Publié le 10 Janvier 2012

PSlogo.jpgVous pouvez prendre connaissance ( en cliquant ici) d'un communiqué de presse adressé à la rédaction d'Aulnaylibre ! Il nous informe que les Socialistes d'Aulnay-sous-Bois, de Bondy et des Pavillons-sous-Bois tiendront une conférence de presse le vendredi 13 janvier à 11h à la Ferme du Vieux-Pays, située 30 rue Jacques Duclos, pour annoncer le choix de leurs candidats aux législatives de juin 2012 dans la 10e circonscription.

Les présences de Gérard Ségura, maire d'Aulnay-sous-Bois et conseil général, Sylvaine Thomassin, maire de Bondy et conseillère générale, Gilbert Roger, sénateur et conseiller général de Bondy et Bernard Deny, conseiller municipal des Pavillons-sous-Bois sont annoncées à cette occasion.

Après avoir exposé les enjeux de la campagne à venir, les candidats, titulaire et suppléant investis par le vote des adhérents socialistes organisé le jeudi 12 janvier, seront présentés.

Voir les commentaires

Rédigé par Aulnaylibre !

Publié dans #En route vers 2012 !

Publié le 10 Janvier 2012

03264ZONEUASUD.jpgL'enquête publique relative au projet de modification du Plan Local d'Urbanisme (PLU) se déroulera au service de la réglementation des constructions situé au Centre administratif 16 boulevard Félix Faure à Aulnay-sous-Bois (1er étage) :

- du lundi 16 janvier au vendredi 17 février inclus.

Le Commissaire-enquêteur recevra en personne le public au Service de la réglementation des constructions situé au Centre administratif 16 boulevard Félix Faure à Aulnay-sous-Bois (1er étage) les :

- lundi 16 janvier de 9h à 12h

- samedi 28 janvier de 9h à 12h

- vendredi 17 février de 9h à 12h

Ce sera donc la quatrième modification du Plan Local d'Urbanisme depuis le début de cette mandature. Aulnaylibre ! vous l'avait annoncée dès le 20 décembre dernier ici. Elle devrait comporter un volet consacré aux conditions de création du 7e collège dans le sud de la ville. Pour le reste, nous vous laissons la surprise... Bonne ou mauvaise ?

Source détails enquête publique : Oxygène n°145

Voir les commentaires

Rédigé par Stéphane Fleury

Publié dans #Urbanisme

Publié le 10 Janvier 2012

bouquins-copie-1.jpgUne trentaine de personnes, passionnées de culture : théâtre, cinéma, ateliers artistiques, musique, philosophie, pauses lecture se retrouvent à la conférence littéraire mensuelle autour d'un livre, d'un auteur. En amont de ces conférences, les Polaires se réunissent un jeudi par mois pour partager leurs lectures et leurs découvertes culturelles. Tout les intéresse surtout lorsque cela se passe à Aulnay-sous-Bois. Si ce programme vous tente, n'hésitez pas à rejoindre ce groupe qui vous accueillera les bras ouverts. Entrée libre.

Source : le réseau des bibliothèques d'Aulnay-sous-Bois

Voir les commentaires

Rédigé par Aulnaylibre !

Publié dans #Culture

Publié le 9 Janvier 2012

voeux2012.JPGOui, je m'adresse à toi ! Toi l'Aulnaysienne et l'Aulnaysien muni(e) comme moi de ton carton d'invitation pour la soirée des Aulnaysiens organisée demain 10 janvier dans les salons de l'Hôtel de Ville à partir de 19h30. Finis les flonflons de la salle Pierre Scohy, place aux économies et à l'intimité de notre maison commune : la mairie !

Gérard Segura, maire d'Aulnay-sous-Bois et Conseiller général de la Seine-Saint-Denis et le Conseil Municipal t'attendent pour te présenter leurs vœux les plus chaleureux pour l'année 2012 !

Sait-on jamais, peut-être que Daniel Goldberg sera là pour faire comprendre qu'il va se lancer pour la campagne des législatives dans  la 10e circonscription ? A moins que ce ne soit Rachida Dati en personne qui vienne faire l'accolade à Hervé Suaudeau trinquant de bon cœur à la santé du canular du moment ? Bien malin qui pourra l'écrire...

Quoi qu'il en soit, il se passera forcement quelque chose...

Alors, viendras-tu ?

Voir les commentaires

Rédigé par Stéphane Fleury

Publié dans #Fêtes et Cérémonies

Publié le 9 Janvier 2012

Comme évoqué lors de la première partie (à lire ici), les élèves et enseignants de l'école du Bourg 2 resteront provisoirement dans des préfabriqués en attendant une hypothèque réintégration dans leurs locaux d'origine quand les travaux de dépollution de l'ancienne usine d'amiante seront terminés. Quoi qu'on en dise le calendrier demeure toujours incertain...

reunionamiante

Dans un scénario idéal, l'expertise mandatée pour préparer les conditions de fin de chantier de l'ancienne usine d'amiante pourrait être rendue officiellement aux alentours du 28 janvier prochain. A partir de cette date, une audience au tribunal devrait déboucher sur un jugement quant à la manière de procéder aux travaux de dépollution définitifs. Cette procédure débuterait en février pour se terminer au printemps. Mais quand exactement, personne ne le sait. Dés lors, le désamiantage final devrait pouvoir s'amorcer et prendrait entre trois et cinq mois supplémentaires. Dans cette perspective, le timing parait plutôt serré ce qui laisse une fois de plus planer quelques doutes sur la réintégration de l'école du Bourg 2 dans ses locaux d'origine pour septembre 2012.

crocidoliteamiantebleuCes incertitudes sont largement partagées par Gérard Voide, le président du collectif d'associations des victimes de l'usine d'amiante d'Aulnay-sous-Bois, qui craint les éventuels aléas d'un appel qui allongerait mécaniquement le processus.

