Articles avec #a vos quartiers ! tag

Publié le 18 Février 2016

A l’instar de ce qui a pu se passer dans le secteur Mitry-Ambourget (voir notre article ici), un arbre est tombé sur la toiture d’un pavillon rue Legendre à Aulnay-sous-Bois (quartier Vieux-Pays) le 9 février 2016.

Un arbre tombe sur la toiture d’un pavillon rue Legendre à Aulnay-sous-Bois !

Un fidèle lecteur d’Aulnaylibre ! a bien voulu nous transmettre ces images montrant l’importance des dégâts. Si bien entendu, les espaces verts contribuent à l’embellissement du cadre de vie, les turbulences météorologiques rendent désormais les arbres potentiellement dangereux en milieu fortement urbanisé…

Un arbre tombe sur la toiture d’un pavillon rue Legendre à Aulnay-sous-Bois !

Robert Ferrand

Source photo : fidèle lecteur d'Aulnaylibre ! (Avec tous nos remerciements).

Voir les commentaires

Rédigé par Robert Ferrand

Publié dans #A vos quartiers !

Publié le 16 Février 2016

Les habitants d’Aulnay-sous-Bois envahis par les cafards et les rats !

Ils sortent la nuit. Dès qu’on éteint la lumière, ils arrivent, nombreux, et ils se précipitent sur la moindre chose à manger… ils s’attaquent même aux médicaments ! » Shamina Remtoula est horrifiée. Revenue du Canada pour passer quelques jours, à Aulnay-sous-Bois, chez ses parents, la jeune femme a été horrifiée de découvrir dans leur appartement… une invasion de cafards.

Plusieurs immeubles de l’avenue de Savigny sont concernés. «J’ai tout de suite remarqué leur présence, en arrivant dans la cuisine. La première chose que j’ai faite, c’est de tout nettoyer à l’eau de javel, mais ça n’a pas suffi : quelques heures après, ils revenaient ! » Il y a un vrai problème d’hygiène, selon Shamina : «Mes parents sont âgés, ils ont 82 ans et 85 ans, ils n’ont plus l’âge de nettoyer à fond et cela véhicule des maladies. »

Article complet du journal Le Parisien à lire en cliquant : ici

Source : Le Parisien / Image d’illustration

Voir les commentaires

Rédigé par Aulnaylibre !

Publié dans #A vos quartiers !

Publié le 12 Février 2016

Si certains marchés forains de notre commune, comme celui du mercredi dans le quartier du Vieux-Pays, semblent donner l’impression de péricliter, il en est un dont le dynamisme est d’une force fulgurante : le marché du Galion dans le quartier des 3000 à Aulnay-sous-Bois !

Le marché du Galion dans le quartier des 3000 à Aulnay-sous-Bois pourrait déménager à la rentrée 2016

S’étalant de la Place Saturne et le long de l’esplanade du Galion, il est à ce jour le plus important marché de la ville par la taille avec ses 1600 mètres linéaires (4980 mètres linéaires hebdomadaires). Il faut aussi savoir qu’il génère à lui seul la moitié des bénéfices des trois marchés d’Aulnay-sous-Bois dans le cadre de la délégation de service public confiée par la commune à la société Mandon depuis le 24 octobre 2013.

Au-delà des chiffres, le marché du Galion c’est avant tout une ambiance, des produits et des saveurs que l’on ne trouve nulle part ailleurs et des vendeurs au large sourire qui vous font par exemple déguster gratuitement un morceau de pastèque fraichement coupé en disant « Hey va-z-y, goûte cousin ! ». Bref, il y règne une chaleur humaine envoûtante.

Le marché du Galion dans le quartier des 3000 à Aulnay-sous-Bois pourrait déménager à la rentrée 2016

Oui mais voilà, le marché des 3000 est en quelque sorte victime de son succès. Son rayonnement est tel qu’il est difficile d’en maîtriser l’expansion. C’est pourquoi, dans le cadre du Plan de Rénovation Urbaine (PRU) il est prévu de le déménager avant la destruction de la barre du Galion.

Cette opération, qui pourrait intervenir à la rentrée 2016, permettrait de le restructurer en renégociant les métrages des forains pour mieux les adapter aux besoins de la population. En étant davantage confiné dans un lieu plus adapté, les horaires de ce marché pourraient ainsi être mieux encadrés.

Affaire à suivre donc…

Robert Ferrand

Voir les commentaires

Rédigé par Robert Ferrand

Publié dans #A vos quartiers !

