Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
24 février 2016 3 24 /02 /février /2016 13:36

Vous trouverez ci-joint un tract du comité "Ne touchez pas au Code du travail" avec un appel à faire signer. Celui-ci a recueilli près de 600 signatures sur la ville d'Aulnay, dont beaucoup de militants syndicaux, selon le comité qui s'exprime ainsi :

« A juste titre, de nombreux militants, responsables syndicaux ou politiques, mais aussi l'immense majorité des travailleurs et jeunes, font connaître leur indignation dès qu'ils prennent connaissance du projet EL KHOMRI.

Ne faut-il pas que l'unité se réalise sur le mot d'ordre : "RETRAIT DU PROJET EL KHOMRI" ? Celui-ci n'est ni amendable, ni négociable.

C'est autour de cette exigence que s'est constitué notre comité le 15 janvier 2016.

Quelle action contre ce projet destructeur du Code du travail, applaudi par le MEDEF et les principaux dirigeants de la droite qui appellent Hollande-Valls à tenir bon. Ne faut-il pas poser la question de la grève, la vraie grève jusqu'au retrait ? Ou faut-il, au nom de l'unité avec la CFDT qui approuve l'essentiel du projet El Khomri, se contenter de demander "le retrait du plafonnement sur les indemnités prudhommales" ?

Nous engagerons cette discussion le 4 mars à 18 h, salle de la Bourse du travail.

Et nous discuterons également de la proposition de désigner des délégués à la conférence nationale du 19 mars (Chalon-sur-Saône) qui réunira des représentants des 135 comités constitués à ce jour, et regroupant des militants de toutes tendances du mouvement ouvrier, pour aider à l'unité pour défendre le code du travail. »

Mobilisation à Aulnay-sous-Bois contre le projet de loi El Khomri sur la réforme du code du travail
Mobilisation à Aulnay-sous-Bois contre le projet de loi El Khomri sur la réforme du code du travail
Mobilisation à Aulnay-sous-Bois contre le projet de loi El Khomri sur la réforme du code du travail
Mobilisation à Aulnay-sous-Bois contre le projet de loi El Khomri sur la réforme du code du travail
Repost 0
Publié par Aulnaylibre ! - dans Emploi
commenter cet article
24 février 2016 3 24 /02 /février /2016 11:36
Un couple de Drancy en garde à vue après la mort de leur enfant de 22 mois

Un couple de Drancy est en garde à vue. Mardi soir, le père s’est présenté dans une clinique du Blanc-Mesnil tenant dans ses bras son enfant de 22 mois inanimé. Hélas ! Il n’y avait plus rien à faire, l’enfant était mort.

Son corps était couvert de bleus. Il avait visiblement été battu. Le père aurait mis en cause son épouse. Le commissariat a été saisi de l’enquête. Les deux parents ont été interpellés et placés en garde à vue.

Source article : Le Parisien / Image d’illustration

Repost 0
Publié par Aulnaylibre ! - dans 93 Infos
commenter cet article
24 février 2016 3 24 /02 /février /2016 11:06

Le 14 février dernier, Jamel Debbouze et l’équipe du film La Vache étaient présents au cinéma UGC à Aulnay-sous-Bois.

Pendant une vingtaine de minutes, ils ont présenté le long métrage et échangé avec un public particulièrement réceptif et enthousiaste.

Nous vous proposons aujourd’hui de revivre ce moment qui vous donnera peut-être envie en cette période de vacances d’aller à la rencontre de La Vache.

Repost 0
Publié par Aulnaylibre ! - dans Culture
commenter cet article
24 février 2016 3 24 /02 /février /2016 10:16
Exposition Effleurer les sens par Michal Batory à Aulnay-sous-Bois jusqu’au 6 mars 2016

A l’Espace Gainville, Michal Batory, célèbre graphiste d’origine polonaise expose une sélection d’affiches, de visuels et d’objets délicats réalisés par ses soins pour celles-ci et imprimés sur toile.

