Publié le 10 Avril 2020

Médecins sans frontières a contacté la rédaction d'Aulnay Libre pour avoir un aperçu des manques de soin dont pourraient souffrir les Aulnaysiens piégés entre la pénurie de généralistes et le confinement.

Après avoir répondu à leurs questions, nous les avons dirigés vers le pôle santé de la ville plus à même de gérer ce sujet. Cette organisation humanitaire est prête à intervenir sur Aulnay-sous-Bois. Comme chacun sait, elle apporte son soutien contre les épidémies à travers le monde et sera donc d'une très grande utilité de par son professionnalisme ainsi qu'avec ses moyens mobiles.

Marc Masnikosa

 

 

Voir les commentaires

Rédigé par Marc Masnikosa

Publié dans #Un autre regard par Marc Masnikosa

Publié le 10 Avril 2020

Sur réquisition de la préfecture de Seine-Saint-Denis, l’internat du lycée Voillaume à Aulnay-sous-Bois est mis à disposition par la région Ile-de-France avec le soutien de la commune afin d’y accueillir des malades du Coronavirus.

Coronavirus : réquisition par l’Etat de l’internat du lycée Voillaume à Aulnay-sous-Bois

A l’issue de la réquisition, les locaux seront entièrement désinfectés pour la sécurité des élèves qui sont habituellement hébergés dans l’internat pendant la période scolaire.

Source information et image : compte Twitter de la ville d’Aulnay-sous-Bois

Voir les commentaires

Rédigé par Aulnaylibre !

Publié dans #Education

Publié le 10 Avril 2020

Une lettre d’information municipale est en cours de distribution dans les boîtes aux lettres afin d’informer les habitants d’Aulnay-sous-Bois des dispositions prises par la ville pendant le confinement sanitaire lié au Coronavirus.

Ce document est accessible en cliquant : ici

 

Lettre d’information du maire d’Aulnay-sous-Bois Bruno Beschizza sur le Coronavirus

Source information et image : compte Twitter de la ville d’Aulnay-sous-Bois

 

Voir les commentaires

Rédigé par Aulnaylibre !

Publié dans #Santé

Publié le 9 Avril 2020

L’usine pharmaceutique Guerbet basée à Aulnay-sous-Bois a fait un don de matériels de protection qui a permis l’ouverture du centre ambulatoire au Stade du Moulin Neuf cette semaine. Un beau geste qu’il convient de saluer comme il se doit.

L’entreprise Guerbet à Aulnay-sous-Bois fait un don de matériels de protection contre le Coronavirus

Source information et image : compte Twitter de la ville d’Aulnay-sous-Bois

Voir les commentaires

Rédigé par Aulnaylibre !

Publié dans #Santé

Publié le 8 Avril 2020

Au 26 rue Louise Michel à Aulnay-sous-Bois se trouve l’espace Averino. Il a été inauguré le 31 mai 2018.

Ces locaux abritaient auparavant les ASSEDIC. Désormais, ils accueillent différents services communaux comme la jeunesse ou la démocratie de proximité. Ils proposent aussi des salles de réunion au très actif tissu associatif Aulnaysien.

Averino, nom de scène d’un clown et directeur de cirque Aulnaysien nommé Michel Sellier

L’espace Averino porte le nom de scène d’un ancien clown et directeur de cirque Aulnaysien, dont le vrai nom était Michel Sellier (1882 – 1954).

Passionné par les arts du spectacle et le cirque, il se lance, à l’âge de 13 ans, dans l’apprentissage des sauts acrobatiques. Il fera ainsi la tournée des plus grands cirques d’Europe jusqu’à ce qu’il participe à la Grande Guerre.

Pratiquant aussi le trapèze, le domptage et la musique, il s’engage dès 1924 dans la mise en œuvre d’un cirque à demeure, au 13 avenue de la République à Aulnay-sous-Bois, avec son épouse Emma issue d’une grande famille de clowns. Toute la famille se dépense sans compter pour distraire les Aulnaysiens jusqu’en 1932.

Averino continuera ensuite à se produire dans les cirques itinérants avant de s’éteindre en 1954. Les belles teintes variées du bâtiment qui porte aujourd’hui ce nom perpétuent la mémoire de Michel Sellier, personnage haut en couleur…

L’espace Averino à Aulnay-sous-Bois porte le nom de scène de l’ancien clown Michel Sellier !

