Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
9 juillet 2014 3 09 /07 /juillet /2014 11:27

franchise_le_fournil_des_provinces_pas_de_crise.jpegUn incendie a ravagé la boulangerie le Fournil de la gare, boulevard Gallieni, à Aulnay-sous-Bois, lundi soir. D’après les relevés du laboratoire de police scientifique, le feu est d’origine accidentelle, un court-circuit n’est pas exclu. Il a démarré à l’arrière du commerce, au niveau du laboratoire, et s’est propagé à la boutique et au logement supérieur de ce bâtiment de quatre étages. Les pompiers sont intervenus.

Source article : Le Parisien / Photo d’illustration

Repost 0
Publié par Aulnaylibre ! - dans Commerce
commenter cet article
7 juillet 2014 1 07 /07 /juillet /2014 09:36

rayon-supermarche-3194.jpgSamedi après-midi, un homme, qui tentait de braquer la supérette Leader Market, à Aulnay-sous-Bois, a aspergé de gaz lacrymogène la caissière qui lui résistait. Elle aurait refusé de lui remettre son fonds de caisse alors qu'il agitait une bombe aérosol sous son nez. Il a mis sa menace à exécution, mais l'employée ne lui a pas donné l'argent. Le braqueur est reparti bredouille.

Source : Le Parisien

Repost 0
Publié par Aulnaylibre ! - dans Commerce
commenter cet article
24 juin 2014 2 24 /06 /juin /2014 15:46

lidl.jpgUn vol à main armé a tourné court, ce mardi matin à Aulnay-sous-Bois. Deux malfaiteurs cagoulés s'étaient cachés dans les buissons en attendant l'arrivée des premiers employés du Lidl, rue Alfred Sisley. Les trois premiers arrivés ont eu droit à une arme braquée sur eux et une bombe lacrymogène. Les agresseurs voulaient ainsi obtenir l'accès à un coffre pour prendre de l'argent. Ils ont dû déchanter puisque les employés n'avaient pas les codes d'accès. Les braqueurs sont repartis, sans violence, en prenant juste quelques paquets de bonbons au chocolat.

Source : Le Parisien

Repost 0
Publié par Aulnaylibre ! - dans Commerce
commenter cet article
3 juin 2014 2 03 /06 /juin /2014 07:59

Passez l'après-midi comme dans une vraie brigade. Les amateurs de « Top Chef », la célèbre émission culinaire de M 6, vont pouvoir saliver en direct samedi à partir de midi au centre commercial Aéroville. Denny, Juan, Yoni, Noémie, Latifa et Alexis, la crème des chefs de cette compétition télévisée s'affrontera en deux équipes. Pour ce nouveau défi, ces professionnels des fourneaux vont recruter 54 passionnés de cuisine qui joueront les commis par groupes de 18 pour chacune des trois épreuves. Les toqués du dressage sont priés de s'inscrire au plus vite à l'adresse e-mail aerovilledining@gmail.com.

Samedi 7 juin, de midi à 16 h 30, au terminal Cook du centre commercial Aéroville, parking P4 ou P6.

Source : Le Parisien

Repost 0
Publié par Aulnaylibre ! - dans Commerce
commenter cet article
29 mai 2014 4 29 /05 /mai /2014 11:05

Si c'est l'attrait de la nouveauté, on peut dire qu'il dure. Il y a deux mois, la marque de prêt-à-porter Primark ouvrait sa première boutique francilienne au centre commercial O'Parinor, à Aulnay-sous-Bois (une deuxième boutique a depuis ouvert à Gennevilliers dans les Hauts-de-Seine, une troisième sera inaugurée en juin à Créteil, dans le Val-de-Marne). L'enseigne irlandaise, on le sait, provoque l'effervescence partout où elle passe. La galerie et ses 200 boutiques ont ainsi vu leur fréquentation bondir de 35 % en avril et mai. Le record a été atteint le samedi 5 avril, avec 76 000 visiteurs en une journée. « C'est pratiquement l'équivalent du Stade de France ! Je n'avais jamais vu ça », note avec fierté Bastien Leal, le directeur du centre.

Le groupe Hammerson a lancé des études pour affiner le profil de ces nouveaux clients. Bastien Leal note que le magasin de vêtements bonmarché et lookés a attiré « des clients qui venaient de façon occasionnelle, résidant aux limites de Paris et au nord de Roissy, mais aussi des gens de beaucoup plus loin : des habitués de Val-d'Europe, des habitants de Rouen... »

