Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
12 octobre 2012 5 12 /10 /octobre /2012 08:55

RERB.JPG

Ce matin aux alentours de 8h il valait mieux éviter d’emprunter le RER B puisque les annonces indiquaient un trafic totalement interrompu suite à un incident en gare du Nord. Le conseil du jour dans les haut-parleurs suggérait d’utiliser le T4 jusqu’à Bondy pour rejoindre Paris. Dans l’autre sens certains, comme moi, ont eu plus de chance et arriveront dans les temps au travail. Même si les utilisateurs habituels de ce moyen de transport en commun ne seront guère surpris par ce qu’il s’est passé ce matin, tant cette ligne connait des dysfonctionnements quotidiens, il n’en reste pas moins qu’il y a des façons bien plus agréables de commencer un vendredi. Et ne parlons pas des bonnes surprises qui les attendent peut-être sur le chemin du retour…

RERB2.JPG

Repost 0
Publié par Stéphane Fleury - dans Transports
commenter cet article
12 octobre 2012 5 12 /10 /octobre /2012 06:00

cinedanse.pngLe cabaret et la revue seront à l’honneur ce soir à partir de 19h à l’Espace Jacques Prévert d’Aulnay-sous-Bois au cœur d’une soirée hommage aux femmes dans la danse ! Des danseuses de hip-hop aux effeuilleuses, venez apprécier leur engagement, leur féminité et leur sensualité. Voici le programme qui vous attend :

A 19h : conférence dansée

« Les femmes et les danses hip-hop d’hier à aujourd’hui »

Céline Lefèvre et Nabou Fofana-Ballester interrogent la place qu’occupent les femmes dans l’histoire de la culture hip-hop et l’univers de ses danses.

A 20h30 : projection du film « Tournée » de Mathieu Amalric, prix de la mise en scène à Cannes

Producteur de télévision parisien à succès, Joachim avait tout plaqué pour repartir à zéro en Amérique. Il revient avec une tournée de strip-teaseuses New Burlesque à qui il a fait fantasmer la France… !  

Renseignements et réservations au 01 48 66 49 90

Source : programme ciné Jacques Prévert octobre 2012

Repost 0
Publié par Stéphane Fleury - dans Culture
commenter cet article
11 octobre 2012 4 11 /10 /octobre /2012 20:54

PSARECUPLe cabinet d'experts Secafi, sollicité par les représentants du personnel de PSA Peugeot Citroën, a confirmé jeudi la situation financière "tendue" voire "grave" du groupe, ont rapporté les syndicats, la CGT estimant toutefois qu'il "relativise" la situation. Le cabinet avait été mandaté à l'unanimité par le comité central d'entreprise en juillet pour analyser la situation du groupe, après l'annonce d'un vaste plan de restructuration prévoyant la suppression de 8.000 postes et la fermeture du site d'Aulnay-sous-Bois (Seine-Saint-Denis).

Le premier volet de ce rapport a été remis en présence de représentants de la direction, dont le directeur industriel du groupe, Denis Martin. Tout en reconnaissant que "Secafi considère que la situation financière de PSA est tendue", la CGT, premier syndicat du groupe, estime cependant que "cette première partie du rapport nuance et relativise" cette situation, l'organisation syndicale y voyant un encouragement à "amplifier la mobilisation".

Mais, selon les autres syndicats, interrogés par l'AFP, le rapport va dans le même sens que celui remis en septembre par l'expert du gouvernement, Emmanuel Sartorius. Ce rapport critiquait durement direction et actionnaires pour leur stratégie et leur manque de dialogue, mais estimait aussi que la nécessité d'un plan de réorganisation n'était "pas contestable". La direction de PSA a indiqué pour sa part à l'AFP qu'"après le rapport Sartorius, le diagnostic sur la situation financière du groupe qui a été établi par le cabinet Secafi confirme la gravité de la situation"."Le rapport souligne la nécessité d'engager rapidement des mesures de restructuration globales", a ajouté la direction, précisant que le rapport "confirme également la dégradation durable du marché automobile en Europe dans un contexte de concurrence exacerbé".

"Le malade est bien malade"

 

PSAMairieSelon Franck Don (CFTC), Secafi souligne que "la situation est extrêmement fragile, voire grave et urgente et nécessite des mesures urgentes". Le syndicaliste note toutefois que le cabinet ne s'est pas prononcé sur l'ampleur du plan social et estime que celui-ci peut encore être "recalibré".

"On ne valide pas les 8.000 suppressions d'emploi", note de son côté Ricardo Madeira (CFDT), mais à la lueur du rapport Secafi, "on peut concevoir le plan de restructuration sur la partie financière". Pour Tanja Sussest, déléguée du SIA, principale organisation syndicale de PSA Aulnay, "Secafi a confirmé les deux points forts du rapport Sartorius", à savoir que la direction avait fait des erreurs stratégiques et que la réorganisation était inévitable.

Comme ses collègues de la CFDT et de la CFTC, Mme Sussest relève aussi que Secafi a confirmé que le groupe brûle 200 millions d'euros de liquidités par mois. "Maintenant, il faut se battre pour les salariés", souligne la syndicaliste d'Aulnay, prévenant que "la direction va se servir du rapport Secafi". Quant à Christian Lafaye (FO), il conclut que "le malade est bien malade" et considère qu'"aujourd'hui, il faut passer à la thérapie" car, dit-il, "plus on avance dans le temps, plus la situation est dégradée". Secafi présentera le deuxième volet de son rapport sur l'organisation industrielle le 6 novembre, un volet stratégique et environnemental le 12 novembre et enfin un volet social le 15 novembre. Le processus de restructuration de l'entreprise est suspendu aux conclusions de ce rapport. Entre-temps, trois réunions tripartite (Etat, direction syndicats) devraient avoir lieu. Selon le ministre du Redressement productif, Arnaud Montebourg, la première, prévue le 25 octobre, vise à "rediscuter" le plan de restructuration.

