Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
1 mars 2016 2 01 /03 /mars /2016 09:26
Rappel de 4600 bicyclettes Vélib’ suite à des freins défectueux !

Le groupe JCDecaux, qui gère le système Vélib’, a annoncé ce lundi qu’il procédait au rappel de 4 600 bicyclettes en libre-service (VLS) à Paris mais aussi à Lyon, Toulouse, Nantes et Marseille, après un problème de fabrication identifié par un fournisseur et pouvant affecter certains modèles de freins arrière.

«A ce jour, si aucun incident n’a été signalé, ni aucun problème constaté par les équipes de maintenance de sa filiale Cyclocity, JCDecaux a décidé de procéder à ce rappel de vélos précisément identifiés » grâce à un système de traçabilité, a précisé le groupe dans un communiqué. «Ils seront renvoyés en atelier pour être corrigés et remis en circulation pour un service totalement rétabli début avril », détaille le groupe.

Source article : Le Parisien / Image d’illustration

Repost 0
Publié par Aulnaylibre ! - dans Transports
commenter cet article
1 mars 2016 2 01 /03 /mars /2016 07:55
Un motard se crashe sur la départementale 370 entre Gonesse et Aulnay-sous-Bois !

Le conducteur d’un deux-roues a été grièvement blessé dans un accident de la route survenu ce lundi après-midi à Gonesse.

Il était un peu plus de 15 heures lorsque ce motard a perdu le contrôle de son engin, dans des circonstances qui restent à déterminer. Sans heurter le moindre véhicule, il est allé tout droit dans un rond-point situé sur la route départementale 370, à la sortie du boulevard intercommunal du Parisis (BIP). Ce motard a fait l’objet d’un transport médicalisé par les secours jusqu’au centre hospitalier de Gonesse, tout proche du lieu de l’accident.

Source article : Le Parisien / Image d’illustration

Repost 0
Publié par Aulnaylibre ! - dans C'est dans le Journal
commenter cet article
1 mars 2016 2 01 /03 /mars /2016 06:31
Teddy Tamgho enfant d’Aulnay-sous-Bois et champion du monde 2013 de triple saut en route pour les JO 2016 de Rio !

Teddy Tamgho, champion du monde 2013 en triple saut mais absent des sautoirs depuis mai 2015 pour cause de blessure, a effectué un retour gagnant avec 16,98 m lors des Championnats de France d'athlétisme en salle. Détenteur du record du monde en salle (17,92 m), Tamgho est en route pour Rio 2016.

« C'est ma meilleure rentrée après une blessure, j'avais fait 76 (16,76 m, ndlr) en 2013, 78 (16,78) en 2015. Physiquement, je n'ai rien perdu, parce qu'il y a un 5e essai (mordu, ndlr) qui risquait d'aller hyper loin. Je suis content, parce que j'étais là pour prendre des sensations et non pour claquer une grosse perf'. Il ne faut pas oublier que je n'ai pas fait de compétition depuis neuf mois et demi. »

Teddy Tamgho, champion du monde 2013 mais absent des sautoirs en raison d'une grave blessure depuis mai 2015, a réussi son retour, dimanche à Aubière, avec 16,98 m lors des Championnats de France d'athlétisme en salle, où il s'est offert le titre. Détenteur du record du monde en salle, Tamgho s'était rompu le tendon d'Achille en participant au meeting de Doha, en ouverture de la Ligue de diamant.

Cinq opérations en quatre ans !

Le Francilien revenait alors déjà d'une fracture du tibia gauche, conjuguée à une suspension d'un an pour trois contrôles antidopage manqués, qui l'avaient empêché de sauter depuis son titre mondial à Moscou (18,04 m, record de France en extérieur). « Ça fait cinq fois que je me fais opérer en quatre ans. Chaque fois que je me blesse, les gens doivent comprendre que je vais revenir », explique celui qui a débuté l’athlétisme à l’âge de 13 ans.

Né à Paris de parents camerounais, Teddy Tamgho était devenu en 2010 le troisième performeur de l'histoire en triple saut avec un bond de 17,98 m derrière le Britannique Jonathan Edwards et l'Américain Kenny Harrison. Teddy Tamgho a grandi à Aulnay-sous-Bois (Seine-Saint-Denis), un endroit « où il ne fallait pas avoir peur des autres, ni perdre la face et savoir s’affirmer pour être respecté », avouait-il dans France-Soir.

C’est ce qui lui a forgé un mental et l’envie de se montrer. Et pour quel résultat ! « Il n’y a aucun doute : en triple saut, il représente ce qu’on a vu de mieux depuis les années 1990. Aujourd’hui, c’est lui qui a le plus de chances de battre mon record », disait en 2010 Jonathan Edwards dans le quotidien sportif français L’Equipe.

Pas de JO en 2012

Teddy Tamgho a 26 ans. Parfois exubérant, il aime attirer l’attention. A Bercy, en 2011, il ne retire pas sa casquette pendant La Marseillaise. Cet enfant des quartiers a aussi été expulsé de l’Institut national du sport, de l'expertise et de la performance (Insep) après une altercation. En octobre 2011, Teddy Tamgho agresse particulièrement violemment une jeune athlète.