S'ils se ruent sur les collections sans cesse renouvelées de Primark, les visiteurs partent ensuite à la découverte des autres boutiques et de la trentaine de restaurants du centre commercial. « Certaines enseignes de restauration rapide ont connu un bond de leur chiffre d'affaires de 50 % », assure Bastien Leal. Les amateurs de sandwichs ont ainsi pris d'assaut les comptoirs du fast-food Subway, situé à proximité du magasin de vêtements. « Les deux premières semaines, c'était de la folie ! Les clients venaient spécialement pour la boutique Primark, de tout le département, mais aussi de province, confirme une employée. Depuis, ça s'est un peu calmé. Mais il y a quand même plus de mouvement qu'avant... » Il y a donc un avant et un après Primark. « Ça a été phénoménal, raconte aussi ce gérant d'une pizzeria. Notre chiffre d'affaires a augmenté de 10 à 15 %. » Et le commerçant ajoute avec satisfaction : « Ça a complètement effacé la petite baisse d'activité qu'on avait connue avec l'ouverture d'Aéroville. » L'inauguration, en octobre dernier, de la galerie de 84 000 m 2, à quelques kilomètres, au pied des pistes de l'aéroport de Roissy, avait en effet donné quelques sueurs froides aux commerçants d'O'Parinor. D'autant qu'elle coïncidait avec les travaux de rénovation des galeries du centre commercial, qui ne se présentait pas sous son meilleur jour. « Mais les travaux sont finis, les galeries sont lumineuses et nous avons cette nouvelle locomotive. Les perspectives sont donc bonnes », affirme Bastien Leal. 

Pour conforter sa position, il mise désormais sur la réfection des façades extérieures du centre, et surtout l'ouverture, d'ici la fin de l'année, d'un multiplexe UGC Ciné-Cité de 14 salles.

Source article : Le Parisien / Vidéo : Aulnaylibre !

Repost 0
Publié par Aulnaylibre ! - dans Commerce
commenter cet article
24 avril 2014 4 24 /04 /avril /2014 13:47

Magasintati-18624.jpgDepuis 2011, Emmanuel Deroude, PDG de Tati, a repris les rênes de l'institution créée en 1948 par Jules Ouaki. Après un dépôt de bilan en 2004, elle a été rachetée par la famille Bioteau qui possède le groupe Eram. Tati a fait le ménage dans ses bacs et se réinstalle en banlieue.

En septembre ouvrira Tati Aubervilliers au Millénaire. Tati a aussi choisi la Seine-Saint-Denis pour y implanter son siège social et 200 salariés depuis mai 2012, à La Plaine-Saint-Denis. Tandis que ses entrepôts ont élu domicile à Garonor à Aulnay. Sur ses 130 magasins hexagonaux, 60 ont été rénovés depuis deux ans. La formule XXL parie sur les surfaces de 3 500 m2. Pour la première fois, elle va s'exporter dans les mois à venir dans les Emirats Arabes Unis à Abou Dabi puis à Bahreïn et à Dubaï. Comme son concurrent Primark, Tati écrase les prix et a révolutionné son fonctionnement. « Nous n'achetons plus de produits démarqués des saisons précédentes. Nos stylistes regardent ce qui se passe sur les podiums et en deux mois, nous pouvons lancer les modèles en fabrication. » Le cycle de vie d'un article, surtout dans l'habillement, est de plus en plus court. « Toutes les deux semaines, nous lançons plus de 100 nouvelles références », ajoute le PDG. Un modèle copié sur ses concurrents, Primark ou H & M. « Notre mode est moins junior et moins anglo-saxonne. Nous ne proposons pas que des vêtements mais aussi tout l'univers de la maison », souligne-t-il.

Source : Le Parisien

Repost 0
Publié par Aulnaylibre ! - dans Commerce
commenter cet article
24 avril 2014 4 24 /04 /avril /2014 09:58

C'est la fréquentation du centre commercial de Tremblay après six mois d'ouverture. « Nous sommes dans nos objectifs. Nous voulons arriver à 8 millions en 2014 », se félicite la directrice, Elodie Arcayna. La plupart des clients viennent des bureaux alentour -- Roissy et Paris-Nord 2.

« Nous fonctionnons également très bien le week-end et surtout le dimanche », poursuit-elle. Nike, Redskins et Swarovski ont de très bons résultats. A noter une bonne fréquentation de la petite restauration avec pas moins de trente points de vente, ainsi que pour le cinéma Europacorp et ses douze salles.

Source : Le Parisien

Repost 0
Publié par Aulnaylibre ! - dans Commerce
commenter cet article
7 avril 2014 1 07 /04 /avril /2014 09:52

LeChantilly.jpgLes jours sont comptés pour les patrons du restaurant Le Chantilly, avenue des Pavillons-sous-Bois, au sud d'Aulnay-sous-Bois. Ces commerçants dénoncent la mise en place d'un chantier aux abords de leur établissement. Depuis le 17 février, une parcelle de la rue, où se situe l'affaire du couple Vincent, est bloquée par des travaux engagés par la mairie.   Accéder au restaurant est devenu compliqué. Le sens de la circulation a été modifié. Des panneaux, qui ont été volés à plusieurs reprises, ont été posés pour réguler le trafic. Des automobilistes, parfois déboussolés, prennent souvent les rues en sens interdit, « ce qui entraîne un risque élevé d'accidents », selon les propriétaires.

A cause de cette perturbation, le restaurant, repris depuis cinq mois par le couple Vincent, a vu le nombre de ses clients chuter. Selon le couple, son chiffre d'affaires a diminué d'environ 40 % à cause du chantier. « Je vis mal cette situation car je ne sais pas si je pourrais rester », déplore Stéphane Vincent, également cuisinier du Chantilly.

