Quelle est la nouvelle politique de l’urbanisme à Aulnay-sous-Bois ? L’attente des habitants toujours aussi grande

Publié le 21 Janvier 2015

Cette semaine  avait lieu une réunion des délégués du quartier Croix Rouge. Les habitants des différentes cités  de ce quartier (Les Etangs, Les Merisiers, Emmaüs) avaient demandé  lors de la dernière réunion, l’intervention du maire et des élus de la majorité pour faciliter les rapports jugés difficiles avec le bailleur Emmaüs, entre autres.  Apparemment il est très difficile d’obtenir  des rendez-vous avec les différents bailleurs, Emmaüs ou Logement  Français. Mais l’équipe municipale ne lâche pas prise ; il en va de la sécurité et de la salubrité (rats et poubelles) de ces quartiers. M. Espiasse, Directeur de Cabinet du Maire, présent à la réunion, s’est engagé à donner des réponses concrètes - lors de  la prochaine réunion - aux préoccupations des riverains, concernant le stationnement, la sécurité, la circulation… Pour de nombreux locataires, la sécurité des habitants est primordiale et ils proposent de résidencialiser leurs bâtiments. Il ne s’agit donc plus de désenclaver – comme sous l’ancienne majorité – mais de sécuriser en fermant les résidences, comme cela a été fait au Vieux Pays. Là encore,  l’équipe municipale doit rencontrer les différents bailleurs pour concrétiser ces projets.

En ce qui concerne la zone pavillonnaire importante de ce quartier, les habitants soulignent leur préoccupation concernant deux terrains viables, préemptés par la municipalité précédente et  situés, l’un rue des Saules, et l’autre au bout de la rue d’Artois.

rue-artois-rue-bigorre-aulnay-sous-bois.png

Les riverains de la rue d’Artois et de la rue de Bigorre n’ont jamais eu de réponse concrète de la part de l’ancienne majorité concernant le devenir de ce terrain. L’idée « municipale » était de prolonger la rue d’Artois, ce qui avait été fortement contesté et refusé en bloc par tous. Suite aux constructions d’immeubles jouxtant le vélodrome, le terrain a été déblayé, la verdure a disparu et la perspective ne laisse rien présager de bon. L’inquiétude des riverains est  compréhensible et justifiée.

rue-des-saules-aulnay-sous-bois.png

Le collectif des riverains de la rue des Saules avait, pour sa part,  réussi à stopper les projets « abracadabrantesques » de l’ancienne majorité qui était de construire des immeubles dans cette zone pavillonnaire.  Pour rappel, il existe un autre terrain – au 5 rue du Sausset -  où la mobilisation de quelques associations ayant crié  au bétonnage ont conduit  à l’arrêt pur et simple d’une nouvelle construction prévoyant l’occupation quasi-totale de l’espace,  jusque-là noyé de verdure.

rue-du-sausset-aulnay-sous-bois.pngDans deux de ces trois cas, les mauvaises herbes pullulent et les rats investissent peu à peu la place.

L’attente des habitants sur le devenir de ces terrains est toujours aussi grande ; quelle est la nouvelle politique de la ville ? Denis Cahenzli – adjoint au maire en charge de l’urbanisme – sera présent à la prochaine réunion et apportera, espérons le, des réponses concrètes à ces préoccupations.

Robert Ferrand

Rédigé par Aulnaylibre !

Publié dans #Démocratie de proximité

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article

Amy 21/01/2015 20:55

Vous avez oublié aussi le terrain situé au sud d'Aulnay au bout de l'avenue des pavillons. Je me demande d'ailleurs ce qui est prévu dans la convention avec l'EPFIF.