Publié le 7 Mai 2020

Un camion de masques en tissus braqué comme un fourgon de convoyeurs de fonds. Un convoi qui transportait les précieuses protections destinées à plusieurs communes d'Est Ensemble, en Seine-Saint-Denis, mais aussi de Seine-et-Marne, a été la cible ce jeudi à la frontière franco espagnole de malfaiteurs qui ont fait main basse sur la cargaison.

 
500 000 masques destinés à la Seine-Saint-Denis volés à la frontière franco-espagnole !

Les masques, en tissu, lavables et réutilisables, devaient être distribués dès cette semaine à Montreuil, Bobigny ou Bondy, mais aussi à Chelles, en Seine-et-Marne. Patrice Bessac, maire PC de Montreuil, a vivement condamné ce vol « qui met en danger les Montreuillois. 50 000 de ces masques étaient destinés à être distribués aux habitants ce week-end en vue du déconfinement. »

Article complet du journal Le Parisien à lire en cliquant : ici

Source article et image : journal Le Parisien

Voir les commentaires

Rédigé par Aulnaylibre !

Publié dans #93 Infos

Publié le 7 Mai 2020

DÉCONFINEMENT]  Informations concernant la réouverture des crèches et des écoles

👉 La Ville d'Aulnay-sous-Bois organise la réouverture de plusieurs crèches et écoles à l’issue du confinement. Découvrez les modalités d’accueil des enfants.

Liste des crèches et écoles ouvertes à partir du 14 mai 2020 à Aulnay-sous-Bois

 CRÈCHES

À compter du jeudi 14 mai, les enfants dont les 2 parents travaillent seront accueillis dans le respect des règles sanitaires en vigueur. Les enfants seront accueillis en 3 sections de 10 enfants maximum par crèche.

5 crèches seront ouvertes :

• Multi-accueil collectif Grande Nef
3 rue Isidore Nérat
Téléphone : 01 48 79 40 01

• Multi-accueil collectif du 11 Novembre
Rue du Commandant Brasseur
Téléphone : 01 48 79 63 26

• Multi-accueil collectif Henri Thibault
12/14 rue Joseph Berger
Téléphone : 01 48 68 20 58

• Multi-accueil collectif Rose des Vents
Allée Duguay Trouin
Téléphone : 01 58 03 92 84

• Multi-accueil collectif Gui Chauvin
16 rue du Docteur Fleming
Téléphone : 01 48 79 40 67

L’accueil des enfants se fera de 7h30 à 18h30 maximum.


 ÉCOLES

À compter du jeudi 14 mai, des regroupements de plusieurs groupes scolaires seront mis en place afin d’accueillir les enfants dans le respect du protocole sanitaire défini par l’Education Nationale. 177 classes, dont 83 maternelles et 94 élémentaires, seront ouvertes.

Dans l’attente de la certification sanitaire du Préfet, et de l’accord de l’IA-DASEN.

Liste des regroupements mis en place :

Groupe scolaire NONNEVILLE pour les écoles :
• Nonneville
• Vercingétorix

Groupe scolaire REPUBLIQUE / LE PARC pour les écoles :
• République
• Le Parc

Groupe scolaire PRÉVOYANTS / EMILE ZOLA
• Prévoyants
• Pont de L’Union
• Courbet
• Emile Zola

Groupe scolaire BOURG
• Bourg
• Anatole France
• Paul Bert
• Louis Solbés

Groupe scolaire FONTAINE DES PRES
• Fontaines des Prés
• Croix Rouge
• Merisiers

Groupe scolaire AMBOURGET
• Ambourget
• Savigny
• Ormeteau

Groupe scolaire ANDRE MALRAUX
• André Malraux
• Charles Perrault
• Louis Aragon

Groupe scolaire JULES FERRY
• Jules Ferry
• Perrières
• Petits Ormes
• Croix Saint Marc
• Paul Eluard

Les rythmes scolaires et horaires des cours mis en place par l’Education Nationale ne seront connus que le 11 ou le 12 mai.

Restauration municipale, activités périscolaires et centres de loisirs :
Les enfants pourront déjeuner sur place dans les réfectoires. Des repas froids leur seront servis. Les conditions de distanciation sociale seront respectées.

Dès le jeudi 14 mai, la garderie du matin sera mise en place à partir de 7h30. Le soir, l’étude sera mise en place jusqu’à 19h15 à compter du lundi 18 mai.

Dès le mercredi 20 mai, les centres de loisirs accueilleront les enfants le mercredi dans les 8 groupes scolaires dans les habituelles et dans le respect des règles sanitaires en vigueur.

 

Voir les commentaires

Rédigé par Aulnaylibre !