Publié le 10 Février 2016

Dans le cadre du PRU (Plan de Rénovation Urbaine), la ville d’Aulnay-sous-Bois a obtenu un financement de 13 millions d’euros afin d’abattre la barre du Galion et deux tours situées à proximité. La destruction ne devrait cependant pas s’opérer avant 2018 puisqu’il faut entre-temps s’affairer au relogement d’au moins 150 familles.

La destruction du Galion dans le quartier des 3000 à Aulnay-sous-Bois prévue en 2018 !

Ainsi, les études relatives aux modalités de démolition et celles concernant les constructions envisagées à la place du Galion sont encore en phase d’élaboration. Néanmoins, il semblerait acté que les futurs logements, prévus à taille humaine et dont les rez-de-chaussée pourraient accueillir des activités en vue de dynamiser le quartier, soient 100% en accession à la propriété.

Un nouveau pôle de centralité à l’entrée des 3000

En attendant, les deux énormes immeubles, Delacroix et Sisley, qui enclavent désormais le quartier des 3000 suite à la mandature de l’ancien maire Gérard Ségura, constitueront peu à peu un nouveau pôle de centralité.

La destruction du Galion dans le quartier des 3000 à Aulnay-sous-Bois prévue en 2018 !

L’ilot Sisley devrait accueillir la poste, la mairie annexe, une crèche et un cabinet médical. L’ilot Delacroix, quant à lui, serait dédié aux activités commerciales : cordonnerie, boulangerie, café, laverie, boucherie, pharmacie, électricien, agence de voyage, magasin de chaussures, laboratoire médical etc…

Enfin, concernant spécifiquement la salle du centre de danse du Galion, la volonté municipale semble d’être de conserver cet équipement culturel. La recherche d’un nouvel emplacement le mieux adapté possible est actuellement en cours.

Robert Ferrand

Voir les commentaires

Rédigé par Robert Ferrand

Publié dans #A vos quartiers !

Publié le 10 Février 2016

Pour enrayer le fléau des rats qui envahissent un certain nombre de quartiers à Aulnay-sous-Bois, la ville lance une campagne de dératisation pendant les vacances de février 2016 (semaines 8 et 9).

Campagne de dératisation à Aulnay-sous-Bois pendant les vacances de février 2016

En principe et pour plus d’efficacité, les réseaux, les espaces publics, le patrimoine des bailleurs sont traités de façon simultanée. Les communes voisines sont également associées au processus et invitées à traiter leur territoire à la même période.

Voir les commentaires

Rédigé par Aulnaylibre !

Publié dans #A vos quartiers !

Publié le 9 Février 2016

Suite à un mini-orage de grêle hier après-midi, un arbre s’est abattu sur trois voitures rue des Erables dans le quartier Mitry-Ambourget à Aulnay-sous-Bois.

Un arbre tombe sur trois voitures dans le quartier Mitry-Ambourget à Aulnay-sous-Bois

Les images sont relativement impressionnantes et, même s’il n’y a heureusement que des dégâts matériels, on s’étonnera sur la photo de l’état des racines de cet arbre qui semble dans une santé plus que précaire.

Un arbre tombe sur trois voitures dans le quartier Mitry-Ambourget à Aulnay-sous-Bois

Source photos : Richard Snpmns dans le groupe facebook #SeulsLesAulnaysiensPeuventComprendre

Voir les commentaires

Rédigé par Aulnaylibre !

Publié dans #A vos quartiers !

Publié le 8 Février 2016

Dans la famille « terrain en friche - maison abandonnée » je voudrais le 20 rue Maximilien Robespierre à Aulnay-sous-Bois ! Il faudra désormais conjuguer cette phrase au passé puisque la construction fantôme implantée à cet endroit depuis plusieurs années a désormais cédé la place à un gigantesque pavillon.

Si certains se réjouiront de l’arrivée d’une maison flambant neuve sur une parcelle jusque-là laissée à l’abandon, d’autres penseront sans doute qu’il faut une bonne dose d’optimisme pour habiter le long d’une voix routière particulièrement fréquentée et encombrée.

Le chantier fantôme du 20 rue Maximilien Robespierre à Aulnay-sous-Bois renait de ses cendres !

Robert Ferrand

Voir les commentaires

Rédigé par Robert Ferrand

Publié dans #A vos quartiers !