Source : AFP/www.lepoint.fr

Repost 0
Publié par Aulnaylibre ! - dans Emploi
commenter cet article
11 octobre 2012 4 11 /10 /octobre /2012 18:51

Lors de notre dernière réunion de conseil de quartier Vieux-Pays-Roseraie-Bourg nous avons pu constater l’absence notable des jeunes du Vieux-Pays qui demandent un City-Stade dans ce secteur de la ville depuis 2006 (voir notre article ici). Ainsi le temps passe, les municipalités changent de bord mais ce projet ne semble rencontrer aucun écho particulier chez les élus tour à tour en place. Joint par la rédaction d’Aulnaylibre ! un des membres porteurs de ce nouvel équipement  nous a confié que les représentants de l’actuelle majorité leur avait demandé comme préalable de créer une association avant tout commencement d’étude de faisabilité de cette infrastructure sportive.

citystade1.JPG

Cette requête pour le moins surprenante a plutôt l’air d’un faux prétexte pour ne rien faire et laisser traîner les choses ad vitam aeternam ou tout du moins jusqu’à la prochaine échéance électorale de 2014. Chacun sait pourtant que même si parfois la jeunesse fait preuve d’impatience et d’impétuosité  il est toujours de bon ton de l’écouter et de la prendre réellement au sérieux. Tout bon politique ne saurait ignorer cette dimension dans une ville d’un département tel que la Seine-Saint-Denis… En attendant que le dossier évolue enfin, voici quelques clichés d’un City-Stade croisé au hasard d’un voyage professionnel à Saint-Gilles-Croix-de-Vie en Vendée. Qu’il est beau !   Ces images vont sans doute paraitre bien cruelles à celles et ceux qui patientent désespérément depuis tant d’années…

citystade2.JPG

Repost 0
Publié par Stéphane Fleury - dans A vos quartiers !
commenter cet article
11 octobre 2012 4 11 /10 /octobre /2012 14:09

chaussurescuir.JPG

En ce moment à Aulnay-sous-Bois le sujet de la propreté est sur toutes les lèvres. A tort ou à raison dans les conversations se propage en effet l’idée que notre ville deviendrait de plus en plus sale. Pourtant les services de la commune traitant de cette question sont bien visibles dans certains quartiers mais après leur passage, tel Sisyphe condamné inlassablement à pousser son rocher, les déchets reviennent encore et encore laissant une impression de saleté permanente. Bien malin qui pourrait désigner un coupable idéal. Le contexte économique et social morose explique-t-il en partie ce laisser aller général qui conduit les habitants d’une commune à moins se préoccuper de leur cadre de vie ? On ne peut tout de même pas raisonnablement laisser des agents municipaux aux quatre coins de la ville veiller 24 heures sur 24 à l’affût du moindre papier gras. Alors quelles sont les solutions, au-delà de l’augmentation de la fréquence de nettoyage et d’une intensification des actions de prévention auprès de la population, pour inverser la tendance ?

chaussurescuir2.JPG

En attendant la réponse à ces questions, toujours est-il qu’en ouvrant l’œil au hasard d’une promenade dans la ville, il n’est pas rare de tomber sur moult variétés de détritus : des sacs poubelles parfois éventrés par-ci, des bouteilles, des canettes, des mégots de cigarettes, des papiers de toutes sortes par-là. La liste parait longue et sans fin. Parfois on tombe même sur des objets plutôt inattendus comme ces chaussures prises en photo sur le vif au rond-point qui relie les rues Camille Pelletan, Jacques Duclos et Maximilien Robespierre. Non mais franchement que fait donc là cette paire de pompes en cuir pointure 42 avec en sus dans la chaussure droite une fourchette et une barquette d’un reste de salade piémontaise ?  Pour en savoir plus faut-il passer un coup de fil aux Experts de la police scientifique à Miami… ?

Repost 0
Publié par Stéphane Fleury - dans A vos quartiers !
commenter cet article
11 octobre 2012 4 11 /10 /octobre /2012 09:41

PSARECUPA peine remis de la manifestation mouvementée de mardi au Mondial de l’automobile à la porte de Versailles (Paris XVe), les syndicalistes de l’usine PSA d’Aulnay seront ce matin à Poissy (Yvelines). C’est là, dans les locaux du pôle tertiaire de l’entreprise, que les représentants de Secafi vont livrer de premières conclusions sur l’état financier et économique du groupe automobile. Le cabinet d’experts avait été mandaté par le comité central d’entreprise (CCE) du 25 juillet pour étudier le plan de 8000 suppressions de postes et qui prévoit la fermeture du site d’Aulnay en 2014.

Sud dénonce l’attitude des forces de l’ordre

A l’échelle de la Seine-Saint-Denis, les élus continuent à se mobiliser. Après Aulnay, Le Blanc-Mesnil et Sevran, Tremblay-en-France tient à son tour un conseil municipal extraordinaire ce soir. Un vœu doit y être adopté, demandant le maintien de la production de la C3 jusqu’en 2016. Le syndicat Sud dénonce de son côté l’attitude des forces de l’ordre lors de la manifestation parisienne de mardi au Salon de l’auto. « Jamais on aurait imaginé une telle répression de la part d’un gouvernement de gauche », affirme Mohamed Khenniche, responsable de Sud. L’un de ses militants affirme ainsi qu’un CRS lui a aspergé le visage de gaz lacrymogène alors qu’il se trouvait juste à côté de lui. « C’était au tout début de la manifestation, je m’étais mis sur le côté, je ne poussais pas, je ne cherchais pas à atteindre la porte », affirme l’homme qui s’est rendu aux urgences et fait l’objet d’un arrêt de travail jusqu’à la fin de la semaine.

Les élus UMP épinglent la « passivité » de la majorité de gauche, alors qu’une étude commandée par l’agence Seine-Saint-Denis Avenir (aujourd’hui dissoute) s’alarmait en 2011 de la situation de l’usine d’Aulnay. L’étude, affirme la droite, a été financée par la région et le conseil général à hauteur de 56000 €.

Source : Le Parisien du jeudi 11 octobre 2012

 

Repost 0
Publié par Aulnaylibre ! - dans Emploi
commenter cet article
11 octobre 2012 4 11 /10 /octobre /2012 06:00

capconcert.jpgLe Cap, la scène des musiques actuelles du monde, vous donne rendez-vous samedi 13 octobre 2012  à partir de 20h30 avec Hk et les Saltimbanks et Emel Mathlouthi pour deux concerts de chanson française naturalisée. Vous trouverez ci-dessous quelques mots sur ces artistes agrémentés d’extraits musicaux.