Il sera suspendu douze mois, dont six avec sursis, et ne pourra pas participer aux Championnats du monde en salle en mars 2012. Mais il aura la possibilité de participer aux Jeux olympiques de Londres à l'été 2012. Sauf qu’une opération en juin pour une excroissance osseuse consécutive à sa fracture de la cheville de 2011 viendra stopper ses rêves de médaille olympique.

On dit que l’échec, ce n’est pas de tomber, mais de rester là où on est tombé. Teddy Tamgho, redevenu athlète, s’est toujours relevé. Aujourd'hui, il représente même de nouveau l'une des chances de médaille de l'athlétisme français pour les JO de Rio, qui auront lieu en août prochain.

Source : http://www.rfi.fr

Repost 0
Publié par Aulnaylibre ! - dans Soyons sport.
commenter cet article
29 février 2016 1 29 /02 /février /2016 20:53

Aulnay-sous-Bois s'équipe au carrefour du Gros Peuplier, à l’angle Nonneville - avenue du Raincy à quelques mètres du château de Monsieur le Maire. Voilà en effet un passage piéton unique en son genre qui fera le bonheur des sauteurs de haies et des yamakasis, mais sûrement pas celui des seniors ou parents avec landaus !

Lorsque l'on admire ce chef d’œuvre fraîchement peint, les questions qui viennent à l'esprit sont : y-a-t-il eu un concours ou un audit avant réalisation ? Les élus concernés s'amusent-ils? Combien ça coûte à notre collectivité ?

Voilà qui devrait sûrement animer le prochain conseil de ce quartier !

Marc Masnikosa

Repost 0
29 février 2016 1 29 /02 /février /2016 20:29
Enlèvement dans un parking souterrain à Pavillons-sous-Bois !

Aucun appel téléphonique, ni d’explication, ni de demande de rançon. Le mystère reste des plus opaques sur l’enlèvement dont a été victime un père de famille à Pavillons-sous-Bois, ce week-end. Il aurait été enlevé dans le parking souterrain de son immeuble, avenue Jean-Jaurès, à en croire des témoins qui ont donné l’alerte vers 14 h 30. Selon eux, l’homme a été contraint à monter de force dans une autre voiture.

Une odeur de gaz lacrymogène

Lorsque la police est arrivée, plus personne ne se trouvait sur place. Une odeur de gaz lacrymogène persistait sur les lieux. Les forces de l’ordre ont retrouvé une voiture avec une vitre brisée, ainsi que des effets appartenant à la victime. Mais aucun indice sur ses kidnappeurs ni leurs motivations. Une enquête a été ouverte pour enlèvement et séquestration, confiée à la police judiciaire de Seine-Saint-Denis. Les recherches se sont multipliées, tandis que des investigations étaient menées pour comprendre qui pourrait en vouloir à cet homme. Plusieurs endroits ont été contrôlés durant la nuit mais ces recherches n’ont pas permis de retrouver trace de la victime. L’enquête se poursuit.

Source article : Le Parisien / Image d’illustration

Repost 0
Publié par Aulnaylibre ! - dans 93 Infos
commenter cet article
29 février 2016 1 29 /02 /février /2016 20:20
Une Aulnaysienne fait face à des voleurs rue Balagny à Aulnay-sous-Bois !

«Je traversais rue Balagny lorsque j’ai vu deux jeunes courir, un foulard remonté sur le visage, vêtus de noir », explique cette Aulnaysienne encore secouée par cette rencontre dont elle se serait bien passée.

Quelques fractions de secondes lui ont suffi à comprendre que le duo qui prenait ses jambes à son cou était une paire de garçons qui avaient quelque chose à se reprocher. L’un d’eux semblait porter une arme de poing à la taille. Ils venaient de s’en prendre à une entreprise du secteur, rue Balagny, dont ils sont repartis bredouilles mais pas indemnes. Une des victimes se serait défendue et un échange de coups aurait eu lieu.

Les voleurs ont filé en direction de la cité de l’Europe. Aucune prise en charge des pompiers n’a été nécessaire, assure une source locale. Policiers municipaux et nationaux sont intervenus. Une enquête de police est en cours.

Source article : Le Parisien

Repost 0
Publié par Aulnaylibre ! - dans A vos quartiers !
commenter cet article
29 février 2016 1 29 /02 /février /2016 17:37
Posez vos questions au directeur du RER B mardi 1er mars 2016 !

Retards, panne de caténaires ou malaise mais aussi amélioration de la ligne ou des trains, les usagers du RER B pourront poser toutes leurs questions sur tous les sujets qu’ils souhaitent. Ce mardi 1er mars, de 16 heures à 17 h 30, le directeur de la ligne, Jérôme Lefevbre, sera en direct sur le tchat du blog du RER B pour leur répondre.