Publié le 7 Février 2016

Le maire d’Aulnay-sous-Bois Bruno Beschizza dénonce une justice laxiste avec les trafiquants de drogue

Bruno Beschizza, maire (LR) d’Aulnay-sous-Bois, vient d’envoyer un courrier à Jean-Jacques Urvoas, le nouveau ministre de la Justice, pour dénoncer les nombreux délinquants interpellés par la police sur sa commune… mais relâchés par, en substance selon lui, « une justice trop laxiste ».

Dans son courrier, l’ex-flic raconte des « histoires vécues, à travers (son) mandat de maire ». Par exemple, l’interpellation, le 6 janvier, d’un gardien d’école qui stockait 20 kg de cannabis à son domicile. L’homme, qui reconnaît le délit et dont le casier est « chargé de 25 faits »… est libéré « car le juge demande la poursuite de l’enquête », regrette l’édile.

Autre exemple : le 16 janvier, l’arrestation de trois hommes dans un local où l’on retrouve « du matériel de conditionnement » et « 400 g de cannabis ». « L’examen du téléphone d’un des individus révèle un message concernant des kilos », assure Bruno Beschizza avant de déplorer que deux d’entre eux soient remis en liberté et la procédure classée.

Ainsi, si le Code pénal punit le trafic de stupéfiants d’une peine de dix ans d’emprisonnement et 7,5 M€ d’amende, l’édile estime être loin du compte. « Dans ces affaires, en moins de 15 jours, nous sommes très loin des amendes évoquées et la peine de prison n’est jamais prononcée ». Il conclut : « Le travail de nos forces de l’ordre est efficace, mais ce n’est que le maillon de la chaîne pénale. […] N’y a-t-il pas un problème dans le fonctionnement actuel de la justice ? »

Source article : Le Parisien

Voir les commentaires

Rédigé par Aulnaylibre !

Publié dans #A vos quartiers !

Publié le 26 Janvier 2016

Le maire Bruno Beschizza l’avait annoncé notamment lors des vœux 2016 à la salle Scohy. Aulnay-sous-Bois va accueillir pour la première fois un salon du chocolat. Il se déroulera au parc Dumont le samedi 13 février 2016 de 10h à 19h. Voilà une excellente nouvelle pour les gourmets et les gourmands ! Un événement à noter sur vos tablettes, bien entendu !

Salon du chocolat à Aulnay-sous-Bois le 13 février 2016

Voir les commentaires

Rédigé par Aulnaylibre !

Publié dans #A vos quartiers !

Publié le 17 Janvier 2016

382 g de cannabis saisis et trois interpellations dans le quartier des 3000 à Aulnay-sous-Bois

Samedi à 20h30, la police a saisi 382 g de cannabis lors d’une opération de contrôle en pied d’immeuble à Aulnay-sous-Bois. L’intervention s’est déroulée rue Christophe-Colomb, dans un quartier situé entre le parc Robert-Ballanger et la Nationale 2. Les trois hommes étaient à pied quand ils ont été appréhendés par la patrouille. Ils ont été placés en garde à vue au commissariat d’Aulnay-sous-Bois.

Source article : Le Parisien

Voir les commentaires

Rédigé par Aulnaylibre !

Publié dans #A vos quartiers !

Publié le 14 Janvier 2016

Violente agression rue Jacques Duclos à Aulnay-sous-Bois

Trois jeunes hommes, âgés de 19 et 20 ans, ont été interpellés mercredi matin à l’aube à Aulnay-sous-Bois, Villepinte et Bondy. La veille, ils auraient violemment agressé un jeune homme d’Aulnay-sous-Bois.

Le jour des faits, mardi, la victime sort d’une épicerie rue Jacques-Duclos, à Aulnay-sous-Bois, lorsqu’elle aperçoit un habitant de sa cité qu’elle connaît de vue. Ce dernier lui propose de la ramener en voiture chez elle. La victime accepte. Mais, à peine est-elle assise, qu’un second individu surgit, ouvre la portière du passager avant et s’assoit sur elle pour l’empêcher de sortir.

Roué de coups par cinq hommes

La voiture roule ensuite un peu avant de s’arrêter dans un coin à l’abri. Là, une autre voiture fait irruption. A l’intérieur se trouvent trois autres hommes. Les cinq agresseurs demandent alors au jeune homme de leur remettre tous ses biens. Celui-ci refuse. Furieux, ils lui assènent plusieurs coups de poing.

Menacé avec une arme et dépouillé

Voyant qu’il ne cède toujours pas, deux des malfaiteurs sortent chacun une arme de poing avec lesquelles ils le menacent. L’homme obtempère : il leur remet son téléphone portable, un iPhone 6, et 400 € en espèce.