Publié dans #Education

Publié le 7 Mai 2020

Le 7 mai 2017, le monde entier a regardé notre élection présidentielle. Partout, on se demandait si les Français allaient décider à leur tour de se replier sur le passé illusoire, s'ils allaient rompre avec la marche du monde, quitter la scène de l'histoire, céder à la défiance démocratique, tourner le dos aux lumières ou si au contraire ils allaient embrasser l'avenir, se donner collectivement un nouvel élan, s'affirmer dans les valeurs qui ont fait d'eux un grand peuple.

On ne restaure pas une nation par magie, c'est un travail, lent, exigeant, indispensable. Force est de voir que nous marchons vers une France prospère, forte, exemplaire pour le monde.

Pour ce « BON ANNIVERSSAIRE PRESIDENTIEL « le plaisir de chanter une Marseillaise va de soi, en appuyant bien de la voix sur Marchons, Marchons ….

 Les Progressistes marcheurs d'Aulnay-sous-Bois fêtent 3 ans de prospérité avec Emmanuel Macron !

Marc Masnikosa

Voir les commentaires

Rédigé par Marc Masnikosa

Publié dans #Un autre regard par Marc Masnikosa

Publié le 7 Mai 2020

L’arrivée du déconfinement amorce un retour progressif à une vie dite « normale ». Ainsi, le chantier du stade nautique va reprendre à Aulnay-sous-Bois après deux mois d’arrêt. L’opposition, si elle avait gagné les élections, aurait évidemment été ravie d’accueillir un tel équipement de prestige, malgré ses critiques répétées. Heureusement il n’en sera rien et l’inauguration de la future piscine sera effectuée par celui qui l’a lancée à savoir le maire Bruno Beschizza, ce qui finalement n’est que justice…  

Après deux mois d’arrêt le chantier du futur stade nautique reprend à Aulnay-sous-Bois

Après deux mois de fermeture, le chantier de reconstruction du centre aquatique de Coursaille à Aulnay-sous-Bois a repris depuis le 27 avril, avec un effectif réduit.

« Avec la construction d’un bâtiment neuf de 7000 m² d’emprise au sol, nous avons la chance d’avoir de la place pour répartir les ouvriers et limiter la proximité physique », estime Gianni Angelosanto, chef de groupe pour Spie batignolles, en charge de la reconstruction du centre aquatique de Coursaille à Aulnay-sous-Bois (Seine-Saint-Denis).

Fermée en 2017 pour cause de fissure dans la charpente, la piscine construite entre 1965 et 1970 par l’architecte Berthelot a été démolie dès décembre 2018. Un nouveau centre aquatique, conçu par l’agence d’architecture et d’ingénierie Chabanne, devait être livré en octobre 2020. Le coronavirus en a décidé autrement.

Une reprise des travaux progressive

Le 17 mars, au moment de l’annonce du confinement par le président de la République, une soixantaine de compagnons achevaient les travaux du gros œuvre. Apres deux mois d’arrêt, le chantier reprend progressivement, avec des effectifs réduits.

« Le 27 avril, 15 ouvriers ont été accueillis sur le chantier. Le 4 mai, nous sommes passés à un effectif de 32 personnes », raconte  le conducteur de travaux.

Ferrailleurs, coffreurs et tuyauteurs en charge du traitement d’eau des bassins ont repris le travail. La semaine suivante, les électriciens devraient les rejoindre.

« Cette méthode de reprise par effectifs réduits a été élaborée en accord avec le coordonnateur SPS et la Direccte, pour qu’à chaque arrivée, nous ayons le temps de former les compagnons et de les accompagner sur plusieurs jours », soutient Gianni Angelosanto.

Article complet de https://www.lemoniteur.fr à lire en cliquant : ici

Robert Ferrand

Source information : https://www.lemoniteur.fr / Source photo : Photo : Spie batignolles Espaceo / Chabanne Associés

Voir les commentaires

Rédigé par Robert Ferrand

Publié dans #Soyons sport.

Publié le 6 Mai 2020

Vous pouvez prendre connaissance ci-dessous d’un communiqué du député de la 10ème circonscription de Seine-Saint-Denis, Alain Ramadier. Avec le groupe LR à l’Assemblée nationale, il demande que l’Etat prenne ses responsabilités et protège les maires face à la réouverture des établissements scolaires.

Depuis le début de cette crise sanitaire sans précédent dans notre histoire moderne, les collectivités territoriales ont beaucoup œuvré pour lutter contre le COVID19 et ses conséquences.

En première ligne, les maires ont fait face seuls dès les premiers instants aux exigences et inquiétudes légitimes de nos concitoyens. Avec les moyens qui étaient les leurs, ils ont géré l’organisation quotidienne du confinement et ont grandement contribué à pallier les carences et l’impréparation de l’Etat.