Ceux qui ne pourront pas se connecter peuvent dès à présent poster leurs questions sur le site et pourront par la suite retrouver l’intégralité des échanges sur le même site Internet.

http://www.rerb-leblog.fr/rubrique/decouvrir/

Source article : Le Parisien / Image d'illustration

Repost 0
Publié par Aulnaylibre ! - dans Transports
commenter cet article
29 février 2016 1 29 /02 /février /2016 17:15
Du bénévolat proposé aux bénéficiaires du RSA à Aulnay-sous-Bois

La municipalité d’Aulnay-sous-Bois l’assure : «Non, on ne veut pas faire comme dans le Haut-Rhin ! » Alors que le département d’Alsace a voté le conditionnement du versement du Revenu de solidarité active (RSA) à des heures de bénévolat obligatoires, la ville dirigée par Bruno Beschizza (LR) réfléchit à un dispositif dédié aux allocataires du RSA bien moins coercitif et se voulant plus innovant. Une charte entre allocataires et associations. Le projet : proposer aux bénéficiaires du RSA d’effectuer sept heures de bénévolat par semaine, dans une association de leur choix. Et ce, sans obligation. Légalement, cela semble possible car la ville gère elle-même le RSA — alors que dans la plupart des communes, c’est le conseil départemental qui pilote ce service. A Aulnay, 3 750 habitants bénéficient du RSA.

«Concrètement, il s’agit pour nos dix agents chargés du suivi des allocataires de les mettre en relation avec certaines associations, qui ont peu de moyens et sont demandeuses de bénévoles », détaille Séverine Maroun, première adjointe (LR) en charge des affaires sociales, à l’origine de l’idée. Ainsi, le bénéficiaire du RSA signe une charte dans laquelle il s’engage notamment à «s’impliquer dans les missions et activités qui lui sont confiées » et «à respecter les horaires et disponibilités convenues […] ».

Article complet du Parisien à lire en cliquant : ici

Source : Le Parisien

Repost 0
Publié par Aulnaylibre ! - dans 93 Infos
commenter cet article
29 février 2016 1 29 /02 /février /2016 15:39

En janvier 1917, les pommes de terre commandées en Bretagne par la Municipalité d’Aulnay-sous-Bois arrivent presque toutes gelées et ne profitent qu’aux porcs d’un nourrisseur.

En avril, un emprunt est voté pour acheter du charbon, dont la vente sera limitée à 50kg par famille. La 2ième carte de rationnement apparait. Le pétrole est lui aussi rationné. La pénurie de produits frais va contribuer à la diffusion des conserves : deux caisses de lait condensé arrivent à Aulnay. Le pain reste un aliment de première nécessité et la Municipalité demande une prolongation de sursis pour le boulanger Papion qui fournit la moitié de la ville et Bigottini, ainsi que le rappel du bourrelier Grellier qui doit ferrer les chevaux avant la moisson. Les grandes plaines céréalières du Nord de la France sont ravagées par les combats et à Aulnay la main-d’œuvre agricole fait défaut.

Aulnay-sous-Bois pendant la guerre 14-18 (5) : 1917, des soldats Indochinois à la Ferme de Savigny

L’armée a envoyé des soldats Indochinois à Savigny. Selon le plan de Gallieni, ministre de la guerre en 1915, des travailleurs annamites avaient été recrutés pour assurer la relève dans les usines métropolitaines, surtout dans le secteur de l’armement et près de 50000 hommes s’engagèrent, suivis par plus de 40000 en 1916.

En juillet et août, de nouvelles cartes de rationnement sont distribuées pour le sucre et le charbon. Dans le même temps, la Municipalité doit régler les problèmes d’équipements collectifs pour la ville, développer le réseau d’égouts, installer le début du réseau d’eau potable. L’Etat a multiplié les emprunts pour soutenir l’effort de guerre. La commune prévoit des impôts extraordinaires en 1918 pour agrandir les écoles, la poste, construire une caserne de gendarmerie et agrandir le cimetière.

L’année 1917 est celles des terribles hécatombes du Chemin des Dames, de Craonne, des mutineries. Les troupes américaines arrivées en juillet sont directement conduites au feu, et le général Foch est nommé au commandement unique des troupes alliées.

Aulnay perd cette année-là une vingtaine de ses hommes. La Municipalité veut honorer leur mémoire. « La remise des diplômes aux familles des victimes fera l’objet d’une convocation spéciale un Dimanche ».

A suivre épisode 6 : 1918, Aulnay-sous-Bois a perdu 10% de sa population masculine !

Source : Le C.A.H.R.A (Cercle Archéologique et Historique de la Région d’Aulnay-sous-Bois) avec nos remerciements et notre gratitude.

Repost 0
29 février 2016 1 29 /02 /février /2016 14:36

Vous trouverez ci-dessous un communiqué du Parti Socialiste d’Aulnay-sous-Bois, transmis à notre rédaction, réagissant à propos de la réunion de l’EMJF tenue dans le gymnase de la Rose des Vents le 31 décembre 2015.

Pour mieux comprendre l’enchainement des événements :

Episode 1 : article de Marianne à propos de la réunion de l’EMJF à lire en cliquant : ici

Episode 2 : réaction du maire Bruno Beschizza dans Valeurs Actuelles à lire en cliquant :

Episode 3 : communiqué du Parti Socialiste à lire ci-dessous.