Leur butin en poche, les cinq hommes s’enfuient en abandonnant la victime à son sort. Celle-ci parvient à rentrer chez elle et dépose plainte. Trois des cinq agresseurs présumés ont été formellement identifiées par la victime. Ce sont eux qui ont été arrêtés mercredi matin. Les perquisitions à leurs domiciles ont permis de découvrir la voiture avec laquelle ils ont enlevé le jeune homme, une réplique d’un pistolet automatique à gaz, un pistolet automatique de calibre 6.35 avec le chargeur garni à six cartouches, 1 100 €, 120 g d’herbe de cannabis et 30 g de résine de cannabis. Les trois suspects ont été placés en garde à vue.

Source article : Le Parisien / image d'illustration

Voir les commentaires

Rédigé par Aulnaylibre !

Publié dans #A vos quartiers !

Publié le 3 Janvier 2016

Beau succès des ateliers gratuits pendant les vacances de Noël à la Rose des Vents à Aulnay-sous-Bois

« Tu as marqué ton prénom sur la feuille ?» Durant toutes les vacances de Noël, le rituel a été le même chaque après-midi dans le bureau de Pascal-Blaize Ondzie. Son association VNR (Voies de la Nouvelle Rue), qui existe depuis 25 ans a investi le rez-de-chaussée d’un immeuble du quartier de la Rose des vents à Aulnay-sous-Bois. Durant les deux semaines de congés, 150 jeunes ont poussé la porte du local. Pour participer aux activités, les enfants, entre 4 et 18 ans, viennent librement. Au choix, cours de dessin-graffiti, photo, ou MAO (musique assistée par ordinateur). Ces activités sont encadrées par des professionnels mais surtout totalement gratuites.

Ce jour-là c’est atelier carte de vœux avec Rémi «Je viens ici toutes les vacances !» assure Hima-Esma, 10 ans en s’appliquant sur sa carte. «Ça fait passer le temps, sinon je m’ennuie à la maison...» Coumba, 6 ans, venue avec sa petite sœur Sita approuve : «On va pouvoir offrir nos cartes à papa et maman !». Dans la pièce d’à côté, deux jeunes garçons s’initient à la musique sous le regard bienveillant de Kamal, intervenant photo : «L’asso, c’est une grande famille. Des mamans qui venaient il y a vingt ans envoient leurs enfants. La plupart des encadrants ici, comme Blaise et moi sont passés par l’association. On est tous des professionnels, j’ai par exemple une formation en image.» Avec les enfants, Kamal prépare une exposition photo sur le thème «Mémoire de Quartier». Munis d’appareils photo, les petits membres de l’association explorent leur quartier pour témoigner du changement architectural depuis trente ans.

L’exposition sera visible lors du Battle VNR, le championnat international de danse, qui se tiendra en juin 2016. Car l’association propose aussi toute l’année des cours de danse, du jeudi au dimanche au centre de danse du Galion. Hamza, 17 ans, fait du hip-hop depuis deux ans et demi. Il a même représenté la région Ile de France aux dernières qualifications internationales du Battle VNR qui se sont tenues au centre commercial O’Parinor. «C’était le feu !», se souvient-il. Aux prochaines vacances de février, rendez-vous est déjà pris avec les enfants de la Rose des vents : l’association VNR a d’ores et déjà prévu de nouvelles activités.

Centre Albatros, 7 rue Christophe Colomb à Aulnay-sous-Bois. Pendant les vacances scolaires. Renseignements au 06.15.54.58.97 ou sur battlebvnr.fr.

Source : Le Parisien

Voir les commentaires

Rédigé par Aulnaylibre !

Publié dans #A vos quartiers !

Publié le 30 Décembre 2015

Des ordinateurs volés dans la zone industrielle Garonor à Aulnay-sous-Bois retrouvés à Villepinte !

Vol de fret express lundi soir, dans la zone industrielle Garonor, à Aulnay-sous-Bois. Un chargement d’ordinateurs a été dérobé en quelques minutes, à l’aide d’une cabine de camion. Les malfaiteurs étaient manifestement bien renseignés puisqu’ils ont agi pendant la pause des salariés, vers 20 h 30, lundi. Et ils ont embarqué des palettes remplies de matériel haut de gamme. Il aurait suffi aux malfaiteurs de pénétrer avec un tracteur de camion et de charger la remorque pour repartir avec plusieurs milliers d’euros de chargement. Le montant exact du chargement n’a pas encore été communiqué.