Source information et photo du clown Averino : C.A.H.R.A, Cercle Archéologique Historique de la Région d’Aulnay, avec toute notre gratitude.

Source photo espace Averino aujourd’hui : site internet de la ville d’Aulnay-sous-Bois.

 

Voir les commentaires

Rédigé par Aulnaylibre !

Publié dans #Aulnay d'hier et d'aujourd'hui...

Publié le 8 Avril 2020

[Journée des enfants] Aujourd'hui, place à la création artistique !

Voici quelques idées, avec différents types de supports, pour aider vos enfants à révéler leur âme d'artiste 👨🎨👩🎨🎨 :

- Peinture sur toile : http://pepourlavie.eklablog.com/des-toiles-amusantes-a10024…
- Peinture avec les doigts (fait avec les maternelles lors de notre exposition sur les arbres en 2016) : http://finette56.canalblog.com/…/37150422-peinture__materne…
- Mosaïque en coquille d'oeuf (déjà fait à la MDE pendant nos ateliers créatifs) : https://www.lacourdespetits.com/mosaique-enfant-coquille-o…/
- Peinture gonflante : https://www.lepaysdesmerveilles.com/peinture-gonflante-acti…
- Pixel Art (à imprimer ou faire soi-même) : https://www.teteamodeler.com/Coloriage/pixel-art
- Mobile nature si vous avec un jardin ou que vous pouvez ramasser des choses près de chez vous (fait également lors de nos ateliers) : Un exemple ici => http://feeslutinsetcie.canalblog.com/…/…/12/30/34745034.html

A vous de jouer ! Envoyez-nous vos réalisations sur le thème de la nature, de la biodiversité, du jardin ou des animaux 😁

Voir les commentaires

Rédigé par Aulnaylibre !

Publié dans #Environnement

Publié le 8 Avril 2020

Vous pouvez prendre connaissance ci-dessous d’un article du journal Le Parisien qui explique comment la start-up Makagency, basée à Aulnay-sous-Bois, fabrique bénévolement des visières contre le Coronavirus.

Doucement, les cinq imprimantes 3D de l'atelier de Makagency, à Aulnay-sous-Bois, détricotent les bobines de plastique PLA à base d'amidon de maïs pour les transformer en pièces de visières anti-éclaboussures.

Mélange de tech et d'artisanat, la mise en production est possible grâce aux fichiers en open source mis à disposition, sur le web, par des fabricants ingénieux, qu'ils soient français ou étrangers. Une solidarité internationale qui s'organise dans le cadre de la lutte contre le coronavirus et de l'immense pénurie de matériel qui l'accompagne.

« Nous avons sorti les 300 premières visières et nous sommes en capacité d'en fabriquer 150 à 200 par jour », indique Mehdi Maizate, le jeune fondateur de Makagency, une start-up dont l'accessoire vedette était jusqu'à présent un support de smartphone. Adapté aux écrans d'ordinateurs, le petit objet conçu en impression 3D facilite la vie de ceux dont le travail est ultra-connecté. Une idée récompensée l'an passé au concours Lépine.

Pour les hôpitaux, les centres Covid et les pharmacies

Mais aujourd'hui, Mehdi Maizate met gratuitement ses talents de bricoleur au service des équipes soignantes, mais aussi des professionnels exposés aux cas de Covid-19 et aux risques de contamination. « Lorsque j'ai vu qu'il y avait des initiatives en Italie où des gens utilisaient des imprimantes 3D pour réaliser des masques et des embouts de respirateur, j'ai eu envie de tourner notre capacité de fabrication vers ceux qui en avaient besoin localement, autour de chez moi », décrit le jeune entrepreneur d'Aulnay.

Makagency a commencé par la production de visières. Les hôpitaux de Gonesse et Pontoise (Val-d'Oise), deux pharmacies avoisinantes de la start-up mais aussi les centres Covid d'Aulnay et Bondy font partie des premiers intéressés par la proposition de Mehdi Maizate. Les agents du cimetière de Tremblay-en-France ont également bénéficié de ces équipements de protection.

Article complet du journal Le Parisien à lire en cliquant : ici

Source information : journal Le Parisien 

 

Voir les commentaires

Rédigé par Aulnaylibre !

