériés et cinq semaines en juillet et en août (pour un coût de 30 M€ en 2013), le dézonage va être étendu cette année aux « petites vacances » (Toussaint, Noël, hiver et Pâques).

Par ailleurs, alors que le tarif des abonnements Navigo a augmenté de 3% à la suite de l’augmentation de la TVA transports, le Syndicat des transports d’Ile-de-France (Stif) a choisi de ne pas répercuter cette hausse sur les 500000 abonnés de la zone 1-5, ceux qui paient le plus cher. Rien, toutefois, n’assure que la tarification unique sera bien mise en place en 2015, le conseil régional n’étant pas maître sur ce dossier. Pour financer cette mesure très coûteuse (estimée entre 300 et 500 M€), le président de la région Ile-de-France, Jean-Paul Huchon (PS), veut augmenter le taux du versement transport (VT), payé par les entreprises. Mais seuls les parlementaires peuvent prendre cette décision.

Source : Le Parisien

Repost 0
Publié par Aulnaylibre ! - dans Transports
commenter cet article
4 janvier 2014 6 04 /01 /janvier /2014 07:09

Le lieu a été balisé comme une scène de crime. Mais, sur le quai du T4, qui relie habituellement Bondy à Aulnay-sous-Bois, point de cadavre. Juste un tram-train au point mort depuis le 7 décembre. Les experts en tous genres de la SNCF ont bien tenté de résoudre son mal depuis des semaines. En vain. Dans les haut-parleurs, la voix off du Transilien ne cesse de clamer le même message que les usagers lisent, chaque jour, sur la page Internet : « Incident sur installations de sécurité de la ligne T4 ». Message nébuleux? Certainement. Car, à la SNCF, on confie, un peu embarrassé, que l’on ne connaît pas encore les solutions pour faire repartir le T4.

Des spécialistes de la SNCF vont enquêter ce week-end

Le diagnostic est pourtant déjà trouvé. « Il y a un problème de liaison sur plusieurs centaines de mètres, à partir de Bondy, entre le conducteur du tram-train et le poste de commandement (PC) basé à Livry-Gargan, explique une porte-parole de Transilien. Il y a un problème de réception : le conducteur et le PC n’arrivent pas à recevoir ou émettre les informations. Du coup, cela pourrait poser des problèmes de sécurité notamment si le conducteur fait un malaise ou si un ordre urgent n’est pas reçu. »

Alors, en attendant de rétablir le système de liaison interne à la SNCF, les agents ont tout essayé ces dernières semaines. Le téléphone portable dans la cabine du conducteur et même les talkies-walkies n’ont rien donné! A chaque fois, le même « blanc » inexplicable et les mêmes interférences qui rendent les émissions d’informations irrecevables. Finalement, des spécialistes dépêchés par la SNCF interviendront sur le secteur ce week-end pour tenter de trouver la raison de ces interférences. « Il y a deux possibilités, poursuit la porte-parole. Soit ce sont des brouilleurs installés sur la zone, soit ce sont les ondes émises par les antennes des opérateurs de téléphonie mobile qui perturbent la bonne réception. »

Aux abords de la gare de Bondy, c’est justement la version qui a le vent en poupe. Car, si aucune information officielle n’est affichée dans le hall de la gare, les rumeurs vont bon train. « On m’a dit que c’était la 4G qui brouillait les informations, lance Mathieu, qui prenait le T4 régulièrement. Je n’y connais pas grand-chose mais j’imagine que cela risque de prendre beaucoup de temps pour régler ça! » De son côté, la SNCF est plus optimiste et espère que tout sera résolu à la fin du week-end pour assurer le transport des 30000 usagers quotidiens de la ligne dès lundi.

Mais sur le quai déserté du T4, les agents de renseignements semblent perplexes. « On n’a pas vraiment d’informations sur la reprise du trafic, glisse l’une des jeunes femmes. Nous, on indique juste aux gens qu’ils peuvent prendre les bus de substitution. » Et à part quelques exceptions, qui n’utilisent le tram-train qu’à l’occasion, les usagers concernés se dirigent directement à l’opposé de la gare où des bus partent tous les quarts d’heure de Bondy pour desservir les arrêts de la ligne. « On est rodés, lâche avec dépit Sabrina, une jeune maman visiblement pressée. Pour moi, c’est une perte de temps très importante car la fréquence et la rapidité des bus ne sont clairement pas satisfaisantes par rapport au tram-train. »