Fils d’immigrés algériens, Kadour Haddadi, alias Hk, a grandi dans un quartier populaire de Roubaix. Après une carrière au Ministère des affaires populaires, il fonde Hk et les Saltimbanks, pour tenter une aventure de Citoyen du monde (titre du premier album). Hk et les Saltimbanks connus depuis leur emblématique chanson On lâche rien, reprise dans toutes les manifestations de France, reviennent avec un nouvel album tout aussi engagé. Ils proposent une musique où la joie mène à la révolte, une musique qui fait danser et bouger les lignes : réveil des sens et de la conscience assuré !


Le titre de son album Kelmti Horra (Ma parole est libre) est devenu le symbole de la révolution du printemps tunisien. Emel Mathlouthi chante depuis toujours la liberté et exporte le soulèvement populaire tunisien en musique : une folk nappée de percussions traditionnelles et d’électro. Un regard incandescent et un tempérament de feu subliment sa voix irradiante.

Le Cap, 56 rue Auguste Renoir, samedi 13 octobre 2012 20h30 5, 8 ou 10 euros. Renseignements et réservations au 01 48 66 94 60.

 

Source : programme Cap dernier trimestre 2012.

Repost 0
Publié par Stéphane Fleury - dans Culture
commenter cet article
10 octobre 2012 3 10 /10 /octobre /2012 21:10

« Il faut que les usagers le sachent : Jean-Paul Huchon va proposer aujourd’hui devant le Stif (NDLR : Syndicat des transports d’Ile-de-France, dont il est le président) une hausse tarifaire extrêmement forte dans les transports franciliens pour les huit prochaines années », dénonce Valérie Pécresse. L’ex-ministre du Budget, chef de file de l’opposition UMP à la région, entend bien ne laisser aucun répit à son adversaire socialiste, également président du conseil régional.

Et le débat d’orientation budgétaire qui doit se tenir ce jour devant le conseil d’administration du Stif lui donne une nouvelle occasion. « Huchon prévoit une augmentation de 25% des tarifs d’ici 2020. Soit environ 3% par an dès 2013, ce qui portera à terme le passe Navigo deux zones à 80 € pour les usagers », interprète l’élue UMP.

 

transportsfranciliens.jpg

Nouvelles inquiétudes sur le Grand Paris Express

Le document d’orientation budgétaire est aussi le prétexte, pour Valérie Pécresse, d’enfourcher son principal cheval de bataille du moment : l’abandon du projet du Grand Paris Express par les socialistes. « En 2011, le Stif prévoyait 560 M€ de crédits sur 2012-2020 pour financer les charges d’exploitation du métro du Grand Paris. Cette somme a disparu du document présenté ce mercredi. Ce qui veut dire que Jean-Paul Huchon anticipe sur l’abandon du projet », analyse l’ex-ministre.

Une preuve de plus selon l’élue que le projet, tel qu’il a été prévu par Nicolas Sarkozy, ne se fera pas. « L’aspect visionnaire est abandonné. Le gouvernement et la région veulent réaliser des petits bouts de ligne et repoussent le calendrier à 2035. Ça n’a aucun sens. Si on ne réalise pas vite la boucle entière du supermétro autour de Paris, on condamne l’amélioration des transports dans les années à venir. »

Source article et image : Le Parisien du 10 octobre 2012

Repost 0
Publié par Aulnaylibre ! - dans Transports
commenter cet article
10 octobre 2012 3 10 /10 /octobre /2012 16:43

Vous trouverez ci-joint un communiqué du « Collectif pour Aulnay » regroupant trois des principales associations de la ville d’Aulnay-sous-Bois (Croix-Blanche QCBE, DZPAB et SUD-Aulnay) œuvrant pour rétablir un véritable dialogue démocratique entre élus et habitants autour des questions d’urbanisme. A ce jour nous sommes les seuls interlocuteurs crédibles à avoir réussi à créer un réel rapport de force avec le maire et l’actuelle municipalité l’obligeant à repenser ses projets immobiliers rue des Saules et avenue de la Croix-Blanche sur le terrain de l’ancien centre des impôts.

Ainsi, aujourd’hui, nous continuons notre action avec l’ambition de l’élargir au plus grand nombre (associations, bénévoles…). Nous restons bien entendu disponibles à votre convenance pour tout entretien ou rencontre avec les membres du Collectif permettant de faire un point sur les dossiers en cours.

NB : pour être tout à fait transparent je cumule (sans la moindre indemnité financière) les postes de rédacteur sur Aulnaylibre ! et de président de l’Association de Défense des Zones Pavillonnaires d’Aulnay-sous-Bois (DZPAB voir blog ici).

COMMUNIQUE DU COLLECTIF POUR AULNAY

Le « Collectif pour Aulnay » tient à rappeler qu'il existe toujours et continuera son action au service de tous les  Aulnaysiens.

Si le « Collectif pour Aulnay » s'est montré relativement discret ces derniers temps, c'était à la fois pour laisser travailler sereinement l'association Croix-Blanche QCBE confrontée à une municipalité manquant cruellement à ses devoirs envers les riverains du terrain de l’ancien centre des impôts mais aussi en  raison d'engagements professionnels importants d’une partie de ses membres par ailleurs.

En outre, il a été décidé, d'un commun accord, de ne pas publier les statuts en raison de l'attitude de certains qui donnaient l'impression de ne pas vouloir travailler dans un esprit suffisamment respectueux des autres. 

Par conséquent, le « Collectif pour Aulnay » déposera ses statuts dans les semaines qui viennent et sera composé de l'Association de Défense des Zones Pavillonnaires d'Aulnay-sous-Bois (DZPAB) présidée par Stéphane Fleury, de l'Association SUD-Aulnay présidée par Marc Leclerc, et de l'Association de Défense de l'Environnement du Quartier de la Croix-Blanche et de ses Environs (QCBE) présidée par Benjamin Giami.

Le « Collectif pour Aulnay »  a bien entendu vocation à s'élargir à d'autres associations – dont les présidents respecteront le travail de chaque membre - afin de couvrir un maximum de sujets.

