Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
24 avril 2015 5 24 /04 /avril /2015 14:09

Comme chacun sait probablement désormais, le quartier Chanteloup était légitiment en émoi hier soir suite à l’explosion spectaculaire intervenue dans un immeuble situé 2 rue Jean Le Corbusier à Aulnay-sous-Bois. L’appartement d’un couple et deux enfants semble avoir littéralement volé en éclats comme en témoigne la projection au sol des fenêtres. Par chance, malgré l’ampleur des dégâts matériels, aucune victime n’est à déplorer si ce n’est un blessé léger.

Les secours sont arrivés rapidement sur les lieux qui, une fois sécurisés, ont laissé la place au temps de l’investigation devant amener à l’explication de cet événement. Immédiatement, l’hypothèse d’une déflagration due au gaz a été avancée par certains. Sauf, qu’a priori, elle ne tient absolument pas la route dans la mesure où l’immeuble en question, comme tous ceux du secteur OPH de ce quartier (1 et 2 rue des Frères Lumière, 59 à 65 rue Arthur Chevalier, 1 à 7 rue Jean Orcel et 2 – 4 rue Jean le Corbusier) est totalement équipé en électrique ! Il n’y a donc pas de gaz de ville qui transite dans les appartements !

Des rumeurs invérifiables circulaient hier soir dans les conversations comme quoi quelques locataires disposeraient de bouteilles de gaz individuelles stockées dans les appartements, ce qui est pourtant totalement interdit dans le règlement de l’OPH. Quoi qu’il en soit, tard dans la nuit, les experts tentaient de démêler les fils de ce qu’ils qualifiaient «d’explosion inexplicable », ce qui n’est évidemment pas de nature à rassurer les riverains de ce secteur de la ville.

A cette heure-ci les raisons de l’explosion demeurent donc un mystère. L’enquête nous en dira peut-être plus dans les jours qui viennent. A moins qu’un autre événement dans le flot incessant de l’actualité ne fasse le buzz de sorte que la population ne garde finalement en mémoire que l’événement en lui-même en oubliant d’en chercher la cause…

Repost 0
Publié par Aulnaylibre ! - dans A vos quartiers !
commenter cet article
24 avril 2015 5 24 /04 /avril /2015 09:41
Le maire d’Aulnay-sous-Bois Bruno Beschizza s’exprime sur les réseaux terroristes

Au début du mois de janvier 2015, les Français découvraient avec incompréhension que les frères BELHOUCINE, pourtant bien connus des services de police et de renseignement avaient pu participer à la fuite en Turquie de Hayat BOUMEDDIENE, compagne d’Amedy COULIBALY.

Bruno BESCHIZZA, Maire d’Aulnay-sous-Bois, avait alors dénoncé auprès du Ministre de l’Intérieur le fait que l’aîné des deux frères, pourtant mis en cause dans l’affaire dite de « la filière afghane », après une garde à vue, moins d’un an de détention provisoire, avait pu faire de l’aide aux devoirs pour les jeunes enfants au sein de la précédente municipalité sans qu’aucun service de l’Etat ne s’en émeuve.

Cette semaine, les Français apprenaient cette fois-ci qu’un individu, Sid Ahmed GHLAM, qui pourtant faisait l’objet d’une fiche «S», «Sûreté de l’Etat», et était présenté par les services de renseignement comme «un islamiste radical dangereux», avait eu la possibilité, là encore sans être inquiété par la justice, d’accumuler dans sa chambre universitaire un véritable arsenal de guerre.

Il y a quelques jours, à Aulnay-sous-Bois, un gros trafiquant avait été interpellé par les services de police et 28 kilos de cannabis avaient été saisis. Le lendemain, il repartait libre du commissariat.

Pour Bruno BESCHIZZA, Maire d’Aulnay-sous-Bois, les policiers peuvent faire un formidable travail sur le terrain, les parlementaires peuvent voter des lois toujours plus efficaces pour les aider dans leur travail, si l’autre bout de la chaîne pénale ne fonctionne pas correctement, le système pénal est inefficace comme aujourd’hui c’est trop souvent le cas en Seine-Saint-Denis.

Bruno BESCHIZZA rappelle qu’il existe une véritable porosité entre les réseaux terroristes et les réseaux criminels classiques, où les premiers utilisent les seconds comme support pour leurs activités. On l’a vu avec ce véhicule stationné à Aulnay-sous-Bois dans une cité connue pour le trafic de drogue dur, mais aussi le recel et le trafic d'armes, qui a servi à une entreprise terroriste.

Bruno BESCHIZZA demande donc au gouvernement que la justice remplisse son rôle. Ce n’est qu’en mettant un terme à cette criminalité de masse que nous pourrons lutter de manière efficace contre les réseaux terroristes.

Bruno BESCHIZZA

Maire d’Aulnay-sous-Bois

Repost 0
Publié par Aulnaylibre ! - dans Sécurité publique
commenter cet article
24 avril 2015 5 24 /04 /avril /2015 09:01

Vous trouverez ci-dessous un communiqué de presse d'Aulnay-Ecologie EELV qui demande la correction du communiqué inexact d'Aulnay Palestine Solidarité.

Les écologistes d’Aulnay-sous-Bois s’expriment sur l’association Aulnay Palestine Solidarité
Les écologistes d’Aulnay-sous-Bois s’expriment sur l’association Aulnay Palestine Solidarité
Les écologistes d’Aulnay-sous-Bois s’expriment sur l’association Aulnay Palestine Solidarité
Repost 0
Publié par Aulnaylibre ! - dans Associations
commenter cet article
23 avril 2015 4 23 /04 /avril /2015 23:15

Un appartement a été soufflé par une explosion encore inexpliquée, ce jeudi soir à Aulnay-sous-Bois. Par chance, le sinistre n’a fait qu’un blessé léger. La déflagration a retenti hier soir vers 18 heures dans le quartier Chanteloup, au 2, allée Jean Le Corbusier.