Mi-mars, Gérard Ségura, l'ancien maire 
PS de la commune, avait rendu visite aux restaurateurs après plusieurs appels du pied. L'élu avait alors réclamé le déplacement de palettes de chantier, déposées depuis quelques jours à l'intersection des rues. Du côté de la mairie, on pointait la nécessité d'un lieu sécurisé pour les ouvriers. « Un chantier génère toujours une gêne. Malgré cela, les travaux ont une utilité », expliquait un responsable en charge des espaces publiques. Ils visent à mettre modifier la chaussée et le rond-point entre l'avenue des Pavillons-sous-Bois et l'allée circulaire. Un espace vert est aussi en cours d'aménagement.

Depuis, selon le couple, la situation s'est quelque peu améliorée. La fin des travaux est prévue d'ici quelques jours. « On espère être encore là en mai », soupire Stéphane Vincent.

Source : Le Parisien

Repost 0
Publié par Aulnaylibre ! - dans Commerce
commenter cet article
29 mars 2014 6 29 /03 /mars /2014 08:22

primark.jpgELLES AVAIENT L'OEIL BATTU hier matin, assises en tailleur au premier rang de la longue file d'attente qui serpentait déjà dans l'allée du centre commercial O'Parinor, à Aulnay-sous-Bois. A 10 heures, la boutique Primark n'avait pas encore levé le rideau. Mais Sandrine et Lala, 21 et 23 ans, étaient arrivées depuis... 1 heure du matin. « On voulait vraiment être les premières », glisse Sandrine, habitante de Saint-Denis, « tombée amoureuse » de la marque irlandaise lors d'une escapade à Londres. Pour ne rien rater de l'inauguration du premier magasin d'Ile-de-France, les deux amies ont posé chacune un jour de congé, et ont débarqué en pleine nuit, sur le parking désert du centre, trouvant refuge dans un recoin pour somnoler un peu.

Derrière elles, la foule des fans de la marque irlandaise grossit de minute en minute. On avait déjà observé pareil engouement à Marseille, où la fréquentation du centre commercial Grand-Littoral a bondi de 20 % depuis l'ouverture de Primark en décembre dernier. « Plus qu'une heure à attendre... » souffle Lala, conseillère commerciale résidant à Brunoy (Essonne), le regard rivé sur le rideau encore baissé. A l'intérieur, Breege O'Donoghue, directrice du développement Primark, se réjouit en français et en anglais de cette ouverture, la troisième en France : « Ici, l'on peut acheter une tenue complète comme la mienne, à moins de 50 EUR », affirme cette grande dame à chignon, en jupe longue et petite veste de tailleur.
A 11 heures, le rideau se lève. Les acheteurs se ruent sur les tee-shirts à 2,50 EUR, les jeans à 7 EUR, les rayons bébés et enfants où s'empilent les articles de couleurs vives... Ces collections, qui se renouvellent sans cesse, sont dessinées par les 700 stylistes de la marque, puis fabriquées en Asie*. Pour son magasin d'Aulnay, Primark a recruté un peu moins de 500 personnes (dont près de 200 en contrats courts ou intérim), à Aulnay et dans les communes environnantes. La sélection a été rude : plus de 4 400 candidats s'étaient manifestés. Kahina, 24 ans, habitante de Villemomble, est ravie d'avoir décroché le job, un contrat d'un mois et demi. « C'est bien d'ouvrir un magasin comme celui-ci à Aulnay. Les gens d'ici ont peu de moyens », estime-t-elle. Au rayon chaussures, Lala et Sandrine traînent des paniers déjà pleins. « Notre technique, c'est de prendre tout ce qui nous plaît. Une fois à la caisse, on ressort tout et on trie, en laissant de côté les actes de folie », explique Sandrine, aimantée par des escarpins bleu électrique. « Mouais, faut arriver à marcher avec... » hésite Lala, rebutée par les talons aiguilles de 15 cm. « Et ceux-là, tu crois qu'ils sont praticables ? » lance-t-elle en avisant d'improbables chaussures à talons compensés. Lingerie, sacs à main, bijoux fantaisie, robes... Les prises s'amassent dans les paniers de tissu. Les cabines d'essayage sont prises d'assaut. « Prends tout, prends tout ! » conseille une ado à sa mère, ployant sous une pile de robes. Observant la frénésie ambiante, Bastien Leal, directeur du centre commercial, est radieux : « C'est génial. Il y avait 2 000 personnes dès l'ouverture, je n'avais jamais vu ça ! » Lala et Sandrine repartiront vers 13 heures, épuisées mais comblées. Elles ont refait leur garde-robe pour moins de 300 EUR. «  Et maintenant, on va dormir ! ».

*Primark fait partie de la vingtaine d'entreprises de confection dont les vêtements étaient fabriqués au Rana Plaza, cet immeuble qui s'est effondré l'an dernier au Bangladesh, tuant plus d'un millier de personnes. Le groupe a annoncé qu'il indemniserait les victimes.

Source : Le Parisien

 

Repost 0
Publié par Aulnaylibre ! - dans Commerce
commenter cet article
28 mars 2014 5 28 /03 /mars /2014 09:15

A QUELLE HEURE arriveront les premiers fans ? L'événement devrait attirer la foule ce matin à Aulnay-sous-Bois. L'enseigne irlandaise Primark ouvre ses portes au sein du centre commercial O'Parinor. C'est sa première implantation en Ile-de-France -- un deuxième magasin ouvrira le 9 avril à Villeneuve-la-Garenne (Hauts-de-Seine), puis un troisième à Créteil en juin. Or la marque de prêt-à-porter tendance et bon marché (rappelant un peu le concept d'H&M) fait fureur partout où elle passe.