Il tient également à partager avec le public, comme rarement, les carnets de croquis qui lui permettent d’esquisser ses idées afin de concevoir de nombreuses créations visuelles et graphiques, illustrant principalement les domaines culturels de la danse, du théâtre, de littérature ou de la musique. Dans les créations de Michal Batory domine une poésie empreinte de Surréalisme. Très souvent, ses images reposent sur cette juxtaposition incongrue de deux objets, ou de deux idées, engendrant la surprise, l’insolite, l’humour, la poésie, l’émotion.

Michal Batory fait souvent référence au monde végétal dans ses affiches, notamment celles qu’il a réalisées pour le Palais de Chaillot ou le Théâtre de la Colline, créant des glissements de sens et des métaphores entre le corps humain, les titres de spectacle et la plante : dont une rose découpée comme des morceaux de boucherie pour une pièce intitulée Charcuterie fine, une main dont les doigts deviennent des cactus, une bouche féminine en guise de feuille, ou encore une tête-pot-de-fleur dont les cheveux forment une ramure. On sent l’héritage de Thadeus Kantor et de Roman Cieslewicz, grands initiateurs de cette école polonaise d’artistes, qui ont transmis à Michal Batory une créativité lyrique dans l’univers du collage et de l’association d’idées, renforcée par un sens inégalable de la mise en page et de la relation au sujet traité.

Ses images sensibles qu’il réalise comme un artisan, produisent de l’émotion et marquent les esprits de ceux qui les côtoient depuis de nombreuses années, dans les rues des grandes villes.

Source : site internet de la ville d’Aulnay-sous-Bois

Repost 0
Publié par Aulnaylibre ! - dans Culture
commenter cet article
24 février 2016 3 24 /02 /février /2016 08:10
Le cirque Sébastien Zavatta reste à Aulnay-sous-Bois jusqu’au 6 mars 2016

Le cirque Sébastien Zavatta joue les prolongations et reste à Aulnay-sous-Bois jusqu’au 6 mars 2016.

Il est installé sur le parking du Vélodrome à proximité de Bricoman.

Les représentations sont programmées le samedi à 16h, dimanche et lundi à 15h et le mercredi à 16h.

Renseignements au 06 59 64 72 20

Repost 0
Publié par Aulnaylibre ! - dans Fêtes et Cérémonies
commenter cet article
23 février 2016 2 23 /02 /février /2016 19:20

Ils ont l’air bien nourris les cafards à Aulnay-sous-Bois, non ?!

Repost 0
Publié par Aulnaylibre ! - dans Humour
commenter cet article
23 février 2016 2 23 /02 /février /2016 17:23
Atelier découverte des petites bêtes du jardin à Aulnay-sous-Bois

Le jardin grouille de petites bêtes ! Ce mercredi de 10 heures à 11 heures, la Maison de l’environnement d’Aulnay-sous-Bois organise un « Atelier Bout d’choux » dédié aux enfants, sur les insectes. Au programme : découvrir quelles bêtes vivent dans nos jardins et quels sont leur mode de déplacement. Ainsi, la vie du jardin sera contée aux participants, à travers des petits jeux, des histoires, des comptines… Clou de la matinée : chacun pourra créer sa petite bête du jardin en pâte à sel et en éléments naturels.

Ce mercredi 24 février, de 10 heures à 11 heures, à la Maison de l’environnement, allée circulaire, à Aulnay. Entrée gratuite. Renseignements au 01.48.79.62.75. Pour les enfants de 2 à 5 ans accompagnés de leurs parents.

Source : Le Parisien

Repost 0
Publié par Aulnaylibre ! - dans Environnement
commenter cet article
23 février 2016 2 23 /02 /février /2016 16:05

A la veille de la guerre 14-18, Aulnay-sous-Bois est déjà une petite ville et sa croissance démographique se double d’un bouleversement socio-professionnel. Suite à l’arrivée d’une halte de la ligne de chemins de fer Paris-Soissons après la guerre de 1870, le village endormi d’à peine 1000 habitants a vu sa population multipliée par dix quarante ans plus tard. C’est ainsi que les champs du Nord et la forêt du Sud ont cédé peu à peu la place à de nombreux lotissements.