Elle a détruit un logement de 50 m2, au premier étage d’un immeuble qui en compte trois. Six engins et 25 sapeurs-pompiers ont été mobilisés et sont venus à bout des flammes vers 19h35. Le sinistre a détruit l’appartement et en a endommagé deux autres, dans cet immeuble propriété de l’office HLM de la commune. L’enquête débutait à peine dans la soirée, avec l’arrivée de la police scientifique, mais a priori, aucune trace de substance inflammable n’avait été retrouvée sur place. Ce nouvel incident intervient un mois et demi après une spectaculaire explosion au gaz, survenue le 9 mars dans un immeuble du centre-ville. Elle avait fait 11 blessés.

Source article : Le Parisien / Vidéos : Aulnaylibre !

Repost 0
Publié par Aulnaylibre ! - dans A vos quartiers !
commenter cet article
23 avril 2015 4 23 /04 /avril /2015 16:46
Projet d’attentat contre une église à Villejuif : la voiture qui cachait les armes retrouvée cité de l’Europe à Aulnay-sous-Bois ?

L'enquête sur le parcours meurtrier de Sid Ahmed Ghlam passe par Aulnay-sous-Bois (Seine-Saint-Denis). C'est dans cette ville que le terroriste présumé a récupéré son arsenal dans le coffre d'un véhicule, quelques jours avant son équipée sanglante qui a coûté la vie à Aurélie Châtelain. Il s'agit d'une voiture stationnée dans la rue, dans la cité de l'Europe. Il devait y prendre les armes dans le coffre de la voiture, à la demande de son mystérieux commanditaire qui donnait apparemment ses ordres depuis la Syrie. La clé du véhicule était dissimulée dans une cachette. Or la voiture aurait été retrouvée mercredi par la police.

La Section antiterroriste (SAT) de la Brigade criminelle de Paris l'aurait fait remorquer pour des analyses poussées, afin d'identifier les empreintes digitales et les traces d'ADN éventuellement laissées dans et sur le véhicule, mais aussi pour remonter le pedigree de cette voiture, probablement volée. C'est un élément déterminant de l'enquête, qui peut donc mener au réseau logistique de l'opération qu'envisageait de mener Sid Ahmed Ghlam.

Celui-ci devait frapper dans une ou deux églises de Villejuif. Mais la police cherche à vérifier une autre information: une église d'Aulnay-sous-Bois aurait également pu figurer parmi les cibles potentielles de ce réseau apparemment téléguidé depuis la Syrie. Le fait que le véhicule contenant l'arsenal de Ghlam ait été retrouvé dans la cité de l'Europe, à Aulnay, n'étonne guère un policier du secteur: «C'est une cité connue pour le trafic de drogue dur, mais aussi le recel et le trafic d'armes.»

Source : http://www.lefigaro.fr/

Repost 0
Publié par Aulnaylibre ! - dans C'est dans le Journal
commenter cet article
23 avril 2015 4 23 /04 /avril /2015 16:29
Aulnay-sous-Bois : dissolution de l’association Aulnay Palestine Solidarité

Le 10 avril dernier l'association Aulnay Palestine Solidarité a été dissoute.

Vous trouverez, ci-joint, un communiqué expliquant les motifs de cette dissolution.

Les anciens membres de l'association remercient toutes celles et ceux qui ont soutenu la Palestine par leurs engagements et leurs actions. Ils donnent rendez-vous pour de prochaines initiatives solidaires à toutes celles et ceux qui veulent contribuer au développement de liens d'amitié, de solidarité et d'échanges avec la Palestine.

Communiqué :

Aulnay Palestine solidarité a été contrainte de se dissoudre.

Depuis 2001, l'association Aulnay Palestine solidarité a oeuvré pour une paix juste et durable en Palestine dans le respect des résolutions internationales de L'ONU.

L'association a mené de nombreux projets de solidarité et d'échanges entre les peuples français et palestinien. Elle a participé à toutes les rencontres, colloques, forum, fêtes de quartier, initiatives allant dans le but de l'association.

Par son action, elle a contribué à la plantation de plus de mille oliviers dans la Palestine occupée, monté de nombreux projets de solidarité et de coopérations économiques dans le respect du droit français et des demandes de ses partenaires palestiniens.

En 2012, l'association a sollicité, comme le droit l'autorise, une subvention pour trois projets de solidarité auprès de la ville d'Aulnay-sous-Bois. Cette subvention a été accordée par délibération du conseil municipal après présentation et étude des projets. Cette subvention avait un intérêt local dans la mesure où elle a permis à 6 jeunes de la ville de partir en Palestine pour 13 jours, de travailler à la rénovation d'une école, de rencontrer des jeunes palestiniens et de construire de futures coopérations. Cette subvention a permis le séjour d’un cinéaste français et la réalisation d’un film « Notre terre » qui a été diffusé au cinéma et théâtre Jacques Prévert. Enfin, cette subvention a permis le séjour d’un metteur en scène de théâtre et la préfiguration d’un travail de collaboration avec des troupes de plusieurs théâtres en Cisjordanie.

Le débat mené en conseil municipal en septembre2012 et les graves insinuations infondées formulées par un conseiller municipal EELV ont conduit les élus de toute l'opposition à ne pas voter cette délibération.

Seul le vote des élus de la majorité a tout de même permis son attribution.

C'est sans doute ces échanges et la formulation de la délibération qui ont conduit un Aulnaysien à faire un recours au tribunal administratif sur des arguments partisans, politiques et clairement opposés au but que poursuivait l'association Aulnay Palestine Solidarité.

Après deux années de procédures au tribunal administratif, des recours gracieux auprès de la trésorerie principale municipale et du nouveau maire d'Aulnay, les conditions ne sont plus remplies pour garantir une activité sereine de l'association.

L'assemblée générale du 10 avril 2015 a donc pris la décision difficile de dissoudre l'association Aulnay Palestine Solidarité.

L'association Aulnay Palestine Solidarité tient à rappeler qu'elle n'a été condamnée par aucune décision de justice. Elle rappelle également que c'est la ville d’Aulnay qui a été condamnée à ses dépens.

L'association affirme également que les projets visés par la subvention ont tous été menés à bien et que les justificatifs ont été fournis prouvant l'effectivité des actions.

Les anciens membres de l'association remercient toutes celles et ceux qui ont soutenu la Palestine par leurs engagements et leurs actions. Ils donnent rendez-vous pour de prochaines initiatives solidaires à toutes celles et ceux qui veulent contribuer au développement de liens d'amitié, de solidarité et d'échanges avec la Palestine.