Publié dans #93 Infos

Publié le 7 Avril 2020

🦠 En partenariat avec l’Agence Régionale de Santé (ARS), un centre ambulatoire « COVID-Center » est mis en place ce mercredi au sein du complexe sportif du Moulin Neuf, en lien avec les professionnels de santé volontaires.🏥

Informations importantes sur le centre ambulatoire Coronavirus Stade du Moulin Neuf à Aulnay-sous-Bois

L’objectif de ce nouveau dispositif, piloté par l’ARS et accessible uniquement sur rendez-vous, est de permettre un diagnostic de patients suspectés d’être atteints par le COVID-19, dans les meilleures conditions de sécurité sanitaire tant pour les patients que les personnels soignants. Il devrait permettre aussi de désengorger les urgences hospitalières.

 Aucune prise de RDV n’est possible directement par le patient. 

 Toute personne se présentant spontanément se verra refuser l’accès à ce centre.🛂

L’accès à ce centre se fera uniquement après orientation par votre médecin habituel, qui doit vous réserver un créneau sur la plateforme Doctolib’Pro dédiée aux professionnels de santé, ou par le SAMU centre 15.

Source information et image : compte Facebook de la ville d’Aulnay-sous-Bois

Voir les commentaires

Rédigé par Aulnaylibre !

Publié dans #Santé

Publié le 7 Avril 2020

Vous pouvez prendre connaissance ci-dessous d’une lettre du maire d’Aulnay-sous-Bois Bruno Beschizza à l’attention des habitants. Dans cette missive il a une pensée particulière pour celles et ceux qui ont eu la douleur de perdre un proche à cause du Coronavirus.

Crise du Coronavirus : le maire d’Aulnay-sous-Bois Bruno Beschizza s’adresse aux habitants

Voir les commentaires

Rédigé par Aulnaylibre !

Publié dans #Communiqués

Publié le 7 Avril 2020

Trois semaines que le confinement a démarré. Dans mon appartement, au cinquième étage de la cité des Étangs, à Aulnay-sous-Bois, j'ai peur que rien ne change. Après la crise, j'appréhende de replonger la tête dans le guidon de mon train-train quotidien. Que restera-t-il du confinement ? Le port du masque pendant quelques semaines, ou le souvenir des morts ?

Je n'ai jamais encore évoqué mes parents dans ces lignes. J'habite avec eux. Mon père a 86 ans. Il est atteint de la maladie d'Alzheimer depuis des années. Il est souvent confus, s'ennuie beaucoup. Il invente à chaque conversation des scénarios qui me feraient sourire… s'ils n'étaient pas dus à sa maladie.

«Mon père, atteint d'Alzheimer, me demande chaque jour si un remède a été trouvé»

Certaines choses lui servent de repères dans son calendrier indéfini. Exemple : avant, il allait tous les lundis à un accueil de jour pour personnes âgées. Il me demandait quand aurait lieu le prochain lundi. Il associait cette journée à du travail, puis à des cours. Parfois il pensait même aller chez… des Espagnols ! Sûrement une façon de distinguer ce jour.

Désormais, ce qui est surprenant, c'est qu'il est conscient de la pandémie. Les informations en parlent tant, c'est le sujet de tant de discussions téléphoniques ou familiales, qu'il me demande maintenant chaque jour si un remède a été trouvé. Il faut croire que, répétée chaque jour, une information peut sauter le mur qui sépare ses neurones. Il a même adopté avec moi le salut par le coude.

Ma mère, 83 ans, n'a pas attendu le confinement pour rester cloîtrée à la maison. Nous habitons au cinquième étage, et, après une opération à la hanche dont elle ne s'est jamais vraiment remise, elle a limité ses sorties aux rendez-vous médicaux indispensables et les allers-retours à l'aéroport quand nous partons en vacances. Elle doit sortir une dizaine de fois par an. Soit le nombre de mes sorties depuis le confinement, c'est dire ! Sortir les poubelles m'aide à grossir ce chiffre.

Article complet du journal Le Parisien à lire en cliquant : ici

Source article et photo : journal Le Parisien

Voir les commentaires

Rédigé par Aulnaylibre !

Publié dans #A vos quartiers !

Publié le 7 Avril 2020

Vous pouvez prendre connaissance ci-dessous d’un article du journal Le Parisien informant de la présence du chef de l’Etat, Emmanuel Macron, aujourd’hui en Seine-Saint-Denis. Après la Maison de santé pluridisciplinaire de Pantin, il devrait se rendre au Centre communal d’action sociale (CCAS) de La Courneuve.

Emmanuel Macron est attendu mardi après-midi en Seine-Saint-Denis, l'un des départements les plus touchés par l'épidémie de coronavirus, pour y rencontrer des professionnels de la santé et de l'accompagnement social, a indiqué l'Elysée.