Le député d’Aulnay-sous-Bois Alain Ramadier demande à l’Etat la protection des maires lors de la réouverture des classes

C’est en mettant en place des chaînes de solidarité, en approvisionnant en masques des personnels soignants de ville comme hospitalier, ou encore en prenant à leur charge des politiques sociales afin de pallier la terrible misère qui s’installe dans certains foyers. C’est le cas dans notre ville, Aulnay-sous-Bois où la Municipalité a mis en place la gratuité du portage de repas à domicile pour les plus de 65 ans, permis l’accueil des enfants atteints de troubles du spectre autistique, et beaucoup d’autres dispositifs entièrement assumés par les finances de la commune.

Bref les maires et les collectivités ont été là quand l’Etat ne l’était pas.

Maintenant, nous sommes à l’heure du déconfinement. Suite aux déclarations du Gouvernement, nous craignons que cette seconde phase se traduise encore par une surexposition des collectivités territoriales et un désengagement de l’Etat.

La question de l’école est au centre de cette problématique. Le Premier ministre demande d’adapter son plan au contexte local. Mais là encore ce n’est pas aux maires d’assumer les choix politiques et financiers que l’exécutif leurs impose.

Ce n’est pas le Premier ministre qui demain ira expliquer ses choix à la population.

Et quid de la responsabilité pénale des Maires ? Un enfant reste un enfant, et il sera particulièrement difficile, pour ne pas dire impossible de faire respecter les gestes barrières.

Je sais que les maires sont particulièrement inquiets, et le Gouvernement doit entendre leurs interrogations. Je n’ai aucune doute qu’ils seront présents pour leur population, car oui, les enfants devront être accueillis, certains parents n’auront pas le choix, et les maires seront aux côtés de ces derniers qui ne peuvent télétravailler et pour qui il est indispensable de retourner au travail. Il ne faut pas les abandonner.

Voir les commentaires

Rédigé par Robert Ferrand

Publié dans #Communiqués

Publié le 6 Mai 2020

Souvent, de nos jours, les héros, ou supposés comme tels, s’appellent Cristiano Ronaldo, Lionel Messi, Nathalie Portman ou Lady Gaga. En ce moment, avec le Coronavirus, ce ne sont pas les stars du football, du cinéma ou de la chanson qui sont en première ligne mais celles et ceux qui, chaque jour, luttent contre le Coronavirus et son cortège de morts.

Dans un article à lire ci-dessous, le journal La Provence revient sur l’héroïsme du personnel soignant, notamment celui de l’hôpital Ballanger à Aulnay-sous-Bois. Malgré des hauts et des bas, ils sont sur le point d’endiguer la progression du virus. Ils espèrent qu’après la crise sanitaire on pensera autrement notre système de santé...

L’héroïsme du personnel soignant de l’hôpital Ballanger à Aulnay-sous-Bois face au Coronavirus

Pendant la crise, "nous avons connu le pire, puis le meilleur", explique Hélène Gros, infectiologie, hôpital d'Aulnay-sous-Bois (93). Le pire ? "Ce furent ces doctrines rédigées chaque jour par l'Agence régionale de santé, qu'on n'avait même pas le temps de lire tant les patients affluaient". Malgré ces "multitudes de règles, impossibles à suivre", son établissement n'avait pas le droit de pratiquer des tests PCR, réservés aux hôpitaux de niveau 1 et 2. "Nous ressentions un profond sentiment d'impuissance. Comme d'habitude, notre bon sens de cliniciens était freiné par des directives technocratiques inadaptées à la réalité". 

Et puis, le Dr Gros est tombée malade, infectée par le Covid, comme de nombreux soignants. "À mon retour, j'ai vu que le meilleur était arrivé. Tout avait changé à l'hôpital. Je n'ai jamais vu une telle mobilisation, une telle solidarité médicale, une telle ingéniosité de chacun, au service d'un même but, sans jamais se plaindre, sans compter ses heures. Jamais je n'ai entendu le mot impossible. Nous avons prouvé que nous, médecins, paramédicaux, étions capables de réorganiser l'hôpital en un temps record". Le Dr Gros poursuit : "Jamais nous n'entendions parler de finances, d'activité, de codage. Le seul objectif était : prendre soin des malades".

 Aujourd'hui, la praticienne s'interroge : "était-ce un miracle ou un mirage ?" Déçue, elle voit ressurgir les vieilles habitudes : "Une psychiatre qui pendant toute la crise a soutenu les familles auprès des mourants, sans demander d'heures supplémentaires n'a obtenu pour toute récompense qu'un renouvellement de son CDD pour un mois". Alors, poursuit-elle, "n'aurons-nous rien appris de cette crise ou serons-nous capables de nous recentrer sur le juste soin pour tous ?". Et d'alerter sur "le risque d'un énorme gâchis humain pour des gens qui se sont impliqués de façon incroyable".