Un homme en garde à vue

Le vol a pourtant été d’une efficacité de courte durée. Vers 23 heures, des policiers de Villepinte retrouvaient le chargement, dans la zone industrielle des Petits-Ponts. Une poignée d’hommes étaient affairés autour, occupés à transvaser le chargement, selon une source policière. A l’approche de la police, les suspects ont pris la fuite comme une volée de moineaux, mais un des fuyards a été rattrapé par des policiers de Sevran arrivés en renfort. Il a été remis à la police judiciaire de Seine-Saint-Denis, à qui l’enquête a été confiée. L’évaluation du chargement retrouvé était en cours ce mardi.

Source : Le Parisien

Voir les commentaires

Rédigé par Aulnaylibre !

Publié dans #A vos quartiers !

Publié le 28 Décembre 2015

Un jeune jugé pour violences et rébellion contre des policiers dans le quartier des 3000 à Aulnay-sous-Bois

Il a beau avoir un physique corpulent, quand il entre dans le box on ne voit que ça : son œil au beurre noir. Même la présidente laisse échapper un « Ah ! » de surprise, à l’arrivée de ce prévenu, jugé ce lundi en comparution immédiate au tribunal de Bobigny, pour violences et rébellion contre des policiers, dans le quartier des 3 000 à Aulnay, le jour de Noël. Un policier a eu 1 jour d’ITT (incapacité totale de travail), lui, 4.

Le prévenu remonte son pantalon pour montrer ses bleus

A l’approche d’une patrouille de police, ce 25 décembre, ce jeune homme de 21 ans s’est mis à crier « ça passe ! Ça passe ! Pue, pue, pue ! A l’arrêt… », formules bien connues dans le trafic de drogue pour prévenir de l’arrivée de la police. « Vous êtes guetteur ? », interroge la juge. « Oui », répond-il sans difficulté.

Originaire de Sevran, il assure être sans domicile officiel. Il reconnaît s’être rebellé mais pas les violences. Il n’avait pas de papiers d’identité, et à l’entendre, c’est au moment de sortir ses mains des poches que la scène a dégénéré. « Ils m’ont fait une balayette, un coup de genou et deux patates », dit-il en relevant son pantalon et sa manche pour montrer d’autres bleus. Les policiers ont une autre version, mais le tribunal se contente de leurs procès-verbaux, puisque le principal intéressé s’est fait représenter par son avocate.

Deux mois avec sursis pour rébellion

Eux reprochent au prévenu son « air narquois », son attitude provocante, notamment lorsqu’il leur aurait dit « wesh, ne me contrôlez pas je suis un ancien », ou encore « je vais prendre Me B. comme avocat ». « On se demande pourquoi les policiers se seraient énervés sans raison », soutient la représentante du parquet qui réclame deux mois de prison avec sursis eu égard au casier vierge du prévenu. Le tribunal la suit. La sanction vaut pour la rébellion uniquement. Le prévenu a été relaxé pour les violences.

Source : Le Parisien

Voir les commentaires

Rédigé par Aulnaylibre !

Publié dans #A vos quartiers !

Publié le 19 Décembre 2015

30000 euros d’articles de motos volés à Aulnay-sous-Bois

Cambriolage nocturne, dans un magasin dédié à la moto, dans la nuit de jeudi à vendredi. Un ou plusieurs intrus ont pénétré dans l’enceinte de l’enseigne, située rue de Bruxelles, à Aulnay-sous-Bois, en escaladant un muret.

Une fois entrés dans le magasin, ils ont dérobé de nombreux articles de moto pour un préjudice dont le montant a été estimé à 30 000 €. Une enquête de police est ouverte.

Source article : Le Parisien / Image d’illustration

Voir les commentaires

Rédigé par Aulnaylibre !

Publié dans #A vos quartiers !

Publié le 14 Décembre 2015

1,2 kg de cannabis saisis avenue de Nonneville à Aulnay-sous-Bois

C’est au cours d’un banal contrôle routier que les policiers d’Aulnay ont interpellé trois hommes et saisi 1,2 kg de cannabis, samedi soir, vers 21 heures, avenue de Nonneville à Aulnay. Les fonctionnaires qui se trouvaient là pour effectuer des inspections aléatoires ont fait signe à l’automobiliste accompagné de deux passagers de s’arrêter.