Aulnay le 10 avril 2015

Repost 0
Publié par Aulnaylibre ! - dans Associations
commenter cet article
23 avril 2015 4 23 /04 /avril /2015 13:35
La SNCF déclare la guerre aux fraudeurs en Ile-de-France !

La fraude représente chaque année en Ile-de-France un manque à gagner de 70 à 100 millions d’euros pour la SNCF. Le patron du Transilien présente son plan de bataille.

« Le forfait Navigo toutes zones est une formidable nouvelle pour les Franciliens. C'est un réel gain de pouvoir d'achat pour eux. En contrepartie, il ne peut plus y avoir aucune tolérance envers les fraudeurs. » Alain Krakovitch, le patron de Transilien, ne peut pas être plus clair.

Avec un taux estimé de 7,9 %, la fraude représente en Ile-de-France un manque à gagner pour la SNCF de 70 à 100 M€ par an.

Un chiffre qui va baisser mécaniquement l'an prochain, puisque les amendes pour dépassement de zone, qui représentent la moitié de la fraude, vont disparaître. Mais pour Alain Krakovitch, cette « révolution tarifaire rend d'autant plus insupportable la fraude pour nos clients qui paient et elle démoralise nos agents en gare », qui ne sont pas habilités à verbaliser et qui voient défiler des usagers jouant à saute-mouton avec les tourniquets. « C'est un comportement typiquement français, qu'on ne retrouve pas, en tout cas pas dans les mêmes proportions, ailleurs », souligne Alain Krakovitch.

La direction mène actuellement une réflexion avec les représentants du personnel pour assermenter les agents en gare volontaires pour ajouter le contrôle à leurs missions. La SNCF envisage ainsi de puiser dans ce vivier de 5 000 agents pour épauler les 800 contrôleurs qui travaillent dans les gares et dans les trains. En outre, la SNCF veut rajouter des tourniquets dans les gares qui en sont dépourvues, soit la moitié en Ile-de-France, dont Saint-Lazare, la plus grande gare d'Europe pour les trains de banlieue... « 80 % des flux de clients sont déjà contrôlés par des tourniquets », tempère Alain Krakovitch.

En revanche, dans cet arsenal antifraude, il n'est pas prévu d'augmenter le montant des amendes, actuellement de 50 €. « Le taux de recouvrement des amendes est déjà très faible. Ça ne sert à rien de les augmenter si au final, elles ne sont pas payées ». Enfin, la SNCF dispose depuis octobre, sur la ligne H (qui relie Paris Nord au nord-ouest de l'Ile-de-France et Creil dans l'Oise), d'une petite équipe dédiée à la traque des comptes Twitter et Facebook donnant des informations sur la présence de contrôleurs en gare. Très réactive et mobile, cette équipe, qui associe contrôleurs et sûreté ferroviaire, permet de dresser dix fois plus de PV que lors d'une opération classique.

Source : Le Parisien

Repost 0
Publié par Aulnaylibre ! - dans Transports
commenter cet article
23 avril 2015 4 23 /04 /avril /2015 11:02
Un singe magot en couche-culotte dans le jardin d’une zone pavillonnaire de Sevran !

Etonnante surprise, ce mardi, dans une zone pavillonnaire de Sevran. Un petit singe avec un couche-culotte se promenait dans un jardin ! «Ma mère m’a dit “regarde ce qu’il y a sur le mur”, explique une riveraine. Il avait la taille d’un gros chat, il n’était pas sauvage, ni agressif.

Comme je n’avais pas de banane, je lui ai donné des noix !» L’animal s’est montré plus craintif à l’approche des pompiers et de leur filet se souvient cette habitante.

«Il a été anesthésié à l’aide d’une sarbacane pneumatique» indique le commandant Bot, porte-parole de la brigade de sapeurs-pompiers de Paris. L’animal a été confié l’école vétérinaire de Maisons-Alfort (Val-de-Marne). Il s’agit d’un singe magot d’un an environ, manifestement domestiqué, ou en voie de l’être, vue la couche-culotte qu’il portait.

Bien qu’espèce protégée car en voie de disparition, le magot avec ses airs de peluche vivante, est en passe de devenir la nouvelle coqueluche. Sa détention est pourtant illégale. En janvier, un magot avait atterri au commissariat de Gennevilliers (Hauts-de-Seine), lui aussi vêtu d’une couche-culotte. En novembre, au Blanc-Mesnil, un petit singe a mobilisé des pompiers pendant près de deux heures. L’animal peut toutefois avoir des comportements imprévisibles. En décembre, à Marseille un magot a semé la panique pendant plusieurs jours, blessant même légèrement des enfants.

Source : Le Parisien

Repost 0
Publié par Aulnaylibre ! - dans 93 Infos
commenter cet article
23 avril 2015 4 23 /04 /avril /2015 09:12
Attentats terroristes déjoués à Villejuif : Sid Ahmed Ghlam s’est-il procuré des armes à Aulnay-sous-Bois ?

Sid Ahmed Ghlam a-t-il agi seul ? Quelques jours après l'arrestation de cet étudiant de 24 ans, qui projetait d'attaquer deux églises de Villejuif (Val-de-Marne), les enquêteurs sont à la recherche d'éventuels complices. RTL affirme d'ailleurs jeudi 23 avril que deux personnes sont recherchées par les enquêteurs.

Francetv info revient sur les éléments qui laissent penser que le jeune Algérien a pu bénéficier de complicité.

Un commanditaire "pouvant se trouver en Syrie"

Le procureur de la République de Paris François Molins rapporte, jeudi 23 avril, que Sid Ahmed Ghlam "était en contact avec une autre personne pouvant se trouver en Syrie avec laquelle il échangeait sur les modalités de la commission d'un attentat, ce dernier lui demandant de cibler une église". On ignore, à ce stade de l'enquête, l'identité de ce mystérieux commanditaire.

Une livraison d'armes à Aulnay-sous-Bois

C'est ce contact qui aurait permis à Sid Ahmed Ghlam de se procurer des armes. Selon Le Parisien, le jeune homme se rend entre le 13 et le 16 avril à Aulnay-sous-Bois (Seine-Saint-Denis). Dans le coffre d'une Renault Mégane, dont les clés sont dissimulées dans une cachette, plusieurs fusils automatiques et des gilets pare-balles l'attendent.