Article complet de https://www.laprovence.com  à lire en cliquant : ici

Source information : https://www.laprovence.com

Robert Ferrand

Voir les commentaires

Rédigé par Robert Ferrand

Publié dans #Santé

Publié le 5 Mai 2020

 La déchetterie d'Aulnay-sous-Bois rouvrira ses portes aux particuliers dès le 11 mai.

 Attention : en raison de la forte affluence attendue, l'accès à la déchetterie se fera exclusivement sur rendez-vous pour les particuliers via le site internet de Paris Terres d'Envol. Pour les professionnels, l'accès se fera en libre service.

 Plus d'informations sur www.paristerresdenvol.fr ou par téléphone au numéro vert 0800 10 23 13.

Réouverture de la déchetterie à Aulnay-sous-Bois le 11 mai 2020

Source information et image : compte Facebook de la ville d’Aulnay-sous-Bois

Voir les commentaires

Rédigé par Aulnaylibre !

Publié dans #Environnement

Publié le 5 Mai 2020

A l’heure où le déconfinement s’approche à grands pas, on assiste presque médusé au réveil tardif et poussif de l’opposition à Aulnay-sous-Bois !

Jusque-là silencieuses derrière leur mutisme, voilà en effet qu’ « Aulnay En Commun » et « Aulnay plus fière plus forte » semblent sortir d’un long sommeil léthargique post-électoral.

Vu le résultat des dernières élections municipales nous ne tirerons évidemment pas sur cette opposition, qui a des allures d’ambulance aux quatre pneus crevés, mais on s’étonnera de ce zèle soudain à revenir sur le devant de la scène alors que les agents municipaux, le maire Bruno Beschizza et sa première adjointe Séverine Maroun sont sur le front 24 heures sur 24 depuis que les mesures de confinement ont été décrétées le 17 mars dernier.

Nous ne nous attarderons pas sur les propos des représentants d’ « Aulnay En Commun ». Ils sont abondamment relayés par les deux blogueurs, confortablement planqués derrière leur ordinateur mais jamais avares en matière de critiques envers la majorité municipale, qui figuraient sur cette liste lors du scrutin de mars 2020.

En revanche, on est très gêné pour « Aulnay plus fière plus forte ». Comment en effet expliquer la passivité des représentants locaux de La République En Marche dans cette crise sanitaire ? Ils devraient être les relais de la parole du président Emmanuel Macron et de son Premier ministre Edouard Philippe. C’est à eux d’expliquer aux Aulnaysiennes et aux Aulnaysiens pourquoi l’Etat a eu les pires difficultés à gérer la pandémie. C’est à eux de dire pourquoi le ministre de la santé, Olivier Veran, affirmait au début que les masques n’étaient pas nécessaires, voire inappropriés, alors qu’ils sont désormais obligatoires, cette cacophonie engendrant en ce moment des ruptures d’approvisionnement. C’est aussi à eux de porter la décision politique de LREM de rouvrir les écoles début mai alors que le conseil scientifique préconisait d’attendre le mois de septembre !

Au lieu de cela, « Aulnay plus fière plus forte » pose des questions ! C’est pourtant à eux qu’il faudra demander des comptes une fois le virus mis hors d’état de nuire !

Ainsi, ne nous trompons pas. Certes, en faisant des propositions l’opposition est dans son rôle, mais personne n’est dupe de sa passivité et de son incapacité à gérer efficacement et concrètement la crise sanitaire sur le terrain. Pendant que le maire Bruno Beschizza est en première ligne, d’autres profitent peut-être du confinement pour écrive un livre en vue des prochaines élections municipales de 2026 qui pourrait s’intituler « journal d’un confiné à Paris découvrant la crise sanitaire à Aulnay-sous-Bois » !

Dès lors, nul doute que, comme en 2020, lors du scrutin municipal de 2026, les Aulnaysiennes et les Aulnaysiens sauront trier le bon grain de l’ivraie !

Source : contribution externe d’un électeur Aulnaysien

Voir les commentaires

Rédigé par Aulnaylibre !

Publié dans #Humeur

Publié le 5 Mai 2020

Devant le succès de notre opération « Drive » de samedi dernier, nous vous proposons une nouvelle session sur ce mode ce samedi 9 mai entre 16h et 18h.

Nouvelle opération drive le samedi 9 mai 2020 à la librairie Folies d’encre à Aulnay-sous-Bois

Vous pouvez donc nous envoyer vos commandes dès aujourd’hui via le site www.placedeslibraires.fr ou www.librairies93.fr

Je vous rappelle que nous pouvons vendre uniquement les livres en stock dans la librairie de Folies d’encre d’Aulnay/Bois et Gagny.

Notre service de commandes n’étant pas encore opérationnel chez nos fournisseurs.

Merci pour votre soutien.

Jacques-Etienne Ully

Voir les commentaires

Rédigé par Aulnaylibre !