Quoi qu'il en soit, si les événements ne suivaient pas le cours souhaité, le maire Gérard Ségura, fidèle à sa position, appliquera sans condition le principe de précaution. De nouveaux préfabriqués seraient alors aménagés sur un terrain à déterminer mais situé cette fois-ci dans  notre commune, probablement dans le secteur du carrefour du Soleil-Levant.

En fin de réunion, un représentant d'une des familles les plus durement touchées par l'usine poison (14 décès à dénombrer à ce jour) a tenu à intervenir pour, de son point de vue, recadrer les choses. Il a rappelé les errements de l'ancienne municipalité à prendre ses responsabilités dans ce dossier. S'il comprend l'impatience des parents d'élèves et des enseignants, il a rappelé que la santé n'a pas de prix et que le principe de précaution devait s'appliquer en priorité. Lui emboîtant le pas, monsieur Ségura a conclu pour sa part en admettant que, si tout n'avait pas été parfait, il avait hérité d'une situation difficile et que la délocalisation était dans ces conditions un moindre mal.

Vous l'aurez compris, la dépollution demeure donc encore un chantier d'incertitudes même si la fin semble se profiler inexorablement à l'horizon. La réunion n'a finalement pas permis de se forger une opinion ferme et définitive sur la suite des événements. Pour terminer, on rappellera que le terrain "dépollué" de l'ancienne usine d'amiante devrait accueillir à terme un parking arboré...

Voir les commentaires

Rédigé par Stéphane Fleury

Publié dans #Amiante

Publié le 9 Janvier 2012

On ne peut pas écrire que la réunion de samedi matin relative à l'état de l'école en préfabriqués du Bourg 2 et du devenir du chantier de dépollution de l'ancienne usine d'amiante ait drainé beaucoup de monde. En effet, à peine 50 à 60 personnes avaient jugé utile de faire le déplacement. Voici cependant en quelques lignes l'essentiel de ce qu'il faut en retenir. La première partie de ce compte-rendu sera consacrée à l'état des préfabriqués et la seconde au possible calendrier de fin des travaux de désamiantage...

reunionamiante.JPG

Tout d'abord, et ce fût le premier élément d'information important de la matinée, les préfabriqués qui servent d'école provisoire pour le Bourg 2 sont considérés comme ne présentant aucun danger pour leurs occupants. Trois expertises ont été menées. Une par les services techniques de la mairie (au printemps 2011), les deux autres (en fin d'année dernière) par un cabinet indépendant de Noisy-le-Sec appelé DEKRA et par la Commission Communale d'Hygiène et Sécurité. Elles ont toutes abouti à cette conclusion. Les enfants et les enseignants devront donc rester dans les locaux précaires actuels jusqu'à la fin de la présente année scolaire.

DSC09812.resized.jpgUne veille spéciale et permanente assurée par les services techniques de la mairie devrait effectuer les travaux nécessaires pour maintenir les préfabriqués dans un état aussi convenable que possible d'ici là. Ce dispositif n'a pas franchement convaincu, ni le corps enseignant, ni les parents d'élèves qui ont parfois réagi très vivement. Par exemple, la réfection complète de la toiture effectuée récemment sur les bâtiments de la maternelle du Bourg 2 s'avère inefficace puisque des infiltrations d'eau ont réapparu dès les premières pluies ! De même, le rapport d'audit technique du cabinet indépendant basé sur des considérations essentiellement visuelles a été loin de faire l'unanimité.

D'une manière générale, les principaux griefs envers la municipalité tournent autour de son incapacité à avoir soit construit une nouvelle école ou alors pris l'initiative de changer l'ensemble des préfabriqués. Certains considèrent que, compte tenu de l'allongement des travaux de désamiantage, des solutions alternatives auraient dû être envisagées plus tôt. D'autres enfin pensent avoir été maintenus dans l'illusion d'une réintégration dans les locaux d'origine pendant quatre années alors qu'elle n'est tout simplement pas encore intervenue...

La réintégration du Bourg 2 dépend principalement du calendrier de fin des travaux de dépollution du site de l'ancienne usine d'amiante. C'est ce que nous évoquerons dans la seconde partie à suivre...

      

Voir les commentaires

Rédigé par Stéphane Fleury

Publié dans #Amiante

Publié le 9 Janvier 2012

Vous trouverez ci-dessous une petite vidéo qui lance le nouveau sujet suivant : Aulnay-sous-Bois, quelle ville pour demain ?

Je n'en dis pas plus... Alors à votre avis c'est quoi donc ?

Voir les commentaires

Rédigé par Stéphane Fleury

Publié dans #Démocratie de proximité

Publié le 9 Janvier 2012

Le Cap d'Aulnay-sous-Bois ouvre l'année 2012 avec une soirée spéciale consacrée au rap avec en vedette Sniper, mais aussi des artistes locaux comme Jeunky Feelasz et Les Frères de la Rue. Voici quelques lignes et deux extraits vidéo pour vous mettre dans l'ambiance avant ce rendez-vous qui s'annonce... 

L'album A toute épreuve signe le grand retour de Sniper sur la scène rap hexagonale. Après cinq ans de maturation, Tunisiano et Aketo reviennent avec une collection de titres prometteurs, colériques, polémiques mais toujours authentiques. Entre rimes et larmes, entre réflexions et émotions, ce concert s'inscrit déjà comme un événement rapologique.