De nombreuses démarches seront prochainement mises en œuvre pour que la qualité de vie des Aulnaysiens soit enfin respectée par Gérard Segura et l’actuelle municipalité.

Soyez patients, nous préparons de nombreuses actions visant à rétablir le dialogue et la démocratie à Aulnay-sous-Bois ! 

Stéphane FLEURY, président DZPAB

Benjamin GIAMI, président Croix-Blanche-QCBE

Marc LECLERC, président SUD-Aulnay

Repost 0
Publié par Aulnaylibre ! - dans Communiqués
commenter cet article
10 octobre 2012 3 10 /10 /octobre /2012 13:20

Le groupe Hammerson France irait-il un peu vite en besogne en déclarant déjà vouloir implanter des commerces sur le site industriel de PSA à Aulnay-sous-Bois amené à fermer ses portes en 2014 (lire notre article ici) ? C’est en tout cas le sens du communiqué de Gérard Ségura qui semble recadrer les choses précisant qu’un vote unanime du Conseil municipal gelait pour une durée minimale de deux ans tout permis de construire jugé inapproprié dans ce secteur. D'ici deux ans nul doute que la situation aura évolué...

 

Cette communication est également disponible au format pdf en cliquant .

 

Communiqué de Gérard Ségura,

Maire d’Aulnay-sous-Bois, Vice-président du Conseil général

 

Logotype d'Aulnay-sous-Bois« Le groupe Hammerson France vient de se déclarer candidat à la venue de commerces sur les terrains de l’usine de PSA à Aulnay-sous-Bois »

 

Cette annonce intempestive est totalement hors sujet. Autant notre Ville a soutenu l’implantation à Aulnay du projet de complexe cinématographique porté par Hammerson France, projet susceptible de créer 150 emplois, autant nous nous opposerons avec force à toute tentative visant à renier la vocation industrielle du site de PSA.

 

Les déclarations déplacées d’Hammerson France donnent raison au vote unanime de notre Conseil municipal de frapper de périmètre d’étude la partie nord de la commune, comprenant les terrains de PSA, nous permettant ainsi de geler pour une durée minimale de deux ans tout permis de construire que nous jugerions inapproprié. »

 

Fait à Aulnay le 9 octobre 2012

 

 

Repost 0
Publié par Aulnaylibre ! - dans Communiqués
commenter cet article
10 octobre 2012 3 10 /10 /octobre /2012 09:32

pinocchio1.JPG

Samedi soir dernier l’Espace Jacques Prévert d’Aulnay-sous-Bois s’est copieusement rempli pour assister à une représentation exceptionnelle de Pinocchio. Si la trame de l’histoire bien connue est respectée dans les grandes lignes , ce qui fascine dans le spectacle est incontestablement son côté aérien qui saisit au cœur et au corps nous délestant du superflu pour une irrésistible ascension vers le beau. Tout est harmonie dans le jeu du Créa. Les voix envoûtantes comme des sirènes d’Ulysse, la musique jazzy chaleureusement entraînante, le décor et les tenues d’une douceur apurée et parfaite, les chorégraphies des artistes ciselées et inspirées.

pinocchio2.JPG

Didier Grojsman, en chef d’orchestre amoureux du travail bien fait, anime l’ensemble avec force et conviction fusionnant littéralement avec la scène et les spectateurs. Ainsi, à chaque instant l’émotion n’est jamais très loin. Il suffit simplement d’ouvrir l’oreille et l’œil pour se laisser aller à respirer la beauté et la légèreté de l’instant présent. Les tableaux s’enchaînent tour à tour drôles, touchants ou virevoltants jusqu’au final époustouflant.

pinocchio3.JPG

En résumé, le Pinocchio du Créa est un magnifique voyage initiatique vers les contrées de l’enfance lorsque, encore jeune mais de moins en moins innocente, l’âme des êtres humains se construit face au monde qui l'entoure s’arrachant des fils du mal et de l'ignorance pour révéler finalement sa sage splendeur. C’est d’ailleurs un des principes de base de la philosophie du Centre d’éveil artistique d’Aulnay-sous-Bois : s’inspirer des autres pour devenir soi-même meilleur…

pinocchio4.JPG

Pour rappel Pinocchio se jouera à nouveau à l’Espace Jacques Prévert le samedi 13 octobre à 16h. Ne ratez pas cette chance ! Réservations au 01 48 66 49 90.

Repost 0
Publié par Stéphane Fleury - dans Culture
commenter cet article
10 octobre 2012 3 10 /10 /octobre /2012 06:30

repetitionpublique.jpgLe Centre de Danse du Galion d’Aulnay-sous-Bois, situé Galerie Surcouf, vous propose aujourd’hui à 15h non pas une mais deux répétitions publiques. Le principe est le suivant : vous assistez à la représentation d’un spectacle en cours de création et vous échangez ensuite vos impressions directement avec les artistes. Voici les notes d’intention des deux spectacles proposés ce jour. L’entrée est libre mais la réservation conseillée au 01 48 68 80 65.

Petite Conférence insensée pour Femme sensée  est la 4e pièce chorégraphique de Magali Duclos. Ce spectacle est un rendez-vous entre la danse hip-hop et la poésie urbaine. Il se veut tous terrains et tous publics.

Ici il est question de la Femme… définir le genre, y mettre des mots. Qui mieux qu’une poète pour lui donner la réplique avec son regard d’homme, lui qui l’a tant observée. Sur le terrain de jeu,/un corps… , une voix …. /Une Femme…, un Homme… Comment nouer le dialogue quand tout les oppose ? / Comment trouver le langage commun ? En espérant que la parole devienne mouvement et que le geste fasse écho. Elle, on la regardera… / Lui, on l’écoutera… Tous deux vous toucheront.

Segzprime et ce lien de la Compagnie Faozya / Mathieu Hernandez.