Aulnay-sous-Bois pendant la guerre 14-18 (1)

La population jeune et dynamique s’intègre dans le développement de la région parisienne. Employés (28%) et ouvriers (14%) côtoient une minorité de travailleurs agricoles (6%), pourcentage exactement équivalent à celui des employés de la Compagnie des Chemins de Fer du Nord.

Dans la ville, commerces et artisans emploient une nombreuse main-d’œuvre, souvent féminine, et le système de la sous-traitance s’instaure déjà dans la confection. Le bon air d’Aulnay explique aussi la présence d’un important contingent de nourrices gardant des enfants parisiens.

Aulnay-sous-Bois pendant la guerre 14-18 (1)

L’agglomération possède un véritable centre où cohabitent, près de la gare, la Mairie, la Poste, les nouveaux groupes scolaires et le marché de plein air. En 1913, la nouvelle église de Saint-Joseph du Bois offrira un lieu de recueillement aux habitants du Sud, en écho à l’église gothique de Saint-Sulpice, centre du Vieux Bourg. Les Aulnaysiens seront tous inhumés au « Vieux-Pays » même si les élus de l’époque étudient la possibilité d’un cimetière au « Parc ».

Le début de l’été 1914

Le conseil municipal Aulnaysien travaille à régler tous les problèmes de voierie, car les lotissements sont fréquemment implantés dans des sols humides, le plus souvent non drainés et desservis par des chemins défoncés.

La forte personnalité du Maire Isidore Nérat permet de donner une orientation sociale au budget. Le principal poste des dépenses regroupe frais d’hospitalisation et aides aux familles nombreuses.

Les activités culturelles sont encouragées. Des prix sont destinés aux écoliers. L’Union Musicale, les Amis Gymnastes, la Fraternelle, le Théâtre aux Champs et les Femmes de France (Croix Rouge) multiplient les spectacles récréatifs.

Aulnay-sous-Bois pendant la guerre 14-18 (1)

Dans toute la France, une population jeune et moderne, mieux nourrie, alphabétisée, accède progressivement aux biens de consommation et peut espérer une ascension sociale. Pourtant la société s’attend à un conflit avec l’Allemagne qui a pris le contrôle de l’Alsace et la Lorraine en 1870 et veut sa place dans le cercle fermé des grandes puissances.

L’engrenage fatal se déclenche le 28 juin, mais l’assassinat de l’Archiduc d’Autriche, bien loin, dans les Balkans, ne semble annoncer pour l’opinion qu’un conflit austro-serbe.

Le 1er août, l’Allemagne et la France décrètent la mobilisation générale. Le 2 août, l’Allemagne déclare la guerre à la Russie, puis à la France. Le 4 août, la Grande-Bretagne déclare la guerre à l’Allemagne dont les troupes envahissent la Belgique, pourtant neutre.

En France, la mobilisation se fait dans l’ordre. La guerre doit être courte, une sorte d’aventure excitante débouchant sur un retour rapide et glorieux…

A suivre épisode 2 : Aulnay-sous-Bois entre dans la guerre !

Source : Le C.A.H.R.A (Cercle Archéologique et Historique de la Région d’Aulnay-sous-Bois) avec nos remerciements et notre gratitude.

Repost 0
23 février 2016 2 23 /02 /février /2016 14:31

Pour ses détracteurs, c'est un projet complètement fou et démesuré, qui sacrifie des terres agricoles fertiles. Les autres le voient comme le futur temple de l'innovation, de la société de loisirs du futur, écoresponsable, et une formidable manne d'emploi sur un territoire aujourd'hui défavorisé.

Le projet de centre commercial EuropaCity à Gonesse peut-il devenir un nouveau Notre-Dame-des-Landes ?