En première partie, trois groupes accompagnés par le Cap ouvriront la soirée. Absolut Street, savant mélange de productions originales influencées aussi bien par le rap français (La Cliqua, Scred Connexion, l'Skadrille, ATK...) que par le rap US (Dr Dre, Swiz Beatz, The Alchemist, Wu-Tang Clan...). Jeunky Feelasz, artiste aulnaysien, MC sans frontières, a commencé à rapper en province, et jusqu'au Niger. Sa mixtape Ma livraison et l'album Jeunk Bower saison 1 sont en préparation. Les Frères de la Rue, composés de Malax, Maro, Zaska, Klec, Cenzo, NGH &Dj Sooams, sont sept rappeurs originaires des quartiers nord d'Aulnay-sous-Bois. Leur deuxième album est annoncé en 2012.

 

Le Cap 56 rue Auguste Renoir. Le 14 janvier à partir de 20h30. 5, 8 ou 10 euros. Renseignements au 01 48 66 94 60.

Source : Programme Cap Janvier à Avril 2012

Voir les commentaires

Rédigé par Aulnaylibre !

Publié dans #Culture

Publié le 9 Janvier 2012

ecologie.jpg

La bibliothèque Dumont d'Aulnay-sous-Bois, située 12 boulevard du Général Gallieni, propose ce mercredi 11 janvier de 18h à 19h30 une conférence philo dont le thème sera : l'écologie est-elle pour l'homme ou pour la nature ? L'environnement est-il un nouvel objet philosophique qui exigerait une nouvelle manière de penser ? Vous êtes cordialement invités à essayer de relever de le défi de traiter ces questions en participant à cet atelier philosophique... Entrée libre.

 

Voir les commentaires

Rédigé par Aulnaylibre !

Publié dans #Culture

Publié le 8 Janvier 2012

 perchephoto1

Vous trouverez ci-dessous une petite vidéo d'ambiance prise lors de la 11éme édition de la perche aux étoiles ce samedi 7 janvier au soir. Le gymnase Paul Emile Victor était bondé et a vibré aux sauts des champions. Nous en reparlerons demain avec un compte-rendu plus complet...

Voir les commentaires

Rédigé par Stéphane Fleury

Publié dans #Soyons sport.

Publié le 8 Janvier 2012

redstarlosing.jpgIls voulaient surtout ne pas décevoir, être à la hauteur de l’événement, vivre intensément ce jour unique. Ils ont joué, résisté, et fait vibrer pendant presque une mi-temps un Stade de France riche de plus de 50000 spectateurs! Mais l’OM reste l’OM et, hier, malgré une grosse frayeur en tout début de rencontre, le 6e de Ligue 1 a été impitoyable pour le 18e de National. 

Deux divisions séparent aujourd’hui deux des « légendes vivantes » de la Coupe de France (10 trophées pour les Olympiens, 5 pour les Audoniens, le dernier en 1942). Cinq buts sont venus récompenser la maîtrise des hommes de Didier Deschamps, insatiables jusqu’au bout avec 3 buts en fin de partie.

 Tout avait pourtant commencé côté Red Star, par un premier quart d’heure électrique, ébouriffant. Il y a d’abord la percée insensée de Youcef Touati au cœur de l’axe défensif marseillais, face à laquelle le seul Mandanda parviendra à s’interposer (5e). On relève ensuite la frappe sans complexe de Farid Beziouen repoussée timidement par le 2e gardien des Bleus (8e). Enfin, on note le double petit pont en moins de 10 secondes de l’ex-international Steve Marlet (15e). Le Stade de France n’attendait que ça pour s’enflammer, n’espérait que ça pour accompagner le rêve fou du Red Star.

Les Audoniens n'ont pas tenu la distance

 La chance semblait même sourire aux Audoniens quand le ballon dégagé par Jérémie Abadie est venu mourir sur le poteau de Mathieu Gorgelin (22e), longtemps irrésistible dans sa cage. Mais l’OM a poussé, insisté et porté un premier coup de canif à l’espérance de tout un club et de ses supporteurs en ouvrant la marque par Jordan Ayew, à trois minutes de la pause (42e).

Le rêve s’est définitivement envolé vingt minutes plus tard, sur une reprise de Valbuena (64e). Entamé physiquement, fragilisé mentalement, l’outsider a ensuite sombré. Douloureux épilogue! Marseille reviendra peut-être à Saint-Denis le 28 avril, jour de la finale, pour décrocher un sacre après lequel il court depuis 1989. « La Coupe de France, c’est mon objectif prioritaire », ne cachait d’ailleurs pas Didier Deschamps à l'issue des débats.

 Le Red Star, lui, devra vivre avec ses souvenirs. Et des regrets. « C’est de ma faute, lâche, dépité, Youcef Touati, persuadé d’avoir manqué la balle de match. Je me suis excusé auprès de mes partenaires. Ce un-contre-un avec Mandanda, je devais le gagner! » « Marseille nous a respectés, analyse, lui, l’entraîneur Vincent Doukantie. On a vu la différence entre une équipe qui joue le maintien en National et une autre qui dispute la Ligue des champions. » Hier, il y avait 5 buts !

Source information et photo  : David Goudey (avec S.C.). Le Parisien du dimanche 8 janvier 2012

 

Voir les commentaires

Rédigé par Aulnaylibre !

Publié dans #Soyons sport.