Mathieu fait partie de ces jeunes artistes qui déjouent les conventions et les attentes de la scène en danse hip-hop, aussi bien dans son esthétisme personnel que dans ses choix d’écriture chorégraphique. J’ai beaucoup aimé le risque créatif de mêler la poésie, le son corporel et les mises en jeux qui se rapprocheraient du travail de clown. Ce que j’ai vu de ce spectacle me semble prometteur, efficace, sensible, drôle, burlesque et tendre…

Photo : Charlotte Chrétien

Repost 0
Publié par Stéphane Fleury - dans Culture
commenter cet article
9 octobre 2012 2 09 /10 /octobre /2012 21:16

Hammerson France, filiale de la foncière britannique, est candidat pour essayer d'implanter des commerces sur les terrains de l'usine automobile PSA d'Aulnay-sous-Bois qui va fermer en 2014. "Nous allons regarder de très près la possibilité d'implanter des commerces sur le site PSA", a déclaré lundi à l'AFP Jean-Philipe Mouton, président d'Hammerson France, qui va devenir le principal employeur d'Aulnay après le départ de PSA.

 

psaentrance.jpg


Hammerson France possède en effet les murs du centre commercial O'Paris-Nord (95.000 m2), implanté sur la commune, qui réalise un chiffre d'affaires annuel de 500 millions d'euros. "Mais ces éventuels commerces ne représenteront qu'une infime partie" des terrains industriels de 170 hectares, stratégiquement placés près de trois autoroutes (A1, A3, A104), deux stations de RER et deux aéroports (Roissy et Le Bourget), à 20 kilomètres de Paris, précise M. Mouton. Durant l'été, de multiples rumeurs avaient circulé, affirmant que Aéroports de Paris (ADP) ou EADS seraient intéressés par les terrains.

ADP avait annoncé le 13 septembre "ne pas être intéressé" par la reprise de tout ou partie de la zone. Hammerson France va également aider le groupe UGC, qui doit ouvrir un complexe cinématographique avec des espaces de restauration à Aulnay en 2014, à recruter les 150 personnes qu'il doit y employer, a indiqué M. Mouton. PSA a promis de reclasser à Aulnay 1.500 des 3.000 salariés de l'usine actuelle au sein d'entreprises qui s'installeraient sur ces terrains. En France, Hammerson possède un patrimoine évalué à 1,6 milliard d'euros avec 7 centres commerciaux et 1 parc d'activités. Il doit ouvrir au printemps 2014 un centre commercial de 61.000 m2 à Marseille dans le quartier de la Joliette dénommé les "Terrasses du Port". Hammerson avait annoncé le 5 juillet à Londres la cession de la majeure partie de son portefeuille de bureaux pour un montant brut global de 645 millions d'euros pour renforcer sa spécialisation dans l'immobilier commercial.

Source article et photo Le Parisien / AFP

Repost 0
Publié par Aulnaylibre ! - dans Economie
commenter cet article
9 octobre 2012 2 09 /10 /octobre /2012 15:13

poubelle.jpgL’ADEME vous connaissez ? Derrière ce sigle se cache l’Agence de l’Environnement et de la Maîtrise de l’Energie. Comme son nom l’indique cette structure participe à la mise en œuvre des politiques publiques dans les domaines de l’environnement, de l’énergie et du développement durable. A ce titre et afin de leur permettre de progresser dans leur démarche environnementale, l’Agence met à disposition des entreprises, des collectivités locales, des pouvoirs publics et du grand public, ses capacités d’expertise et de conseil.  

Et bien il se trouve que notre bonne ville d’Aulnay-sous-Bois a été sélectionnée pour un projet entrant dans le cadre des missions de l’ADEME. Il vise à réduire la production de nos déchets. Pour donner un ordre de grandeur il faut savoir qu’en France, en 2009, 374 kg d’ordures ménagères ont été produites par an par habitant. Si la tendance est à la baisse depuis 2004 il n’est pas interdit d’accentuer la courbe vers le bas. Ainsi l’objectif affiché par la commune est une réduction de l’ordre de 7% à l’horizon 2014. Nous n’en sommes qu’à la phase de diagnostic mais des actions concrètes devraient permettre de tendre vers le but recherché notamment en généralisant la pratique du compostage chez les particuliers.

Reste toutefois une question en suspens. La municipalité en place réussira-t-elle à fédérer les habitants autour de ce louable objectif au regard de ses échecs relativement nets autour de l’Agenda 21 et des Assises de la Ville ?

En attendant la réponse à cette question vous pouvez télécharger au format pdf le dossier déchets 2012 de l’ADEME en cliquant ici. Vous deviendrez ainsi incollable sur la question !

Repost 0
Publié par Stéphane Fleury - dans Environnement
commenter cet article
9 octobre 2012 2 09 /10 /octobre /2012 11:03

PSARECUPC’est une étude qui aurait pu faire grand bruit… si elle avait été remise quelques semaines plus tôt. Un document rendu en juin 2011 à l’agence de développement Seine-Saint-Denis Avenir — créée par le conseil général —, soulignait déjà les risques pesant sur l’usine PSA Peugeot-Citroën d’Aulnay et proposait des pistes d’action. Aujourd’hui, la fermeture est annoncée, et des salariés iront d’ailleurs protester ce matin au Salon de l’auto à Paris, tandis que les premières conclusions du cabinet Secafi, sur la santé financière du groupe automobile, sont attendues jeudi. L’étude, qui portait sur la filière automobile en Seine-Saint-Denis, avait été commandée en mars 2010 au cabinet Sofred. Mais, à l’été 2011, elle a été éclipsée par un autre document, bien plus explosif : la fameuse « note interne » de PSA, dévoilée par la CGT en juin 2011, qui évoquait la fin de la production à Aulnay.