Le chef de l'Etat visitera d'abord la Maison de santé pluridisciplinaire de Pantin, où « il échangera avec les professionnels de santé en charge de l'animation de la structure (médecins généralistes, infirmières, sages-femmes) et la directrice de la CPAM », a précisé la présidence. Cette visite sera l'occasion de « mettre en exergue le recours massif à la télémédecine depuis le début de la crise et les synergies positives créées entre la médecine de ville et l'hôpital », selon l'Elysée.

Deuxième visite en Seine-Saint-Denis

Emmanuel Macron est ensuite attendu au Centre communal d'action social (CCAS) de La Courneuve pour y « échanger avec les professionnels et les volontaires mobilisés par les autorités municipales pour assister les personnes âgées les plus vulnérables », a indiqué l'Elysée.

Ce déplacement intervient alors que la France entre dans sa quatrième semaine de confinement, fixé jusqu'au 15 avril pour le moment. Au total, depuis le 1er mars, 8911 personnes sont mortes, dont 605 en 24 heures, nouveau pire bilan quotidien depuis le début de l'épidémie.

Emmanuel Macron s'est déjà rendu en Seine-Saint-Denis depuis le début de la crise sanitaire en allant à la rencontre, le 18 mars, des équipes de réanimation de l'hôpital Avicenne de Bobigny.

Il a aussi effectué plusieurs autres déplacements sur le terrain au côté des professionnels qui luttent contre l'épidémie. Il s'est ainsi rendu à l'Institut Pasteur auprès des chercheurs, dans un hôtel réquisitionné pour les sans-abri, à l'hôpital de campagne installé par l'armée près de Mulhouse et, la semaine dernière, dans une usine de masques en périphérie d'Angers et au centre de crise du ministère des Affaires étrangères.

Article complet du journal Le Parisien à lire en cliquant : ici / Source photo : Wikipédia

Marc Masnikosa

 

Voir les commentaires

Rédigé par Marc Masnikosa

Publié dans #93 Infos

Publié le 6 Avril 2020

A ce jour, les autorités sanitaires considèrent que l’aspersion de javel ou de produits désinfectants sur la voie publique est inutile, voire dangereuse pour l’environnement.

Coronavirus : pas d’utilisation de javel ou de produits désinfectants dans les rues à Aulnay-sous-Bois

Dans ces conditions, la ville d’Aulnay-sous-Bois poursuit donc ses opérations habituelles de nettoyage.

Source information et image : compte Twitter de la ville d’Aulnay-sous-Bois

Voir les commentaires

Rédigé par Aulnaylibre !

Publié dans #Environnement

Publié le 6 Avril 2020

Vous pouvez prendre connaissance ci-dessous d’un article du journal Le Parisien qui revient sur la fermeture de plus de la moitié des bureaux de La Poste en Seine-Saint-Denis suite au Coronavirus. Cette situation pourrait créer des tensions notamment pour le versement des prestations sociales. A Aulnay-sous-Bois seule La Poste Jeanne D’Arc située au 24 boulevard du général Gallieni semble ouverte. Pour consulter les bureaux ouverts dans le 93 cliquez : ici  

Plus de la moitié des bureaux de La Poste est fermée en Seine-Saint-Denis à cause du Coronavirus

Des files qui s'allongent à l'extérieur des bureaux de Poste, des clients qui s'impatientent… Les images circulent régulièrement depuis le début de la crise sanitaire liée à l'épidémie de Covid-19.

Ce lundi, les tensions pourraient être encore plus vives, jour où les prestations sociales (RSA, allocations familiales, APL…) pourront être retirées aux guichets. Elles seront virées ce week-end sur les comptes bancaires des bénéficiaires.

 

« On s'attend, en effet, à recevoir beaucoup de monde, comme c'est le cas à chaque début de mois », souffle-t-on à La Poste. Mais c'est la première fois que le versement se produit depuis le début de la crise. En Seine-Saint-Denis, 39 bureaux devraient être ouverts dans le département, contre 93 habituellement*.

« Les gens aiment retirer de l'espèce, avoir des billets sur eux, payer en cash »

Un chiffre « provisoire », précise La Poste, qui souligne qu'il est « impossible de prévoir d'éventuels arrêts de travail pour maladie ou pour des gardes d'enfants. »

Ces derniers jours, le nombre de bureaux ouverts était tombé à 35 dans le département.

