RER B, A et D : malgré des investissements colossaux les performances en termes de régularité sont très dégradées !

Publié le 7 Novembre 2013

RERD.jpgLa régularité des trains, exigence numéro 1 des voyageurs franciliens… et motif de tension politique. Hier, les patrons de la RATP et de la SNCF étaient convoqués par Jean-Paul Huchon, président PS de la région Ile-de-France, pour s’expliquer. Selon la région, si le bilan du métro est globalement satisfaisant, à l’exception des lignes 4 et 13, la situation est beaucoup plus préoccupante pour la SNCF. « Cinq des huit lignes de Transilien présentent des résultats moins bons qu’en 2012 sur la ponctualité » précise l’entourage de Jean-Paul Huchon, qui pointe notamment le mauvais résultat des RER, A, B et D « aux performances très dégradées en termes de régularité ». Une défaillance difficilement compréhensible pour la région, au regard des investissements colossaux réalisés ces dernières années.

6M€ de malus pour la RATP et 11M€ pour la SNCF

Face à ce mécontentement, Guillaume Pepy, patron de la SNCF, a promis d’apporter rapidement des réponses. « Et il a réaffirmé publiquement que l’amélioration de la situation en Ile-de-France était la priorité de son mandat ». Dès hier soir, avant même la fin des auditions des patrons de la SNCF et de la RATP, Valérie Pécresse, administratrice au Stif et principale opposante UMP de Jean-Paul Huchon, dénonçait dans un communiqué « la situation toujours aussi catastrophique vécue quotidiennement par les millions d’usagers des transports en commun franciliens » et exigeait « la mise en place d’un nouveau système de bonus-malus spécifique à la régularité des trains aux heures de pointe, priorité numéro 1 des usagers ». « Mme Pécresse fait des propositions pour mettre en place un système… qui existe déjà » ironisait hier soir l’entourage de Jean-Paul Huchon. En rappelant que, en 2013, le malus a été lourd, 6 M€ pour la RATP et 11 millions pour la SNCF. Au vu du bilan dénoncé par le président de région, le malus de 2014 devrait être encore plus salé.

Source : Le Parisien

Rédigé par Aulnaylibre !

Publié dans #Transports

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article

Romuald Weymann 08/11/2013 11:47

Je viens de lire qu'Ayrault, pour contrer l'insécurité dans les quartiers nord de Marseille, a annoncé le déblocage de 3 milliards d'euros, dont 2.5 milliards dédiés aux transports de la ville de
Marseille.
http://www.laprovence.com/article/actualites/2612251/en-direct-ayrault-a-marseille-avec-un-vaste-plan-daide.html

Et pour l'Ile-de-France ?...

Patrick poyer 07/11/2013 11:59

Sans oublier que:Le taux de TVA actuellement fixé à 7% sur les transports collectifs et ferroviaires va augmenter à 10% dès janvier 2014.

A cette hausse de TVA s'ajoutera la hausse annuelle des tarifs SNCF (habituellement supérieure à l'inflation) et celle de la Région Île de France sur le Pass Navigo.

Beda bruno 07/11/2013 11:10

Reste toujours à regler le probleme de qui fait la mesure .
Si c'est la Sncf qui annonce ces chiffres , qu'en penser ?

Par ailleurs un train est consideré en retard si il arrive ou part avec plus de 5 minutes de retard , donc si vous arrivez au boulot avec 4 minutes de retard , d'apres les critéres du stif vous
etes à l'heure.

De meme les malus annoncés de 11 millions d'euros sont negligeables par rapport aux investissements ( autour de 300 millions d'euros juste pour le rer B sauf erreur de ma part )

Par ailleurs le malus c'est toujours pour les memes :

* Augmentation réguliere des tarifs
* Augmentation des temps de parcours pour les meme dessertes
* Augmentation du nombre d 'escalators en panne à aulnay
* Augmentatin notable du temps passé debout

BREF que du RER B + .....

Si le president de region reconnait lui meme des problemes , qu'attend il pour offrir le gratuité des transports pour mois de novembre à tous les malheureux usagers du rer B ???