Lorsque le chauffeur a ouvert sa fenêtre, les policiers ont senti une forte odeur de cannabis. Ils ont demandé à voir de plus près la voiture. Et dans la boîte à gants, ils ont découvert 1,2 kg de résine.

Ils ont saisi la drogue et interpellé les trois hommes qui se trouvaient à bord du véhicule. Ils ont été conduits au poste de police.

Source : Le Parisien

Voir les commentaires

Rédigé par Aulnaylibre !

Publié dans #A vos quartiers !

Publié le 12 Décembre 2015

Brocante de jouets à Aulnay-sous-Bois le 13 décembre 2015

L’association Just Ado It organise ce dimanche 13 décembre 2015 de 10h à 18h à la salle Chanteloup d’Aulnay-sous-Bois sa traditionnelle brocante de jouets.

Vous pourrez y trouver jeux de société, jeux vidéo, jouets, DVD, CD, livres, décorations de Noël et bien d’autres choses encore…

Robert Ferrand

Voir les commentaires

Rédigé par Robert Ferrand

Publié dans #A vos quartiers !

Publié le 9 Décembre 2015

Le commissariat de Villeparisis a arrêté un auteur impliqué dans les vols de roues de 37 voitures, commis à Mitry-Mory, Claye-Souilly, Villeparisis, Juilly et Compans, entre le 6 septembre et le 12 octobre.

Les vols s’étaient arrêtés puisque le jeune homme de 23 ans avait été placé en garde à vue au commissariat de Villeparisis, dans le cadre d’une autre affaire. Les policiers ont creusé son dossier et réussi à prouver, après enquête, que cet habitant d’Aulnay-sous-Bois revendait les jantes volées de berlines. Les véhicules 208, 308, C3, DS3, DS5 et Clio étaient soulagées de leurs quatre roues, après avoir été montées sur cales grâce à leur roue de secours et leur cric.

Quand la berline n’avait pas de cric dans le coffre, le ou les auteurs brisaient la vitre d’une voiture voisine pour y dérober l’outil. Dix-sept autres véhicules ont ainsi été dégradés. Le receleur, arrêté samedi, a été libéré dans l’attente de son jugement. Le préjudice des vols de roues s’élève entre 77 700 € et 103 600 € (2 100 € à 2 800€ par voiture).

Source article : Le Parisien / Vidéo : Aulnaylibre !

Voir les commentaires

Rédigé par Aulnaylibre !

Publié dans #A vos quartiers !

Publié le 4 Décembre 2015

Thierry Bin enfant des 3000 à Aulnay-sous-Bois devenu star du football au Cambodge

Si on lui avait dit il y a une dizaine d’années qu’il deviendrait une star du ballon rond dans le petit royaume d’Asie du Sud-Est, il n’y aurait pas cru ! Thierry Bin a grandi à Aulnay-sous-Bois, dans une famille de réfugiés cambodgiens ayant fui le régime Khmer Rouge, qui de 1975 à 1979, fit près de deux millions de morts.

C’est à l’ombre de la cité des 3 000 que l’enfant sage chausse ses premiers crampons, une fois ses devoirs finis, et après avoir aidé sa mère couturière à enfiler le fil dans les aiguilles. Il entre au CSL Aulnay à 12 ans, puis part se former au centre du RC Strasbourg. Après quelques années dans des clubs de CFA 2, du FC Saint-Jean au FC Aubervilliers, Thierry se demande quelle direction suivre. « J’avais commencé un BEP vente, mais je n’étais pas fait pour les études », relate le jeune homme de 24 ans, casquette, baskets et petits diamants à l’oreille. « A ce moment-là, j’ai décidé de me consacrer entièrement au foot, et s’il le fallait, de m’expatrier. » Thierry rejoint l’équipe nationale du Cambodge de France, une équipe amateur basée à Aubervilliers, où réside une importante communauté cambodgienne. A sa tête, Pen Path, une ancienne légende du football au Cambodge, s’emploie à créer des ponts avec leur pays d’origine.

En 2012, l’équipe s’envole pour une série de rencontres amicales au Cambodge, le second voyage pour Thierry après une première découverte en famille. Repéré par le Phnom Penh Crown, un des plus gros clubs de la capitale, il se voit proposer un contrat d’un an.

Numéro 93, en hommage à son département natal

Une belle opportunité, mais un retour aux racines qui inquiète sa mère, traumatisée par ses souvenirs de la guerre. Pourtant, elle reconnaît que le Cambodge s’est modernisé et décide de croire en la bonne étoile de son fils. A 21 ans, Thierry signe, prend un aller simple pour le pays du sourire et débarque dans les rues grouillantes de Phnom Penh, écrasée sous ses 40 °C. Le jeune homme découvre les conditions de vie spartiates des joueurs cambodgiens.

