Smic, TVA, carte d’identité… ce qui change au 1er janvier 2014 !

Publié le 28 Décembre 2013

carte-id-635519.jpgAugmentation du Smic, hausse de la TVA, tabac et timbres plus chers, validité de la carte d'identité plus longue: voici les principaux changements qui interviendront le 1er janvier 2014.

- SMIC: il passe de 9,43 à 9,53 euros brut de l'heure (+1,1%). En net pour un temps plein, le gain est de 12 euros environ par mois.

- RETRAITE: les pensions complémentaires du privé (Agirc et Arrco) seront versées chaque mois et non plus chaque trimestre. Les cotisations acquittées par les entreprises et les salariés, augmentent, ainsi que celles du régime général de base. Les majorations de pension des retraités ayant eu au moins trois enfants sont désormais soumises à l'impôt.

- TVA: le taux normal passe de 19,6% à 20%, le taux intermédiaire de 7% à 10% (hôtellerie, restauration, transports ...). Pas de changement pour le taux réduit (5,5%). Pour les tickets de cinéma, la TVA baissera de 7 à 5,5%, comme les livres et les spectacles vivants. Pour les centres équestres, elle augmente de 7 à 20% pour se conformer à la réglementation européenne. Par ailleurs, une taxe sur les boissons énergisantes (1 euro par litre) entre en vigueur.

- QUOTIENT FAMILIAL: le plafond de ce dispositif réduisant l'impôt des familles en fonction du nombre d'enfants et des revenus baisse de 2.000 à 1.500 euros par demi-part.

- RSA: le revenu de solidarité active "socle" augmente de 1,3% à 499 euros pour une personne seule, 749 euros avec un enfant.

- PRESTATIONS FAMILIALES: les plafonds d'attribution pour les prestations familiales (allocation rentrée scolaire, prestation d'accueil du jeune enfant...) augmentent de 1,9%.

- FONCTIONNAIRES: abrogation de la journée de carence, non indemnisée en cas d'arrêt maladie. En outre, les fonctionnaires les moins bien payés (catégorie C, 47% des agents) bénéficient d'un coup de pouce (au 1er février) de 4,6 euros à quelque 46 euros mensuels.

- EMPLOI: la durée minimale des temps partiels passe à 24 heures hebdomadaires (pour les contrats en cours, les entreprises ont jusqu'au 1er janvier 2016 pour se conformer).

- EMPLOI/UE: Les Bulgares et Roumains sont désormais libres de venir travailler en France, au nom du principe de la libre circulation des travailleurs européens. Ces deux pays sont membres de l'UE depuis 2007.

- TIMBRE: les plus courants vont coûter 3 centimes de plus. La lettre verte passe à 0,61 euro et la lettre prioritaire à 0,66 euro.

- TABAC: à partir du 13 janvier, le paquet de cigarettes augmente de 20 centimes, portant le plus onéreux à 7 euros. Le tabac à rouler grimpe de 50 centimes.

- ÉNERGIE: Les factures d’électricité devraient augmenter d’environ 2%, en raison d’une hausse de la Contribution au service public de l'électricité (CSPE), une taxe sur la facture d'électricité. En outre, les tarifs TTC de l’énergie vont répercuter les variations de TVA. Le gaz et l’électricité passent ainsi de 19,6 à 20%. Les abonnements restent au taux de 5,5%.

- ENVIRONNEMENT: chacun pourra faire mesurer l'exposition aux ondes électromagnétiques dans les habitations et lieux publics. Il suffira d'en faire la demande à l'Agence nationale des fréquences.

- TRANSPORTS EN COMMUN: les tarifs sont majorés de 3% en Ile-de-France. Deux exceptions: le ticket à l'unité reste à 1,70 euro et le pass mensuel Navigo des zones 1-5 est maintenu à 113,20 euros.

- POLICE: policiers et gendarmes disposent d'un nouveau code de déontologie, qui préconise le vouvoiement, encadre les contrôles d'identité, la palpation des suspects, et prévoit que les forces de l'ordre portent sur leur uniforme un numéro permettant de les identifier.

- CARTE D’IDENTITÉ: sa validité passe de 10 à 15 ans, sauf pour les mineurs.

- JUSTICE: suppression du timbre fiscal à 35 euros. Depuis octobre 2011, il devait être acquitté par tout justiciable (sauf les éligibles à l'aide juridictionnelle) désirant saisir la justice pour un problème civil, commercial, prud'homal, social, rural ou la justice administrative.

- JEUX: c'est désormais la chaîne privée TF1, et non plus France 2, qui retransmet les tirages du Loto (en direct) et d'Euro Millions (en différé).

Source : http://www.paris-normandie.fr

Rédigé par Aulnaylibre !

Publié dans #En route vers 2014 !

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article

Romuald Weymann 28/12/2013 12:21

Fin janvier 2012, alors qu'il était encore dans l'opposition, le même Ayrault dénonçait le projet de hausse de la TVA suggérée par l'ancienne majorité présidentielle : « absurdité économique,
injustice envers les classes moyennes et populaires ».

Au début de l'été 2012, Ayrault martelait que l'« effort juste » ne frapperait pas les classes moyennes et populaires; tandis qu'il communiquait beaucoup sur la fameuse taxe à 75% censée faire
croire que seuls les riches paieraient l'addition.

Mais ça, c'était avant...

Je ne parle même pas des hausses des tarifs de l'énergie, des transports franciliens; ou même du tabac. Hausses qui bien évidemment vont gréver le pouvoir d'achat des classes moyennes et
populaires.

Concernant le matricule, pourquoi pas ? Mais qu'on laisse les forces de l'ordre accomplir leurs missions avec des moyens suffisants, moyens tant humains (effectifs, que certes l'ancienne majorité a
sabrés) que matériels; et que la justice ne s'emploie pas à détruire le travail des policiers et gendarmes en faisant libérer des individus sans cesse interpellés.

Quant à l'emploi des Bulgares et des Roumains (dont beaucoup de Roms), l'occasion m'est donnée de ressortir la phrase d'un membre d'EELV, soutenu par l'appareil politique de ce parti, j'ai nommé
Karim Zeribi, patron des transports marseillais, et qui s'exprimait dans une émission de radio :
« Si demain les Roms pouvaient travailler, je ne suis pas convaincu que culturellement parlant ils se jetteraient sur les offres d'emplois à Pôle Emploi »
http://blogs.mediapart.fr/edition/les-invites-de-mediapart/article/300811/culturellement-raciste-lorsque-les-grandes-gueu

Il n'a jamais été poursuivi en justice pour ses propos, n'a jamais été mis à pied par EELV - au contraire; puisque l'année suivante, il a été soutenu par Joly à l'occasion de sa candidature aux
Législatives 2012 dans les quartiers Nord de Marseille. Et j'ai lu que cet ancien bras droit de Guérini (il était au PS avant) a été élu tête de liste EELV aux Municipales 2014, toujours dans les
quartiers Nord de Marseille.