Publié le 7 Janvier 2012

Vous trouverez ci-dessous une dépêche du site Europe1.fr, publié ce matin,  qui explique que Rachida Dati aurait porté plainte pour piratage de son site web. Comme chacun sait probablement, l'exploitation d'une faille technique temporaire avait permis la production de faux communiqués de presse plus farfelus les uns que les autres. L'un d'entre eux annonçait notamment la candidature de l'ancienne ministre de la justice aux législatives de 2012 dans la 10e circonscription de Seine-Saint-Denis (Aulnay-sous-Bois/Pavillons-sous-Bois/Bondy-sud-Est). Celui-ci avait été relayé notamment par Hervé Suaudeau, candidat lui officiellement déclaré pour cette échéance électorale, sur son blog.

Le buzz avait alors fait le tour de la toile. Désormais, il semblerait que cette affaire prenne un tournant judiciaire. La plaisanterie aura-t-elle des conséquences amères... ?

rachidadati

La blague n’a pas fait rire Rachida Dati. Le 3 janvier dernier, des petits plaisantins du Web se sont amusés à diffuser de faux communiqués de presse sur le site Internet de l’ancienne ministre de la Justice, en profitant d’une faille technique. Selon les informations d’Europe 1, la députée européenne, par ailleurs maire du 7e arrondissement de Paris, a porté plainte le jour même du piratage de son site. Le parquet de Paris a ouvert une enquête préliminaire. L'enquête a été confiée à la BEFTI (Brigade d'enquête sur les fraudes aux technologies de l'information) de la Police judiciaire parisienne.

Plusieurs indices sur le faux site de Rachida Dati étaient de nature à mettre la puce à l’oreille à l’internaute averti. D’abord, le logo PPE (Parti populaire européen, qui regroupe les partis de droite au niveau de l’Union) avait été remplacé par un logo PIPE du meilleur goût. Par ailleurs, la Une du site a un temps posé cette question : "qui a la plus grande bouche, Nadine ou moi ?"

Un écologiste piégé

Les amateurs de politique se seront eux méfiés en lisant le communiqué de presse annonçant la candidature de Rachida Dati en Seine-Saint-Denis. La maire du 7e arrondissement de Paris est depuis plusieurs semaines en guerre ouverte avec François Fillon pour se présenter dans la 2e circonscription de la capitale, et elle n’est pas femme à abandonner si facilement.

"J'ai décidé d'accepter la proposition du président de me présenter dans la circonscription d'Aulnay-Pavillon-sous-Bois-Bondy sud-est", pouvait-on pourtant lire sur le site de Rachida Dati. "Je serais fière de remplacer le candidat local UMP Gérard Gaudron, dont le bilan de mandature à l'Assemblée nationale est tout aussi riche que le mien au Parlement européen". Ce ton clairement ironique n’avait pas empêché Hervé Suaudeau, candidat écologiste à l'élection législative de la 10e circonscription de Seine-Saint-Denis, de relayer l’information, rappelait lemonde.fr.

Le quotidien du soir a identifié le responsable de ce "hackage participatif". Il s’agit d’un internaute connu sous le pseudonyme de @Jeunespopkemon sur Twitter, et apparemment spécialisé dans l’humour aux dépens de la droite. "Pas d'enrichissement personnel, pas de destruction, juste proposer une bonne tranche de rire aux internautes, sur le dos de l'UMP", a-t-il déclaré au monde.fr. "La magie, c'est que tout cela est réalisable sans aucune action pénalement répréhensible". Sur ce dernier point, l’internaute est peut-être allé un peu vite en besogne. La justice tranchera.

Source : Europe1.fr

 

Voir les commentaires

Rédigé par Aulnaylibre !

Publié dans #En route vers 2012 !

Publié le 7 Janvier 2012

Vous trouverez ci-dessous un article du Parisien de ce matin revenant sur l'ambiance autour de la rencontre de 32es de finale de Coupe de France de football opposant le Red Star de Saint-Ouen à l'Olympique de Marseille. Ce soir, au stade de France, tout le 93 va jouer contre l'OM...

 

redstar.jpg

 

Veille de match animée hier au siège du Red Star Football Club, à Saint-Ouen. De nombreux spectateurs en quête de billets pour la rencontre phare des 32es de finale de la Coupe de France face à l’OM se pressent à l’accueil du stade Bauer. Thierry, 47 ans, quitte les lieux avec 10 précieux sésames.  "C’est pour mon fils et ses copains, j’ai prévu de les accompagner même si je suis plutôt supporteur du SC Bastia, confie ce dirigeant des U19 du Red Star. Avec les amis, on va participer à la fête."  A ses côtés, Laurent, 42 ans, vient de décrocher deux places. Il emmènera son fils de 11 ans, Yohan, licencié en benjamin au club audonien. "Ce sera une petite consolation pour lui car ses coéquipiers ont été désignés pour entrer sur la pelouse avec les joueurs et pas lui", confie le papa qui réside à L’Ile-Saint-Denis. Il est blessé depuis plusieurs semaines..."

 

Le choc entre le Petit Poucet Red Star et l’Ogre Marseille a alimenté toutes les conversations de ce début d’année. "Organiser un tel événement est un plaisir même si cela a demandé des efforts incroyables ", précise le président du club centenaire, Patrice Haddad. Depuis le 12 décembre et l’annonce du tirage au sort, les cinq salariés croulent sous les dossiers. "On a tout fait pour que ce soit une belle fête populaire pour un club populaire", constate avec satisfaction Patrick Braouezec. Le député et président de Plaine Commune, qui a largement œuvré pour que le duel se tienne au Stade de France, y voit "un symbole fort" avant l’entrée de Saint-Ouen dans l’intercommunalité début 2013.