Le Parti Socialiste d’Aulnay-sous-Bois réagit à propos de la réunion organisée par l’EMJF le 31 décembre 2015
Le Parti Socialiste d’Aulnay-sous-Bois réagit à propos de la réunion organisée par l’EMJF le 31 décembre 2015
Repost 0
Publié par Aulnaylibre ! - dans Communiqués
commenter cet article
29 février 2016 1 29 /02 /février /2016 11:45

L’association des Franco-Tamouls d’Aulnay-sous-Bois organisait ce week-end une grande fête. Voilà qui nous a donné une excellente occasion de plonger au cœur du Sri Lanka.

Si, comme chacun sait, le pays a été le théâtre d’une guerre civile sanglante entre les Cingalais et les Tamouls, cet événement était placé sous le signe du show et de la solidarité.

Nous vous proposons de revivre ce moment à travers deux vidéos : d’abord une danse traditionnelle puis l’allocation des organisateurs présentant le sens de leur action.

Anne-Marie Lobbé

Repost 0
Publié par Anne-Marie Lobbé - dans Fêtes et Cérémonies
commenter cet article
29 février 2016 1 29 /02 /février /2016 11:20
Arrivée prochaine de Noorassur à Aulnay-sous-Bois

Elle le répète à l’envi, c’est la « crise de cupidité » de 2008 qui l’a poussée à se lancer dans la finance islamique. À 44 ans, Sonia Mariji refuse toute vision communautariste de son activité. En 2012, elle a créé sur Internet Noorassur, sa société de courtage en assurances, basée sur les principes de la finance islamique.

Après Chelles, elle a inauguré ce samedi sa deuxième agence, à Melun, et prévoit de s’installer prochainement à Nantes (Loire-Atlantique), Sevran, Argenteuil ou encore Aulnay-sous-Bois (Seine-Saint-Denis). Elle affirme déjà compter 1 500 clients, la moitié à Chelles, l’autre vie Internet. Sonia Mariji revendique d’être le premier réseau de franchise à s’appuyer sur les principes du Coran. « C’est une autre finance, plus éthique, et elle s’appelle islamique mais elle pourrait avoir un autre nom, comme « participative », explique-t-elle, bien qu’il y ait une salle de culte dans chaque agence. Mais j’ai voulu garder son nom. Il n’y a pas de raison de se cacher ». Noorassur propose une assurance-vie mise au point par Swiss Life et travaille à la fabrication d’une assurance santé.

« Il n’y a aucune obligation d’être musulman pour venir chez nous, se défend cette femme élégante et dynamique. C’est vrai que nos premiers clients seront certainement musulmans puisqu’ils n’ont pas encore d’alternative. Mais nous aurons des clients de toute confession. Il y a bien des non musulmans qui fréquentent les boucheries halal. L’essentiel c’est d’avoir le choix ».

Article complet du Parisien à lire en cliquant : ici

Source : Le Parisien

Repost 0
Publié par Aulnaylibre ! - dans Commerce
commenter cet article
29 février 2016 1 29 /02 /février /2016 09:26
Aulnay-sous-Bois parmi les villes où le prix au mètre carré est le plus bas pour les logements en Petite Couronne

En Petite Couronne et en Grande Couronne, l’immobilier est en pleine forme, avec des ventes qui augmentent et des prix qui ont tendance à baisser. Des résultats conformes à ceux de l’ensemble de la région Île de France (+ 17% de ventes en une année, -1 % pour les tarifs affichés), comme nous l’apprenait une étude réalisée par les Notaires de Paris – Île de France.

Petite Couronne : une forte reprise des ventes

Les acheteurs potentiels qui ne peuvent s’offrir un logement dans Paris intra-muros n’hésitent plus à s’installer en Petite Couronne, et en particulier dans les Hauts-de- Seine et le Val-de-Marne. C’est ce que nous apprennent les Notaires de Paris – Île de France, et cette tendance concerne aussi bien les appartements que les maisons.

Ainsi, les volumes de ventes d’appartements ont augmenté en moyenne de 15 % en l’espace d’un an, entre 2014 et 2015. De fortes disparités subsistent cependant entre les trois départements : - + 20% pour les Hauts-de-Seine (environ 20 000 ventes) ; - + 16% pour le Val-de-Marne (environ 12 000 ventes) ; - + 4% pour la Seine-Saint-Denis (environ 8 500 ventes).

Constat similaire du côté des maisons : après quelques années relativement faibles, les volumes de ventes ont nettement progressé entre 2014 et 2015 en Petite Couronne (+12 %), pour atteindre des niveaux proches de la période référence, 1999-2007. Ainsi, il s’est vendu 22 % de maisons de plus dans les Hauts-de-Seine, 16 % de plus dans le Val-de-Marne, et 2 % de plus en Seine-Saint-Denis.

Et du côté des prix de l'immobilier ? La tendance est à la baisse, même si celle-ci est très légère : -2 % (4 170 euros par m2) pour les appartements, et -1 % pour les maisons. Une micro-baisse qui devrait se poursuivre durant le premier semestre de l’année, et qui cache d’importantes disparités. Ainsi, si c’est à Neuilly-sur-Seine, Boulogne-Billancourt, Rueil-Malmaison, Courbevoie, Colombes ou encore Asnières-sur-Seine que l’on trouve les logements les plus chers en Petite Couronne, c’est à Drancy, Aulnay-sous-Bois, Aubervilliers ou encore Saint-Denis que le prix du mètre carré est le plus bas. Les écarts vont du simple au double, voire… au triple !