Si le commanditaire se trouve effectivement en Syrie, comme le soupçonnent les enquêteurs, la question du livreur d'armes se pose. S'agit-il de la même personne que le commanditaire, qui aurait alors dissimulé les armes avant de quitter la France ? Ont-elles été déposées là par une troisième personne ?

Une personne interpellée à Saint-Dizier

A Saint-Dizier (Haute-Marne), la ville où vivent les parents du suspect, une personne de son entourage a été interpellée. Il s'agit d'une femme, mère de deux enfants en bas âge et voilée de la tête aux pieds. Selon Le Parisien, elle était régulièrement en contact avec le suspect et des armes ont été saisies à son domicile.

On ignore s'il s'agit de la compagne du suspect ou d'une amie. Interrogée par Le Parisien, la soeur de Sid Ahmed Ghlam raconte que la jeune femme interpellée"était amoureuse de lui". Mais "il n'a pas voulu se marier avec elle parce qu'elle avait déjà deux enfants", explique-t-elle.

Source : http://www.francetvinfo.fr/

Repost 0
Publié par Aulnaylibre ! - dans C'est dans le Journal
commenter cet article
20 avril 2015 1 20 /04 /avril /2015 14:26
La CAF d’Aulnay-sous-Bois est ouverte pendant les vacances

Attention, si vous avez des démarches à faire auprès de la Caisse d’allocations familiales ! Les points d’accueil d’Aubervilliers (46 rue Charles Tillon) et de Clichy-Montfermeil (Maison des services publics, 4 rue Modigliani) seront fermés à partir de ce lundi 20 avril, durant les deux semaines de vacances scolaires.

L’accueil d’Aubervilliers rouvrira ses portes le 4 mai, celui de Clichy le 5 mai. En revanche, les agences familles d’Aulnay-sous-Bois, Bobigny, Noisy-le-Grand, Rosny-sous-Bois et Saint-Denis sont ouvertes aux jours et heures habituels.

Rens. sur www.caf.fr \ Ma Caf \ Contacter ma Caf \ Points d’accueil

Source : Le Parisien

Repost 0
Publié par Aulnaylibre ! - dans A vos quartiers !
commenter cet article
18 avril 2015 6 18 /04 /avril /2015 13:06
44ième foire gastronomique à Aulnay-sous-Bois

Le deuxième jour de la traditionnelle Foire Gastronomique se tiendra ce samedi 18 avril 2015 boulevard de Strasbourg et rue de Bondy à Aulnay-sous-Bois. Organisée par l'association "les vitrines d'Aulnay" en collaboration avec la municipalité, des exposants des 4 coins de France et d'Outre-Mer vont attiser vos papilles. Avis donc aux gourmets et aux gourmands qui pourront également tenter de gagner l'un des paniers garnis offerts par les exposants en trouvant le juste poids.

Repost 0
Publié par Aulnaylibre ! - dans Commerce
commenter cet article
18 avril 2015 6 18 /04 /avril /2015 11:50

Ce vendredi, nous sommes allés voir les stands du 2ième marché de l’Art et de l’Artisanat avec l'espoir de trouver du Tabagnoz véritable fromage Aulnaysien que les anciens connaissent bien.

Un tour en photos sur le marché de l'Art et de l'Artisanat boulevard de Strasbourg à Aulnay-sous-Bois

Introuvable, y en a plus, même le maire ne connaissait pas cette spécialité locale si chère aux Aulnaysiens. Alors avis à nos fromagers de relancer notre spécialité.

Un tour en photos sur le marché de l'Art et de l'Artisanat boulevard de Strasbourg à Aulnay-sous-Bois

A La Ferme Gourmande vous pouvez déguster sur place. Une terrasse a été aménagée alors venez motiver ce fromager pour relancer notre spécialité le Tabagnoz.

Un tour en photos sur le marché de l'Art et de l'Artisanat boulevard de Strasbourg à Aulnay-sous-Bois

Ce stand spécialiste des tapenades, présent à toutes nos foires, remporte toujours un grand succès surtout avec le soleil qui revient et les apéros jardin.

Un tour en photos sur le marché de l'Art et de l'Artisanat boulevard de Strasbourg à Aulnay-sous-Bois

Une spécialité Hongroise à découvrir.

Un tour en photos sur le marché de l'Art et de l'Artisanat boulevard de Strasbourg à Aulnay-sous-Bois

Pour un bon vin, nous vous conseillons le stand des vendanges tardives (tenu par des Aulnaysiens). Pour les profanes sachez que l’appellation « vendanges tardives » s'applique aux vins d'Alsaces issus des cépages les plus nobles. N’hésitez pas à allez les rencontrer et goûter.

Un tour en photos sur le marché de l'Art et de l'Artisanat boulevard de Strasbourg à Aulnay-sous-Bois

Le stand des saveurs tropicales plein de bonne humeur.

Un tour en photos sur le marché de l'Art et de l'Artisanat boulevard de Strasbourg à Aulnay-sous-Bois

Le stand flop que nous vous déconseillons de par la mauvaise humeur de la tenancière, celui des encens et bazar en tout genre.

Aujourd'hui nos créateurs d'Art local exposent toute la journée. Le ciel est bleu alors bonne balade.

Marc Masnikosa

Repost 0
18 avril 2015 6 18 /04 /avril /2015 10:58
Un garçon de 16 ans se suicide en se jetant sous un train du RER B en gare de Mitry-Villeparisis

Un adolescent de 16 ans s'est suicidé hier matin, en se jetant sous un train du RER B en gare de Mitry-Villeparisis. Il a passé le portillon de la gare à 7 h 10, puis a attendu trois quarts d'heure dans la gare. À 7 h 55, il s'est dirigé vers l'extrémité du quai et a traversé la voie au moment où un train arrivait.

« Il était impossible au conducteur de freiner, explique-t-on à la SNCF. Ce garçon a attendu l'arrivée d'un train pour descendre sur la voie. » La vidéo confirme que l'adolescent, qui habite Mitry-Mory, s'est jeté sous le train. La circulation entre cette gare et celle d'Aulnay-sous-Bois a été interrompue dans les deux sens jusqu'à 11 heures. Les voyageurs ont emprunté des cars de substitution mis en place par la SNCF.