L’engouement pour cette rencontre dépasse largement Saint-Ouen, puisque la ville de Saint-Denis a acheté 500 places — qui s’ajoutent aux 3000 de la mairie de Saint-Ouen — et le conseil général a pris encore 2000 billets. Le milieu du foot de la Seine-Saint-Denis est bien sûr le premier à fond derrière Steve Marlet, chouchou de Bauer, et ses partenaires dont le Tremblaysien Farid Beziouen. "Le Red Star fait ici la démonstration que le foot en Seine-Saint-Denis est bien vivant, savoure ainsi Djamel Sandjak, le président du District du 93. Le public sera partagé mais, si les joueurs tiennent une heure, je les vois bien passer..."

 

Pourquoi pas, puisque "c’est en fait tout le 93 qui jouera contre l’OM", résume Ismaël, un jeune supporteur d’Epinay-sur-Seine.

 

Source : Stéphane Corby Le Parisien du samedi 7 janvier 2012

Voir les commentaires

Rédigé par Aulnaylibre !

Publié dans #Soyons sport.

Publié le 7 Janvier 2012

railsLe trafic ferroviaire sera allégé sur la ligne du RER B samedi 7 et dimanche 8 janvier. En raison de travaux de modernisation des gares, la circulation sera modifiée ce week-end entre Aulnay-sous-Bois et Mitry-Claye. Les gares de Sevran-Livry, Vert-Galant, Villeparisis-Mitry-le-Neuf et Mitry-Claye seront desservies toutes les 30 minutes. Ces allègements de trafic doivent se répéter les week-end du 15 et du 21 janvier.

 

La cause : l'installation de nouveaux abris de vent sur les quais de ces cinq gares, après la mise en service d'ascenseurs et d'escaliers mécaniques. A terme, les aménagements doivent améliorer le confort des voyageurs. De nouveaux écrans d'information et des caméras de vidéosurveillance doivent aussi être installés. Les travaux devraient se terminer à la fin de l'année.

 

Soyez donc vigilants et prévoyez large pour vos déplacements !

 

Source : http://www.77info.fr

 

Voir les commentaires

Rédigé par Aulnaylibre !

Publié dans #Transports

Publié le 6 Janvier 2012

DSC09820.resized.jpgComme évoqué lors d'un article précédent (ici), la liste d'union des parents d'élèves maternelle et Bourg 1 primaire organisait ce soir à 19h une réunion d'information pour faire un point notamment sur l'état des préfabriqués qui font office d'école pour les élèves du Bourg 2 en attendant la fin du chantier de l'ancienne usine d'amiante.

Devant une vingtaine de personnes nous avons donc pu évoquer les résultats des expertises menées par les deux commissions d'hygiène et sécurité. Il semblerait qu'elles aient jugé que les préfabriqués pouvaient continuer à être occupés. Si la municipalité s'appuie sur ces rapports elle devrait être confortée dans l'idée qu'avec des travaux réguliers ces structures précaires sont susceptibles de durer encore quelques temps. Du moins jusqu'à une réintégration éventuelle dans les locaux d'origine du Bourg 2.

Toutefois, la conclusion de l'expertise effectuée par le cabinet indépendant choisi par la mairie, a de quoi laisser perplexe après lecture. Jugez plutôt :

conclusionrapport.jpg

Les bâtiments de cette école maternelle peuvent être occupés à condition de respecter les règles essentielles d'occupation, d'entretien et les protocoles de nettoyage en adéquation avec le type de fréquentation des lieux. Sans vouloir être méchant, cette rédaction n'est pas franchement très claire, ni spécialement convaincante... Alors espérons que demain matin à 9h30 au réfectoire du Bourg 2 ( situé à proximité du parking du Soleil-Levant, 39 rue de Sevran exactement ) le maire Gérard Ségura saura se montrer plus persuasif pour rassurer les parents...

Pour être totalement transparent, je précise que je suis actuellement moi-même parent d'élève FCPE à l'école primaire du Bourg 1 classe CE1. J'ai également été parent d'élèves à l'école maternelle du Bourg 2 dans les préfabriqués pendant trois ans à la LIPE (Liste Indépendante des Parents d'Elèves).

Voir les commentaires

Rédigé par Stéphane Fleury

Publié dans #Amiante

Publié le 6 Janvier 2012

aloudiarra.jpgIls auraient pu s'appeler Le club des cinq, mais c'était déjà pris. C'est en tout cas une sacrée équipe qui a décidé de se lancer dans l'aventure du foot en salle à 5 contre 5 à travers l'ouverture, aujourd'hui, du nouveau complexe Team 5 à Roissy-en-France (95).

Cinq comme ces cinq amis d'enfance, tous originaires d'Aulnay-sous-Bois, dont le footballeur professionnel, joueur de l'Olympique de Marseille et l'équipe de France, Alou Diarra, qui se sont associés pour lancer ce grand centre situé dans la zone industrielle Paris-Nord 2. Idrissa, le petit frère d'Alou, Souleumane, Siny et Wilfried, tous âgés entre 28 et 29 ans, et potes de la cité de la Rose des Vents à Aulnay, complète l'équipe.

"On jouait au foot ensemble, au CSL Aulnay notamment, quand on était plus jeunes", se souvient Idrissa. "On s'est aussi tous croisés sur les bancs du collège Victor Hugo", ajoute Siny, depuis le grand stand d'animation de l'événement promotionnel organisé mercredi dans le centre commercial O'Parinor.

