Réouverture du musée Picasso de Paris en juin 2014

Publié le 17 Février 2014

3597145_11-0-4106541558_545x341.jpgPrès de cinq ans après sa fermeture, en août 2009, le nouveau musée Picasso rouvrira ses portes aux visiteurs mi-juin. Malgré les rumeurs qui courent sur le non-respect des délais de livraison du chantier, Anne Baldassari, la présidente de l'établissement public, l'assure : la plus grande collection du maître espagnol retrouvera son écrin dès avril. Il n'y a qu'à constater l'avancement du chantier. Situé entre la rue Thorigny et la rue Vieille-du-Temple au coeur du Marais (III e), l'hôtel particulier Salé a vu partir mardi et mercredi les modulaires de chantier qui encombraient son jardin, laissant le champ libre au paysagiste belge Erik Dhont qui doit notamment y aménager un jardin cubiste composé d'ifs taillés et de fleurs sauvages.  

Un bâtiment inscrit au patrimoine

« A présent, nous en sommes au stade des finitions et des corrections », confie la présidente. A l'intérieur, le gigantesque chantier a été confié à l'architecte Jean-François Bodin pour les parties modernes et à Stéphane Thouin, architecte des Monuments historiques, pour les espaces classés. « L'enjeu d'un tel projet était d'arriver à développer le musée tout en respectant le bâtiment inscrit au patrimoine », explique Jean-François Bodin. Installé dans l'hôtel Salé depuis 1985 à la suite des aménagements architecturaux de Roland Simounet, la rénovation et la mise aux normes du musée Picasso étaient devenues inévitables. Des murs d'une blancheur immaculée aux sols en terrazzo d'influence vénitienne en passant par la restauration de l'escalier d'honneur, le musée a fait peau neuve. Il sera lumineux, simple et moderne.

Au terme du chantier, l'intégralité de l'hôtel particulier (construit au XVII e siècle) sera rendue aux visiteurs. « La surface d'exposition a triplé, confirme Anne Baldassari. Auparavant, le public disposait seulement de 1 600 m 2 contre 3 800 m 2 aujourd'hui. » Ces nouveaux espaces ont été gagnés grâce au déménagement de l'aile technique sous le jardin, ainsi que par le transfert des bureaux de l'administration dans un immeuble voisin, rue de la Perle, racheté à l'aide des fonds acquis par la tournée internationale de la collection Picasso. L'hôtel Salé et la cour d'honneur seront livrés le 31 mars. A partir de là, la plus grande collection Picasso au monde sera rapatriée sur le site depuis une réserve en proche banlieue parisienne, tenue secrète. Au préalable, toutes les oeuvres du maître espagnol ont été nettoyées, restaurées et réencadrées. Ainsi, les visiteurs pourront « redécouvrir cette exceptionnelle collection sous un nouveau jour ».

Source : Le Parisien

Rédigé par Aulnaylibre !

Publié dans #Culture

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article