Une chose est sûre : EuropaCity ne laisse personne indifférent. Certains voient même en cet immense centre commercial, culturel et de loisirs, qui doit ouvrir sur le Triangle de Gonesse en 2024, un potentiel Notre-Dame-des-Landes. Il faut dire que le projet porté par Immochan, filiale du groupe Auchan, s'annonce pharaonique avec ses 80 ha, dont 230 000 m 2 de boutiques, 10 ha de parc urbain, une piste de ski indoor, un parc aquatique, des salles d'exposition, le tout à moins de trente minutes en transports en commun (future ligne 17 du métro), du centre de Paris. Un dossier qui mobilise au-delà des couleurs politiques

Le débat public qui doit se tenir du 15 mars au 30 juin et qui prévoit réunions et ateliers thématiques destinés aux habitants devrait donner le ton. S'enflammera-t-il ou pas ? Il permettra en tout cas à chacun de se faire un avis.

Source article : Le Parisien

Repost 0
Publié par Aulnaylibre ! - dans C'est dans le Journal
commenter cet article
23 février 2016 2 23 /02 /février /2016 11:55

Daniel Goldberg en course pour les municipales de 2020 à Aulnay-sous-Bois ? C’est la petite rumeur qui circule dans les milieux autorisés du microcosme Aulnaysien.

Il est vrai que le député socialiste demeure relativement présent dans le débat national autour des questions sur la déchéance de la Nationalité ou bien du droit de vote des étrangers aux élections locales. Ce matin il était par exemple sur les ondes de France Bleu pour évoquer le projet de loi El Khomri concernant le code du travail ou encore le logement.

Le député Daniel Goldberg en course pour les municipales de 2020 à Aulnay-sous-Bois ?

Localement, l’homme sait aussi se faire remarquer. Il a ainsi offert récemment des livres aux écoles d’Aulnay-sous-Bois, notamment Ambourget, en puisant dans sa réserve parlementaire. Enfin, et cela n’aura échappé à personne, il a aussi pris possession de l’ancien quartier général de Gérard Ségura rue Maximilien Robespierre pour y installer sa permanence.

Voilà autant de signes laissant à penser, pour certains, que monsieur Goldberg puisse, pourquoi pas, être tenté par la reconquête de la mairie d’Aulnay-sous-Bois en 2020 dans l’hypothèse où il perde son mandat législatif suite au changement annoncé de majorité présidentielle en 2017. A moins qu’il n’ait d’ici là décidé de filer à l’anglaise du côté de La Courneuve…

Quoi qu’il en soit, et comme c’est souvent le cas en politique, les paris sont ouverts…

Repost 0
Publié par Aulnaylibre ! - dans En route vers 2020 !
commenter cet article
23 février 2016 2 23 /02 /février /2016 10:54

Les plus observateurs d’entre vous auront peut-être noté les grilles qui entourent désormais le restaurant L’Orient Express près de la gare à Aulnay-sous-Bois. Ce commerce fermé depuis des lustres devrait être détruit prochainement. Personne ne songera sans doute à s’en plaindre tant la vision de l’endroit depuis le quai du RER B n’est pas franchement très attractive…

Repost 0
Publié par Aulnaylibre ! - dans Commerce
commenter cet article
23 février 2016 2 23 /02 /février /2016 09:28

Afin de commencer cette journée du bon pied, nous vous proposons une nouvelle vidéo de la fête de l’ACSA organisée le 20 février au soir au Cosec du Gros Saule à l’occasion du nouvel an chinois 2016. Le spectacle mené tambour battant fut totalement époustouflant !

Repost 0
Publié par Aulnaylibre ! - dans Fêtes et Cérémonies
commenter cet article
22 février 2016 1 22 /02 /février /2016 13:48

Une quinzaine d’enfants a pu profiter ce matin d’un atelier fabrication de mini-fusées à la Maison de l’Environnement. Dans le cadre idyllique du parc Faure, elles ont pris tour à tour leur envol à la plus grande joie des petits et des grands présents en cette occasion.