Publié dans #Culture

Publié le 5 Mai 2020

Quand on dit que notre bonne ville d’Aulnay-sous-Bois regorge de talents, ce n’est pas un vain mot. Ainsi, Hamidou Sène qui vient de la cité des 3000 à Aulnay-sous-Bois réalise une magnifique double carrière : rappeur et footballeur !

Il rencontre d’ailleurs du succès dans les deux domaines. Sa vidéo La 6T tournée dans le quartier de la Rose des Vents, avec son nom de rappeur Topas, a été vue plus d’un million de fois. En tant que footballeur il envisage de devenir pro. Après un passage remarqué au Red Star il évolue désormais en ligue 2 à Valenciennes.

On ne peut évidemment que lui souhaiter une pleine réussite dans tous ses projets.

Robert Ferrand

Voir les commentaires

Rédigé par Robert Ferrand

Publié dans #Soyons sport.

Publié le 5 Mai 2020

En Ile-de-France, 43 établissements voient leur réouverture soumise à l’appréciation du préfet. Alors les gestionnaires redoublent d’efforts pour préparer une potentielle réouverture. C’est le cas du groupe Hammerson qui possède quatre centres commerciaux en Ile de France : O’Parinor à Aulnay-sous-Bois, les 3 Fontaines à Cergy, l’Espace Saint-Quentin à Saint-Quentin en Yvelines et Italie Deux à Paris.

La réouverture du centre commercial O’Parinor à Aulnay-sous-Bois suspendue à la décision du préfet

Dans ses établissements dont la surface se situe entre 56 000 et 97 000 mètres carrés, le groupe a établi tout un protocole de gestes barrière et de la distanciation sociale, se dotant même d’un organisme de contrôle indépendant pour vérifier l’application de ces mesures. Ainsi, l’importance sera donnée à la gestion des flux avec une limitation du nombre de visiteurs présents au même moment dans l’enceinte de l’établissement, de façon à respecter le ratio une personne pour dix mètres carrés (les normes incendies imposent un client pour trois mètres carrés).

Tous les espaces communs seront fermés, le port du masque obligatoire, les points contacts désinfectés toutes les deux heures et les horaires d’ouverture amplifiées. Malgré tous ces efforts, le groupe reste suspendu à la décision du préfet de chaque département francilien et aux précisions apportées par la publication d’un décret dans les prochains jours.

Article complet de https://www.francebleu.fr/ à lire en cliquant : ici

Source article : https://www.francebleu.fr/ / Source photo : Aulnaylibre.com

Voir les commentaires

Rédigé par Aulnaylibre !

Publié dans #Commerce

Publié le 5 Mai 2020

Ce matin, le député Alain Ramadier a distribué des masques chirurgicaux aux usagers des transports en commun avec le maire Bruno Beschizza en gare d’Aulnay-sous-Bois.

Le député Alain Ramadier et le maire d’Aulnay-sous-Bois Bruno Beschizza distribuent des masques à la gare

Grâce à Valérie Pécresse, la Région Ile-de-France vous offre vos premiers masques pour vos déplacements !

Le député Alain Ramadier et le maire d’Aulnay-sous-Bois Bruno Beschizza distribuent des masques à la gare

Source information et images : compte Facebook du député Alain Ramadier

 

Voir les commentaires

Rédigé par Aulnaylibre !

Publié dans #Transports

Publié le 5 Mai 2020

Vous trouverez ci-dessous une lettre ouverte des représentants des parents d’élèves adressée au maire Bruno Beschizza. Elle a pour objet la réouverture des écoles à Aulnay-sous-Bois suite à l’annonce par le Premier ministre Edouard Philippe de la phase de déconfinement programmée à partir du lundi 11 mai 2020.

Lettre au maire des représentants des parents d’élèves sur la réouverture des écoles à Aulnay-sous-Bois
Lettre au maire des représentants des parents d’élèves sur la réouverture des écoles à Aulnay-sous-Bois
Lettre au maire des représentants des parents d’élèves sur la réouverture des écoles à Aulnay-sous-Bois
Lettre au maire des représentants des parents d’élèves sur la réouverture des écoles à Aulnay-sous-Bois

Voir les commentaires

Rédigé par Aulnaylibre !

Publié dans #Education

Publié le 5 Mai 2020

Bientôt deux mois de confinement dans mon appartement de la cité des Étangs, à Aulnay-sous-Bois. J'y vis avec ma mère, 83 ans, et mon père, 86 ans. Il est atteint d'Alzheimer. Cette semaine, l'envie de lui écrire une lettre…

Lettre à mon Père,

Tu sais, papa, je vois que tu t'ennuies. Tu tournes en rond, tu galères, tu vois la liberté par la fenêtre, tu souhaiterais la rejoindre, mais je t'en empêche, avec l'aide de maman.