Source : Le Parisien

Repost 0
Publié par Aulnaylibre ! - dans Transports
commenter cet article
3 janvier 2014 5 03 /01 /janvier /2014 15:59

autolib.jpgDéjà présentes dans une cinquantaine de villes autour de Paris, Autolib’ va de nouveau étendre son réseau de stations en 2014. Plusieurs communes viennent de signer un engagement auprès d’Autolib’ Métropole pour accueillir de nouvelles bornes dans les prochaines semaines. C’est le cas de Rungis (Val-de-Marne) et des entrepôts situés près du marché international, de Clichy-sous-Bois et Montfermeil (Seine-Saint-Denis), du Chesnay (Yvelines), de Bois-Colombes (Hauts-de-Seine) et de Yerres (Essonne).

Des contacts ont également été noués avec d’autres villes, comme Aubervilliers, Drancy et Le Blanc-Mesnil (Seine-Saint-Denis), Nogent et Le Perreux, Ivry, Vitry et Choisy (Val-de-Marne). « Beaucoup de demandes sont arrivées en cette fin d’année, notamment en vue des élections municipales », précise Autolib’ Métropole. En 2013, huit communes de petite couronne avaient déjà accueilli de nouvelles stations Autolib’ pour proposer ce service à leurs habitants. Compte tenu des délais pour réaliser des études et faire les travaux une fois le projet validé par les villes, le chiffre devrait être sensiblement le même cette année. Deux mille véhicules Autolib’ sont actuellement en service, deux ans après la mise en place du service.

Source : Le Parisien

Repost 0
Publié par Aulnaylibre ! - dans Transports
commenter cet article
31 décembre 2013 2 31 /12 /décembre /2013 10:20

Bruno-Beschizza-Circulation-Aulnay.jpg

Repost 0
Publié par Aulnaylibre ! - dans Transports
commenter cet article
29 décembre 2013 7 29 /12 /décembre /2013 10:48

navigo_2.jpgComme chaque année, à l'occasion du réveillon du nouvel an, une partie des transports d'Ile-de-France circulera toute la nuit. Et toutes les lignes qui resteront ouvertes seront gratuites.

A l’occasion du réveillon, le STIF, autorité organisatrice des transports en Ile-deFrance, met à disposition des franciliens un service de transports en commun gratuit dans toute l’Île-de-France, et ce pendant toute la dernière soirée de décembre jusqu’au matin.

6 lignes de métros, 10 lignes de trains et RER et de nombreuses lignes de bus (Noctilien et circuits spéciaux) fonctionneront cette nuit-là.

Leur accès sera gratuit du 31 décembre 2013 à 17 heures, au 1er janvier 2014 à 12 heures.

Mais attention: toutes les gares et stations ne sont pas concernées par le dispositif. Pour savoir comment se déplacer lors de la nuit du réveillon, un guide spécial qui détaille les lignes ouvertes par mode de transport est disponible dans toutes les gares et dans les stations et sur 
www.nuitdu31.stif.info.

Navigo dézoné toute la journée du 1er janvier


Les détenteurs d’un forfait Navigo mois, Navigo annuel et Solidarité Transport Mois,pourront utiliser l’ensemble des transports en commun d’Île-de-France quelles que soient les zones de validité de leur forfait, avec leur abonnement habituel, pendant la première journée de l’année (dézonage des forfaits les jours fériés).

Source : http://paris-ile-de-france.france3.fr

Repost 0
Publié par Aulnaylibre ! - dans Transports
commenter cet article

Présentation

  • : Aulnaylibre !
  • Aulnaylibre !
  • : L'information sur Aulnay-sous-Bois 100% libre et indépendante !
  • Contact

Contactez-nous !

Une info, une photo, une vidéo, une annonce à passer.

N’hésitez pas à nous contacter !

Mail : aulnaylibre@yahoo.fr

Tél : 06.81.95.11.50 / 06.07.86.09.11

Chaîne vidéo : http://www.youtube.com/user/Aulnaylibre/videos

Twitter : https://twitter.com/Aulnaylibre

Facebook : https://www.facebook.com/aulnay.libre?ref=tn_tnmn

Aulnay au fil de l'info

Ride On Time

Señor Météo

Agenda Aulnay-sous-Bois

Wikio

Wikio - Top des blogs - Multithématique