 

Neuf propositions pour « anticiper » la mutation du site

 

L’agence Seine-Saint-Denis Avenir voulait un « diagnostic », une « vision d’ensemble » du secteur, déjà touché par la crise. Particulièrement alarmante sur la situation de PSA (« sous-charge, sous-investissement », pointait-elle notamment), l’étude s’inquiétait aussi du sort d’autres entreprises, comme MA France (sous-traitant installé sur le site d’Aulnay), Bosch (à Drancy et à Saint-Ouen), ou encore Delphi (aujourd’hui basée à Villepinte). Elle formulait surtout neuf propositions d’actions, pour « anticiper » la mutation du site d’Aulnay et les difficultés du reste de la filière. Au cabinet Sofred, on se dit aujourd’hui « frustré » de n’avoir jamais pu mettre en œuvre ces préconisations : « On ne fait pas une étude pour le plaisir, il y avait tout un travail à mener auprès des sous-traitants, des passerelles à trouver vers d’autres secteurs d’activité. »

 

« L’accélération du calendrier a changé la donne », répond-on au cabinet du président PS du conseil général, Stéphane Troussel, qui n’a d’ailleurs jamais eu cette note entre les mains. Il faut dire que l’agence Seine-Saint-Denis Avenir, qui aurait pu exploiter le document, devait être dissoute quelques mois plus tard. Le document est resté inutilisé. Le conseiller général centriste Jacques Chaussat indique en avoir pris connaissance tout récemment. En juin 2011, le cabinet Sofred préconisait un « partenariat » entre le département et l’entreprise, pour porter ensemble la reconversion du site. La piste pouvait-elle être fructueuse? Stéphane Troussel en doute : « Le problème, c’est que la direction de PSA a toujours nié les difficultés, jusqu’au 12 juillet. Cette note n’aurait pas suffi à faire bouger les choses. » Le président du conseil général espère que le ministère du Travail mènera bien, comme il le lui a demandé, une « étude d’impact », afin d’évaluer les conséquences de la fermeture. Conséquences déjà esquissées dans les travaux de Sofred, qui a recensé 59 établissements liés à la filière automobile dans le 93, soit plus de 9000 salariés.

 

Source : Gwenaël Bourdon. Le Parisien du 9 octobre 2012.

Repost 0
Publié par Aulnaylibre ! - dans Emploi
commenter cet article
9 octobre 2012 2 09 /10 /octobre /2012 06:28

Vous trouverez ci-dessous un communiqué annonçant la création de l’association A.D.E.S c’est-à-dire l’Alliance Démocratique Ecologiste et Sociale. Cette structure se lancera dans la bataille des élections municipales de la ville d’Aulnay-sous-Bois en 2014. Elle est composée de trois personnalités ayant déjà une expérience certaine du monde politique à savoir Rezak Bezzaouya (MoDem), Rémy Moos (Cap 21) et Marc Masnikosa (MCLI). Cette communication est disponible au format pdf en cliquant ici.

 

ades.jpg 

 

Communiqué

Création de l'association A.D.E.S

Alliance Démocratique Écologiste et Sociale

« La ville d’Aulnay-sous-Bois au centre, les habitants au cœur »

 

Trois appartenances politiques locales en sont venues, après avoir dialogué, à vouloir créer une liste d'alliance, qui sera présente aux élections municipales en 2014 dans notre ville d’Aulnay-sous-Bois.

Ensemble, et avec tous ceux qui veulent nous rejoindre, nous créerons une alternance à l'équipe municipale en place, afin d’œuvrer pour l’intérêt général, dans un collectif d'écoute, de vérité et de réalité.

Notre association n’est positionnée « ni à droite, ni à gauche, mais devant ». Soyons ensemble force de proposition pour notre ville. Citoyennes, citoyens, partis politiques et indépendants, c'est dans l'union, le dialogue et les accords, que nous créerons une ligne politique qui changera enfin l'avenir de notre ville d’Aulnay-sous-Bois.

Afin de participer à l’échange entre aulnaysiens, un site a été créé, à l’adresse suivante : http://www.ades-pour-aulnay.fr. C’est un outil de communication qui permet de recueillir vos doléances et suggestions pour notre avenir à Aulnay. Prochainement un forum pour les échanges directs sera ouvert.

Vous vous reconnaissez dans ces lignes,

Vous les approuvez,

Engagez-vous, rejoignez-nous.

 

L’équipe fondatrice de l’ADES,

Rezak Bezzaouya, Rémy Moos, Marc Masnikosa

Repost 0
Publié par Aulnaylibre ! - dans En route vers 2014 !
commenter cet article
8 octobre 2012 1 08 /10 /octobre /2012 16:22

C’est un petit peu la photo du week-end. Le désormais fameux jeune chat libre des jardins d’Aulnay-sous-Bois continue ses balades de maisons en maisons dans notre quartier. Il a visiblement pris du poids et de l’assurance. Ce week-end il est passé chez nous pour un petit coucou amical et s’est entiché d’une peluche de loup passant plusieurs minutes en sa compagnie dans un mimétisme parfait.

chatloup.JPG

Puis il s’en est allé reprenant tranquillement son chemin vers la liberté grimpant même volontiers aux arbres.

chatloup2.JPG

Repost 0
Publié par Stéphane Fleury - dans A vos quartiers !
commenter cet article
8 octobre 2012 1 08 /10 /octobre /2012 12:46

affichedemocratielocale-250x187Et oui c’est la rentrée ! Les conseils de quartier reprennent peu à peu leur activité. Enfin activité est un bien grand mot. On se réunit, on discute le bout de gras et puis chacun rentre chez soi avec son problème et celui des autres en prime sous le bras. Il faudrait presque un ministre du redressement productif des conseils de quartier pour relancer la démocratie participative dans notre chère ville d’Aulnay-sous-Bois tant elle est moribonde. A ce titre peut-être que notre député Daniel Goldberg pourrait se pencher sur la question en ouvrant une commission spéciale à l’Assemblée nationale une fois qu’il aura terminé de plancher sur les coûts de production.

Enfin peu importe ce soir nous allons quand même nous retrouver à 20h à la Ferme du Vieux-Pays,  salle du bas comme un symbole, avec un ordre du jour gargantuesque. Jugez plutôt. Un point sur la propreté du secteur Vieux-Pays-Roseraie-Bourg, sujet très sensible en ce moment sur la commune qui deviendrait de plus en plus sale depuis 2008 selon certains. D’autres, qui ont les municipales de 2014 dans le viseur,  laissent même entendre que le maire Gérard Ségura serait personnellement responsable de la chute des feuilles qui jonchent les trottoirs en automne ! Faut-il alors préconiser la présence d’un agent municipal sous chaque arbre de la ville ? Le débat s’annonce prometteur !

pipeau.jpgAutre sujet à l’ordre du jour la feuille de route du conseil de quartier pour 2012/2013. Alors là c’est nouveau et pour une surprise c’est une surprise. Mais que va-t-il se passer de si extraordinaire cette année ? Les demandes des habitants vont-elles enfin être prises en compte même lorsqu’elles  n’entrent pas dans le cadre fixé par l’exécutif municipal ? Pour le coup ce serait vraiment une révolution ! Nous terminerons par l’interminable liste des questions diverses. Alors n’oubliez pas la petite bouteille d’eau pour éviter la gorge sèche.