Grande Couronne : une nouvelle année référence ?

La période 1999-2007 était, jusqu’à présent, considérée comme une référence en Île-de-France, et notamment en Grande Couronne (Seine-et-Marne, Yvelines, Essonne et Val-d’Oise). Nous sommes peut-être en train d’en connaître une nouvelle : s’agissant des appartements, la Seine-et-Marne et l’Essonne atteignent en effet des volumes de ventes supérieurs à̀ cette période ; et le marché́ des maisons est encore plus dynamique que celui des appartements !

Ainsi, les volumes de ventes d’appartements ont fortement progressé entre 2014 et 2015 : il s’en est vendu 18 % de plus (de 24 000 ventes en 2014 à 28 500 ventes en 2015). Pour les maisons, c’est même une augmentation de 19 % (36 000 ventes) que constatent les notaires de Paris et d’Île-de-France — +24 % pour l’Essonne, le département qui affiche la plus forte progression de la région en un an ! S’agissant des prix des appartements, la baisse est légèrement plus notable en Grande Couronne qu’en Petite Couronne : -2,4 %. « L’homogénéité des prix entre les départements de Grande Couronne s’est renforcée de 2014 à 2015, notent par ailleurs les Notaires de Paris et d’Île-de-France. L’écart entre le plus cher et le moins cher n’est que de 1 030 euros, contre 1 160 euros en 2014. »

Concernant les prix des maisons, ils se sont (enfin ?) stabilisés après plusieurs années de baisse consécutives. Ils pourraient même augmenter durant le premier trimestre 2016, pour atteindre 274 300 euros en moyenne.

Cette étude montre donc que le marché en Petite et en Grande Couronne conserve tout son dynamisme. De quoi réaliser de belles transactions immobilières !

Source article : http://www.lesclesdumidi.com / Image d'illustration : Aulnaylibre !

Repost 0
Publié par Aulnaylibre ! - dans Logement
commenter cet article
29 février 2016 1 29 /02 /février /2016 09:07

Les AMAZONES vont recevoir les PANTHÈRES de FEU ce Dimanche 6 Mars.

Il faut s’adapter à un calendrier difficile qui génère des quinzaines sans compétition. Le AHB devra être rapidement en jambe pour endiguer la puissance de ROCHECHOUART ST JUNIEN. Ce promu présente un carnet de route exemplaire cette saison. Deuxième du Championnat de nationale 1 et après un parcours remarqué en coupe de France, elles ont d’ores et déjà assuré le maintien et visent désormais le podium.

Les Amazones du Aulnay Handball face aux Panthères de feu de Rochechouart le 6 mars 2016

Pour le AULNAY HB, il s’agit de grappiller des points à domicile afin de s’éviter toutes pressions lors des dernières rencontres et d’assurer ainsi sa présence une nouvelle saison à ce niveau.

Au match aller, les AMAZONES s’étaient inclinées 30 à 25. Le dernier quart d’heure avait été fatale. Un public chaleureux sera nécessaire pour accompagner les filles dans cette nouvelle mission. Seront-elles suffisamment orgueilleuses pour relever ce défi, mais également généreuses pour démontrer à notre partenaire « COLAS », qui vient de renouveler sa confiance et à d’autres partenaires qui hésiteraient encore, que le projet du AHB de porter le sport féminin au haut niveau à AULNAY sous BOIS n’est pas qu’une utopie. Les jeunes filles de l’Entente AULNAY-BLANC MESNIL (moins 18 ans) frappent déjà à la porte de l’élite.

Les Amazones du Aulnay Handball face aux Panthères de feu de Rochechouart le 6 mars 2016

Alors soyez nombreux Dimanche au gymnase P.E.VICTOR pour 16h00

Repost 0
Publié par Aulnaylibre ! - dans Soyons sport.
commenter cet article
28 février 2016 7 28 /02 /février /2016 20:21
De la marche nordique au parc du Sausset à Aulnay-sous-Bois

La marche nordique, c’est tendance ! Ce sport de plein air, dérivé du ski de fond, consiste en une marche accélérée, aidée de bâtons. L’office de tourisme de Seine-Saint-Denis propose une randonnée ce mardi 1er mars, dans le Parc du Sausset, à Villepinte. «Après un échauffement, découvrez cette marche qui combine le renforcement musculaire et le travail cardiovasculaire », annonce ainsi l’office de tourisme sur son site Web.

Il est conseillé de prévoir une tenue confortable et de bonnes chaussures basses, les bâtons étant fournis. La marche sera encadrée par un animateur certifié.

Rendez-vous au parking des Erables, avenue du Sausset à Villepinte. Inscription obligatoire au 06.25.88.06.75

Source article : Le Parisien / Image d'illustration

Repost 0
Publié par Aulnaylibre ! - dans Soyons sport.
commenter cet article
28 février 2016 7 28 /02 /février /2016 20:08
Deux armes de guerre trouvées dans un jardin au Blanc-Mesnil

Les policiers ont fait samedi une curieuse découverte dans un jardin de l’avenue Descartes au Blanc-Mesnil. Parmi la verdure, ils sont tombés sur deux fusils emmaillotés dans des morceaux de tissu et posés à même le sol aux vues et aux sues de tout le monde.