Repost 0
Publié par Aulnaylibre ! - dans Environnement
commenter cet article
22 février 2016 1 22 /02 /février /2016 10:33
Mort d’un jeune homme du 93 lors d’un accident de la route dans l’Oise

Un jeune homme de 22 ans originaire de Seine-Saint-Denis est mort ce dimanche matin dans un accident de la route à Senlis, dans l’Oise. Le conducteur de la voiture, un jeune homme âgé de 25 ans et lui-aussi habitant du 93, a été grièvement blessé et héliporté vers l’hôpital d’Amiens (Somme).

Pour des raisons encore inconnues, la voiture dans laquelle se trouvaient les deux jeunes originaires du 93 est entrée en choc frontal avec un camping-car. Quatre autres personnes ont été blessées à des degrés moindres dans cet accident : une jeune fille de 17ans habitante du Val-d’Oise qui se trouvait dans la voiture et les trois occupants du camping-car.

Source article : Le Parisien / Image d’illustration

Repost 0
Publié par Aulnaylibre ! - dans C'est dans le Journal
commenter cet article
22 février 2016 1 22 /02 /février /2016 08:50
Inscriptions scolaires pour la rentrée 2016 - 2017 à Aulnay-sous-Bois jusqu’au 31 mars

L'année 2016 commence à peine, et pourtant la rentrée scolaire de septembre prochain se prépare dès aujourd'hui.

L’inscription en maternelle doit être faite au plus tard le 31 mars 2016.

Si votre enfant est déjà inscrit et ne change pas d’établissement, il n’est pas nécessaire de renouveler l’inscription.

Toute la démarche à suivre est disponible en cliquant : ici

Source : site internet de la ville d’Aulnay-sous-Bois

Repost 0
Publié par Aulnaylibre ! - dans Education
commenter cet article
21 février 2016 7 21 /02 /février /2016 20:00

C’est peut-être la photo du week-end. Une cigogne (ou ce qui ressemble à une cigogne) a fait une pause sur le toit d’une maison de la cité Arc en ciel à Aulnay-sous-Bois. L’histoire ne dit pas si elle présage un heureux événement…

Une cigogne se pose sur le toit d’une maison à Aulnay-sous-Bois !

La présence d’un tel volatile n’est cependant pas une si grande surprise puisque les oiseaux de ce type transitent souvent par notre commune pour faire escale et reprendre des forces dans le parc du Sausset.

Robert Ferrand

Photo utilisée avec l’aimable autorisation d’un fidèle lecteur d’Aulnaylibre ! que nous remercions chaleureusement.

Repost 0
Publié par Aulnaylibre ! - dans Environnement
commenter cet article
21 février 2016 7 21 /02 /février /2016 17:13
Fabrication de fusées à Aulnay-sous-Bois !

La Maison de l’environnement d’Aulnay-sous-Bois propose des activités ludiques et scientifiques pendant les vacances scolaires. Ce lundi, les enfants de 7 ans à 12 ans ont la possibilité de participer à un atelier scientifique et créatif et de créer leur propre fusée. Un moyen amusant de découvrir les premiers principes de la gravité et de l’énergie.

Ce lundi, «Fabrique ta fusée », de 14heures à 16heures à la Maison de l’Environnement d’Aulnay-sous-Bois (13-15 allée circulaire). Gratuit. Inscriptions : par téléphone 01.48.79.62.75 ou par mail à l’adresse mde@aulnay-sous-bois.com

Source article : Le Parisien

Repost 0
Publié par Aulnaylibre ! - dans Technologies
commenter cet article
21 février 2016 7 21 /02 /février /2016 12:14

Le Cosec du Gros Saule était en fête hier soir à l’occasion de la commémoration du nouvel an chinois 2016 à Aulnay-sous-Bois.

Après avoir partagé un excellent repas, le public venu nombreux a pu assister à un spectacle de toute beauté donné par une des meilleures troupes d’artistes qui soient.

Organisé par l’ACSA, l’Association des Centres Sociaux d’Aulnay-sous-Bois, cet événement fut tout simplement magnifique.