Source : Le Parisien

Repost 0
Publié par Aulnaylibre ! - dans Transports
commenter cet article
18 avril 2015 6 18 /04 /avril /2015 08:58

Rendez-vous boulevard de Strasbourg pour le 2ième marché de l’art et d’artisanat ce samedi 18 avril 2015 à Aulnay-sous-Bois

2ième marché de l’art et d’artisanat ce 18 avril 2015 à Aulnay-sous-Bois
Repost 0
Publié par Aulnaylibre ! - dans Commerce
commenter cet article
18 avril 2015 6 18 /04 /avril /2015 08:41
Le RER B circule à nouveau après le violent incendie de la Courneuve

« J'ai aperçu la fumée dès 14 heures au bout de la rue. Ça a tout de suite pris une ampleur impressionnante », témoigne une habitante de La Courneuve, tout en regardant l'épaisse colonne noire s'élever dans le ciel. Hier, un spectaculaire incendie a ravagé un entrepôt de 10 000 m2 abritant du textile et des chaussures, situé dans une zone artisanale à La Courneuve, rue de Verdun, à la limite du Bourget, près de l'autoroute A 86 et des voies du RER B.

L'incendie a provoqué une immense pagaille sur les routes du Nord francilien mais aussi dans les transports en commun. La fumée est restée visible à plusieurs kilomètres à la ronde jusque tard dans la soirée.

Selon les premiers éléments de l'enquête, l'incendie, dont on ignore pour l'heure l'origine, aurait démarré vers 14 heures dans une partie du bâtiment, géré par la société Eurasia, appartenant à Hsueh Sheng Wang, l'un des plus gros chefs d'entreprise chinois d'Aubervilliers. Une vingtaine d'employés étaient présents sur les lieux mais tous ont réussi à sortir et aucune victime n'est à déplorer.

Malgré l'intervention de 140 sapeurs-pompiers et de 40 engins, le feu s'est propagé dans l'après-midi à l'ensemble de l'édifice. La violence des flammes mais surtout l'épaisse fumée ont conduit les autorités à mettre très vite en place un dispositif exceptionnel. Le RER B, qui dessert notamment l'aéroport de Roissy-Charles-de-Gaulle, a été interrompu dès 15 h 15 entre la gare du Nord à Paris et Aulnay-sous-Bois et le trafic n'a repris que très progressivement à partir de 21 h 50.

Il ne sera à nouveau normal que ce matin, selon la SNCF. Des navettes de substitution ont été mises en place pour desservir l'aéroport. « Les pompiers ont dû aller sur les voies pour intervenir, explique Alain Krakowitch, le directeur du Transilien. Ils lancent de l'eau. On a donc dû couper les caténaires pour éviter tout risque d'arc électrique. »

La circulation sur l'A 86 a été interdite à 15 h 30 dans les deux sens entre Saint-Denis et La Courneuve. « Il n'y avait pas de risque de propagation, mais nous avons pris cette décision pour éviter des perturbations de la circulation », explique la préfecture de Seine-Saint-Denis.

De nombreux automobilistes sont restés bloqués des heures sur l'autoroute avant de pouvoir en sortir. « Certains ont même essayé de repartir en marche arrière, ça a aggravé les bouchons », raconte une conductrice coincée à la hauteur de Bobigny. Un plan de déviation a été mis en place dans les deux sens pour désengorger cette autoroute en ce soir de départ en vacances de printemps pour trois académies d'Ile-de-France (Paris, Versailles, Créteil). Le changement de direction des vents a par ailleurs conduit les dirigeants de la société Alstom, située le long de la N 2, à La Courneuve, à faire évacuer leurs 800 employés. Un hélicoptère a également survolé le secteur pendant une partie de l'après-midi.

A 20 heures, hier, le feu était « circonscrit mais pas maîtrisé ». « Il n'y a plus de risque de propagation, expliquent les sapeurs-pompiers de Paris. Le foyer baisse en intensité. Mais il y a toujours énormément de fumée, ce qui empêche, pour l'heure, toute réouverture de l'A 86. » L'intervention devait se poursuivre dans la nuit et aujourd'hui.

Source : Le Parisien

Repost 0
Publié par Aulnaylibre ! - dans Transports
commenter cet article
17 avril 2015 5 17 /04 /avril /2015 15:22
Le trafic du RER B interrompu entre Gare du Nord et Aulnay-sous-Bois le 17 avril 2015 suite à un violent incendie à La Courneuve

Un incendie était en cours vers 14h30, ce vendredi après-midi à La Courneuve. Une épaisse fumée noire se dégageait dans le ciel, visible à plusieurs kilomètres à la ronde.

Le sinistre ravage un entrepôt de stockage divers, d'une surface de 10.000 m2. Selon nos informations, le bâtiment ne renfermait aucune matière dangereuse. L'incendie n'a fait aucune victime. Le trafic du RER B est interrompu entre Paris Gare du Nord et Aulnay-sous-Bois.

Source : Le Parisien et France Info

Repost 0
Publié par Aulnaylibre ! - dans Transports
commenter cet article
17 avril 2015 5 17 /04 /avril /2015 14:19

Alors que le choix du samedi matin s’appliquera à nouveau à la rentrée prochaine dans les écoles d’Aulnay-sous-Bois suite à la mise en place forcée de la réforme des rythmes scolaires, la municipalité vient de sortir une brochure d’information destinée aux parents.

Un livret d’information sur la réforme des rythmes scolaires à Aulnay-sous-Bois

Outre un édito de Claire Fouque, adjointe au maire en charge de l’éducation et de la restauration municipale, ce livret de 16 pages vous en dira plus sur l’organisation des rythmes scolaires à Aulnay-sous-Bois, la mise en œuvre progressive des Temps d’Activités Périscolaires (TAP) et sur l’ambition forte autour de la rentrée de septembre 2015. Ce document est accessible au format pdf en cliquant ci-dessous.