« A Marseille, l'arrivée de Primark au centre commercial Grand-Littoral a attiré depuis décembre 20 % de clientèle en plus », note avec gourmandise Bastien Leal, directeur d'O'Parinor, ravi d'accueillir ce qui sera la deuxième locomotive du centre, derrière l'hypermarché Carrefour, solidement établi sur 22 000 m 2. L'enseigne irlandaise accueillera ses clients au sein d'un magasin de 4 400 m 2, où l'on s'arrachera des vêtements pour hommes, femmes, enfants, bébés, ainsi que du linge de maison.

Une campagne de communication jusqu'à Lille

Ce matin, les portes ouvriront vers 11 heures dans une ambiance qu'on pressent électrique. Des guide-files seront installés pour contenir la foule, tandis que quelques « happy few », gagnants d'un concours, parcourront les grandes avenues parisiennes à bord d'un bus-discothèque avant de débarquer à Aulnay, bons d'achat en poche... Primark a astucieusement préparé l'événement, avec une campagne de communication allant jusqu'à Lille ! Se fondant sur l'expérience marseillaise, l'enseigne espère en effet attirer des clients des villes à une heure de distance de la capitale.

Bastien Leal y voit un atout majeur pour son centre commercial, qui fêtera cette année ses 40 ans et doit s'accommoder depuis octobre de la concurrence des 200 boutiques d'Aéroville, à Tremblay-en-France. « Aéroville a fait un bon démarrage, reconnaît le directeur d'O'Parinor. Mais la chute de la clientèle a été moindre que ce que nous avions budgété. » Le centre commercial a accusé en 2013 un recul de fréquentation « un peu supérieur à la baisse moyenne de 5 % constatée dans tous les centres ».

Le creux a surtout été ressenti en novembre et en décembre. L'établissement mise sur un important programme de rénovation d'un montant de 50 MEUR pour remonter la pente. Des travaux ont déjà eu lieu pour instaurer le guidage à la place dans les parkings, créer un pôle de 9 restaurants, rénover les allées. La réfection des façades vient de débuter, et un autre événement aura lieu à l'automne : l'inauguration du complexe UGC dont les murs sont déjà visibles depuis l'autoroute.

Source article. : Le Parisien / Vidéo : Aulnaylibre !

Repost 0
Publié par Aulnaylibre ! - dans Commerce
commenter cet article
27 mars 2014 4 27 /03 /mars /2014 14:05

DANS SEPT ANS, ce sera le seul endroit d'Ile-de-France où l'on pourra skier, faire des descentes en luge, glisser sur des patins, escalader un mur de glace et pratiquer de nombreux sports d'hiver, même le très acrobatique half-pipe !

 3712967 11-0-4227785944EuropaCity, le complexe de loisirs, tourisme et commerces de 2 Mds€ portés par le groupe Auchan, qui doit voir le jour en 2020-2021 sur 80 ha du Triangle de Gonesse, non loin d'Aulnay, lève le voile sur son parc des neiges. « Il n'est que l'un des éléments de l'offre de loisirs, avec un parc d'attractions, un parc d'aventures, un parc aquatique et une ferme pédagogique », rappelle Christophe Dalstein, le directeur d'EuropaCity.

Ce parc sera construit sur 20 000 m 2 plus grand que celui que s'est offert Dubaï (Emirats arabes unis) en 2005 au beau milieu du désert. « Comme tous les équipements de loisirs, il sera accessible à tous les publics, avec notamment des tarifs et des horaires préférentiels pour les scolaires, précise Christophe Dalstein. Le parc comprend d'ailleurs une aire d'initiation et de jeux pour les enfants mais aussi des activités ludiques, comme des ateliers de sculpture sur glace ou de réalisation d'igloos. »

Le projet sera-t-il gourmand en énergie ? Comment maintenir à température la neige artificielle et la glace tout en préservant l'environnement ? « EuropaCity s'est engagé dans une démarche de développement durable forte et un projet positif, en recherchant l'exemplarité à l'échelle locale, souligne son directeur. La particularité de ce projet, conçu avec le cabinet d'architectes danois BIG et le bureau d'études Transsolar, permet que tous les flux d'énergie, d'eau et de déchets interagissent pour créer un véritable écosystème. À titre d'exemple, la chaleur résiduelle générée par le besoin de froid du parc des neiges est canalisée vers les installations du parc aquatique. Cette complémentarité permet de diviser les besoins en énergie par deux pour chacun de ces programmes ».

A Aulnay, deux associations ont questionné, avant le premier tour, la quasi-totalité des candidats sur le projet Europa City. L'association Capade et celle des commerçants du boulevard de Strasbourg affirment que les têtes de listes sont en général hostiles au projet. Elles ont toutefois choisi de ne pas interroger le maire sortant.

Elles réclament la tenue d'une concertation avant le débat public autour du projet, prévu au second semestre 2014.