Repost 0
21 février 2016 7 21 /02 /février /2016 10:47

C’était hier soir au Cosec de la Rose des Vents aux alentours de 22 heures. Il reste 2 minutes à jouer. Aulnay Futsal et Goussainville sont à égalité 8 à 8. Les Aulnaysiens ont l’opportunité de prendre un avantage définitif grâce à un pénalty. Le joueur local s’élance et sa frappe missile s’écrase sur la transversale !

Dans la foulée Goussainville lance la contre-attaque et prend finalement l’avantage d’un tir croisé. Si le Goussainville FC était favori sur le papier (le club évoluait en DH avant de descendre la saison passée), le dénouement de la partie peut paraitre cruel tant Aulnay Futsal a eu l’opportunité à plusieurs reprises de remporter le match.

Une autre fois peut-être…

Repost 0
Publié par Aulnaylibre ! - dans Soyons sport.
commenter cet article
20 février 2016 6 20 /02 /février /2016 17:52
Jambisation ou comment les trafiquants de drogue règlent leurs comptes en mutilant leurs victimes dans le 93

"A Marseille, on tue. Ici, on mutile: une ou plusieurs balles dans les jambes, c'est une particularité locale." En Seine-Saint-Denis, les policiers ont désormais un nom pour désigner les expéditions punitives entre dealers: "jambisation".

Quand il a épluché la base de données qui recense les blessés par arme à feu dans ce département populaire de banlieue parisienne - 33 en 2015 -, Frédéric Adnet, chef du Samu 93, est tombé de l'armoire. "Cuisse, cuisse, jambe, genou -deux impacts-, genou...", égrène le médecin. "Le nombre de blessures aux membres inférieurs est... frappant."

Rien qu'entre fin janvier et début février, la même scène s'est jouée à trois reprises.

Stains, haut lieu du trafic de drogue du département, 30 janvier: en pleine nuit, un tireur cagoulé et ganté tire sur un jeune homme au pied d'un immeuble. Au niveau d'un genou. Cinq jours plus tard, une deuxième victime est atteinte à une cuisse. "Match retour", dira la police.

Entre-temps, à Saint-Denis, un troisième homme est touché à un pied par deux projectiles tirés par un agresseur en voiture, en pleine journée. Avec cette fois une victime collatérale: sa fille de 12 ans, légèrement blessée à un coude.

Des enquêtes sont en cours. Mais pour un membre de la police judiciaire, "pas de doute, on est dans une nouvelle série de +jambisations+, après la trêve de l'état d'urgence", instauré après les attentats du 13 novembre.

"Désormais, en Seine-Saint-Denis, on donne des leçons en mutilant, dit-il. Pourquoi? En terme d'exemplarité, c'est plus efficace: un mec qui disparaît, au bout de 15 jours, on l'oublie. Alors que celui qui se trimballe dans la cité avec des béquilles ou en fauteuil roulant, c'est autre chose."

Autre hypothèse avancée: "Pour coups et blessures avec armes, les auteurs ne risquent pas les assises. Et donc pas de lourdes peines".

Et le fonctionnaire, "sidéré par ces actes punitifs", d'ajouter: "Il y a dix ans, au Clos Saint-Lazare, à Stains, les mecs se flinguaient à la pelle. Ça a complètement disparu".

Article complet à lire en cliquant : ici

Source article : http://www.ladepeche.fr / Image d'illustration

Repost 0
Publié par Aulnaylibre ! - dans 93 Infos
commenter cet article
20 février 2016 6 20 /02 /février /2016 17:23
De la prison pour ceux qui signalent la présence de contrôleurs RATP ou SNCF via Facebook ou Twitter !

Voilà qui devrait en refroidir plus d'un. Prévenir de la présence de contrôleurs de la RATP (et des autres société de transports en commun) dans le couloir du métro, via un message sur une page Facebook ou Twitter, vous coûtera désormais très cher : deux mois de prison ferme et une amende de 3 750 euros. Peine similaire pour les utilisateurs d'application comme Check my metro qui regroupe les informations sur la présence des contrôleurs.