L’une des armes s’est avérée être un AK 47 ou Kalachnikov l’autre un pistolet-mitrailleur Uzi modèle Skorpio, deux armes de guerre dont la détention est par conséquent prohibée.

Le propriétaire des lieux n’était pas présent au moment de la perquisition. Il est peu vraisemblable que les armes lui appartenaient. Hypothèse plus plausible : les fusils auraient été abandonnés en catastrophe par leurs mystérieux propriétaires.

Source article : Le Parisien / Image d’illustration

Repost 0
Publié par Aulnaylibre ! - dans 93 Infos
commenter cet article
28 février 2016 7 28 /02 /février /2016 12:29
Meurtre d’un enfant de 22 mois à Drancy : la mère le met dans la machine à laver pour effacer les preuves

Une étape supplémentaire dans l’insoutenable a été franchie avec le récit de l’infanticide du petit Haroun, 22 mois, à Drancy. La mère, meurtrière présumée, 28 ans, a reconnu les faits pendant ses 48 heures de garde à vue.

Interrogée dans les locaux de la sûreté départementale depuis mardi dernier, elle avait confirmé les déclarations de son mari. Le petit garçon de 22 mois avait été frappé violemment et projeté au sol. Elle a expliqué l’avoir «boxé ».

Elle a mis le corps inanimé dans le tambour et enclenché un programme

Après s’être déchaînée sur son enfant, elle a révélé un scénario encore plus atroce. Alors que l’enfant ne bouge plus, elle entreprend cet acte insensé. Voulant faire disparaître les traces des violences, elle introduit le petit corps dévêtu dans le tambour du lave-linge puis elle enclenche un programme. Elle sort l’enfant de la machine puis le rhabille et le dépose, inerte, dans son lit.

Lorsqu’elle réalise que l’irréparable a été commis, elle appelle son mari au téléphone. Celui-ci découvrira son bébé couvert d’hématomes, ne bougeant plus. Le père prend le chemin des urgences de l’hôpital privé du Blanc-Mesnil. L’équipe médicale ne peut que constater le décès de l’enfant. L’autopsie révélera que la petite victime était déjà morte quand sa mère l’a jeté dans le lave-linge.

Article complet du Parisien à lire en cliquant : ici

Source article : Le Parisien / Image d’illustration

Repost 0
Publié par Aulnaylibre ! - dans 93 Infos
commenter cet article
28 février 2016 7 28 /02 /février /2016 12:06

Petit énigme du dimanche : où se trouve cet arbre remarquable à Aulnay-sous-Bois ?

Petit énigme du dimanche : où se trouve cet arbre remarquable à Aulnay-sous-Bois ?
Repost 0
Publié par Aulnaylibre ! - dans Jouons un peu
commenter cet article
28 février 2016 7 28 /02 /février /2016 10:12
L’homme qui a renversé un enfant à Paris et fait un braquage au McDonald à Aulnay-sous-Bois sortait de prison !

L'homme soupçonné d'avoir volé un véhicule puis renversé et grièvement blessé un enfant à Paris vendredi était sorti de prison depuis quelques jours et porte douze condamnations à son casier judiciaire, a-t-on appris samedi de source judiciaire.

Cet homme de 35 ans a été arrêté pendant sa fuite, sur l'autoroute A3 au niveau d'Aulnay-sous-Bois (Seine-Saint-Denis), après avoir tenté de braquer un fast-food. En état d'alcoolémie, «il a foncé en direction des policiers» lors de son interpellation, des faits qui pourraient être qualifiés de tentative d'homicide sur policier s'il est mis en examen à l'issue de sa garde à vue, a expliqué la source judiciaire.

L'enfant de six ans restait samedi dans un état critique, selon la même source. Il a été renversé par le suspect à bord du véhicule qu'il venait de voler sous la menace d'une arme factice un peu plus tôt dans le sud-est de la capitale, place d'Italie (XIIIe arrondissement).

L'homme était sorti de prison lundi, après avoir purgé une peine de dix mois ferme, a indiqué la source judiciaire. Son casier judiciaire porte douze condamnations pour des délits liés aux stupéfiants, plusieurs délits de conduite sans permis, extorsion et vol, a-t-on appris de la même source.

Sa garde à vue a été prolongée samedi et il devrait être déféré dimanche pour être présenté à un juge en vue d'une mise en examen.

Source article : Le Parisien

Repost 0
Publié par Aulnaylibre ! - dans C'est dans le Journal
commenter cet article
28 février 2016 7 28 /02 /février /2016 09:55
Un homme de 62 ans blesse des cambrioleurs à Livry-Gargan à l’aide d’un couteau et d’un fusil M16 !

Deux hommes sont entre la vie et mort après une rixe survenue dans la nuit de vendredi à samedi à Livry-Gargan. La bagarre a éclaté avenue Aristide-Briand vers 1 h 30 du matin. Selon nos informations, un homme de 62 ans s'en serait pris à coups de couteau à trois jeunes qui tentaient de le cambrioler.

Au terme de l’affrontement, deux victimes ont été grièvement blessées au cou et à la tête par des armes blanches. Leur complice présumé a été atteint plus légèrement à la tête. Quant à l'homme de 62 ans, il a été touché plus superficiellement à l’abdomen, au bras et au mollet.