Et la difficulté de trouver un bureau ouvert est encore plus pénalisante pour les habitants de la Seine-Saint-Denis qu'ailleurs. Dans nos colonnes, Hervé Morand, chargé des relations territoriales de La Poste dans le 93, rappelait il y a quelques mois que « l'usage du numéraire reste élevé » dans le département. « Les gens aiment retirer de l'espèce, avoir des billets sur eux, payer en cash en moyenne plus qu'ailleurs.

»

Article complet du journal Le Parisien à lire en cliquant : ici

Source article : journal Le Parisien / Source photo : https://patrimoine.seinesaintdenis.fr/Aulnay-sous-Bois-poste-20985

Voir les commentaires

Rédigé par Aulnaylibre !

Publié dans #A vos quartiers !

Publié le 6 Avril 2020

Délimitées par quelques grosses pierres posées à la va-vite, parsemées de rares bouquets de fleurs et protégées par des tas de terre fraîchement remuée, les files des tombes évoquent un fort sentiment d'urgence. Ce samedi après-midi, il émane du carré musulman du cimetière intercommunal de La Courneuve un mélange de tristesse et de solitude.

Les enterrements ont doublé au cimetière de La Courneuve à cause du Coronavirus

Entre le 30 mars et le 3 avril, sur les dix-neuf personnes de confession musulmane qui ont été enterrées, onze sont décédées des suites du Covid-19. Ici, au cœur de ce gigantesque espace de 35 hectares, les chiffres égrenés chaque soir et de façon clinique par le directeur général de la santé prennent tout leur sens.

Surmortalité plus élevée en Seine-Saint-Denis

L'exemple de ce cimetière illustre parfaitement la situation de la Seine-Saint-Denis, dont le taux de surmortalité lié au Covid est plus élevé qu'à Paris ou d'autres départements franciliens. « Vendredi, sur les sept enterrements, cinq concernaient des personnes mortes du Covid, témoigne Gilles Poux, le maire PCF de La Courneuve. On essaie de ne pas dépasser le rythme d'un enterrement par heure. »

Quatre villes du 93 sont rattachées au cimetière intercommunal : La Courneuve, Aubervilliers, Drancy et Bobigny, soit un bassin de plus de 260 000 habitants. Alors, que disent précisément les statistiques de ces derniers jours ? Les données font froid dans le dos. « Entre le 30 mars et le 3 avril, nous avons eu 33 inhumations dont 18 pour des Covid », détaille Corinne Cadays-Delhome, présidente du syndicat en charge de la gestion des lieux, et par ailleurs maire adjointe à La Courneuve.

Sur les 33 enterrements, 18 ont donc eu lieu dans le carré musulman, qui existe depuis 2013 et compte plus de 900 emplacements. Un dix-neuvième a eu lieu au cimetière musulman historique de Bobigny (également géré par le syndicat). Et donc sur les 19 défunts de confession musulmane, onze sont morts des suites de la maladie déclenchée par le coronavirus.

Article complet du journal Le Parisien à lire en cliquant : ici

Source article : journal Le Parisien / Source photo d’illustration : Wikipédia

Voir les commentaires

Rédigé par Aulnaylibre !

Publié dans #93 Infos

Publié le 4 Avril 2020

Vapshop, situé au 24 boulevard de Strasbourg à Aulnay-sous-Bois, propose d'imprimer gracieusement les devoirs des enfants.

Vapshop à Aulnay-sous-Bois participe à l'aide collective et solidaire Aulnaysienne !

Voilà une action bien utile pour tous ceux qui n'ont pas d'imprimante à disposition actuellement. Merci pour ce geste. Pour les fumeurs qui voudraient s’arrêter, la boutique est ouverte. 

Vapshop à Aulnay-sous-Bois participe à l'aide collective et solidaire Aulnaysienne !

Marc Masnikosa

Voir les commentaires

Rédigé par Marc Masnikosa

Publié dans #Un autre regard par Marc Masnikosa

Publié le 4 Avril 2020

La région Ile-de-France et sa présidente Valérie Pécresse ont fait don de 20 000 masques pour lutter contre la propagation du Coronavirus à Aulnay-sous-Bois.

La région Ile-de-France fait don de 20 000 masques à Aulnay-sous-Bois contre le Coronavirus

Ils seront notamment distribués aux soignants de la commune et aux agents municipaux mobilisés auprès des habitants durant la crise sanitaire.