Comme nous l'apprend Numerama, dans le cadre de l'examen de la loi sur la sécurité dans les transports publics, les députés et les sénateurs réunis en commission mixte paritaire ont adopté un article pénalisant, la disposition prévoit "que le fait de diffuser, par quelque moyen que ce soit et quel qu'en soit le support tout message de nature à signaler la présence de contrôleurs ou d'agents de sécurité employés ou missionnés par un exploitant de transport public de voyageurs est puni de deux mois d'emprisonnement et de 3 750 euros d'amende".

Les sénateurs pourtant opposés

Fin janvier, le Sénat avait pourtant supprimé la peine de prison instaurée par l'Assemblée nationale en première lecture de la proposition de loi. Les sénateurs invoquaient alors le caractère disproportionné d'une telle condamnation, notamment au regard des peines encourues lors des signalements des contrôles policiers sur les routes (une simple amende de 1 500 euros).

La commission mixte paritaire - chargée de trouver un compromis en cas de désaccord des deux assemblées - a préféré réinscrire la sanction avant son passage devant les députés en deuxième lecture le 2 mars prochain où le texte devrait être confirmé en l'état. Selon les députés, une telle mesure pourra permettre aux agents de réaliser les contrôles nécessaires, et potentiellement intercepter les éventuels terroristes sans que ceux-ci soient avertis de leur présence.

Mais c'est surtout un moyen de lutter contre un préjudice financier certain pour les sociétés de transports publics. Notamment en Ile-de-France où le coût annuel de la fraude est estimé par la Cour des comptes à 366 millions d'euros, soit plus d'un million par jour.

Source article : http://www.lepoint.fr

Repost 0
Publié par Aulnaylibre ! - dans Transports
commenter cet article
20 février 2016 6 20 /02 /février /2016 12:18

Bonnes vacances de février 2016 à tous les Aulnaysiens !

Bonnes vacances à tous les Aulnaysiens !
Repost 0
Publié par Aulnaylibre !
commenter cet article
20 février 2016 6 20 /02 /février /2016 10:43

M’hammed Henniche est secrétaire de l’Union des associations musulmanes du 93 qui regroupe une partie des acteurs du culte musulman. Selon lui, «le département est enfin dans une bonne dynamique de construction de mosquées malgré un retard important. »

Comment s’explique ce retard ?

M’hammed Henniche. Bondy a été la première ville de Seine-Saint-Denis à accueillir une mosquée. J’entends par là un lieu de culte construit avec la volonté affichée d’en être un. C’était en 2005, longtemps après les premières ouvertures en France. Au-delà de la problématique financière — la construction d’une mosquée coûte cher — ce retard s’explique par des raisons politiques. Un projet de mosquée se réalise au moins sur deux mandats, il a besoin de stabilité or certaines villes n’en ont pas toujours eue. Il faut ajouter que les mairies ont souvent eu peur de braquer tout le monde avec de tels projets : une société française qui ne serait pas prête mais aussi une communauté musulmane — qui représente un électorat important en Seine-Saint-Denis — à cause des divisions et des tensions que cela peut provoquer, comme c’est le cas à Noisy-le-Sec.

Le nombre des mosquées est-il insuffisant ?

Il manque surtout des mosquées dignes de ce nom. Beaucoup ont été aménagées dans l’attente d’une «vraie » mosquée, dans des lieux inadaptés ou trop petits. A Romainville, par exemple, l’une d’entre elles s’est installée dans une ancienne entreprise où il y a un transformateur électrique, c’est dangereux. Par manque de place, certaines n’ont pas d’espace pour les femmes qui se retrouvent les plus lésées. Un peu par la force des choses, ces lieux de culte ont été reconnus officiellement mais nous ne pouvons pas en rester là. Il faut défendre des projets aux yeux de tous et en bonne et due forme.

Pourtant, les projets semblent se multiplier aujourd’hui…

Aujourd’hui, le sujet est définitivement sur la table. Des projets se débloquent un peu partout. Au moins douze sont en cours. Selon moi, dans dix ans, on ne parlera plus de construction de mosquées. Elles seront toutes terminées.

Source article : Le Parisien / Vidéo : Aulnaylibre !