Démonstration de foot freestyle avec notamment Naouel, une ancienne candidate de "Koh-Lanta", tournois de Fifa 12 sur PlayStation 3, petits matchs à 2 contre 2, concours de jongles, DJ... "L'objectif était de célébrer l'ouverture du complexe", précise Souleymane. "C'est en organisant, un jour, un tournoi d'urban foot avec une trentaine d'équipes que l'on s'est dit que c'était ce que l'on savait et ce que l'on voulait faire", raconte Idrissa. "Cela fait un an que l'on prépare ce projet. Après une étude de marché et un business plan, nous avons trouvé cet endroit à Roissy, qui se situe à cinq minutes de là où on a grandi, explique-t-il. C'est une activité qui explose et il n'en existe pas dans le secteur."

Il sera là lors de l'inauguration fin janvier

teams5.jpgSix terrains synthétiques dernière génération sur 4 000 m², vestiaire avec casiers, douches personnelles, parking sécurisé, une partie lounge et restauration... : l'endroit est confortable. Et bien placé. "Nous sommes à deux pas d'Aulnay, de Sevran, de Sarcelles (95) ou encore de Gonesse (95) et en plein coeur d'une zone d'activités comprenant de très nombreuses sociétés, plus le pôle de Roissy, insiste Idrissa.

Nous avons programmé un championnat interentreprises avec huit équipes." Alou Diarra, en stage en Espagne, avec l'OM jusqu'à hier soir, devait être présent pour l'inauguration du complexe vers la fin du mois. "Aloi est partie prenante du projet, confie son frère Idrissa. Il est concerté à chaque décision et est venu souvent pour voir l'avancement des travaux. Monter ce projet avec les amis et la famille était très important pour lui."

Team 5, 58 rue de la Belle-Etoile, à Roissy-en-France (à côté d'Usines Center). Tarif : entre 6,90 euros et 9,90 euros par heure et par personne. Renseignements et réservations au 01 48 17 19 50 ou www.teams5.com

Source information et photos : Arnaud Baur Le Parisien du vendredi 6 janvier 2012   

Voir les commentaires

Rédigé par Aulnaylibre !

Publié dans #Soyons sport.

Publié le 6 Janvier 2012

Difficile d'échapper au buzz du moment. Même le journal Le Monde en a parlé (ici), c'est dire si l'événement est d'importance. Hervé Suaudeau, actuel candidat déclaré aux législatives de 2012 dans la 10ème circonscription (Aulnay-sous-Bois/Pavillons-sous-Bois/Bondy-sud-Est) pour Europe Ecologie Les Verts a exploité une faille technique du site web de Rachida Dati, maire du 7eme arrondissement de Paris et députée européenne, pour produire un faux communiqué laissant croire qu'elle représenterait les chances de l'UMP les 10 et 17 juin prochains dans cette même circonscription.

rachidadati.jpg

Rachida Dati se voit ainsi attribuer la maternité de la phrase suivante : "je serais fière de remplacer le candidat local UMP Gérard Gaudron dont le bilan de mandature à l'Assemblée Nationale est tout aussi riche que le mien au Parlement Européen" ! Depuis, tout le monde ou presque en parle... S'il faut bien admettre que cet acte, qui se veut profondément humoristique, offre un véritable coup de projecteur sur le candidat écologiste aulnaysien, on peut légitimement se demander quel en sera l'impact réel en terme d'efficacité électorale ?

Chacun sait qu'Internet a souvent la particularité de créer des bulles événementielles à courte durée de vie. A titre d'exemple qui se souvient encore du triple effet Siebecke lancé lors des cantonales Nord d'Aulnay-sous-Bois en mars 2011 dont la portée a peiné à se traduire dans les urnes ? Nul doute que les électeurs de l'époque ont probablement davantage retenu le désaveu constitué par le soutien ostensible apporté par Jean-Vincent Placé (Europe Ecologie Les Verts) à Gérard Ségura (PS) au second tour de ce scrutin alors que les adjoints locaux de la formation politique écologiste avaient démissionné auparavant avec fracas du Conseil municipal en dénonçant les méthodes du maire ! Cette contradiction évidente a certainement laissé bien plus de traces dans les esprits...

En résumé, vous l'aurez certainement compris, profitons de l'imagination débordante et réjouissante d'Hervé Suaudeau, qui apporte indéniablement du sang neuf et un peu de piment dans la campagne, pour rire quelques instants, mais ne perdons pas de vue que la victoire à cette échéance électorale dans notre circonscription se jouera très certainement sur un tout autre terrain que celui virtuel de la toile...

Voir les commentaires

Rédigé par Aulnaylibre !

Publié dans #En route vers 2012 !

Publié le 6 Janvier 2012

tractLa rédaction d'Aulnaylibre ! avait déjà évoqué (ici) l'annulation de l'une des deux séances proposées aux agents communaux pour la cérémonie des vœux du maire Gérard Ségura autour d'une galette. Cela semblait démontrer une certaine difficulté à fédérer le personnel municipal autour de cet événement.

Le Fil Infos n°43 daté du mercredi 4 janvier envoyé par mail aux employés de mairie, dont vous pouvez prendre connaissance ci-dessous, parait confirmer fortement cette impression.

FIL INFOS N°43

Soumis par jrod... le mer, 04/01/2012 - 16:59

Les voeux du maire aux agents de la ville se déroulent demain à partir de 15h30. Il reste des places disponibles. Venez nombreux déguster la galette des rois et fêter ensemble la nouvelle année à l'Hôtel de ville.

Il faut dire que, dans le passé, le personnel municipal était habitué à une cérémonie organisée spécialement pour lui à la salle Pierre Scohy.  Celle-ci ayant été annulée cette année pour des raisons budgétaires, la célébration des voeux autour d'une simple galette a pu sonner comme une bien triste consolation expliquant le peu de mobilisation des pourtant plus de 2 500 agents communaux qui travaillent pour la ville.