Pour conclure, rappelons enfin que cette séance de conseil de quartier est ouverte à toutes et à tous ce qui constitue un progrès notable. Au début, en effet, pour s’aventurer dans un quartier autre que le sien il fallait demander une sorte d’autorisation officielle des élus. Enfin surtout quand on n’était pas encarté au parti ! Des anecdotes comme celles-ci on pourrait en écrire des centaines. Elles expliqueraient sans doute pourquoi tant de gens aux forces vives ont quitté cette instance si peu représentative de leurs préoccupations quotidiennes.

Pourtant lorsque les conseils de quartier ont commencé en 2008, Philippe Gente, alors adjoint à la démocratie participative, claironnait dans les pages d’Oxygène que le temps où les mairies décidaient seules était révolu. Quatre ans plus tard force est de constater que ce prodige n’a pas eu lieu. En quelque sorte monsieur Gente  s’est juste trompé d’instrument. En effet ce n’est pas d’un clairon dont il avait besoin mais plutôt d’un pipeau…

Repost 0
Publié par Stéphane Fleury - dans Démocratie de proximité
commenter cet article
8 octobre 2012 1 08 /10 /octobre /2012 10:30

La rédaction d’Aulnaylibre ! était présente vendredi soir pour assister à l’émouvante cérémonie de pose de la première pierre du futur centre de création vocale et scénique d’Aulnay-sous-Bois. Cet équipement tant attendu devrait permettre de consolider et pérenniser les activités du Créa (Centre d’éveil artistique) dans notre ville. Didier Grojsman, directeur de cette structure, était particulièrement ému, goûtant sans doute cet instant comme un aboutissement. Nous vous proposons de revenir sur le déroulement de cette soirée en vidéos. Nous commençons avec la signature des parchemins dont un exemplaire , comme c’est la tradition, finit dans les entrailles de la future construction suivi du délicat cimentage du parpaing, exercice auquel se sont prêtés bien volontiers Didier Grojsman, Miguel Hernandez, Gérard Ségura, Jacques Chaussat, Daniel Goldberg , Françoise Bovais-Liegeois ainsi que quelques enfants du Créa présents dans la salle…  

 

Repost 0
Publié par Stéphane Fleury - dans Fêtes et Cérémonies
commenter cet article
8 octobre 2012 1 08 /10 /octobre /2012 06:54

PSA2Une première réunion tripartite le 25 octobre avec Philippe Varin, le patron de PSA Peugeot Citroën, puis deux autres début novembre, centrées sur les usines d’Aulnay et de Rennes ont été annoncées samedi au Mondial de l’automobile par Arnaud Montebourg. Arrivé au volant d’une Zoé, la dernière voiture électrique de Renault, le ministre a promis que les négociations à venir entre la direction, les syndicats et l’Etat, seraient l’occasion de « réduire, reformater, rediscuter le plan social » qui prévoit la suppression de 8 000 postes. Evoquant un mal nécessaire pour permettre au groupe de se remettre sur de bons rails, il a demandé à ce que celui-ci soit «strictement proportionné aux nécessités de la relance de Peugeot ».

Source : Le Parisien du 7 octobre 2012 

Repost 0
Publié par Aulnaylibre ! - dans Emploi
commenter cet article
7 octobre 2012 7 07 /10 /octobre /2012 15:21

La foule et l’émotion s’étaient donné rendez-vous vendredi soir à la Ferme du Vieux-Pays, à Aulnay. L’émotion d’une cantatrice de renom, Natalie Dessay : « Continuer à faire de la musique, chanter, danser, quand tout va mal, c’est extrêmement important », déclare l’artiste face à une centaine de personnes réunies dans la grange de cette vieille bâtisse. Chanter et jouer, danser, on fera bientôt tout cela à la Ferme du Vieux-Pays. Le lieu va être réaménagé pour accueillir le Centre d’éveil artistique, cette école de chant connue désormais dans toute la France. La première pierre du chantier a été officiellement posée. Son directeur, Didier Grojsman, en avait la voix tremblante : « Je suis très ému d’assister à l’aboutissement de ce projet », a-t-il soufflé, sous une ovation générale.

CREA.jpg

Une salle de spectacle de 150 places

Le compte à rebours est lancé. D’ici trente mois, sauf gros aléas, le Créa disposera enfin de vrais locaux. Un moment historique pour cette école de chant renommée, née il y a vingt-cinq ans à Aulnay-sous-Bois et hébergée jusqu’à présent à l’école de musique municipale. Elèves et musiciens disposeront alors de 1500 m2 de locaux, 1 salle de spectacle d’une capacité de 150 places, 1 studio de danse, 3 studios de chant, des loges, 1 salle polyvalente et les bureaux nécessaires à la gestion des 150 choristes, de multiples ateliers et des actions pédagogiques. Un chantier d’ampleur, porté par la ville, tandis que le maire PS, Gérard Ségura, vantait hier les mérites du Créa, « un des outils les mieux taillés pour répondre aux clichés qui circulent sur la banlieue ».

 Didier Grojsman avoue ne s’être « jamais senti aussi soutenu par un maire ». Cependant, il a guetté en vain hier les représentants des ministères de la Culture et de l’Education nationale. Gérard Ségura a lui aussi lancé un appel en direction de l’Etat : « Des engagements ont été pris et on attend qu’ils soient tenus », affirme l’élu, qui prévient : « Nous avons lancé les travaux, mais nous ne pourrons assumer seuls les frais de fonctionnement. » Le projet a reçu le label du Grand Paris et est inscrit dans le contrat de développement territorial d’Aulnay. Tout le monde hier soir voulait y croire, à commencer par les nombreux élèves du Créa. Mercredi, avant de monter sur scène pour la répétition générale de leur nouvel opéra, « Pinocchio », ils confiaient leur attachement à cette école de chant pas comme les autres, où, expliquait Nathan, 16 ans, « on se serre les coudes sur scène quand on se trompe ».