Source : Le Parisien

Repost 0
Publié par Aulnaylibre ! - dans Commerce
commenter cet article
6 mars 2014 4 06 /03 /mars /2014 14:08

Voilà l'accueil que réservent au projet Europa City les habitants de Gonesse (Val-d'Oise) et de vingt et une communes voisines situées dans le Val-d'Oise et en Seine-Saint-Denis : 78 % d'avis favorables, et 10 % d'opinions défavorables. C'est le résultat d'un sondage Ipsos*, dévoilé ce matin, sur l'impact et l'image d'Europa City. Porté par le groupe Auchan, ce complexe de 80 ha doit ouvrir à l'horizon 2020 dans le triangle de Gonesse. 

 europa20city20-20c2aebig-europacity20-20vue20nord.jpg

Il alliera loisirs, culture et commerces avec des salles de spectacle, un parc à neige, un hall d'expositions ou encore une ferme pédagogique. Mais aussi 500 boutiques et 2 700 chambres d'hôtels. « Nous voulions mesurer la notoriété et l'accueil de ce projet, explique Christophe Dalstein, le directeur d'Europa City. Cet équipement novateur va améliorer l'image de ce territoire en créant une attraction touristique à l'échelle de toute l'Ile-de-France. »

Un projet encore peu connu. Si les acteurs 
politiques et économiques du Grand Roissy évoquent régulièrement l'équipement depuis le lancement du projet, et que les associations de défense de l'environnement ne manquent pas une occasion de manifester contre le complexe de loisirs, les sondés ne sont que 13 % à bien connaître le projet Europa City. « Nous allons poursuivre nos actions en vue d'augmenter sa notoriété », prévoit Christophe Dalstein.

L'espoir de retombées économiques. L'emploi est la préoccupation numéro un des sondés. Ils estiment à 93 % que la réalisation d'Europa City, avec 11 500 emplois prévus, va « favoriser la création d'emplois » localement. Elles pensent à 83 % que l'équipement « va contribuer à améliorer l'image du territoire » et, à 82 %, « soutenir et encourager l'implantation d'entreprises ».

30 millions de visiteurs par an attendus. Le sondage pointe que 83 % des sondés « pensent fréquenter Europa City ». Parmi eux, 48 % sont intéressés par les spectacles et la culture, et 40 % par les loisirs ; 44 % iront au parc aquatique et 34 % les grands magasins. Les sondés voient à 84 % dans Europa City « un nouveau lieu de vie et de rencontres ». Le projet table sur 30 millions de visites par an.

Les craintes des détracteurs. Pour 68 % des sondés les moins enthousiastes, « cela va générer des nuisances pendant les travaux ». « La concurrence avec des zones d'activité existantes » est l'objet de craintes pour 62 %, et pour 63 %, « cela fera augmenter les prix de l'immobilier dans la région ». Ils sont 60 % à redouter « la destruction de terres agricoles localement », et 59 % à prévoir « des problèmes de saturation des routes et des transports en commun ».

* Le sondage a été réalisé par l'institut Ipsos du 27 au 30 novembre 2013 sur un échantillon de 1 003 personnes.

Source : Le Parisien

 

 

Repost 0
Publié par Aulnaylibre ! - dans Commerce
commenter cet article
1 mars 2014 6 01 /03 /mars /2014 20:19

A l’instar de l’ouverture prochaine de Primark au centre commercial O’Parinor, celle de l’enseigne allemande de Hard Discount Lidl à Aulnay-sous-Bois était attendue de pied ferme. C’est désormais chose faîte ! Après KFC, Quick et Wok’n’Roll, cet ultime magasin scelle l’aménagement définitif de la zone commerciale située  au rond-point de l’Europe en remplacement de l’ancien garage Renault ravagé par les flammes lors des émeutes de 2005.

Leader en France sur ce secteur d’activité, Lidl va donc permettre aux Aulnaysiens de profiter directement sur le territoire de la commune d’offres de premiers prix avec une démarche simple et qui a le mérite d’être claire : à un besoin correspond un produit. Tout en restant fidèle à sa réputation de casseur de prix, la marque allemande a cependant depuis largement étayé ses rayons en proposant également des produits de marques ainsi que des articles bricolage, salle de bains, textile, accessoires, sport ou à thème que l’on ne trouve nulle part ailleurs.

Le succès de ce nouveau magasin ne devrait donc faire aucun doute avec espérons-le quelques emplois à la clé pour les habitants de la ville. Même si les méthodes managériales du géant allemand de la distribution alimentaire posent parfois questions

Robert Ferrand

Repost 0
Publié par Robert Ferrand - dans Commerce
commenter cet article
24 février 2014 1 24 /02 /février /2014 15:23

L'enseigne irlandaise Primark ouvrira sa toute première boutique francilienne à Aulnay le 28 mars à 11 heures (une deuxième devrait être inaugurée à Villeneuve-la-Garenne, dans les Hauts-de-Seine, le 2 avril). A Aulnay, le magasin de prêt-à-porter va s'installer au sein de la galerie O'Parinor, sur près de 4 000 m 2. 

Primark possède déjà plus de 250 boutiques dans le monde et, avec ses prix discount, se présente comme l'un des concurrents directs de H&M. Les recrutements sont déjà presque terminés. Cinq cents employés environ doivent y travailler.