« A mon arrivée, j’ai dû dormir sur des nattes, à dix dans la même chambre, laver mes vêtements à la main et manger du riz tous les jours ! », s’amuse aujourd’hui le numéro 93, choisi en hommage à son département natal. Thierry est alors épaulé par deux autres recrues franco-khmères avec qui il recrée une « french touch » en dénichant par exemple une adresse de kebab en ville. Il apprend la langue khmère et les spécificités du jeu local. Et même si le manque de sens tactique de ses coéquipiers lui fait parfois « péter un câble », Thierry s’accroche, progresse, et devient rapidement un leadeur sur le terrain.

« Ici, je fais ce que j’aime le plus au monde : je peux vivre ma passion »

Un tremplin qui lui ouvre les portes de l’équipe nationale l’année dernière. 2015 est l’année de sa consécration : Thierry marque le but décisif contre Macau, permettant au Cambodge d’être sélectionné pour les matchs éliminatoires de la Coupe du monde 2018 ! Une première historique pour une nation rompue aux défaites à deux chiffres. L’engouement pour le football explose, les stades débordent, et le binational devient un modèle pour la jeunesse.

Le beau gosse se fait aussi une place sous les projecteurs : modèle dans des pubs pour sous-vêtements à la David Beckham, égérie d’une marque d’eau, de cidre et d’une campagne contre le sida… Le banlieusard est même interpellé dans la rue pour poser sur des selfies ! « Ici, je fais ce que j’aime le plus au monde : je peux vivre ma passion, sourit Thierry. J’ai une chance unique de jouer à un niveau international. J’encourage tous les joueurs qui galèrent en France à venir découvrir l’Asie. C’est une période très excitante, car ici, tout est à construire. »

Source : Le Parisien

Voir les commentaires

Rédigé par Aulnaylibre !

Publié dans #A vos quartiers !

Publié le 2 Décembre 2015

Intervention de la police au foyer de travailleurs migrants du Gros Saule à Aulnay-sous-Bois

Deux hommes étaient toujours en garde à vue hier soir, après les tensions survenues aux abords du foyer de travailleurs migrants du Gros-Saule à Aulnay. La police est intervenue en cours de matinée, alors qu'une partie des résidents s'étaient rassemblés aux portes du bâtiment. Une policière a été blessée au crâne par un projectile ; un résident du foyer a été plus légèrement commotionné, un troisième a été incommodé par le gaz lacrymogène. Les forces de l'ordre ont ensuite temporairement bloqué l'accès à l'immeuble, obligeant les résidents à rester à l'extérieur.

Les résidents voulaient empêcher le déménagement

Au point de départ, ces derniers s'étaient groupés pour tenter d'empêcher une société de déménagement de pénétrer dans le foyer. Celui-ci, vétuste, doit être démoli. Les occupants doivent intégrer un bâtiment neuf construit à proximité. Le gestionnaire Coallia avait lancé le déménagement lundi, et 74 résidents se sont installés dans leurs nouvelles chambres.

Mais hier, d'autres se sont opposés à la poursuite du transfert, brandissant une série de revendications. Leur grief principal porte sur l'absence d'une cuisine collective, élément central dans la vie du foyer, qui compte environ 300 personnes. « Elle faisait partie du premier plan, puis a disparu », assure Mahamadou Sidibé, de la coordination des délégués de foyer. L'installation d'un bungalow provisoire, équipé de quelques plaques de cuisson, dans la cour du nouveau bâtiment, n'a pas convaincu.

L'arrivée de représentants de Coallia, en présence d'un huissier, semble avoir fait redoubler la tension, et entraîné l'intervention de la police, dans des circonstances quelque peu confuses. « Ils ont frappé un vieux monsieur », affirme un résident, ce que l'on conteste du côté des forces de l'ordre. L'opération a été jugée disproportionnée par des militants et élus, tels qu'Oussouf Siby, secrétaire de la section PS, ou le communiste Miguel Hernandez. Du côté de Coallia, on se dit « surpris » de cette grogne : « Nous travaillons avec les résidents depuis longtemps. Ils habitent un foyer vétuste et vont dans des logements individuels, confortables », note Nordine Djebarat, directeur régional, qui ajoute qu'une nouvelle réunion de négociations s'est tenue hier après-midi.

