Seine-Saint-Denis, Saint-Denis : deux piétonnes tuées par un conducteur positif aux stupéfiants

Publié le 27 Octobre 2013

saint-denisaccident2_640x280.jpgDeux femmes de 59 et 60 ans ont été tuées hier à Saint-Denis, percutées par un jeune automobiliste qui a perdu le contrôle de son véhicule. Il avait consommé du cannabis.  

Les résultats des dernières analyses sont tombés hier en début de soirée. Ils ont confirmé que le chauffard âgé de 21 ans, placé en garde à vue quelques heures plus tôt pour avoir provoqué un accident mortel, était positif au cannabis, comme l’avait indiqué, mais de façon « non probante », le test salivaire pratiqué juste après le drame, survenu vers 14 heures.   Deux piétonnes sont mortes, fauchées par une Clio, avenue Stalingrad, devant l’université Paris-VIII, à Saint-Denis (Seine-Saint-Denis). Les deux victimes, âgées de 59 et 60 ans, qui résidaient dans la ville, étaient en « état de détresse absolue », à l’arrivée des secours, qui n’ont rien pu faire pour les ranimer.

Le conducteur, domicilié dans la ville voisine de Stains, circulait à vive allure selon les premiers éléments de l’enquête, sur cette grande artère de 2 x 2 voies, qui relie les deux communes. Le chauffard a perdu le contrôle de sa voiture, après avoir franchi le 
carrefour de l’Université, où se trouve la station de métro de la ligne 13. A cet endroit et à cette heure de la journée, il y a de nombreux passants. Son véhicule monte sur le terre-plein central, arrache les potelets protégeant les piétons et heurte de plein fouet les deux femmes qui attendaient avec leur chariot de courses, pour passer. La Clio s’encastre ensuite dans la camionnette d’une serrurerie, arrêtée en sens inverse.

« Quand je suis arrivé, j’ai aperçu une femme qui était allongée et ne bougeait plus. Les secours étaient en train de faire des massages », confie un badaud. Le jeune chauffard, qui n’a pas été blessé, restait hier soir en garde à vue au commissariat de Saint-Denis pour « homicide involontaire aggravé ». Les enquêteurs qui l’auditionnent devraient rechercher les images d’éventuelles caméras à proximité (notamment dans la station de métro), qui auraient pu filmer l’accident.

« C’est un drame pour la ville, a réagi Florence Haye, première adjointe au maire de Saint-Denis, en charge de la sécurité. On a heureusement peu souvent des accidents de ce type. » L’élue rappelle que la municipalité « multiplie les créations de zone 30 » dans la commune. « On travaille également à protéger les couloirs de bus et on essaie d’être attentifs aux aménagements. » Sur place, les passants habitués des lieux jugeaient quant à eux l’avenue Stalingrad dangereuse. « Elle est toute droite et les automobilistes ont tendance à accélérer alors qu’il y a beaucoup de monde à pied, notamment des étudiants, constate un homme. Il suffit de se poster pendant quelques minutes sur cette avenue pour voir des voitures griller le feu rouge et circuler n’importe comment. »

Source : Le Parisien

Rédigé par Aulnaylibre !

Publié dans #93 Infos

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article

bessaguet 28/10/2013 12:32

L’élue rappelle que la municipalité « multiplie les créations de zone 30 » dans la commune : c'est connu les abrutis sous l'emprise de stupéfiants sont très à cheval sur le respect le Code de la
Route. Zone 30 respectée, simplement il faut leurs rappeler que ce n'est pas le nombre de grammes qu'ils peuvent assimiler mais la vitesse qu'ils ne doivent pas dépasser.
Autant demander à un alcoolique d'arrêter de boire

didier labaune 27/10/2013 10:47

Merci de retrouver mes textes sur l'insécurité (entre autres) sur:
http://saintdenislabauneump.blogspot.fr/

didier labaune 27/10/2013 10:42

La voiture était peut-être la version automobile de la "salle de shoot" voulue par la majorité municipale:
Deux malheureuses femmes ont été tuées hier samedi 26 Octobre à Saint-Denis par un "chauffard drogué connu des services de police": voilà une"pépite" que la France entière nous envie...
Drogue, violence et mort sont les éléments constitutifs de la marque déposée par Braouezec, Paillard,Peu!!!
Mais oui,c'est "grâce" à ce produit de la couveuse Braou que la France entière parle de notre ville depuis hier...Quelle fierté pour les uns, quelle honte pour la majorité des dionysiens qui tarde
à sortir de son silence...et qui tarde à virer les"fossoyeurs pseudo-communistes" qui ruinent notre ville et nos vies!!!!