Source article et photo : Le Parisien du 6 octobre 2012

Repost 0
Publié par Aulnaylibre ! - dans Fêtes et Cérémonies
commenter cet article
7 octobre 2012 7 07 /10 /octobre /2012 09:40

just-ado-itL’association Just-Ado-It organise aujourd’hui jusqu’à 19h place Camélinat à Aulnay-sous-Bois son traditionnel vide-grenier . Voici une excellente occasion pour aller chiner et dénicher la bonne affaire…

Repost 0
Publié par Stéphane Fleury - dans Fêtes et Cérémonies
commenter cet article
7 octobre 2012 7 07 /10 /octobre /2012 09:11

fetevigne.jpgLe parc départemental du Sausset accueille aujourd’hui à partir de 14h dans le Puits d’Enfer la traditionnelle fête de la vigne et des saveurs. A l’heure où s’écrivent ces lignes le soleil semble vouloir être de la partie alors ne boudez pas votre plaisir puisque le menu est aussi copieux qu’alléchant. Certains trouveront peut-être là l’occasion de se consoler dans les bras de Dame Nature suite à la triste annonce de l’annulation de la fête de l’arbre d’Aulnay-sous-Bois

 

Le pain

par l’Amicale des Boulangers Pâtissiers de Seine-Saint-Denis
• Présentation des techniques et du métier de boulanger
• Atelier de fabrication de pain pour les enfants
• Vente de pain « tradition », et pains spéciaux

Le miel

avec les apiculteurs du Sausset
• Présentation de matériel
• Dégustation de miel du Sausset et vente

Les pommes

avec la Société Régionale d’Horticulture de Montreuil et les Gens de la Terre
• Atelier de dégustation et comparaison de pommes issues de la région
• Pressoir à l’ancienne et dégustation de jus de pomme bio fraîchement pressé
• Atelier de fabrication de compote de pommes

Le lait

avec les Gens de la Terre
• Dégustation de lait aromatisé
• Découverte des animaux laitiers (vaches, chèvres, brebis…)

Le beurre

avec Art Evolution
• Fabrication de beurre à l’ancienne
• Dégustation sur patates chaudes

Le raisin, la vigne

avec l’association Vignerons Franciliens Réunis, l’Unité Patrimoine de La Courneuve et les vignobles du parc départemental du Sausset, des villes d’Épinay-sur-Seine et du Blanc-Mesnil, et du Parc de la Villette
• Découverte des vignes du Sausset
• Présentation et démonstrations des outils anciens de la collection de La Courneuve
• Ateliers sur les produits de la vigne (du raisin aux cosmétiques…) et leurs arômes
• Pressoir et dégustation de jus
• Atelier de bricolage pour les enfants
• Dégustation autour des vins du Sausset, d’Épinay-sur-Seine, du Blanc-Mesnil et du Parc de la Villette

La bière

avec la brasserie artisanale Zymotik de Montreuil
• Présentation des céréales et des brassins, démonstrations
• Dégustations de bières artisanales

Le jardin

avec les associations AD 93 et Jardinot, le Jardin du Cheminot et la ville de Villepinte
• Présentations et ateliers

 

Source : www.seine-saint-denis.fr

 

Repost 0
Publié par Stéphane Fleury - dans Fêtes et Cérémonies
commenter cet article
6 octobre 2012 6 06 /10 /octobre /2012 11:36

PSA2Le 11 octobre, à Poissy, le cabinet Secafi présentera ses premières conclusions sur la santé financière du groupe PSA. L’expertise avait été commandée par le Comité central d’entreprise du 25 juillet et le rapport final est attendu fin novembre. L’Etat devrait ensuite organiser la réunion tripartite (Etat, syndicats, direction) portant sur le sort de l’usine d’Aulnay aux alentours du 15 octobre. En attendant, à l’appel de la CGT, des salariés manifesteront mardi prochain au Salon de l’auto à Paris : « L’objectif est de faire monter la pression sur la direction de PSA, qui ne souhaite pas participer à une négociation tripartite », explique Jean-Pierre Mercier, de la CGT.

Source : Le Parisien du 5 octobre 2012

Repost 0
Publié par Aulnaylibre ! - dans Emploi
commenter cet article
6 octobre 2012 6 06 /10 /octobre /2012 07:00

pinocchio.jpg“Il était une fois, un morceau de bois…”. Tout le monde connait Pinocchio, le pantin de bois né de l’imaginaire du menuisier Gepetto. Sa désobéissance, le chagrin qu’il cause à son père, ses mauvaises rencontres, son séjour dans le ventre de la baleine ou sa transformation en âne avant qu’il ne devienne enfin un enfant sage, sont autant de jalons d’une histoire familière.

Ce chef-d’œuvre de la littérature italienne du XIXe siècle a fait l’objet de maintes adaptations en musique, au cinéma ou au théâtre. Mais c’est bien la première fois que l’on tire du livre de Collodi une version lyrique jazz qui se veut résolument contemporaine et qui devient une œuvre pour tous les âges. Les quarante-deux jeunes adolescents, interprètes du Chœur de Scène du CREA s’emparent de la partition de Thierry Lalo et du livret de Christian Eymery pour vivre une quête incroyable faite de personnages improbables et de lieux insolites.

A l’Espace Jacques Prévert d’Aulnay-sous-Bois aujourd’hui à 20h30, dimanche à 16h et samedi 13 octobre à 16h. Renseignements au 01 48 79 66 27

Repost 0
Publié par Stéphane Fleury - dans Culture
commenter cet article

Présentation

  • : Aulnaylibre !
  • Aulnaylibre !
  • : L'information sur Aulnay-sous-Bois 100% libre et indépendante !
  • Contact

Contactez-nous !

Une info, une photo, une vidéo, une annonce à passer.

N’hésitez pas à nous contacter !

Mail : aulnaylibre@yahoo.fr

Tél : 06.81.95.11.50 / 06.07.86.09.11

Chaîne vidéo : http://www.youtube.com/user/Aulnaylibre/videos

Twitter : https://twitter.com/Aulnaylibre

Facebook : https://www.facebook.com/aulnay.libre?ref=tn_tnmn

Aulnay au fil de l'info

Ride On Time

Señor Météo

Agenda Aulnay-sous-Bois

Wikio

Wikio - Top des blogs - Multithématique