Article : Le Parisien / Vidéo : Aulnaylibre !

Repost 0
Publié par Aulnaylibre ! - dans Commerce
commenter cet article
1 février 2014 6 01 /02 /février /2014 19:45

Dans quelques semaines la zone commerciale située au carrefour de l’Europe à Aulnay-sous-Bois devrait connaitre sa configuration finale. Ainsi, après KFC, Quick et le Wok’nRoll, le terrain de l’ancien garage Renault incendié lors des émeutes de 2005 devrait accueillir très bientôt un Lidl.

Première enseigne de hard-discount en France avec plus de 1 500 points de vente et 20 000 salariés, l’entreprise allemande a généré un chiffre d’affaires de 8,4 milliards d’euros en 2012 en hausse de 4%. Désormais donc, plus la peine d’aller à Sevran ou au Blanc-Mesnil, Aulnay-sous-Bois aura son Lidl !

Repost 0
Publié par Aulnaylibre ! - dans Commerce
commenter cet article
24 janvier 2014 5 24 /01 /janvier /2014 17:24

Relativement sinistrée du point de vue des commerces de proximité, l’avenue Anatole France à Aulnay-sous-Bois va sans doute retrouver un peu d’animation avec l’ouverture prochaine de l’as du pique, une enseigne de Tatouage et Piercing.

As-du-pique-Aulnay-1.jpg

Les riverains et passants du secteur auront sans doute remarqué le drap blanc qui couvre actuellement l’entrée de la future boutique au niveau du numéro 13. Le lever de rideau est programmé pour le 2 février 2014.

As-du-pique-Aulnay-2.jpg

A noter que si vous arrivez à décoller les flyers actuellement affichés sur les panneaux municipaux du passage souterrain de la gare vous pourrez bénéficier d’une offre d’ouverture (valable jusqu’au 28 février 2014) sous la forme d’un kit EASY TATTOO ou EASY PIERCING.

Renseignements :Tél : 01 48 66 79 20 ou Lasdupiquetattoo@gmail.com

Robert Ferrand

Repost 0
Publié par Robert Ferrand - dans Commerce
commenter cet article
15 janvier 2014 3 15 /01 /janvier /2014 08:59

Elodie-Frege-Aeroville.JPGTREMBLAY. Le gagnant du concours Pose Shopping du centre commercialAéroville, à Tremblay-en-France, près de Roissy, s’apprête à vivre une expérience unique. Cet après-midi, durant deux heures, il sera accompagné par la chanteuse Elodie Frégé dans les allées du centre pour faire ses achats. L’heureux élu sera désigné parmi les finalistes du concours organisé dans dix centres commerciaux d’Ile-de-France, qui visait à se faire prendre en photo avec ses achats, lors des soldes, de la manière la plus originale possible.

Source : Le Parisien

Repost 0
Publié par Aulnaylibre ! - dans Commerce
commenter cet article
12 janvier 2014 7 12 /01 /janvier /2014 07:54

telephone.jpgTrois individus se sont introduits vendredi soir vers 19h30 dans une boutique de téléphones portables, située rue de Bondy à Aulnay-sous-Bois. Après avoir enfermé les vendeurs dans la remise, ils se sont emparés d’une grande quantité de téléphones avant de prendre la fuite. La police d’Aulnay est à leur recherche.

Source : Le Parisien

Repost 0
Publié par Aulnaylibre ! - dans Commerce
commenter cet article
8 janvier 2014 3 08 /01 /janvier /2014 10:00

usines-center-gonesse.jpgNe cherchez plus sa façade bleu dur et rouge, identifiable dès l’autoroute A 1. Installé depuis 1985 sur le parc d’affaires Paris Nord 2, à Gonesse (Val-d’Oise), Usines Center, du groupe AEW Europe SGP, a désormais opté à l’intérieur et à l’extérieur pour le noir. « Une couleur plus chic, qui permet de mettre les autres coloris en valeur, comme ceux des articles dans les vitrines de nos 100 magasins », décrypte Marc Steiner, le directeur du centre, géré par Advantail. L’entrée de ce temple des bonnes affaires est décorée de gros points colorés : « Ils correspondent aux étiquettes de démarques des articles », précise Marc Steiner.

Un grand lifting et dix nouvelles enseignes

C’est aujourd’hui, premier jour des soldes, qu’a choisi ce temple des prix cassés pour inaugurer son nouveau look, à grand renfort d’animations. Et marquer l’arrivée récente d’une dizaine de nouvelles enseignes, de Benetton à 
Serge Blanco, en passant par Alain Manoukian, Desigual, Samsonite ou Delsey. « A l’intérieur, signale le maître des lieux, nous avons créé un espace enfants et repensé l’information, grâce à des écrans et à des bornes numériques. »

Le résultat de six mois de travaux et d’un 
investissement de 3 M€. Un coup de neuf devenu indispensable. « Ce centre, le premier complexe de magasins d’usine multimarques à avoir ouvert en France, était vieillissant », admet Marc Steiner. L’an dernier, une petite partie de la toiture s’était affaissée, sans faire de blessés, lors d’un orage. « Le problème est aujourd’hui résolu », précise le directeur.