Selon lui, le déménagement pourrait reprendre « dans les prochains jours ». « Tant que nous n'aurons pas été entendus, nous ne bougerons pas », assure Mahamadou Sidibé.

Source : Le Parisien / Photo : MonAulnay.com

Voir les commentaires

Rédigé par Aulnaylibre !

Publié dans #A vos quartiers !

Publié le 27 Novembre 2015

Des parachutistes sont arrivés à Aulnay-sous-Bois

Dans le cadre de l’opération sentinelle, la ville d’Aulnay-sous-Bois accueille le 2ième régiment étranger de parachutistes. Le site internet de la commune leur souhaite la bienvenue.

Source : site internet de la ville d’Aulnay-sous-Bois

Voir les commentaires

Rédigé par Aulnaylibre !

Publié dans #A vos quartiers !

Publié le 19 Novembre 2015

Des immeubles et un parking bouclés rue Edgar Degas à Aulnay-sous-Bois. Une certaine agitation a gagné le quartier des 3000 aujourd’hui dans l’après-midi pour une perquisition au domicile de la mère d'Hasna Ait Boulahcen, la kamikaze présumée qui s'est faite exploser mercredi 18 novembre à Saint Denis.

Plusieurs journaux étaient présents à la recherche d'informations sur Hasna, mais suite aux révélations du Petit Journal de hier sur Canal+ le tarif était de 500€, sauf pour Aulnay Libre car c’est un média local. Merci à tous.

Marc Masnikosa

Voir les commentaires

Rédigé par Marc Masnikosa

Publié dans #A vos quartiers !

Publié le 16 Novembre 2015

Suite aux attentats de Paris, la façade de la mairie d’Aulnay-sous-Bois s’est parée des couleurs du drapeau national. C’est ainsi que Liberté, Egalité, Fraternité ont pris les teintes Bleu, Blanc, Rouge.

Voir les commentaires

Rédigé par Aulnaylibre !

Publié dans #A vos quartiers !

Publié le 12 Novembre 2015

La rédaction d’Aulnaylibre ! vient d’être informée par un lecteur qu’un piéton a été vraisemblablement violemment renversé par une voiture rue Maximilien Robespierre à Aulnay-sous-Bois.

L’accident s’est déroulé en début de soirée au niveau d’un passage piéton de la résidence Saint-Just en direction de la Ferme du Vieux-Pays. C’est un axe routier très fréquenté au croisement des rues Maximilien Robespierre, Jacques Duclos et Camille Pelletan. Un corps inanimé gisait sur la chaussée revêtu d’une couverture de secours. Les policiers examinaient le bitume sans doute en quête d’indices.

Nous nous abstiendrons d’avancer le moindre élément sur les circonstances de ce drame. Néanmoins il semble démontrer que, dans un milieu de plus en plus urbanisé, les automobilistes devraient faire preuve de davantage de prudence pour ne pas mettre en danger la vie d’autrui…

Nous vous tiendrons informés dès que nous en saurons plus.

Voir les commentaires

Rédigé par Aulnaylibre !

Publié dans #A vos quartiers !

Publié le 30 Octobre 2015

Bruno Beschizza recevait hier soir en mairie des enfants du quartier Mitry-Ambourget à Aulnay-sous-Bois. Le président du CMCN (Collectif Mitry Croix Nobillon), Youcef Sayah a envoyé une photo ainsi que quelques mots à notre rédaction suite à cet événement. Nous les partageons bien volontiers avec nos lectrices et lecteurs.

Le maire d’Aulnay-sous-Bois Bruno Beschizza reçoit des enfants du quartier Mitry-Ambourget

« Le CMCN, Collectif Mitry Croix Nobillon en visite au bureau du maire ce jeudi 29-10-2015.
Au nom de tous ceux du CMCN, les enfants d’abord, Françoise, Christophe, Samia, les membres de l’ACSA, nos grands remerciements à M. Le Maire, qui a été un guide extraordinaire pour nous faire visiter son cabinet ainsi que son bureau. Des moments agréables avec les enfants: des questions pertinentes, autographe, et finir autour d’un buffet sympathique. Nos remerciements aussi vont aux élus présents.
L’accueil fut chaleureux et sincère. Merci monsieur le maire encore une fois
».

Source photo et témoignage : Youcef Sayah. Avec nos remerciements.

Voir les commentaires

Rédigé par Aulnaylibre !

Publié dans #A vos quartiers !, #Fêtes et Cérémonies