Source information et image : compte Twitter de la ville d’Aulnay-sous-Bois  

Voir les commentaires

Rédigé par Aulnaylibre !

Publié dans #Santé

Publié le 3 Avril 2020

Plus 63 % de morts en une semaine. Jeudi soir, lors de son point quotidien sur la situation sanitaire liée au Covid-19, Jérôme Salomon, le Directeur général de la Santé avait évoqué un excès de mortalité dans le département de la Seine-Saint-Denis, sans dévoiler de chiffre. Ce vendredi, l'Institut national de la statistique apporte un éclairage en publiant le nombre de décès quotidiens par département en France au mois de mars. Un tableau qui montre que le pourcentage de morts a augmenté de 63 % sur le 93 entre la semaine du 14 au 20 mars et celle du 21 au 27 mars.

 
Coronavirus : le nombre de morts explose en Seine-Saint-Denis

Un taux bien supérieur à ceux enregistrés par les autres départements franciliens, comme le Val-d'Oise (+ 47 %), les Hauts-de-Seine (+ 36 %) ou encore Paris (+ 32 %). Dans le détail, l'épidémie a commencé à s'accélérer en Seine-Saint-Denis à partir du 24 mars. Ce jour-là, 625 personnes ont perdu la vie contre 551 le même jour l'an passé. Un chiffre qui — il faut le rappeler — prend en compte toutes les personnes décédées, qu'elles soient mortes ou non du Covid-19. Depuis, leur nombre n'a cessé d'augmenter quotidiennement, atteignant 940 le 30 mars contre 643 le 30 mars 2019. À Montreuil, deuxième ville du département, les effets s'en font déjà ressentir au service de l'Etat civil, qui a noté une multiplication des nombres de décès par deux mercredi et par quatre jeudi (comparé à 2019).

Comment faut-il interpréter cette hausse de 63 % que la Direction générale de la santé n'a pas commentée ? L'Agence régionale de santé d'Ile-de-France rappelle seulement, de son côté, que la « surmortalité découle d'une analyse multifactorielle et d'une étude approfondie nécessitant thèses et articles d'épidémiologie ». Alors que le système de santé du département est souvent décrit comme défavorisé par rapport à ceux d'autres territoires, risque-t-on plus de mourir en Seine-Saint-Denis qu'ailleurs ?

Article complet du journal Le Parisien à lire en cliquant : ici

Source article et photo : journal Le Parisien

 

Voir les commentaires

Rédigé par Aulnaylibre !

Publié dans #93 Infos

Publié le 3 Avril 2020

Depuis près de 3 semaines, la Ville d'Aulnay-sous-Bois est pleinement mobilisée dans le cadre de la crise sanitaire.

Coronavirus : le maire Bruno Beschizza fait un point sur la situation à Aulnay-sous-Bois

Vous le savez, plusieurs dispositifs ont été mis en place par les services municipaux.
 Distribution de masques et de gel hydroalcoolique aux soignants des hôpitaux, aux médecins et infirmiers libéraux, aux forces de l'ordre et aux agents municipaux
 Portage de repas aux seniors et maintien à domicile des personnes fragiles
 Accueil des enfants des personnels soignants et des forces de l'ordre
 Accompagnement des entreprises et des commerces de proximité, avec notamment la mise en place de surveillance dynamique des zones d'activités et des établissements de santé
 Actions de médiation et opérations de contrôles pour faire respecter le confinement
 Maintient de la collecte des déchets, mais également des opérations de nettoyage de la voie publique

👍 Je remercie l'ensemble des agents mobilisés pour assurer la continuité des missions essentielles du service public municipal.

👍 Je remercie également tous les donateurs qui depuis plusieurs jours contribuent à ces actions de solidarité. Je ne peux pas tous les citer tant ils sont nombreux. Ces dons de matériels indispensables sont très utiles aux personnels mobilisés dans la gestion de la crise sanitaire. Je veux aujourd'hui personnellement remercier Valérie Pécresse, Présidente de la Région Ile-de-France. En effet, la Ville a reçu cet après-midi un don de matériels de protection offerts par la Région. Ce don nous permettra de poursuivre notre engagement auprès des soignants, mais aussi d'accompagner et de renforcer les dispositifs mis en place par la Ville. 👍

Je vous assure de la mobilisation totale et constante de la Ville d'Aulnay-sous-Bois.

Prenez soin de vous et de vos proches !

Votre Maire
Bruno BESCHIZZA

Voir les commentaires

Rédigé par Aulnaylibre !