 
Un confiné à Aulnay-sous-Bois écrit une lettre à son père : « tiens bon papa ! »

Au début, tu comprenais le danger, cette maladie dont on t'expliquait l'expansion fulgurante, peu clémente avec les personnes âgées et fragiles comme toi. Ce danger t'a occupé l'esprit un moment, puis tu t'es mis à t'ennuyer et à voir des gens sortir.

Tu as commencé à te proposer pour acheter du pain, faire des courses ou apporter des repas, peu t'importe l'heure de la journée, tu veux bouger et te rendre utile à la fois. Tu t'es même engagé à haute voix à mettre ce masque dont tu me vois m'affubler avant chacune de mes sorties.

Je t'en dissuade, toujours avec l'aide de la maman, et de la sœur, infirmière, ainsi que l'aide des proches qui t'appellent pour prendre des nouvelles.

Je te promets donc le 11 mai. Le 11 mai, je te déconfinerai. Du haut de cette autorité que ta maladie m'a octroyée. Tu t'accroches déjà à cette date, à cet espoir. Je ne connais pas encore les modalités de ton déconfinement. On commencera sûrement par une balade, aux heures creuses. Tu reverras des paysages familiers, peut-être même reconnaîtras-tu des visages. Qui sait?

Article complet du journal Le Parisien à lire en cliquant : ici

Source article et photo : journal Le Parisien

Voir les commentaires

Rédigé par Aulnaylibre !

Publié dans #A vos quartiers !

Publié le 5 Mai 2020

La semaine dernière, les images des files d'attente interminables pour la réouverture du McDonald's de Moissy-Cramayel (Seine-et-Marne) avaient fait le tour des réseaux sociaux. Certains amoureux du Big-Mac avaient patienté trois heures pour acheter – au drive uniquement, mesures sanitaires oblige – leur burger préféré.

 
La réouverture du McDonald’s à Aulnay-sous-Bois n’attire pas la foule !

Ambiance largement moins folle, ce lundi, au restaurant d'Aulnay-sous-Bois. A 11 heures, alors que l'établissement rouvrait ses portes après un mois et demi de fermeture, peu de clients ont répondu à l'appel. Idem dans les trois autres fast-food de la marque en Seine-Saint-Denis, eux aussi rouverts ce lundi : Clichy-sous-Bois, Bondy et Livry-Gargan.

«Il n'y a pas foule », confirme un employé. «Il y a plus de personnel que de clients, il y a vingt employés, et entre 11 heures et midi, je ne sais même pas s'il y a eu dix clients », rigole-il encore, rappelant que cet établissement est habituellement le plus gros du département en terme de flux de clientèle.

Article complet du journal Le Parisien à lire en cliquant : ici

Source article et photo : journal Le Parisien

Voir les commentaires

Rédigé par Aulnaylibre !

Publié dans #Commerce

Publié le 4 Mai 2020

[NOUVEAU] 🚲 Pour faciliter vos déplacements à l'issue du confinement, la Ville d'Aulnay-sous-Bois met en place des aménagements cyclables sécurisés. Grâce aux vélorues, reprenez le chemin du travail et évitez les transports en commun.

 Déconfinement : mise en place d’aménagements cyclables sécurisés pour les vélos à Aulnay-sous-Bois

Ces aménagements sont en cours de mise en place et seront opérationnels d'ici le 11 mai.

 Déconfinement : mise en place d’aménagements cyclables sécurisés pour les vélos à Aulnay-sous-Bois

 Des itinéraires cyclables sont mis en place par la Ville pour relier les différents pôles de centralité. Dans les vélorues, les cyclistes sont prioritaires : vitesse limitée à 30km/h et interdiction de doubler pour les véhicules motorisés. 🚴

 

 Déconfinement : mise en place d’aménagements cyclables sécurisés pour les vélos à Aulnay-sous-Bois

Source information et images : compte Facebook de la ville d’Aulnay-sous-Bois

Voir les commentaires

Rédigé par Aulnaylibre !

Publié dans #Transports

Publié le 4 Mai 2020

Alors que de nombreux maires du département ne souhaitent pas rouvrir les écoles maternelles et primaires lundi 11 mai, un sondage réalisé par la FCPE 93 montre que la mesure inquiète aussi une majorité de familles. L'association de parents d'élèves a réalisé une consultation en ligne entre le 28 et le 30 avril pour savoir si les parents de Seine-Saint-Denis comptaient remettre leurs enfants à l'école après le déconfinement. Le résultat est sans appel : 74,5 % y sont défavorables. Au total, 2 500 personnes ont répondu au questionnaire qui était ouvert à tous.

