Voilà à quoi pourraient ressembler les futures gares du supermétro du Grand Paris Express

Publié le 12 Mars 2013

Pas la peine de trop s’emballer il faudra sans doute bien attendre encore quelques dizaines d’années avant de voir en service le supermétro du Grand Paris Express. Toutefois de jolies esquisses des futures gares sont déjà tracées comme pour mieux faire saliver tout le monde devant ce chantier pharaonique de 30 milliards d’euros qui s’annonce. Ainsi, le Parisien d’aujourd’hui (voir article ci-dessous) montre le projet de station du Blanc-Mesnil qui pourrait d’ailleurs ressembler à celui prévu au niveau du rond-point de l’Europe à Aulnay-sous-Bois.

Dans cet article une phrase a particulièrement attiré notre attention : « Au-dessus de certaines gares, ce sont ainsi des logements et des équipements publics qui sont imaginés. «A chaque fois, on cherche à bien s’insérer dans le paysage », souligne la Société du Grand Paris (SGP). Espérons pour nous, pauvres aulnaysiens, que la SGP ne s’inspire pas trop de ce que font nos élus de la majorité actuelle. En effet ces derniers ont non seulement totalement livré le centre-gare à l’appétit vorace des promoteurs qui construisent en ce moment à tour de bras sans le moindre souci d’harmonie architecturale, mais ils s’apprêtent maintenant à faire de même dans la zone pavillonnaire malgré les belles promesses électorales de 2008. En vérité Gérard Ségura et son équipe ont eu tort d’appeler la présentation en 3D de leur projet de ville du futur les rendez-vous d’Aunay. Ils auraient plutôt dû l’appeler les rendez-vous du béton !

blancmesnilgaresupermetro

Ne pas se contenter de construire des stations de métro, mais faire de nouveaux lieux de vie en banlieue. Tel pourrait être le credo de la Société du Grand Paris (SGP), qui participe à partir d’aujourd’hui au Mipim, l’un des plus importants salons de l’immobilier, à Cannes (Alpes-Maritimes). A cette occasion, le maître d’ouvrage du Grand Paris Express dévoile plusieurs vues d’artiste des gares de ce futur réseau de métro automatique en Ile-de-France. Les gares de Créteil-l’Echat (Val-de-Marne), Issy-les-Moulineaux, Asnières-Gennevilliers - Les Agnettes (Hauts-de-Seine) et du Blanc-Mesnil (ci-dessus) ont ainsi fait l’objet de propositions visuelles qui donnent une idée de l’aménagement autour des gares. « Ces visuels doivent notamment permettre de montrer aux élus qu’il y a la gare, mais aussi tout un quartier qui va avec, explique-t-on à la SGP. On a la boîte en sous-sol et la superstructure. » Au-dessus de certaines gares, ce sont ainsi des logements et des équipements publics qui sont imaginés. « A chaque fois, on cherche à bien s’insérer dans le paysage, souligne la SGP. Par exemple à Issy il y a des tours donc on peut construire haut. Ce ne sera évidemment pas le cas partout. » Il est à noter que s’ils ont été validés par les mairies concernées, les visuels sont non contractuels et ne reflètent pas forcément ce qui se fera dans chaque ville.

Source : Le Parisien 

Rédigé par Stéphane Fleury

Publié dans #Transports

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article

bessaguet 15/03/2013 12:26

Quelques soient les projets retenues et leur échéancier, la question qui reste en suspend est le principe de gouvernance : qui décidera du projet. Le Maire, le Préfet ou la Société du Grand Paris.
Et que l'on nous évoque pas des réunions de concertation, nous en connaissons le principe qui consiste en une campagne de communication.
Le Maire de Paris élu en mars 2014 lui aura sûrement son mot à dire : ce qui explique la frénésie des candidats pour se poste et on annonce même le projet d'une primaire pour l'UMP. La COCOE a du
pain sur la planche ....à dessin.

Beda bruno 14/03/2013 16:29

Certes le maire construit (sans tenir compte de l'avis des gens deja sur place ) et il tient cette promesse , rien à dire mais que dire de la promesse 43 , celle de la preservation des quartiers
dit pavillonaires ??

JEAN LOUIS KARKIDES 14/03/2013 10:25

Nul doute que la gare qui va s'implanter en plein champs "va s'insérer dans le paysage"......
Mais quel paysage?
Le béton qui profite aux promotteurs,à quelques élus corrompus,à d'autres qui s'imaginent un nouvel eldorado sans se soucier de tout ce qu'ils sacagent dans leur propre ville.
Nos décideurs ne voient pas plus loin que le bout de leur mandat sans objectifs de qualité de vie durable.
Seul côté positif,le désenclavement de villes telles que Clichy et Monfermeil.

robert 14/03/2013 08:34

espérons que dans leur lieu de vie est aussi prévu la place de la voiture pas comme dans les prévisions de nos élus de la majorité actuelle
voir la place de la gare et bien d'autres endroits ou a part les génes pour la circulation aucne amélioration n'est visible

sylviane 14/03/2013 08:13

n’oublions pas que dans le programme de 2008 le maire a été élu en promettant de construire des logements et c’est ce qu’il fait. il respecte sa promesse et comme un toit c’est un droit personne ne
peut lui reprocher cela. le devoir d’un maire et d’autant plus en période de crise est de proposer des solutions à ses administrés et c’est ce que fait Gérard Ségura. il faut l’en remercier.