Livret rythmes scolaires à Aulnay-sous-Bois

Repost 0
Publié par Aulnaylibre ! - dans Education
commenter cet article
17 avril 2015 5 17 /04 /avril /2015 09:57
Un habitant d’Aulnay-sous-Bois impliqué dans l’agression d’une femme enceinte

Il est près de 21h30, mardi soir, lorsqu’une femme de 29 ans, en sang, le visage gonflé et la lèvre fendue, se présente au commissariat. Enceinte de six mois, elle est traumatisée. Son mari, qui l’accompagne, a lui aussi été frappé, en plus d’avoir reçu des menaces de mort.

Les deux victimes décrivent leurs agresseurs avec précision. Très vite, les policiers se rendent sur le lieu de l’agression et trouvent les deux hommes sur place. Âgés de 35 ans et déjà connus des services de police, ils sont manifestement ivres.

L’un est sans domicile fixe, tandis que l’autre réside à Aulnay-sous-Bois (Seine-Saint-Denis). Placés en garde à vue, ils seront jugés aujourd’hui même par le tribunal correctionnel de Meaux, d’après Le Parisien, qui révèle l’information. Les victimes ont quant à elles été reçues à l’hôpital.

Source : http://chellois.com/

Repost 0
Publié par Aulnaylibre ! - dans C'est dans le Journal
commenter cet article
17 avril 2015 5 17 /04 /avril /2015 09:10

L’association des parents d’élèves de la Rose des Vents à Aulnay-sous-Bois organise pour la première fois un vide grenier au gymnase Ambourget le samedi 16 mai 2015 de 9h à 18h.

Vide grenier des parents d’élèves de la Rose des Vents le 16 mai 2015 à Aulnay-sous-Bois

Vous pourrez y trouver vêtements, jouets, articles de puériculture, de sport et de loisirs, mobiliers, livres… Une petite restauration est prévue sur place.

Vide grenier des parents d’élèves de la Rose des Vents le 16 mai 2015 à Aulnay-sous-Bois

Renseignements et réservations à l’adresse ci-après : parentselevesrosedesvents@gmail.com

Repost 0
Publié par Aulnaylibre ! - dans Associations
commenter cet article
16 avril 2015 4 16 /04 /avril /2015 14:08

Après un disco soupe très réussi, Aulnay-sous-Bois sera à nouveau le théâtre d’un événement festif à vocation pédagogique à savoir : un disco salade ! Il s’agira de sensibiliser les Aulnaysiennes et les Aulnaysiens sur le thème du gaspillage alimentaire.

Disco Salade le 17 avril 2015 sur le marché du Galion à Aulnay-sous-Bois

Rendez-vous donc ce vendredi 17 avril 2015 sur le parvis de l’église Saint-Jean au niveau du marché du Galion de 17h à 19h. A noter qu’à cette occasion sera procédé au lancement d’un livret de recettes à base de pain.

Disco Salade le 17 avril 2015 sur le marché du Galion à Aulnay-sous-Bois

Robert Ferrand

Repost 0
Publié par Robert Ferrand - dans Environnement
commenter cet article
16 avril 2015 4 16 /04 /avril /2015 13:34
Un lycéen d’Aulnay-sous-Bois au tribunal pour une affaire de racket à Tournan-en-Brie

«L’extorsion, c’est du banditisme de grand chemin. Il y a eu la préméditation !». Le procureur, Daniel Hatzenhoffer, a eu la dent dure à l’encontre d’un lycéen de 20 ans, d’Aulnay-sous-Bois (Seine-Saint-Denis). Ce dernier comparaissait ce mardi devant le tribunal correctionnel de Melun.

Avec trois autres copains, des mineurs, il s’en est pris à quatre autres jeunes pour leur dérober sous la menace des téléphones portables et même un briquet. Au final, il a été condamné à six mois de prison avec sursis, cent cinq heures de travail d’intérêt général et à verser 2869,80 € aux victimes. La plus jeune d’entre elles est un garçon de 11 ans.

Les faits se sont déroulés le 17 janvier dernier à Tournan-en-Brie. Partis en train de la gare d’Aulnay-sous-Bois, les quatre amis ont mené une véritable expédition. L’un d’eux était porteur d’une bombe lacrymogène, l’autre d’un taser. C’est à la sortie du collège ou encore près du parking SNCF de Tournan-en-Brie qu’ils ont sévi.

Cachés derrière des buissons et portant des capuches, ils bondissent sur leurs proies : des collégiens ou lycéens comme eux. Le prévenu est présenté comme le meneur. Il exige des victimes qu’elles lui remettent leurs téléphones portables. Autour de lui, ses trois autres copains jouent les gros bras, exhibant leurs armes. L’un d’eux met la gazeuse au niveau du visage de l’un des collégiens. «J’étais encerclé par les quatre individus»,a-t-il déclaré aux enquêteurs. Sorti de son établissement à seize heures, un lycéen se rappelle lui aussi très bien de la scène : «Les quatre sont arrivés droit sur moi. L’un d’eux, m’a donné un coup au visage et a crié donne-moi ton téléphone. Avant de partir, il m’a tapé dans l’œil gauche.»

Reconnu par les victimes, le prévenu a fini par avouer. «Qu’est-ce qui lui est passé par la tête ce jour-là ? Tout le monde se pose la question, à commencer par ses parents. A l’école, il a de bons résultats. Il passe son bac pro cette année. Il n’a pas le profil d’un délinquant», a noté son avocate, Me Muriel Pelliet-Rybeyre. A la barre, il a expliqué avoir été lui-même victime d’un vol de téléphone portable. «Mais ce n’était pas traumatisant», a-t-il reconnu. Du côté des victimes, ce n’est pas la même chose : «Elles ont peur de sortir dans la rue. Peur d’aller à l’école», a déploré Me Gillet.

