Voitures brûlées, comment se faire rembourser ?

Publié le 4 Janvier 2014

Vous faîtes partie des quelques 1 067 propriétaires de voitures incendiées durant la nuit de la Saint-Sylvestre ? Ce qu’il faut savoir pour faire marcher son assurance.

Un bon conseil, ne tardez pas pour signaler le sinistre. Vous disposez seulement de cinq  jours ouvrés — ne sont pas pris en compte le week-end et le 1er janvier férié — pour envoyer à votre assureur une déclaration circonstanciée. Un courrier qui précisera la date, le lieu et les circonstances de l’incendie. Si possible, n’hésitez pas à joindre des photos du véhicule avant et après le sinistre. Comme le rappelle AcommeAssure.com, un comparateur d’assurances en ligne, « la plupart des contrats vous imposent aussi de déposer une plainte au commissariat pour incendie criminel ».

Un expert déterminera ensuite si votre voiture est réparable ou pas. Le plus souvent, ces véhicules incendiés sont classés comme épaves. Le remboursement dépendra alors de votre contrat. Si vous êtes assuré contre l’incendie, l’indemnité sera calculée sur la valeur marchande de la voiture — c’est-à-dire sa cotation à l’argus —, déduite d’une éventuelle franchise. Si vous êtes assuré au tiers, vous n’avez probablement pas de garantie incendie. Mais vous devez malgré tout prévenir votre assureur. Pour une simple et bonne raison : le contrat auto prend fin automatiquement en cas de perte totale du bien assuré due à un événement non couvert pas la police d’assurance. L’assureur devra alors vous rembourser l’éventuel trop-perçu. Attention, si vous n’effectuez pas cette démarche, vous risquez de continuer à payer une assurance n’ayant plus d’objet.

Vous devez également savoir que si vos ressources ne dépassent pas 25074 € par an (pour une personne seule avec plafond majoré par personne à charge), vous pouvez adresser une demande d’indemnisation auprès de la commission d’indemnisation des victimes d’infraction, la Civi. Vous devrez néanmoins fournir une attestation d’assurance et un certificat de contrôle technique si la voiture a plus de quatre ans.

Source : Le Parisien / Vidéo d’illustration : Aulnaylibre ! 

Rédigé par Aulnaylibre !

Publié dans #C'est dans le Journal

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article

patricia abgrall 04/01/2014 17:58

si vous êtes assuré au tiers vous pouvez souscrire une option pour l'incendie de votre véhicule qui ne vous coûtera que quelques dizaines d'euros par an en plus, il y a un an je me suis fait voler
et bruler ma voiture qui avait plus de 15 ans l'assurance m'a remboursé 850 euros