Près de 75% des parents en Seine-Saint-Denis s’opposent à un retour en classe

Crainte pour la santé des enfants

Parmi les raisons qui inquiètent les parents sont citées les conséquences pour la santé de l'enfant à 34 %, celle des membres de la famille à 31 % et le manque de mesures sanitaires à 25 %. A contrario, les familles favorables souhaitent remettre leurs enfants en classe pour qu'il puisse reprendre leur scolarité. « Je n'ai pas le niveau pour leur faire l'école à la maison, ils commencent à tout perdre », ajoute ainsi l'une d'elles en commentaire. « Ils ont besoin de vie sociale et le confinement leur pèse », complète une autre. Mais pour 32 % des personnes favorables, le choix du retour en classe est « une obligation liée à leur travail ».

Article complet journal Le Parisien à lire en cliquant : ici

Source article et photo : journal Le Parisien

 

Voir les commentaires

Rédigé par Aulnaylibre !

Publié dans #Education

Publié le 4 Mai 2020

Le Cercle Pizza, situé 86 Chemin du Moulin de la ville à Aulnay-sous-Bois, est de retour, dès aujourd’hui de 18h à 2h, dans le respect strict des règles sanitaires.
Passez commande par téléphone au 01 48 68 22, ou faites-vous livrer via UberEats - JustEat- Deliveroo.

Le Cercle Pizza à Aulnay-sous-Bois est de retour !

Voir les commentaires

Rédigé par Aulnaylibre !

Publié dans #Commerce

Publié le 4 Mai 2020

Les familles peuvent enfin se permettre de rendre visite à leurs proches en toute sécurité sanitaire à l’EHPAD Coallia, résidence du Parc à Aulnay-sous-Bois.

Rendre visite en sécurité à l'EHPAD Coallia à Aulnay-sous-Bois grâce aux Entrepreneurs Solidaires !

Des membres du collectif Entrepreneurs Solidaires ont installé des vitrines en Plexiglass, le tout gracieusement.

Rendre visite en sécurité à l'EHPAD Coallia à Aulnay-sous-Bois grâce aux Entrepreneurs Solidaires !

Nous ne pouvons que remercier les sociétés Printéa, Alliance BTP, Clean Confiance , IFEO, Starters United , Karim LADJAL et Moktar FARHAT qui en cœur disent : " Nous devons bien cela à nos aînés ".

 

Rendre visite en sécurité à l'EHPAD Coallia à Aulnay-sous-Bois grâce aux Entrepreneurs Solidaires !

Marc Masnikosa

Source photos : Aulnaylibre.com

 

Voir les commentaires

Rédigé par Marc Masnikosa

Publié dans #Un autre regard par Marc Masnikosa

Publié le 4 Mai 2020

Le restaurant chez David, situé 10 rue Maximilien Robespierre à Aulnay-sous-Bois, a le plaisir de vous proposer dès Demain MARDI 5 MAI 2020, la vente à emporter avec une Formule du Midi attractive, des plats du jour, ainsi que salades et pâtes. La carte complète sur l’image ci-dessous.        
Réservation dès maintenant 06.88.92.92.61.

 Le restaurant chez David à Aulnay-sous-Bois propose des plats à emporter

Voir les commentaires

Rédigé par Aulnaylibre !

Publié dans #Commerce

Publié le 4 Mai 2020

Confinement oblige, les commémorations pour les 40 ans de la mort du camarade Maréchal TITO ne peuvent avoir lieu dans notre ville, ni dans le monde. Il est pourtant indispensable de célébrer celui qui aura été le symbole de la résistance face au fascisme. Il a incarné l'esprit du Pan-Slavisme avec la création de la deuxième Yougoslavie.

Il est aussi l'un des fondateurs du mouvement des non-alignés et l'homme politique du 20 siècle.

 Pas de commémoration pour les Yougoslaves d'Aulnay-sous-Bois !

Vous trouverez ci-dessous en vidéo les images de son enterrement où 120 dirigeants avaient fait le déplacement pour lui rendre un dernier hommage. 

Marc Masnikosa

Voir les commentaires

Rédigé par Marc Masnikosa

Publié dans #Un autre regard par Marc Masnikosa

Publié le 4 Mai 2020

[CORONAVIRUS] 300 visières réutilisables en plastique ont été offertes à la Ville d'Aulnay-sous-Bois par un groupement d'entreprises Aulnaysiennes. Ces visières seront notamment mises à la disposition du personnel communal lors du déconfinement.

👍 Un grand remerciement aux entreprises IFEO, ALLIANCE BTP, CLEAN CONFIANCE et STARTERS UNITED pour leur mobilisation auprès de la Ville durant cette crise sanitaire.

Coronavirus : 300 visières de protection offertes à la ville par des entrepreneurs à Aulnay-sous-Bois

Source information et image : compte Facebook de la ville d’Aulnay-sous-Bois

Voir les commentaires

Rédigé par Aulnaylibre !