L’un des assaillants avait un fusil d’assaut

Lorsque la police est intervenue pour mettre fin à la rixe, elle a constaté que l’homme le plus âgé était en possession d’un fusil d’assaut de type M16, une arme de guerre prohibée. Après la bagarre au couteau, il était reparti à son domicile pour la récupérer. Les blessés ont été transportés vers différents hôpitaux de Seine-Saint-Denis et de Paris. L’enquête a été confiée au service départemental de la police judiciaire.

Source article : Le Parisien

Repost 0
Publié par Aulnaylibre ! - dans 93 Infos
commenter cet article
27 février 2016 6 27 /02 /février /2016 17:16

Vous trouverez ci-dessous un communiqué du ministre de l’Intérieur Bernard Cazeneuve félicitant les policiers de la Brigade Spécialisée de Terrain d’Aulnay-sous-Bois qui ont interpellé sur l’A3 l’individu ayant fait un braquage au McDonald après avoir renversé un enfant de six ans.

Le ministre de l’Intérieur Bernard Cazeneuve félicite les policiers de la BST d’Aulnay-sous-Bois
Repost 0
Publié par Aulnaylibre ! - dans Sécurité publique
commenter cet article
27 février 2016 6 27 /02 /février /2016 11:43
Une mère de famille de Drancy en prison après la mort de son garçon de 22 mois

Ce vendredi la mère infanticide de Drancy a été placée en détention. Pour cet «homicide sur mineur de 15 ans », elle risque la prison à perpétuité. En garde à vue, cette femme de 28 ans aurait reconnu avoir «boxé » son petit garçon de 22 mois.

Précisant qu’elle l’avait «secoué violemment et projeté au sol », indique une source proche de l’enquête. L’autopsie ordonnée a bien confirmé que la petite victime était morte sous les coups. De multiples fractures et un traumatisme crânien ont été constatés.

Elle avait expliqué avoir agi lors d’une crise de démence

Mardi vers 18 h 30, le père s’était présenté aux urgences de l’hôpital privé de la Seine-Saint-Denis au Blanc-Mesnil. Dans ses bras, il tenait le corps sans vie de son bébé. Le petit avait le visage tuméfié et était couvert d’ecchymoses. Les médecins n’avaient pu que constater le décès. Le papa avait déclaré avoir découvert, en rentrant du travail, son enfant dans cet état inanimé sur son lit. Mais il était déjà trop tard.

La mère, qui devait arriver quelques instants plus tard à l’hôpital, avait expliqué être l’auteur des violences et qu’elle avait agi sous le coup d’une «crise de démence ». En garde à vue, elle a réitéré sa version. Le médecin qui l’a examinée n’a pourtant pas constaté de troubles mentaux caractérisés.

Le père a été remis en liberté Vendredi, le père a été remis en liberté.

Aucune charge n’a été retenue contre lui. Il a indiqué que la mère avait déjà martyrisé leur bébé. Mais aucun signalement n’avait été fait auprès des services sociaux. Le petit garçon n’était pas le seul enfant du couple. Ces parents avaient un autre fils de 5 ans qui, ont-ils expliqué, vit en Algérie.

Source article : Le Parisien

Repost 0
Publié par Aulnaylibre ! - dans 93 Infos
commenter cet article
27 février 2016 6 27 /02 /février /2016 11:17

Le conservatoire de musique et de danse à Aulnay-sous-Bois accueillera une soirée Gospel in Chilly le 12 mars 2016. Cette manifestation est organisée au profit des œuvres sociales du Lions Club. L’affiche relative à cet événement se trouve ci-dessous.

Soirée Gospel in Chilly à Aulnay-sous-Bois le 12 mars 2016
Repost 0
Publié par Aulnaylibre ! - dans Fêtes et Cérémonies
commenter cet article
27 février 2016 6 27 /02 /février /2016 08:46

Il semblerait qu’un collectif s’organise contre l’installation des nouveaux compteurs Linky à Aulnay-sous-Bois. Le tract ci-dessous a par exemple été distribué dans des boites aux lettres dans le quartier du Vieux-Pays. Une pétition serait également en cours. Affaire à suivre donc…

Mobilisation contre les compteurs Linky à Aulnay-sous-Bois !
Repost 0
Publié par Aulnaylibre ! - dans Technologies
commenter cet article
27 février 2016 6 27 /02 /février /2016 06:48
Salle prêtée à des salafistes à Aulnay-sous-Bois : le maire Bruno Beschizza livre sa vérité

Entretien. Cette semaine,l'hebdomadaire Marianne a mis en cause Bruno Beschizza le maire LR d'Aulnay-sous-Bois, en affirmant qu'il a prêté « gracieusement » une salle municipale à une organisation salafiste de la ville. Face à la polémique, il livre sa vérité à Valeurs actuelles. Et contre-attaque : "seul l’Etat a le droit de mettre en rétention administrative une personne".

VA. Vous dénoncez la « mauvaise foi de vos détracteurs »…que s’est-il passé à Aulnay-sous-Bois ?