Source : Le Parisien

Repost 0
Publié par Aulnaylibre ! - dans Sécurité publique
commenter cet article
16 avril 2015 4 16 /04 /avril /2015 11:58
Violente altercation entre les policiers et une trentaine de jeunes à Aulnay-sous-Bois

Les policiers ont été pris à partie mercredi soir par une trentaine de jeunes alors qu'ils venaient d'interpeller un automobiliste en infraction, rue Abraham Duquesne, à Aulnay-sous-Bois (Seine-Saint-Denis). Ils ont dû faire usage de flash-ball et de bombes à gaz lacrymogène pour s'extraire de la cité. Les faits se sont sont produits vers 23h30. Le conducteur d'un coupé Audi A 4, qui roulait à vive allure rue Henri Matisse, a refusé de s'arrêter comme le lui demandaient les policiers. Ces derniers l'ont pris en chasse.
En tentant de leur échapper, l'automobiliste a percuté une voiture. Il a perdu le contrôle de son véhicule et a terminé sa course dans les espaces verts, rue Duquesne. C'est là que les policiers l'ont arrêté. Ils étaient en train de l'emmener quand le groupe de jeunes a surgi. L'automobiliste a été placé en garde à vue.

Source : Le Parisien

Repost 0
Publié par Aulnaylibre ! - dans Sécurité publique
commenter cet article
16 avril 2015 4 16 /04 /avril /2015 09:39
Spectacle de clowns contre le gaspillage au parc du Sausset d’Aulnay-sous-Bois

« Trier c'est gagner », spectacle burlesque, propose, de manière ludique, d'initier le spectateur au tri sélectif, ce week-end au parc départemental du Sausset. Monique et Gontran, les deux clowns écolos de la compagnie Corossol, imaginent, tout au long de ce show en plein air, plusieurs épreuves chronométrées pour sensibiliser le public au tri des ordures. Un jury est également créé pour interagir avec le public. Cette compagnie, qui forme des clowns, organise régulièrement des spectacles sur le développement durable. L'objectif est de faire passer un message écologique, en utilisant le spectacle participatif comme principal moyen d'action.

Dimanche à 15 heures et 16 h 30, au parc du Sausset, à Aulnay-sous-Bois - Villepinte. Rendez-vous à la maison du Sausset. Entrée libre.

Source : Le Parisien

Repost 0
Publié par Aulnaylibre ! - dans Environnement
commenter cet article
15 avril 2015 3 15 /04 /avril /2015 12:39
Le maire Bruno Beschizza mise sur la sécurité pour changer l’image d’Aulnay-sous-Bois

Ex-policier, Bruno Bes­chizza, maire UMP d’Aulnay-sous-Bois depuis l’an dernier, a mis un point d’honneur à améliorer la sécurité. Secrétaire national de l’UMP en charge de la sécurité, il est un fervent défenseur de la police municipale et veut faire de sa ville un exemple.

Comment améliorer la sécurité en Seine-Saint-Denis ?

Il est d’abord indispensable de donner des moyens à la police municipale, afin que son travail soit complémentaire de celui de la police nationale. A Aulnay, par exemple, les policiers municipaux assurent le service 24 heures sur 24 depuis octobre. Ils participent à rendre la ville plus sûre et à changer son image, indispensable pour l’attractivité.

Etes-vous favorable à l’armement des policiers municipaux ?

Absolument, car il est irresponsable de laisser des agents patrouiller en uniformes sans armes dans certains quartiers. La police municipale d’Aulnay a accès à des armes à feu, des gomme-cogne et des Taser. Cela impose une formation initiale solide ainsi que des formations continues. La RATP et la SNCF le font pour leurs services de sûreté, alors pourquoi pas les communes ?

La délinquance va souvent de pair avec la détresse économique…

C’est pourquoi je veux revaloriser l’usine PSA d’Aulnay. Cet espace de 180 hectares pourrait devenir un pôle d’activité dédié aux transports, avec une plateforme logistique et des centres de formation. Ce serait idéal pour l’emploi, alors que 30 % des Aulnaysiens de moins de 25 ans sont au chômage.

Comment expliquez-vous la percée de la droite en Seine-Saint-Denis ?

Les électeurs expriment actuellement un certain dégoût de la gauche vias-à-vis de l'assistanat. D'autre part, il y a un vrai besoin de sécurité. Les hommes et les femmes de droite doivent donc avoir un discours de droite assumé et oser parler d'autorité mais aussi de générosité.

Vous n'avez pas décidé d'augmenter les impôts locaux, comme d'autres villes de France. Comment allez-vous compenser la baisse des dotations de l'Etat ?

Nous allons nous serrer la ceinture, en réduisant notamment les dépenses de fonctionnement de la mairie. C'est un grand défi car rien que cette année, nous allons perdre 5 millions d'euros avec la baisse des dotations de l'Etat. Mais c'est un mal nécessaire car augmenter les impôts locaux est, pour moi, une faute politique. Les Aulnaysiens m'ont fait confiance l'an dernier lors des municipales, il ne faut pas les trahir.

Quel rôle peut jouer le département et Aulnay-sous-Bois dans la construction du Grand Paris ?

On ne peut pas parler de Grand Paris sans parler de la banlieue, car c'est bien là que sont les territoires. On le voit avec la candidature de Paris pour les Jeux olympiques, qui est portée par toute la région. Je milite d'ailleurs pour que le futur centre nautique soit implanté à Aulnay-sous-Bois.

Source : Interview Direct Matin

Repost 0
Publié par Aulnaylibre !
commenter cet article
15 avril 2015 3 15 /04 /avril /2015 10:25
Débat avec le Parti Ouvrier Indépendant sur la fermeture de classes et le budget 2015 à Aulnay-sous-Bois

Invitation à la réunion publique du comité POI d’Aulnay

Mercredi 15 avril 2015 à 19h30 Salle Dumont avenue Gallieni ( près de la gare RER )

RENTREE SCOLAIRE 2015-2016 :

L'Inspection académique de Seine Saint Denis (DASEN) applique le pacte de responsabilité !

DE NOUVELLES FERMETURES DE CLASSES A AULNAY !

A la maternelle Paul Eluard, la maternelle Perrières, en élémentaire Vercingétorix, à la maternelle Nonneville et à la maternelle Vercingétorix.

Un responsable syndical dénonce face à l'Inspecteur d'Académie :

" des écoles sans ouverture qui sont à 27, 28, 29, 30 élèves par classes, - des écoles qui après ouverture sont toujours à plus de 26, 27 ... - des écoles qui après fermeture se retrouvent au dessus des seuils d'ouverture ! - aucun poste de RASED (instituteur spécialisé) depuis 4 ans - aucun poste de remplaçant pour les enseignants absents - trop peu d'ouverture de classes spécialisées ....