Avec ce grand lifting, l’objectif affiché est clair : « Nous voulons lutter contre l’érosion de la fréquentation qui a touché le nord de l’Ile-de-France depuis 2007, explique Marc Steiner. Avec l’arrivée à Franconville (Val-d’Oise) du magasin Quai des Marques, puis d’Ikea, nous avons perdu 10% de notre clientèle qui vient surtout de Paris, de Seine-Saint-Denis, du Val-d’Oise, du nord de la Seine-et-Marne et de l’Oise. Le débat sur l’ouverture dominicale de notre centre commercial a également contribué à semer le trouble chez les consommateurs. Même si notre nombre de visiteurs actuels reste considérable, il est passé en sept ans de 3 millions par an à 2 millions aujourd’hui. »

Et Aéroville, le dernier-né, ouvert en octobre à deux pas d’Usines Center, à Roissy-Tremblay-en-France? « Nous sommes complémentaires, souligne le directeur d’Usines Center. Nous pratiquons toute l’année de 10 à 50% de réductions sur les collections passées des grandes marques et aidons les consommateurs à maintenir leur pouvoir d’achat. Aéroville est un centre très agréable où le client peut trouver les dernières nouveautés. Il va donc nous apporter du monde. Et, vers 2020, EuropaCity va lui aussi drainer des visiteurs! » Autre bonne nouvelle pour Marc Steiner : « Nous serons mieux desservis par les transports avec, dès cette année, le bus à haut niveau de services entre les RER D et B, de Villiers-le-Bel à Villepinte. Et, en 2025, le métro automatique et le barreau RER de Gonesse. » « Pour le commerce, tout se passera au nord de l’Ile-de-France », estime-t-il.

Source : Le Parisien

Repost 0
Publié par Aulnaylibre ! - dans Commerce
commenter cet article
8 janvier 2014 3 08 /01 /janvier /2014 08:49

Ce sont les premières ! A partir de ce matin, 8h30, le nouveau centre commercial Aéroville, situé à Tremblay-en-France et ouvert depuis l’automne dernier, va lancer sa première campagne de soldes. Si l’événement a toutes les chances d’attirer de nombreux clients, il est aussi largement mis en avant par l’organisation d’un concours un peu particulier. 

Le centre mais aussi le centre commercial Rosny 2 proposent à leurs visiteurs, jusqu’à samedi, de se transformer en icône fashion à l’occasion de leur shopping. Un studio photo éphémère animé par un professionnel est installé au cœur d’Aéroville afin de vous immortaliser les bras chargés de paquets. Le photographe a pour mission de distiller ses conseils afin de vous faire prendre la pose la plus adéquate et de vous sublimer. Chaque soir, une sélection des dix photos les plus modes sera présentée à la chanteuse Elodie Frégé, marraine de l’opération, afin qu’elle élise son cliché coup de cœur. Le ou la gagnant(e) remportera 1000 € de shopping et tentera de décrocher un rendez-vous shopping et coaching de deux heures avec Elodie Frégé.
Source : Le Parisien
Repost 0
Publié par Aulnaylibre ! - dans Commerce
commenter cet article
4 janvier 2014 6 04 /01 /janvier /2014 18:20

Un garage Renault devrait ouvrir très prochainement au 53 rue Maximilien Robespierre à Aulnay-sous-Bois. Il sera spécialisé dans la vente de véhicules neufs, la mécanique et la carrosserie. Les horaires d’ouverture indiqués sont du lundi au vendredi de 8h à 12h puis de 13h30 à 18h30. Le taux main d’œuvre affiché sur la porte est de 72,50 HT (87 euros TTC).

Cet emplacement était occupé précédemment par la marque Opel. Espérons au passage que les employés de l’ancien garage Renault, brûlé en 2005 près du carrefour de l’Europe, toujours en quête d’un emploi aient l’opportunité d’en trouver un à cet endroit.

Renseignements au : 01 48 66 19 45.

Repost 0
Publié par Aulnaylibre ! - dans Commerce
commenter cet article
26 décembre 2013 4 26 /12 /décembre /2013 12:53

La rédaction d’Aulnaylibre ! était allée à la rencontre du traiteur Athina, situé 2 bis boulevard de Strasbourg à Aulnay-sous-Bois, en novembre 2012 soit quelques mois après son ouverture. Un an plus tard l’enseigne se porte bien  avec toujours la même volonté d’offrir des mets de goût et de qualité issus de pays d’origine variée (Grèce, Pologne, Liban…). A l’occasion des fêtes, des préparations spéciales ont été élaborées. Karim, le gérant, vous les présente dans la vidéo ci-dessous. Alors, bon appétit, bien sûr !

Coordonnées :

Athina Traiteur

2 Bis Boulevard de Strasbourg à Aulnay-sous-Bois

Tél : 01 43 30 32 94

Mail : lesdelicesdathina@yahoo.fr

Repost 0
Publié par Aulnaylibre ! - dans Commerce
commenter cet article
24 décembre 2013 2 24 /12 /décembre /2013 14:38

C’est une des conséquences peut-être insoupçonnées de la concession d’aménagement dite des chemins de Mitry-Princet qui prévoit dans les prochaines années toute une série de transformations urbaines spectaculaires, dont certaines ont déjà commencé, le long de la route départementale 115 à Aulnay-sous-Bois. En effet, sur un axe qui s’étend du garage Ford (situé au croisement des rues Anatole France, Jules Princet et de l’avenue Jean Charcot) jusqu’aux quartiers Mitry-Ambourget et Vélodrome, la création ou restructuration de commerces, espaces verts, équipements publics ainsi que la construction d’au moins 2 000 logements pourraient sonner le glas du magasin de bricolage Bricoman !