Publié dans #Santé

Publié le 2 Avril 2020

Pendant les vacances, la ville d’Aulnay-sous-Bois maintient son dispositif d’accueil des enfants du personnel indispensable à la gestion de crise.

Ce dispositif est d’ailleurs étendu aux enfants des policiers et des pompiers.

Pour plus d’informations cliquez : ici

Personnels soignants, forces de l’ordre, pompiers, Aulnay-sous-Bois garde vos enfants pendant la crise sanitaire

Source information et image : compte Twitter de la ville d’Aulnay-sous-Bois

Voir les commentaires

Rédigé par Aulnaylibre !

Publié dans #Education

Publié le 2 Avril 2020

Alors que le monde entier fait face à une crise sanitaire sans précédent depuis la grippe espagnole de 1918, que les familles endeuillées s’accumulent et que le confinement peine à ralentir le nombre de malades et de victimes du Covid-19 ou Coronavirus, certains à Aulnay-sous-Bois n’ont visiblement rien de mieux à proposer qu’une tribune politique pour ne pas sombrer dans l’oubli !

Ainsi, en l’absence de publication du magazine municipal Oxygène au mois d’avril, les représentants de la liste Aulnay En Commun ont publié sur leur blog de campagne (MonAulnay.com) quelques lignes pour le moins indécentes compte-tenu de la situation gravissime que traverse notre pays.

Tout d’abord, et c’est un premier enseignement, ils s’expriment en tant qu’élus PS, PRG et PCF, ce qui prouve ce que l’on savait déjà : la prétendue démarche citoyenne et participative de la liste Aulnay En Commun n’était qu’un leurre pour tenter un retour aux affaires après le fiasco de la gauche rassemblée autour de l’ancien maire Gérard Ségura. La France Insoumise (LFI) avait d’ailleurs compris très tôt la supercherie en quittant rapidement le navire.

Autre point à remarquer, la gauche Aulnaysienne se plaint du manque de moyens des hôpitaux. Une posture honteuse lorsque l’on songe que dès 2014, sous la présidence de François Hollande, la ministre de la santé Marisol Touraine lançait un plan d’austérité en demandant aux établissements hospitaliers de réaliser des économies d’au moins 3 milliards d’euros d’ici à 2017 ! (Voir article : ici).

La gauche est du reste la pire ennemie des services publics. Rappelons que François Hollande puis Emmanuel Macron ont torpillé les collectivités territoriales en les privant arbitrairement de 23 milliards d’euros de recettes. Dans cette opération, la ville d’Aulnay-sous-Bois a d’ailleurs perdu 26 millions d’euros de ressources qu’elle aurait pu investir dans l’intérêt des habitants de la commune.

Enfin, dernier point, en lien avec la thématique locale, la tribune de la liste Aulnay En Commun revient sur les dernières élections municipales, les qualifiant de simulacre. Il est important de rappeler que le 12 mars 2020, soit 3 jours avant le scrutin, Olivier Faure, premier secrétaire du Parti Socialiste, et Fabien Roussel, secrétaire national du PCF, expliquaient devant les micros qu’il n’y avait aucune raison de reporter le vote ! (Voir vidéo : là).

Dès lors, si la gauche locale rassemblée (PS, PRG, PCF, Europe Ecologie Les Verts) n’est pas satisfaite du résultat du premier tour des élections municipales, elle devrait s’en prendre d’abord à elle-même plutôt que de jouer les pleureuses. Il parait évident qu’au moment de glisser leur bulletin dans l’urne une majorité d’Aulnaysiennes et d’Aulnaysiens ne voulait pas revivre le traumatisme des années 2008-2014 marquées par un traitement brutal du personnel communal, un mépris des habitants et une gestion financière calamiteuse responsable de 70 millions d’euros de dette en seulement 6 ans !

La tribune politique précise finalement qu’un recours au Tribunal administratif a été déposé. Il ne fera pas oublier que le maire d’Aulnay-sous-Bois, Bruno Beschizza, est arrivé en tête dans la totalité des bureaux de vote de la ville, et qu’il l’a emporté avec près de 60% des suffrages et 6 000 voix d’avance…

Source : un électeur Aulnaysien / Source photo d'illustration : Wikipédia

Voir les commentaires

Rédigé par Aulnaylibre !

