Une adolescente Rom enlevée à Bobigny pour être mariée de force retrouvée à Aulnay-sous-Bois

Publié le 6 Août 2014

camp-rom.jpgTrois personnes ont été interpellées mercredi dans un camp rom de Seine-Saint-Denis pour avoir enlevé et séquestré durant une semaine une adolescente de 12 ans pour un mariage forcé, a-t-on appris de sources concordantes.

Selon les premiers éléments de l'enquête, la jeune fille, également rom, aurait été enlevée par des hommes en voiture le 29 juillet, à Bobigny, a raconté une source proche de l'enquête.

L'enlèvement signalé une semaine après les faits

Ce n'est que mercredi vers 15H30, soit plus d'une semaine après les faits, que la mère de l'adolescente a porté plainte. Dans ses déclarations, elle a expliqué que l'adolescente avait été enlevée "sous ses yeux", "pour être mariée de force en Espagne".

Renseignés par des témoins sur son probable lieu de détention, des policiers se sont rendus mercredi en fin d'après-midi dans un campement rom d'Aulnay-sous-Bois (Seine-Saint-Denis) pour "procéder à des vérifications".

L'auteur principal est en fuite

Lors de leur passage dans le camp, "ils ont retrouvé l'adolescente", et l'ont "pris en charge", a raconté la source proche de l'enquête, qui précise que la jeune fille "n'était pas blessée".

Lors de cette opération de police, trois personnes ont été interpellées. Selon les premiers éléments de l'enquête, il s'agirait de complices, l'auteur principal des faits, qui devait se marier à la jeune fille, ayant pris la fuite.

Le campement rom concerné, situé près du boulevard André Citroën, non loin de l'ancienne usine PSA d'Aulnay-sous-Bois, accueille près de 420 personnes. Il est visé par plusieurs procédures d'expulsion.

Source : http://www.rtl.fr/ / Image d'illustration

 

Rédigé par Aulnaylibre !

Publié dans #C'est dans le Journal

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article

Jean-François Chevallier 11/08/2014 20:45

"Si un peuple donné ne punit pas le vol, par exemple, oui, c'est de la faute de ce peuple si le vol persiste." Au point ou vous en êtes RW dites peuplade, tribu ou race ou lieu de peuple ! Quel que
soit le terme employé de tels propos relèvent du code pénal...

JLK 10/08/2014 13:05

Une explication n'est pas une excuse.
Une généralisation est un procédé malhonnête.

Romuald Weymann 09/08/2014 21:01

Trop facile, l'excuse.
La loi dite du silence est imposée dans les milieux mafieux.

On nous assure que les malfrats constituaient, dans ce camp roms, une infime minorité.
A croire qu'ils sont bien plus nombreux que ça...

JLK 09/08/2014 15:26

Pour la même raison que la loi du silence dans les cités.....

Romuald Weymann 08/08/2014 22:40

Vous vous gardez bien d'expliquer pourquoi l'interpellation de 2-3 individus dans ce camp de roms a nécessité 3 heures aux policiers...
On parle d'une intervention de police dans un camp rom hein, donc de quelques ares de terrain; pas dans une surface équivalente à la ville d'Aulnay.

S'il s'agit d'actes complètement isolés (enlèvement, séquestration et tentative de mariage forcé), pourquoi les gentils roms n'ont pas dénoncé de suite ces criminels aux forces de l'ordre ?

JLK 08/08/2014 21:46

Chaque individu dans notre société est responsable de ses actes et non ses proches.
Restons en là.
Pas de chasse aux roms...

Romuald Weymann 08/08/2014 19:20

Si un peuple donné ne punit pas le vol, par exemple, oui, c'est de la faute de ce peuple si le vol persiste.

En revanche, si des règles interdisant le vol sont énoncées et si ces vols continuent, cela relève de la responsabilité individuelle ou, s'il s'agit de mineurs, de l'éducation parentale.

Sauf que les forces de l'ordre intervenaient non pas pour ce vol de bijoux, mais pour un enlèvement suivi d'une séquestration et d'une tentative de mariage forcé.

Et pour interpeller les auteurs de cette tentative de mariage forcé, cela a pris 3 heures aux forces de l'ordre.
Oui, 3 heures !
La superficie de ce camp serait-elle à ce point étendue pour justifier une telle amplitude horaire ?...
Ces pitoyables individus auraient-ils été protégés par leur communauté ? Non, je ne peux y croire.

JLK 08/08/2014 16:42

Quand un français vole, c'est la faute à tous les français?
Si il y à plus de délinquance (enfin celle dont on parle dans les médias) dans les quartiers défavorisés ,,c'est la faute à tous les français?
Votre logique serait-elle différente selon l'origine de l'homme?

simval 08/08/2014 12:26

quel bordel !

Romuald Weymann 07/08/2014 20:58

A la société, JLK, à la société...
Jamais aux Roms hein.

JLK 07/08/2014 19:11

Et d'après vous RW,c'est de la faute à qui?

martin 07/08/2014 16:52

Oh le sac a du arriver tout seul dans la voiture

Romuald Weymann 07/08/2014 12:33

Selon le blog 936000 Infos, l'interpellation de ces Roms impliqués dans cet enlèvement suivie d'une séquestration et d'une tentative de mariage forcé a nécessité le déploiement de policiers
municipaux, nationaux et a duré 3 heures, face au refus de coopérer de la part des squatteurs de ce camp.

En marge de cette neutralisation de ces individus, une autre interpellation a eu lieu, ciblant cette fois un Rom qui tentait carrément de retirer de son véhicule garé sur le trottoir un sac rempli
de bijoux volés.

http://93600infos.fr/2014/08/06/sequestration-dune-adolescente-a-aulnay-sous-bois-la-police-interpelle-trois-hommes/

La faute à la société, évidemment.

Jean-François Chevallier 06/08/2014 22:29

Comme on le constate souvent pour d'autres communautés, les meilleures protection contre ces pratiques insupportables sont l'éducation et l'accès à tous les droits. Dans le cas des roms, oubliés de
presque tous, nous en sommes hélas très loin, à Aulnay et Bobigny comme ailleurs où seuls une poignée de citoyens s'intéresse à leur sort mais ne peut se substituer aux devoirs et obligations des
pouvoirs publics.