Publié dans #Santé

Publié le 3 Mai 2020

Il faudra sans doute prendre son mal en patience pour mordre à nouveau à pleines dents dans un Big Mac, ce lundi 4 mai à l'occasion de la réouverture du restaurant Mc Donalds d'Aulnay sous-Bois. Pas question de s'asseoir pour autant autour d'une table : c'est uniquement le drive qui reprend du service, ainsi que les livraisons à domicile.

L'enseigne qui enregistre des records d'affluence à chaque réouverture de l'un de ses 1 490 restaurants en cette période de confinement, préfère ne pas annoncer en fanfare la nouvelle. « Nous ne communiquons pas sur l'agenda pour des raisons que vous devinez », confie la direction du géant du fast-food.

 Foule attendue pour la réouverture lundi du drive du McDonald’s à Aulnay-sous-Bois

La ville craint des bouchons

Le secret jalousement gardé - plus pour longtemps - a été tout de même communiqué à la ville. En prévision des bouchons, la police municipale d'Aulnay-sous-Bois étudie la question depuis la semaine dernière.

Le restaurant est en effet situé sur la rue Charles-de-Gaulle, au cœur d'un nœud routier à proximité de l'A3 et de la D 115. Si l'on s'en tient aux récentes réouvertures de Saint-Gratien (Val-d'Oise) et Moissy-Cramayel (Seine-et-Marne), des files d'attente interminables et des heures de patience ont été nécessaires pour toucher du doigt un cornet de frites ou engloutir un burger.

En coulisses, les équipes de Mc Donalds s'activent aussi. « Nous avons travaillé sur un nouveau processus pendant six semaines avec des médecins, des virologues et nos franchisés pour que les salariés travaillent en postes fermés et qu'il n'y ait plus de mouvements. C'est une complète refondation de nos méthodes de travail et cela va durer plusieurs mois », prévient l'enseigne.

Article complet du journal Le Parisien à lire en cliquant : ici

Source article : journal Le Parisien / Source photo : Google street view

 

 

 

Voir les commentaires

Rédigé par Aulnaylibre !

Publié dans #Commerce

Publié le 3 Mai 2020

Julien Quilichini, chirurgien des hôpitaux, praticien hospitalier, chef du service de chirurgie plastique et réparatrice à l’hôpital Robert Ballanger à Aulnay-sous-Bois, travaille également au CHU Avicenne à Bobigny. Son témoignage permet de comprendre l’incroyable effort d’adaptation qu’ont dû faire les différents services pour faire face au tsunami. Interview.

Gestion de la crise du Covid-19 : un chirurgien de l’hôpital Ballanger à Aulnay-sous-Bois témoigne

A quoi ressemblait votre quotidien avant la crise du Covid ?

80 % de notre activité, c’est la chirurgie plastique et reconstructrice, principalement pour les cancers du sein ou de la peau, ainsi que de la chirurgie fonctionnelle de remodelage de la silhouette, notamment chez les personnes ayant subi des amaigrissements massifs. Il y a ensuite tous les pans de la chirurgie plastique : les fractures de la face, les séquelles de traumatisme, etc.

Quand le Covid est arrivé, on s’est tout de suite organisé. Toute la partie non-urgente a été arrêtée, y compris pour des interventions parfois programmées six à neuf mois auparavant. En parallèle, il y avait notre activité de cancérologie qu’on ne pouvait pas stopper mais qu’on pouvait pour partie décaler.

Il a fallu décider quels patients on annule, organiser le suivi de ceux qui avaient déjà été opérés. Certains ne voulaient pas venir à l’hôpital, d’autres ne savaient pas s’il était possible de venir… On a mis en place un peu de télé consultation sauvage, des coups de fil, des mails, des photos… Et puis, il a fallu se mettre en ordre de bataille pour prendre en charge des patients.

Article complet du Nouvelobs à lire en cliquant : ici

Source article : https://www.nouvelobs.com

Voir les commentaires

Rédigé par Aulnaylibre !

Publié dans #Santé

Publié le 3 Mai 2020

🔵 INFO COUPURE 💦 Une rupture de canalisation a été signalée avenue de la Croix-Blanche ce dimanche matin. Les services de la Ville et du VEDIF sont sur place pour procéder aux réparations. La remise en service du réseau est prévue pour ce soir 17h. Des packs d’eau vont être mis à la disposition des riverains qui sont privés d’eau potable.

 En raison de l’importance des dégâts, la circulation est actuellement interdite sur l’avenue de la Croix-Blanche entre l’avenue Jules Jouy et l’avenue de Nonneville. Une déviation de la circulation est mise en place via l’avenue Jules Jouy.

L’avenue de la Croix-Blanche à Aulnay-sous-Bois bloquée suite à une rupture de canalisation

Source information : compte Facebook de la ville d’Aulnay-sous-Bois / Source image d’illustration : Wikipédia

Voir les commentaires

Rédigé par Aulnaylibre !

Publié dans #A vos quartiers !