Un nouveau panneau ajouté au code de la route à Aulnay-sous-Bois ?

Publié le 7 Octobre 2014

Peut-être ne le savez-vous pas, mais Aulnay-sous-Bois a été choisie il y a quelque temps pour tester un tout nouveau panneau susceptible d’être ajouté prochainement au code de la route. De forme rectangulaire, il représente un automobiliste qui semble jeter des détritus par la fenêtre. Pour indiquer que c’est mal, une croix rouge barre ostensiblement le véhicule et un message en gros caractère explicite le propos : NE JETEZ PLUS !

2014-OCTOBRE 0962Evidemment, vous l’aurez compris, cet article et le photo-montage qui l’accompagne sont bien entendu un énorme poisson d’avril avant l’heure ! En effet, qui aurait l’idée saugrenue d’inventer une telle signalétique pour rappeler une règle élémentaire de civisme nécessaire au bien vivre ensemble : la propreté c’est l’affaire de tous !

Rédigé par Aulnaylibre !

Publié dans #Environnement

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article

JLK 08/10/2014 11:53

Oh,non!Je ne plains pas les jeunes.....
C'est vous qui êtes à plaindre.
Comment pouvez vous vivre si tout ce que vous voyez autour de vous vous dégoûte autant?
Changez l'éclairagiste de votre film, ça ira mieux.

Romuald Weymann 08/10/2014 11:02

PS : ce matin, je suis rentré de Roissy par le bus 43.
Il passe par la Rose des vents, je suis descendu à l'arrêt Matisse-Delacroix.

Des dizaines d'élèves sont montés au cours du parcours : je ne me rappelle pas en avoir vu un seul pointer une carte d'abonnement.
Mais il est possible que les gens comme moi paient pour ceux qui prennent le bus gratuitement...

Romuald Weymann 08/10/2014 11:00

« Un certain mal-être ».
Et ça justifie les actes d'incivilités, selon vous ?

Je suis pris de mal-être avec cette pluie qui tombe. Tiens, pour l'évacuer, je vais souiller des rames du RER ou venir cramer votre boîte aux lettres, je reviens.

Je suis parti faire un périple de 3 semaines en Mongolie cet été parmi les nomades, eux pourraient se plaindre de vivre dans des conditions vraiment précaires, d'être pris de « mal-être ».
J'ai vu des gamins ramasser des bouses de yack pour pouvoir se chauffer l'hiver, d'autres aller puiser de l'eau à l'unique source d'eau non potable de la ville - pas d'eau courante en province -
avec des bidons plus gros d'eux et suer pour les ramener chez eux.

Non, décidément, je ne comprends toujours pas comment l'on peut plaindre les « jeunes » habitants telle ou telle cité, en France.
Mais bon, la culture de l'excuse, toujours et encore, hein.

JLK 08/10/2014 08:52

C'était un exemple parmi d'autres mais vous ne dites rien sur toutes ces associations qui aident,informent, font vivre notre ville.
Dans toutes il y a des jeunes qui participent ou profitent d'elles....Culture,instruction,sport....
Bien sur,il y a chez certains un mal être, un non respect d'eux mêmes et des autres.
Face à cela,il ne suffit pas de râler et surtout d'en faire une généralité.

RW 08/10/2014 00:15

C'est vrai, des jeunes qui sauvent des personnes d'un incendie, il y en a tous les jours, si si...

Des jeunes qui crachent, souillent etc, c'est rare...

JEAN LOUIS KARKIDES 07/10/2014 22:02

Aulnay sous Bois vu par Romuald....
C'est toujours sur lui que tombe l'affreux ado,le maître du toutou dégueu.....
Et bien sur jamais sur celui qui permet de sauver une ado d'un incendie,sur ceux qui forment un lien entre tous les aulnaysiens dans l'entraide...Je ne nommerais pas toutes les associations
présentes au forum.
En fin de compte,je vous plains Romuald,je n'aimerais pas vivre dans votre ville.
La mienne est plus sympa.
Non,ce n'est pas le monde des bisounours,je sais les difficultés d'une ville de banlieue mais votre ville n'est pas la mienne.

Romuald Weymann 07/10/2014 16:59

Gare de Villepinte, il y a quelques jours. Un jeune jette une serviette par terre (donnée par le vendeur à la sauvette de maïs cramé), juste sous mes yeux. Je lui indique qu'une poubelle se trouve
à quelques mètres.
Il ricane et monte dans un bus avec ses potes.

Arrêt des Etangs près du Leader Market, j'attendais le bus 617, toujours il y a quelques jours. Un jeune écolier jette sa canette de soda par terre. Là aussi, je lui dis qu'une poubelle se trouve
juste à côté de lui. Il fait l'effort (!!) de ramasser la canette, la lance de loin vers la poubelle, la canette tombe par terre mais il monte dans le bus, sous les ricanements de ses copains.

Autres exemples.
Dans la résidence neuve dans laquelle je me suis installé il y a quelques semaines, quelqu'un a laissé déféquer son chien dans l'ascenseur et n'a même pas daigné ramasser les déjections.
Une famille, pourtant véhiculée, a laissé des encombrants en bas de l'immeuble devant la porte du local poubelle, probablement en espérant que l'employé chargé de sortir et rentrer les poubelles
emmène lui-même ces encombrants à la déchetterie...

Etc etc. Je pourrais aussi parler des rames RER dans lesquels des individus laissent leurs déchets, voire souillent de crachats, mégots, emballages de snack, tags etc.

Il y a fort longtemps que je ne crois plus au « vivre-ensemble » scandé par les idéalistes.