Rentrée 2013 en Seine-Saint-Denis : 166 élèves de seconde sans bahut !

Publié le 10 Juillet 2013

rentree.jpgMalgré les 15 classes créées au début du mois, 166 lycéens du 93 sont encore sans affectation. Les syndicats grondent.

Ils avaient imaginé passer leurs vacances dans un camping au bord de la mer. Cependant, pour les parents de 166 futurs lycéens, qui doivent entrer en 2de à la rentrée, le programme de l’été risque bien d’être plus stressant que prévu. La raison? Leurs enfants n’ont toujours pas de lycée pour les accueillir à partir du 2 septembre. Début juillet, 15 classes de 2de ont pourtant été créées, « à l’arraché » selon les syndicats, pour scolariser à la rentrée 484 élèves de 2de sur les 650 qui étaient encore sans affectation. Finalement, le compte n’y est toujours pas et 166 élèves sont toujours sur le carreau.

 Pas d’inquiétude pourtant au rectorat. « Le taux de passage en 2de a été plus important que l’an passé, se félicite Alain Justeau, le chef de cabinet de la rectrice. Il nous faut faire quelques ajustements ici ou là d’ici à la rentrée. » Cependant, pour le Syndicat national des enseignements du second degré (Snes), reçu justement hier au rectorat, « les hausses démographiques ont été sous-évaluées, ce qui a engendré des suppressions de postes d’enseignants qui font maintenant défaut, dénonce Laurence Pierini, la co-secrétaire générale du Snes. Et, si nous n’avons pas vraiment de réponse, nous comprenons que le rectorat compte sur l’évaporation de certains élèves. »

La solution du privé

En clair : certains futurs lycéens déjà inscrits dans les classes de 2de du département pourraient finalement préférer un lycée privé ou hors du 93. « Certains chefs d’établissement ont déjà conseillé aux parents d’inscrire leurs enfants dans le privé, confie Mathieu Logothétis, le secrétaire départemental du Snes. Chaque année, c’est le même scénario qui laisse des familles dans l’incertitude totale pendant l’été. » Certains ont bien l’intention de se rendre chaque matin à l’inspection académique pour, peut-être, obtenir une réponse. « Cela va s’intensifier à partir du 20 août, prédit Michel Hervieu, le président de la Fédération de conseils des parents d’élèves (FCPE) du 93.

Toutefois, l’inspection académique et les établissements de secteur vont se renvoyer la balle des semaines. » Quelques jours après la rentrée, en fonction des effectifs réels, les 166 nouveaux élèves de 2de obtiendront leur affectation parfois loin de leur domicile. « C’est aussi comme cela qu’on fait des décrocheurs », regrette Laurence Pierini.

Source : Le Parisien

 

 

Rédigé par Aulnaylibre !

Publié dans #Education

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article