Quoi qu'il en soit, ces divers éléments d'information troublants apporteront certainement  de l'eau au moulin de celles et ceux qui décrivent, à tort ou à raison,  le climat au sein de la mairie comme étant quelque peu délétère en ce moment.

En général, au moment de l'épiphanie, on dit qu'il faut prendre garde à ne pas avaler la fève. A Aulnay-sous-Bois, en 2012, il semblerait que ce soit carrément la part de galette entière qui soit restée en travers de la gorge du personnel communal...

Voir les commentaires

Rédigé par Stéphane Fleury

Publié dans #Fêtes et Cérémonies

Publié le 6 Janvier 2012

500euros.jpgEn 2010, leur budget s'est élevé à 187,5 millions d'euros. Le financement public direct représente environ 42 % de leurs ressources. Mais l'origine des recettes varie beaucoup d'une formation à l'autre.

En 2012, les partis politiques auront beaucoup de dépenses. En attendant, leurs revenus ont été examinés à la loupe par la Commission nationale des comptes de campagne et des financements politiques (CNCCFP). Sur 296 formations recensées en 2010, 230 ont déposé des comptes certifiés exploitables. Une condition indispensable pour bénéficier d'une aide publique. Son montant est essentiellement fonction des résultats obtenus aux dernières élections législatives.

Au total, cette manne s'est élevée à 74,9 millions d'euros. Elle assure, en moyenne, 42 % des ressources des partis. L'Etat finance aussi indirectement la vie politique en accordant aux donateurs et aux cotisants un avantage fiscal, plafonné, de 66 %.

Une stratégie différente

Pour boucler leur budget, les partis doivent trouver d'autres rentrées : dons, cotisations, contributions des élus, ventes de gadgets. Sans compter les micro-partis, constitués autour d'une personnalité, qui permettent de multiplier les sources de financement. La part de ces recettes varie beaucoup selon les formations (voir l'infographie ci-dessous). Culturellement, la gauche et la droite n'ont pas la même stratégie en matière de collecte des fonds. La première reçoit beaucoup de ses élus. La seconde s'y entend davantage pour solliciter les particuliers.

budgetpartispolitiques.jpg

C'est le PS qui dispose du premier budget avec 55 millions de recettes, suivi de l'UMP, 49,9 millions, et du PCF, 32 millions. Tous les autres partis ont des recettes inférieures à 10 millions d'euros : Europe Ecologie Les Verts (EELV) dispose ainsi de 8,8 millions, le MoDem de 5 millions, le Front national de 4,5 millions, Lutte ouvrière de 3,1 millions, le Nouveau Parti Anti-Capitaliste (NPA) de 2,2 millions, le Nouveau Centre de 2,14 millions, et enfin le Parti Radical de Gauche (PRG) de 2,07 millions. Dans leur ensemble, les 230 formations analysées par la Commission auront dépensé 187,5 millions d'euros en 2010.   

Source : Ouest-France du jeudi 29 décembre 2011

Voir les commentaires

Rédigé par Aulnaylibre !

Publié dans #En route vers 2012 !

Publié le 6 Janvier 2012

legrandc 17La compagnie XY s'apprête à jouer son spectacle intitulé le Grand C à l'Espace Jacques Prévert d'Aulnay-sous-Bois le 17 janvier. Vous trouverez ci-dessous quelques lignes sur cet événement ainsi qu'un extrait vidéo de ce qui vous attend...

S'élever, se projeter, s'élancer, construire, déconstruire, s'unir. Le Grand C, c'est l'histoire d'un collectif de 18 interprètes, circassiens qui bousculent le principe des portés acrobatiques. Du main à main sur mesure, étonnant ! En explorant les possibles de l'équilibre et de la force, ils repoussent les limites, leurs limites. Solo, duo, trio, colonnes, pyramides humaines, tout s'enchaîne avec vitalité, virtuosité, élégance, dans l'univers sonore créé par Marc Perrone. Se dévoile ainsi, en un peu plus d'une heure, un univers en trois dimensions à la fois sublime, démesuré et empreint d'une folle humanité. Du jamais vu !

Prix : plein tarif 17 euros, tarif réduit 14 euros, adhérent 11 euros, moins de 25 ans 5 euros. Renseignements au 01 48 68 00 22.

 

Source : Programme 2011/2012 de l'Espace Jacques Prévert d'Aulnay-sous-Bois. Photo : www.ciexy.com

Voir les commentaires

Rédigé par Aulnaylibre !

Publié dans #Culture

Publié le 5 Janvier 2012

mur1.JPG

Des parpaings, des tags, des barbelés. Cela ne vous rappelle rien ? Bon sang mais c'est bien sûr ! Le mur de Berlin ! Sauf qu'en fait, nous ne sommes pas à Berlin mais à Aulnay-sous-Bois.  Aujourd'hui même. Vous me direz qu'il s'agit peut-être d'une simple reconstitution temporaire en vue d'une future exposition à l'Espace Gainville consacrée à cette sombre page de l'histoire européenne allant de 1961 à 1989 ? C'est encore perdu ! Ces vestiges d'une époque théoriquement révolue tiennent encore fièrement débout. Si Mstislav Rostropovitch était encore de ce monde, on aurait sans doute pu l'appeler pour qu'il joue du violoncelle et les fasse tomber.

Alors, vers qui se tourner ? Peut-être André Rieu est-il libre après tout ? En attendant de vérifier cela sur son agenda, je laisse à chacun le soin de découvrir à quel endroit ces murs se situent dans notre ville...

mur2.JPG

 mur3.JPG

Voir les commentaires

Rédigé par Stéphane Fleury

Publié dans #Humeur

Publié le 5 Janvier 2012

chantier-250x187Dans son édition Seine-Saint-Denis du mardi 3 janvier 2012, le journal le Parisien consacrait une large place aux différents chantiers ou travaux d'aménagement qui s'annoncent dans la plupart des villes du département en cette année nouvelle.

