Valérie Pécresse et Bruno Beschizza à Aulnay-sous-Bois au marché du Vieux-Pays

Publié le 1 Février 2014

C’était incontestablement l’événement politique de la matinée à Aulnay-sous-Bois. Valérie Pécresse, la chef de file de l’opposition au Conseil régional d’Ile-de-France, est venue sur le marché du Vieux-Pays accompagner Bruno Beschizza dans sa campagne aux municipales de mars prochain. La pluie intense de la matinée avait fait craindre le pire mais elle a finalement cessé au meilleur des moments permettant un tour rythmé à la rencontre des habitants et des commerçants.


Rapidement le duo est devenu le centre d’intérêt de la foule chacun souhaitant échanger un mot, comme Alain Boulanger par exemple, ou poser sur la photo. La masse des militants et simples citoyens réunis pour l’occasion derrière Bruno Beschizza et Valérie Pécresse était impressionnante. A l’instar de Daouda Sanogo, l’emblématique entrepreneur Aulnaysien, la liste des soutiens de Bruno Beschizza semble s’élargir un peu plus chaque jour imprimant un véritable souffle à la campagne qui s’annonce…

Robert Ferrand

Rédigé par Robert Ferrand

Publié dans #En route vers 2014 !

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article

Pierre Thomas 02/02/2014 21:13

Je suis d accord avec vous Romuald c est honteux mais reprenons les archives de tous bords et nous verrons que ldroite ou gauche jouent le même jeu de dupe. Je demande juste à Mr amedro de
respecter la propriété privé car il n a rien a faire chez moi surtout pour parler de la circulation a aulnay ...... Ce n est franchement pas le problème le plus important

Romuald Weymann 02/02/2014 20:55

Mme Pécresse. Ce nom me dit quelque chose.
Ah oui ! C'est celle qui, il y a quelques jours, dénonçait les réductions dont bénéficient les clandestins pour se déplacer dans les transports franciliens (en plus de l'Aide médicale d'Etat)

Pour la seule région Ile-de-France, il y aurait quelque 110.000 clandestins qui bénéficieraient de ces largesses.

Le hic, c'est que ces aides sociales dont profitent les clandestins ont été mises en place en 2004, sous la droite donc.
Et en 2012, le groupe UMP auquel appartient Mme Pécresse a voté la reconduction de ces aides sociales (Ame, Solidarité transport etc).
http://lelab.europe1.fr/t/pecresse-veut-supprimer-l-aide-aux-transports-aux-etrangers-sans-papiers-12922


Dans le cadre de mon travail, on tombe à chaque vacation sur des travailleurs étrangers censés vivre - et travailler - en Italie ou en Espagne, mais qui vivent de fait en France, illégalement, où
ils travaillent également (illégalement s'entend; dans le BTP essentiellement).
Et beaucoup ont une carte Solidarité transport...

Donc l'indignation de Mme Pécresse, à d'autre.

JEAN LOUIS KARKIDES 02/02/2014 19:00

Si en effet beaucoup d'aulnaysiens ont compris la méthode désastreuse de Ségura,tous ne sont pas d'accord pour revoir la droite aux commandes.
Et beaucoup de déçus à gauche restent à gauche.....
Le bulletin de vote n'appartient qu'à l'électeur.
Wait and see
Personnellement tous ces noms qui se terminent en A.......... ;)

Pierre Thomas 02/02/2014 18:19

être présent qu'à l'approche des élections ce n'est pas ce que les aulnaysiens demandent.
Un bon accueil, peut être mais ne rêvez pas les gens que vous avez rencontrer ne veulent palus de Segura , mais sont à 90 % pour Chaussat ou Beschiza

christian 02/02/2014 15:39

Voyons M.THOMAS, allez à la rencontre des AULNAYSIENS, la proximité des candidats auprès des électeurs vous posent-t-il un problème? Que rêver de mieux ?
Sûr que certains ont totalement négligé de le faire pendant ces dernières années!

JEAN LOUIS KARKIDES 02/02/2014 10:33

Un très bon accueil des locataires des tours de la ferme qui nous ont transmis quelques doléances trop longtemps oubliées par certains.
Une façon plus proche des aulnaysiens de faire campagne....
Une expérience dont vous entendrez reparler......

Pierre Thomas 02/02/2014 08:21

Qu on aime ou pas le candidat cette campagne est beaucoup plus saine que celle de Mr amedro qui investi les halls d'HLM avec son équipe. Ces halls sont interdits aux démarcheurs c est donc déjà un
très bel exemple.