Bruno Beschizza. L’histoire est simple : une association aulnaysienne a fait une demande d’utilisation de salle. Cette demande était conforme en droit. Elle a donc pu bénéficier de l’octroi d’une salle aux mêmes conditions que toutes les autres associations aulnaysiennes. Que veulent les donneurs de leçon bien à l’abri dans leurs beaux quartiers parisiens ? Faire payer une salle à une association en particulier et pas aux autres ? Selon quels critères ? Sportif, culturel, politique, cultuel…Ce serait illégal. Annuler une réservation de salle au motif que les intervenants ne sont pas forcément des gens avec qui l’on aimerait partir en vacances ? C’est aussi illégal. Il est pour le moins étonnant que le journal Marianne qui n’a que le mot République à la bouche en oublie un fait important : une collectivité locale est soumise aux lois de la République. En tant que Maire, je respecte le droit. Si j’avais décidé de ne pas mettre à disposition cette salle, la Ville aurait été condamnée en référé au Tribunal Administratif. Contrairement à ce qu’affirme Marianne de manière fallacieuse, ce n’est donc pas avec ma « bénédiction » que cette association a pu organiser cet événement. Quand la section locale du Parti Socialiste demande une salle, je ne peux pas exiger d’eux qu’ils me disent qui va intervenir lors de leur réunion. Et même si je le faisais, je n’aurais pas la capacité juridique de vérifier les bonnes mœurs des intervenants. Les prédicateurs désignés par le journal Marianne, malgré l’Etat d’urgence, ne font l’objet d’aucune interdiction de s’exprimer en France. Je rappelle que seul l’Etat a le droit de mettre en rétention administrative une personne. C’est donc à l’Etat qu’il faut demander des comptes et non au Maire ! L’Etat doit assumer ses responsabilités. D’autant qu’il a été prévenu…

VA. Vous faites pourtant partie des élus Républicains les plus fermes sur le sujet… Comment se passe le dialogue entre la municipalité et les organisations musulmanes, parfois radicales ?

Bruno Beschizza. Là encore, il faut savoir de quoi l’on parle. Selon Marianne, mon prédécesseur à la Mairie d’Aulnay-sous-Bois était dans une démarche que l’on pourrait qualifier de communautariste vis à vis de certaines organisations. Des promesses auraient été faites à la veille d’élections. Je ne fonctionne pas de cette manière-là. Je n’ai jamais fait de pacte ou de marchandage avec telle ou telle communauté. A l’inverse, je dialogue régulièrement avec toutes les communautés religieuses. Je les réunis toutes au même moment lorsque cela peut-être nécessaire. Et contrairement à d’autres, je tiens le même discours aux chrétiens, aux juifs et aux musulmans. Le dialogue n’est jamais un problème. C’est la compromission qui l’est. Quand un cocktail molotov a été jeté sur une synagogue, j’ai immédiatement réuni l’ensemble des communautés religieuses et associations cultuelles afin d’envoyer un message de paix. Elles étaient toutes au rendez-vous. J’ai renouvelé ce dialogue inter-religieux à la suite des attentats de Charlie Hebdo et du 13 novembre. Ce dialogue permet aussi de rappeler les règles et d’éviter que certaines associations fonctionnent en roue libre en s’éloignant du cercle républicain.

VA. La ville d’Aulnay est-elle particulièrement touchée par l’islamisme radical, en progression sur le territoire français ?

Bruno Beschizza. Pas plus qu’en Seine-Saint-Denis en général, mais pas moins non plus. Aulnay est une ville où les difficultés sociales sont réelles. Notre véritable problème, c’est l’insécurité. Dès la prise de fonctions de Jean-Jacques Urvoas, je lui ai écrit pour lui démontrer que le sentiment d’impunité n’est pas une invention mais une réalité quotidienne en Seine-Saint-Denis. Prochainement, je vais rencontrer le ministre de l’Intérieur au sujet de la relocalisation de notre commissariat. La police va partout, dans tous les quartiers, mais c’est la justice, elle qui ne passe plus. Et là encore, je dénonce en tant que Maire l’Etat qui ne fait pas son travail. Mais à l’inverse, je refuse de considérer qu’Aulnay serait un terreau particulier d’un islamisme radical violent au prétexte qu’il existe une porosité entre les trafics de stupéfiants et d’armes qui servent de fonction support à des terroristes. Source : http://www.valeursactuelles.com

Repost 0
Publié par Aulnaylibre ! - dans C'est dans le Journal
commenter cet article

Présentation

  • : Aulnaylibre !
  • Aulnaylibre !
  • : L'information sur Aulnay-sous-Bois 100% libre et indépendante !
  • Contact

Contactez-nous !

Une info, une photo, une vidéo, une annonce à passer.

N’hésitez pas à nous contacter !

Mail : aulnaylibre@yahoo.fr

Tél : 06.81.95.11.50 / 06.07.86.09.11

Chaîne vidéo : http://www.youtube.com/user/Aulnaylibre/videos

Twitter : https://twitter.com/Aulnaylibre

Facebook : https://www.facebook.com/aulnay.libre?ref=tn_tnmn

Aulnay au fil de l'info

Ride On Time

Señor Météo

Agenda Aulnay-sous-Bois

Wikio

Wikio - Top des blogs - Multithématique