Tout ceci (...) se trouve en totale application du « pacte de responsabilité » décidé par le gouvernement, correspondant à 50 milliards d’euros de coupe dans les dépenses publiques, dans lequel s’inscrivent la réforme territoriale et la loi Macron, cadre de dérèglementation et de remise en cause des droits collectifs pour tous les salariés de ce pays. L’austérité, ça suffit ! "

CONSEIL MUNICIPAL DU 8 AVRIL : VOTE D'UN BUDGET D'AUSTERITE

Le maire M. Beschizza et sa majorité UMP-UDI ont voté un budget 2015 d'austérité, entérinant les coupes du pacte de responsabilité du gouvernement Hollande- Valls. Rappelons que ce pacte prévoit 50 milliards d'économie sur les dépenses publiques, afin d'offrir aux patrons 35 milliards d'allégements fiscaux. La baisse de dotation de l'Etat aux collectivités locales s'élève à 11 milliards d'euros.

A Aulnay, d'ici 2017, la DGF (dotation globale de fonctionnement) de l'Etat baisse de 10 millions d'euros. Il faut y ajouter la baisse de recettes fiscales liées à la fermeture de PSA. Le maire a choisi de commencer le conseil municipal par un exposé-audit du cabinet (privé bien sûr) Mazars qui a été chargé de démontrer :

- L'importance de l'endettement de la ville. Selon ce cabinet, si les mesures ne sont pas prises, la ville sera dans une impasse budgétaire dès 2016, avec risque de mise sous tutelle, la baisse des dotations étant un accélérateur puissant de la dégradation.

- La masse salariale de la ville (58%) serait beaucoup plus élevée que celle des villes de même importance, de même que l'importance des subventions versées.

- Pour le cabinet Mazars, la ville ne peut se « satisfaire d’un simple toilettage », Il faut donc un véritable plan de redressement : 20 millions d'euros d'économie, c'est-à dire 12% du budget de fonctionnement. Et il propose de se saisir dès 2016 de la mise en place de la Métropole du Grand Paris (MGP) pour y parvenir. Rappelons que la « Métropole du Grand Paris » rassemblerait 125 communes des départements de la petite couronne. Dans cette gigantesque métropole dirigée par un conseil de la MGP, les conseils municipaux des villes concernées n'auraient quasiment plus aucun pouvoir. Cette Métropole du Grand Paris entrainerait des suppressions massives de postes d'employés communaux par économie d'échelle, et généraliserait la privatisation des services publics en offrant un marché juteux aux grandes entreprises type Veolia.

Le Maire a ensuite fait voter un budget 2015 qui prévoit notamment :

- La baisse des investissements (24 millions), ce qui ramène au niveau d'il y a 15 ans,

- la baisse des dépenses en personnel communal de plus d' 1 million d'euros , remettant en cause en particulier le remplacement des employés communaux, entrainant la réduction des heures supplémentaires, etc..

- Les subventions aux associations baissent de façon importante : - 438 000 € dont - 258 000 € à l'IADC (Jacques Prévert), - 85 000 € au CAP,... De même la subvention aux clubs sportifs baisse de 43 000 €.

Plusieurs postes (budget communication, protocole, ...) voient leur budget diminuer... Mais aussi les transports, notamment scolaires (- 170 000 €). Par contre, la vidéo surveillance (+ 703 000 €) augmente.

Et le maire qui prétendait s’opposer à la réforme des rythmes scolaires prévoit 640 000 € pour sa mise en place . Rappelons que la majorité des instituteurs et des parents rejette cette « réforme des rythmes scolaires » qui fait éclater l'école publique en territoires et remet en cause les horaires et programmes nationaux, ainsi que la laïcité en faisant entrer dans l'école de nombreux intervenants autres que les enseignants.

Miguel Hernandez (PCF) au nom des 2 élus Front de Gauche a dénoncé les conséquences du pacte de responsabilité de Hollande qui pèse d'un poids insupportable sur les municipalités. Il avait déjà rappelé que plus de 16 000 municipalités en France avaient adopté des motions de protestation. Il a aussi dénoncé « un budget d'accompagnement de la politique gouvernementale »

Pour l'ancien maire PS, G. Segura, ce budget ne va pas assez loin dans les coupes notamment dans la réduction des dépenses de personnel. Il a dénoncé le laxisme de l'ancienne municipalité (2001 /2007) qui a créé 83 emplois par an... "Alors que nous, on n'en a créé que 23 sous notre mandature... On aurait pu faire mieux. " "Ni vous, ni nous ne pouvons échapper aux tendances lourdes" !

Ce conseil municipal se tenait la veille de la grève interprofessionnelle et des manifestations, à l'appel de la CGT, FO, FSU, Solidaires , pour le « retrait du pacte de responsabilité, pour le retrait de la loi Macron ! »

Des centaines de milliers de salariés, retraités ont manifesté, cherchant à bloquer l'offensive du gouvernement Hollande - Valls - Macron qui répond aux exigences de l'Union européenne et devance les exigences patronales. Des centaines de militants cherchent la voie de la rupture avec cette politique, et veulent aider à la construction du « tous ensemble » pour y mettre un coup d’arrêt .

Samedi 18 avril, en Seine Saint Denis, des dizaines d'entre eux débattront lors d'une assemblée de militants à Bagnolet organisée par le Comité départemental du POI.

Repost 0
Publié par Aulnaylibre ! - dans Communiqués
commenter cet article

Présentation

  • : Aulnaylibre !
  • Aulnaylibre !
  • : L'information sur Aulnay-sous-Bois 100% libre et indépendante !
  • Contact

Contactez-nous !

Une info, une photo, une vidéo, une annonce à passer.

N’hésitez pas à nous contacter !

Mail : aulnaylibre@yahoo.fr

Tél : 06.81.95.11.50 / 06.07.86.09.11

Chaîne vidéo : http://www.youtube.com/user/Aulnaylibre/videos

Twitter : https://twitter.com/Aulnaylibre

Facebook : https://www.facebook.com/aulnay.libre?ref=tn_tnmn

Aulnay au fil de l'info

Ride On Time

Señor Météo

Agenda Aulnay-sous-Bois

Wikio

Wikio - Top des blogs - Multithématique