Publié dans #Humeur

Publié le 2 Avril 2020

La ville d’Aulnay-sous-Bois a reçu cette semaine de nouvelles commandes de masques et poursuit une distribution quotidienne auprès des personnels soignants et des forces de l’ordre.

Remerciements à tous les agents municipaux mobilisés auprès de la population.

Aulnay-sous-Bois continue sa distribution de masques aux soignants et aux forces de l’ordre

Source information et image : compte Twitter de la ville d’Aulnay-sous-Bois

 

Voir les commentaires

Rédigé par Aulnaylibre !

Publié dans #Santé

Publié le 2 Avril 2020

Dans un communiqué à lire ci-dessous, les représentants locaux de La France Insoumise demandent la réouverture des marchés alimentaires à Aulnay-sous-Bois. Selon eux, la situation actuelle est catastrophique pour les agriculteurs et cause un dommage aux habitants. Pour le moment, seul le préfet de la Seine-Saint-Denis donne des dérogations aux maires, mais en nombre extrêmement limitées. Le Bourget en a obtenu une récemment.

Alors, entre marché alimentaire et sécurité sanitaire, quel choix faut-il privilégier ?

La France Insoumise demande au maire Bruno Beschizza la réouverture des marchés alimentaires à Aulnay-sous-Bois

Source : communiqué de La France Insoumise Aulnay-sous-Bois

Voir les commentaires

Rédigé par Aulnaylibre !

Publié dans #Communiqués

Publié le 2 Avril 2020

TOUS EN BLEU

 Le 2 avril a lieu la Journée mondiale de sensibilisation à l’autisme.

Elle vise à mieux informer le grand public sur les réalités de ce trouble du développement.

A cette occasion l'hôtel de ville et les arches du bd de Strasbourg et du Vieux Pays se parent de bleu !

Vous aussi, participez à cette journée de sensibilisation en publiant vos photos "bleues" sous le #TousEnBleuChallenge

Source information et image : site internet de la ville d’Aulnay-sous-Bois

Voir les commentaires

Rédigé par Aulnaylibre !

Publié dans #Santé

Publié le 1 Avril 2020

Il y a des moments comme ça où vous avez vraiment le vent dans le dos et tout vous réussit ! Ainsi, après avoir conservé brillamment le label 4 fleurs des villes et villages fleuris, Aulnay-sous-Bois se voit une fois de plus élevée au rang d’honneur.

Cette fois-ci c’est pour ses performances numériques que notre bonne ville est distinguée. L’information était bien cachée jusque-là mais nous sommes en mesure aujourd’hui de la révéler de sources concordantes. Avec SFR, Aulnay-sous-Bois décroche la médaille d’or du meilleur service client internet de France !

La médaille (voir image ci-contre), spécialement produite pour cette occasion est superbe ! On reconnait le A pour Aulnay-sous-Bois et les ailes d'or de Paris Terres d'Envol car avec la fibre SFR votre débit décolle ! 

Voilà une récompense bien méritée qui en réjouira plus d’un ! Alors qu’est-ce qu’on dit ? Bravo et merci !

Marc Masnikosa

Photo d’illustration : Wikipédia

Voir les commentaires

Rédigé par Marc Masnikosa

Publié dans #Technologies

Publié le 1 Avril 2020

Gaz

  • Les tarifs réglementés de vente du gaz appliqués par Engie à des millions de foyers français baissent de 4,4% à partir du 1er avril

Allocations

  • AAH (allocation adulte handicapé), prime d'activité, et l'ensemble des allocations familiales seront revalorisées de 0,3%.Le RSA (revenu de solidarité active) doit lui aussi être revalorisé à hauteur de +0,9% pour s'établir à 564,78 euros maximum, au lieu de 559,74 euros actuellement.
  • Pour les demandeurs d'emploi en fin de droits, ils voient leur indemnisation continuer en avril.

Reporté :

  • Assurance chômage: le deuxième volet de la réforme de l'assurance chômage est reporté au 1er septembre 2020
  • Allocation logement : alors que la réforme prévoyait de compter les revenus actuels des bénéficiaires (et pas ceux d'il y a deux ans), ce  calcul est repoussé.
  • Expulsions interdites: la fin de la trêve hivernale prendra exceptionnellement fin deux mois plus tard, le 31 mai.

(Avec AFP)

Article complet de https://www.macommune.info/ à lire en cliquant : ici

Source article : https://www.macommune.info/ / Source photo d'illustration : Wikipédia

Voir les commentaires

Rédigé par Aulnaylibre !

Publié dans #Finances