Vivre Mieux Ensemble interpelle individuellement les élus de la majorité sur l’arrêté anti-mendicité à Aulnay-sous-Bois

Publié le 15 Octobre 2014

VME1-copie-1.png

VM2.png

Rédigé par Aulnaylibre !

Publié dans #Conseil municipal

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article

JLK-VME 16/10/2014 11:44

Nos alliés sont sur le terrain à Aulnay pour aider tous ceux qui sont exclus,pour s'opposer aux projets inutiles,pour lutter pour un environnement plus propre et une société plus humaine.
Nos collègues sont nos adhérents de plus en plus nombreux avec qui nous avançons.
Loin des magouilles....
Une autre façon de s'investir,de proposer,d'informer et d'agir.
Gardez votre vieille rengaine sur les ministres et les partis......
Ce n'est plus de saison.

Romuald Weymann 16/10/2014 10:25

Ce sont les roms de Roumanie, de Bulgarie ou d'ailleurs qui ne sont pas dans le leur.
Votre ancien allié, Valls, l'avait martelé : les roms ont vocation à rentrer chez eux ou à rester chez eux.

Vos collègues écolos ont, par leur présence au gouvernement entre mai 2012 et avril 2014, soutenu implicitement ce discours anti-roms.

JLK-VME 16/10/2014 08:47

A Aulnay,nous ne vivons pas dans "dans des beaux quartiers quadrillés par les forces de l'ordre" et tous nos adhérents n'habitent pas au sud,loin de là.
Certains même ne sont pas loin de chez vous.
Personne ne souhaitent avoir un campement de roms près de chez soi et je suis sur que même vos voisins n'ont pas pour la plupart vos opinions haineuses pour autant.
Oui,il existe un problème roms puisqu'aucune autorité à quelque niveau que ce soit refuse de prendre ses responsabilités en se mettant même hors la loi.
Si les lois françaises ne vous conviennent pas, que vous les ne les trouviez pas assez dures,vous pouvez toujours changer de pays......
Quant à notre association,elle reste fidèle aux valeurs de notre République affichées au fronton de nos mairies: LIBERTE-EGALITE-FRATERNITE.

Romuald Weymann 15/10/2014 19:04

« Luttons contre la pauvreté, pas contre les pauvres ».
C'est d'une platitude et d'une niaiserie monumentales, du même acabit que : « La guerre, c'est mal ! A bas la violence ! Le racisme, c'est pas bien ! Vivre le vivre-ensemble et la diversitude !
».

Cet arrêté visait, on le devine tous, les squatteurs roms, sans pouvoir les nommer (les lois françaises et probablement européennes l'interdisent, ça stigmatise blablabla).
J'habite désormais dans une résidence bâtie à 50m à peine de l'ancien camp rom démantelé cet été, le long de la RN2.
Je relance mon invitation, venez donc expliquer aux proprios - majorité écrasante de proprio d'origine afro-maghrébine - qu'ils sont racistes, xénophobes et anti-vivre-ensemble etc parce qu'ils se
réjouissent que ce squat de roms ait été détruit, et les roms qui l'occupaient illégalement chassés.

Toujours plus facile de pondre de vibrant discours vivre-ensemblesques de loin, à l'instar de ces parlementaires bobos de gauche ou de droite, bien à l'abri dans leurs beaux quartiers quadrillés
par les forces de l'ordre, et qui délivrent à qui mieux mieux leurs discours lénifiant sur le vivre ensemble. Paraît que de tels discours sont aussi délivrés sur Aulnay.