Le directeur du magasin Bricoman pas au courant !

Pour en savoir un peu plus à propos de cette affaire la rédaction d’Aulnaylibre ! s’est rendue ce matin sur place pour rencontrer un responsable. Du coup nous avons pu échanger face à face avec le directeur du magasin et lorsque nous avons évoqué avec lui la possibilité d’une fermeture de l’enseigne en vue de la construction de logements, hypothèse de travail envisagée par l’aménageur Deltaville, il nous a confié ne pas être au courant ! Y-aurait-il eu un raté dans le processus de concertation ? Quoi qu’il en soit, notre visite surprise a dû éveiller sa curiosité et il devrait se rapprocher rapidement de son service développement afin de se pencher sur ce dossier. Pour rappel, Bricoman est implanté avenue de Savigny depuis environ dix ans et emploie une soixantaine de personnes. A suivre…

Repost 0
Publié par Aulnaylibre ! - dans Commerce
commenter cet article
4 décembre 2013 3 04 /12 /décembre /2013 20:55

primark-bientot-en-france.jpgPrimark ouvrira 4 nouvelles boutiques en France en 2014. Les villes qui auront la chance de voir une boutique Primark s'installer chez elles sont Dijon, Aulnay-sous-Bois, Villeneuve-la-Garenne, Créteil et Toulouse. Fin octobre 2013, la date d’ouverture de la boutique Primark à Marseille a été dévoilée. Le 16 décembre à partir de midi, les marseillais pourront se ruer chez Primark pour faire de bonnes affaires. En effet, cette marque anglaise créée en 1969 est réputée pour ses petits prix et sa quantité impressionnante de vêtements, de chaussures et d'accessoires pour homme et pour femme. Les magasins Primark fleurissent dans les rues de Londres et de plus en plus de boutiques ouvrent aux quatre coins de la planète.

L'année 2014 sera pour Primark une année très française puisqu'elle implantera 4 boutiques dans l'Hexagone. Paris ne sera pas la seule à accueillir une grande marque étrangère cette fois, car Primark a décidé, après Marseille, d'ouvrir d'autres boutiques en province et en banlieue parisienne. Un magasin ouvrira en février au centre commercial Toison d'Or à Dijon, entre mars et juin à Villeneuve-la-Garenne et à Aulnay-sous-Bois, en juin à Créteil et courant 2014 à Toulouse. La marque Irish (Irlandaise) semble donc vouloir faire profiter tous les français de son esprit cheap et chic. Alors que Forever 21 offrait une ouverture ratée à Paris Rivoli en octobre 2013, l'ouverture de tant de boutiques Primark va faire des heureux.

Source : http://www.meltystyle.fr

Repost 0
Publié par Aulnaylibre ! - dans Commerce
commenter cet article
3 décembre 2013 2 03 /12 /décembre /2013 19:00

magasin-ouvert-tous-les-dimanches.jpgUn rapport remis hier au Premier ministre, une nouvelle loi qui se profile pour l’année prochaine… L’ouverture dominicale des commerces suscite un débat d’ampleur national. En Seine-Saint-Denis, il prend même une tournure polémique. FO 93, très attaché au repos dominical, reproche au préfet, Philippe Galli, une « logique purement libérale ». Le représentant de l’Etat a reçu la semaine dernière le responsable de l’Union départementale FO, Reza Painchan. Ce dernier voulait pointer « la défaillance des services de l’Etat et l’impunité dont bénéficient les employeurs qui font travailler les salariés les dimanches sans avoir obtenu les dérogations préfectorales ». Le préfet aurait selon lui affirmé « qu’il était nécessaire de faire évoluer la législation », « qu’il était favorable aux ouvertures des magasins les dimanches car les habitudes de consommation ont changé ». Des déclarations que le préfet, sollicité hier, n’a pas confirmées.

Source : Le Parisien 

Repost 0
Publié par Aulnaylibre ! - dans Commerce
commenter cet article

Présentation

  • : Aulnaylibre !
  • Aulnaylibre !
  • : L'information sur Aulnay-sous-Bois 100% libre et indépendante !
  • Contact

Contactez-nous !

Une info, une photo, une vidéo, une annonce à passer.

N’hésitez pas à nous contacter !

Mail : aulnaylibre@yahoo.fr

Tél : 06.81.95.11.50 / 06.07.86.09.11

Chaîne vidéo : http://www.youtube.com/user/Aulnaylibre/videos

Twitter : https://twitter.com/Aulnaylibre

Facebook : https://www.facebook.com/aulnay.libre?ref=tn_tnmn

Aulnay au fil de l'info

Ride On Time

Señor Météo

Agenda Aulnay-sous-Bois

Wikio

Wikio - Top des blogs - Multithématique