Repost 0
Publié par Aulnaylibre ! - dans 93 Infos
commenter cet article
19 février 2016 5 19 /02 /février /2016 22:16
Un homme de 25 ans violente une femme pendant des semaines à Aulnay-sous-Bois et Bondy

Un homme de 25 ans a été arrêté jeudi soir et placé en garde à vue pour avoir violenté plusieurs semaines durant, celle dont il était supposé être le compagnon. Leur idylle était récente, elle s’est transformée en cauchemar à constater l’état dans lequel la jeune femme de 22 ans a été trouvée. Elle s’est vue prescrire 60 jours d’ITT (incapacité totale de travail).

La mère de la jeune fille l’a aidée à fuir

Maltraitée, molestée, la jeune femme s’est présentée dans un grand état de choc psychologique aux services de police. D’emblée l’enquête a été ouverte pour violences avec séquestration. Les faits se seraient produits dans plusieurs appartements, à Aulnay et Bondy. L’homme exerçait manifestement une importante emprise psychologique sa victime.

C’est la mère de la jeune femme qui aurait permis à sa fille de fuir, prétendant qu’elle devait urgemment se rendre au chevet d’un parent. Finalement, la jeune femme, a été conduite à l’hôpital, puis auprès de la sûreté territoriale, à Bobigny, à qui l’enquête a été confiée. Le «compagnon » a été interpellé peu de temps après. Les policiers ont dû attendre un peu pour l’interroger puisqu’il était en état d’ébriété au moment de son arrestation. Il est déjà connu pour des violences conjugales.

Source article : Le Parisien / Image d’illustration

Repost 0
Publié par Aulnaylibre ! - dans 93 Infos
commenter cet article
19 février 2016 5 19 /02 /février /2016 18:49
Les fumeurs de cannabis peuvent perdre leur permis de conduire !

C’est une nouvelle arme pour dissuader les consommateurs de cannabis… tout en faisant de la prévention routière. Désormais, les acheteurs contrôlés en possession de stupéfiants lors d’opérations police-douanes auront la désagréable surprise de recevoir un courrier de la préfecture de leur département leur enjoignant de passer une visite médicale pour «vérifier leur aptitude médicale à la conduite ».

A l’origine de ce dispositif ? L’article du code de la route R. 221-11 qui permet au préfet, «dans le cas où les informations en sa possession lui permettent d’estimer que l’état physique du titulaire du permis peut être incompatible avec le maintien de ce permis de conduire » de prescrire un examen médical. Concrètement, les personnes contrôlées (détentrices d’un permis de conduire ou en demande de permis) devront effectuer une visite médicale auprès d’un médecin agréé qui vérifiera leur toxicologie.

En cas de contrôle positif, le préfet pourra prononcer la restriction de validité, la suspension ou l’annulation du permis de conduire ou encore le changement de catégorie dudit permis. «C’est avant tout une action de prévention », explique le patron de la compagnie de sécurisation et d’intervention du 93, le commandant Lunel. «Nous voulons que ces consommateurs prennent conscience des dangers qu’il y a à conduire après avoir fumé du cannabis. »

Source article : Le Parisien

Repost 0
Publié par Aulnaylibre ! - dans C'est dans le Journal
commenter cet article

Présentation

  • : Aulnaylibre !
  • Aulnaylibre !
  • : L'information sur Aulnay-sous-Bois 100% libre et indépendante !
  • Contact

Contactez-nous !

Une info, une photo, une vidéo, une annonce à passer.

N’hésitez pas à nous contacter !

Mail : aulnaylibre@yahoo.fr

Tél : 06.81.95.11.50 / 06.07.86.09.11

Chaîne vidéo : http://www.youtube.com/user/Aulnaylibre/videos

Twitter : https://twitter.com/Aulnaylibre

Facebook : https://www.facebook.com/aulnay.libre?ref=tn_tnmn

Aulnay au fil de l'info

Ride On Time

Señor Météo

Agenda Aulnay-sous-Bois

Wikio

Wikio - Top des blogs - Multithématique