Voitures brûlées pendant la Saint-Sylvestre : la Seine-Saint-Denis arrive en tête

Publié le 1 Janvier 2013

voiturebrulees.jpgLe ministre de l'Intérieur a décidé de publier les chiffres, une pratique abandonnée depuis 2010 par la droite qui disait vouloir ainsi éviter la surenchère.

Un total de 1 193 véhicules ont été incendiés, dont 344 par propagation, pendant la nuit de la Saint-Sylvestre en France, a annoncé mardi le ministre de l’Intérieur, Manuel Valls, lors d’une allocution à la place Beauvau.

Le ministre de l’Intérieur a également annoncé une «activité judiciaire en hausse par rapport à l’année dernière», avec un total de «339 interpellations contre 290, et 244 gardes à vue contre 181 en 2011».

Sur l’ensemble du pays, «il n’y a pas eu d’affrontements au cours de cette nuit, sauf dans le quartier de Strasbourg Neuhof, et dans la ville de Mulhouse», a-t-il précisé.

 «Trois policiers et quatre gendarmes ont été légèrement blessés, pas loin du chiffre de l’année dernière», où le total était de huit blessés, a indiqué le ministre.

 «Il n’y a pas d’évolution notable concernant ces incendies volontaires de voitures et de deux-roues ces dernières années», a commenté le ministre, qui a cité les départements comptant plus de 40 incendies avec, en tête, la Seine-Saint-Denis avec 83 véhicules incendiés, devant le Haut-Rhin (72), le Bas-Rhin (70), le Nord (61) et les Bouches-du-Rhône (51).

Le ministre a rappelé que les «derniers chiffres publiés sont ceux du 31 décembre 2009», lorsque 1.147 véhicules avaient brûlé, selon un bilan officiel de l’époque.

Valls avait annoncé jeudi dernier qu’il communiquerait le nombre de véhicules incendiés à la Saint-Sylvestre, une pratique abandonnée depuis 2010 par ses prédécesseurs de droite qui disaient vouloir ainsi éviter la surenchère.

(AFP)

Rédigé par Aulnaylibre !

Publié dans #Sécurité publique

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article

bessaguet 10/01/2013 17:33

ce que nous pouvons encore une fois constater : c'est que les victimes et les responsables ce ces actes criminels sont de la même classe et dans la plupart des cas, voisins.
Il ne peut donc y avoir aucun message à travers ces actes émanant plus de la déficience mentale que d'une quelconque revendication sociale.
Les difficultés que traversent de plus en plus de français ne peuvent justifier la barbarie, sinon, pour certains une arnaque aux assurances.

NEVEU Annie 10/01/2013 16:30

ça ne brûle pas av.Germain Papillon : néanmoins depuis plusieurs semaines voitures aux pneus crevés, vitres cassées, voitures endommagées...et comme il n'y a plus de ronde de la Police Municipale
entre 1h et 6h du matin ça ne pose aucun problème.
Nous amenons les photos à l'appui au prochain Conseil de Quartier.

JEAN LOUIS KARKIDES 03/01/2013 08:51

Voici un lien qui relativise à souhait la cause culturelle de la délinquance:
http://www.telerama.fr/idees/hugues-lagrange-et-le-facteur-culturel,60726.php
Trouver des explications culturelles à "cette mode"est au moins simpliste,voire orienté.......

yousri 02/01/2013 21:56

personnellement, je ne connais aucune "culture", qui prone de tels comportements, cessez vos sous entendus, demagogiques et hypocrites, et les lacunes liees a l education et au savoir vivre, ne
sont pas toujours la ou on veut bien le croire, surtout quand on prend des consequences, pour des causes.....

Romuald Weymann 02/01/2013 20:14

La pauvreté a bon dos, à croire qu'un « pauvre » devient forcément un délinquant.

Certains départements du centre de la France sont habités par une population dite précaire, sans que l'on observe particulièrement de flambées de violence.

De même, la délinquance n'est pas forcément liée à l'habitat, aux HLM.

La ville dont le ministre Cahuzac était maire, Villeneuve-sur-Lot, est une ville sans HLM (on peut le vérifier avec Google maps); ça n'empêche pas les trafics, les règlements de compte sanglants
entre bandes de jeunes et même les comportement de « sauvageons » comme disait Chevènement.
A tel point que Cahuzac avait dû gifler un jeune faisant partie d'un groupe provoquant divers troubles à l'ordre public au centre-ville...


Ne pas écarter donc les lacunes éducatives, mais aussi l'influence culturelle, comme le suggérait le sociologue Hugues Lagrange et comme en convenait le maire PS de Clichy-sous-Bois dans une
interview accordée au Bondy Blog.

Bon courage en tout cas à toutes celles et ceux dont le véhicule a été cramé par des méprisables individus.

HS, j'ai entendu que le gouvernement normal, au nom de la défense de l'environnement, allait frapper au porte-monnaie les propriétaires de véhicules polluants.
Or ce ne sont pas les plus riches qui ont les véhicules les plus anciennes, et donc les plus mal entretenues...

A part ça, ce gouvernement entend préserver les classes dites populaires...

mimi 02/01/2013 12:55

Le 93 est un département qui crée beaucoup de richesses mais qui malheureusement accueille une population très pauvre: nuance. Et je ne pense pas que cela soit liée à la politique de gauche. La
droite est au pouvoir dans d'autres villes et départements aux données équivalentes et sans qu'elle n'est réussie à changer les choses.

Lisa 02/01/2013 11:27

Le département trône en tête de pas mal de classements. Département le plus pauvre empêtré dans des emprunts toxiques contractés sans réfléchir et département le plus mal géré. Bravo la gauche !
Quand on songe que c’est aussi le département le plus jeune de France la jeunesse a vraiment de quoi espérer !

Léon PORTRARD 02/01/2013 09:59

Appréciation du ministre de l'intérieur, Manuel Valls, le 31 mai 2012 au sujet du préfet de la Seine-Saint-Denis : " c'est un homme tout à fait exceptionnel qui a fait un travail de très grande
qualité".
Une appréciation à la hauteur des résultats constatés....

kikoo lol 02/01/2013 08:55

le 93 déjà en tête d’un classement. l’année 2013 commence bien !