A ce titre, un petit encart consacré à Aulnay-sous-Bois semble avancer l'idée d'une fin de la dépollution du terrain du Comptoir des minéraux et matières premières (CMMP), c'est à dire du site de l'ancienne usine d'amiante, pour l'année 2012. Le quotidien écrit pourtant, juste à la suite, attendre la publication du rapport de l'experte nommée dans le cadre de cette procédure.

Malgré cette réserve, il semblerait, d'après nos informations, que la fin du chantier de dépollution soit effectivement programmée pour cette année. Les lignes qui suivent sont bien entendu à prendre au conditionnel, mais l'experte devrait en effet proposer une restriction d'usage illimitée du site compte tenu de la présence de crocidolite dans les sols. Pour rappel, le crocidolite appelé aussi amiante bleu est particulièrement nocif pour l'homme.    

crocidoliteamiantebleu.gifToutefois, en raison de la présence des blocs de béton sur le site, l'expertise estimerait que les fibres d'amiante sont captives de la matrice-sol et ne s'en échappent pas. L'impact "santé" sur l'école et les riverains serait donc aujourd'hui maîtrisé et inexistant. Cette analyse signifierait donc, de fait, que les conditions de réintégration des élèves du Bourg 2, pour le moment délocalisés dans des préfabriqués, dans leurs locaux d'origine pourraient être réunies. Enfin, le montant estimé des coûts liés au traitement final du chantier irait d'une fourchette comprise entre 400 000 et 900 000 euros.

Cette nouvelle, si elle était confirmée, scellerait le début de la fin des travaux de désamiantage. Il resterait néanmoins un certain nombre de questions en suspens. Les résultats de l'expertise seront-ils jugés satisfaisants par les associations et la population ? La municipalité devra-t-elle s'acquitter de la totalité de la note ? Les procédures judiciaires censées faire respecter le principe du pollueur-payeur aboutiront-elles et si oui à quelle échéance ? Et n'oublions pas non plus la recherche en cours des victimes de cette usine poison.

En résumé et vous l'aurez compris, tout est encore loin d'être fini...

Voir les commentaires

Rédigé par Stéphane Fleury

Publié dans #Amiante

Publié le 5 Janvier 2012

La population continue d'augmenter en Seine-Saint-Denis. Notre département compte en effet 1 528 413 habitants au 1er janvier 2012, soit 10 188 de plus que l'année passée, ce qui se traduit en pourcentage par une progression de 0,67 %.

populationseinesaintdenis2012.jpg

D'après les estimations de l'Institut National de la Statistique et des Etudes Economiques (INSEE), Saint-Denis demeure la ville la plus peuplée du 93 avec 106 927 habitants, soit une progression de 1,96 % par rapport à l'an dernier. Montreuil arrive au second rang avec 104 097 habitants en augmentation de 1,06 % sur un an.

Comme évoqué lors d'un article précédant (à lire ici), avec 83 151 habitants la ville d'Aulnay-sous-Bois se maintient en troisième position en croissance de 0,45 % par rapport à 2011. De ce point de vue, Aulnay-sous-Bois reste donc très loin de la fameuse barre psychologique des 100 000 habitants, le chiffre tabou qui fait soi-disant trembler tellement d'aulnaysiens...

Source Tableau : Le Parisien du 2 janvier 2011  

Voir les commentaires

Rédigé par Stéphane Fleury

Publié dans #Démographie

Publié le 5 Janvier 2012

creche1.jpg

L'animateur Caté et Aumônerie de la Paroisse Saint-Joseph nous a transmis quelques photographies du tableau reconstitué de la nuit de la nativité. Nous l'en remercions vivement.

Arrivee-des-Bergers.JPG

La crèche vivante a semble-t-il suscité beaucoup de joie chez les paroissiens présents. Beaucoup se sont retrouvés en famille à la messe de Noël, ce qu'ils n'avaient pas forcement l'habitude de faire. Dès 18 heures, l'Eglise commençait déjà à se remplir. Compte tenu de ce beau succès, une deuxième édition de la crèche vivante devrait avoir lieu pour Noël prochain. Rendez-vous donc le 24 décembre 2012 !

Arrviee-des-Anges.JPG

Voir les commentaires

Rédigé par Stéphane Fleury

Publié dans #Fêtes et Cérémonies

Publié le 5 Janvier 2012

kompas.jpg

La désormais célèbre et incontournable discothèque 97 Evasion, située à proximité du Centre Commercial du Galion à Aulnay-sous-Bois, organise ce vendredi 6 janvier à partir de 22h30 une soirée gratuite pour tous toute la nuit. Le parking surveillé est aussi gratuit. Haïti devrait être à l'honneur puisqu'une ambiance 100 % Kompa se profile à l'horizon. Un buffet gratuit est par ailleurs annoncé.

DJ Arnaud, le roi du remix, et son acolyte DJ L'indigné qui mixe en masqué pourraient également faire une apparition en Guest stars. C'est en tout cas la rumeur qui parcoure la ville, bien que nous ne soyons pas encore en mesure de confirmer cette information !

Cette note est dédicacée à Marc qui n'aura cette fois-ci aucune excuse d'avoir raté cet événement.

Source : http://www.97evasion.com/

Voir les commentaires

Rédigé par Aulnaylibre !

Publié dans #Fêtes et Cérémonies