Quand d'obscures associations tentent de voir le jour en reprenant les mêmes méthodes (qui marchent) d’importantes associations d’Aulnay-sous-Bois

Publié le 24 Janvier 2013

Aulnaylibre ! publie ci-dessous le texte envoyé à la rédaction par un habitant d’Aulnay-sous-Bois souhaitant s’exprimer suite à la réception d’un mail, alors qu’il n’avait rien demandé, envoyé par le président d’une association nouvellement créée.

 

imitation-copie-1.jpgPersonne n'est dupe de la manœuvre, mais cela ne coûte rien d'essayer. Hier soir, un certain nombre d'Aulnaysiens ont eu la surprise de recevoir un mail d'une personne inconnue déclarant présider une association du quartier Anatole France et se revendiquant subitement comme l’antidote absolu à l’insécurité et à la densification forcenée dans notre bonne vieille ville. 

Ce président déclare d'emblée avoir dépensé 44 euros (rien que ça !) pour inscrire son association au Journal Officiel et avoir ouvert un compte en banque pour 0 euros (on est sauvé !).

Outre ces informations fort intéressantes, c'est surtout le contenu du mail qui laisse songeur. Ainsi, il annonce qu'il va imprimer 30 000 tracts pour dénoncer l'urbanisation et le bétonnage à outrance et 30 000 autres tracts sur la sécurité à Aulnay. Il prévoit également de lancer une pétition, en seulement deux mois, avec le support d’un huissier qui l'aidera "à récolter les signatures afin qu’elles restent anonymes", sans oublier qu'il soumettra ses idées "à une architecte pour (les) aider dans le développement de leurs actions".  

Benjamin Giami et Séverine Delamare, de l'association Croix-Blanche (QCBE), semblent donc bien servir de modèles à certaines personnes se déclarant présidents d'associations et sauveurs providentiels de la commune, comme par hasard à un peu plus d’un an des élections municipales,  alors qu'elles sont surtout connues pour coller des affiches de personnalités politiques locales dans les cages d'escaliers des immeubles de la rue Anatole France...

Courage Messieurs, car il vous en faudra pour suivre la cadence de ces jeunes gens déjà très expérimentés !

 

Rédigé par Aulnaylibre !

Publié dans #Vous avez la parole

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article

Séverine MAROUN 25/01/2013 14:49

c'est le bin's ici ! Je crois qu'il va falloir censurer les anonymes car franchement, vous vous faites quasiment accuser de diffamation par un illustre inconnu. Bientôt les dénonciations anonymes
de ses voisins?? quelles sont ces méthodes... En plus, madame..., monsieur l'anonyme : Synonyme du verbe singer
moquer, imiter, contrefaire

Iconoclaste 25/01/2013 13:34

Vous semblez bien investi dans la défense de ces association Musica. Vous pouvez nous en dire plus ?

Jeannette F. 25/01/2013 11:43

C'est un peu facile que ces pseudos associations prennent le boulot des autres. Mais les gens son pas dupes.

JEAN LOUIS KARKIDES 24/01/2013 16:38

Anthony Malvault candidat en 2014??? sur monaulnay,une association défendue par un vertain"Musica" sur Aulnay libre.
A qui profite ces groupuscules?
Espérons que lorsque les différents véritables acteurs de la vie aulnaysienne se seront décidés,on pourra parler projet,espérance et respirer enfin.....

MUSICA 24/01/2013 15:51

J'ai aussi reçu ce mail d'une manière très restrictive (moins de 10 personnes).
Il semble que vous ignorez ce que le terme diffamation veut dire ... En plus vous mettez un singe en photo, il vaudrait mieux que vous fassiez comme les trois 3 singes (se taire, ne rien dire, ne
rien voir) plutôt que de diffamer sans connaître les tenants et les aboutissants des actions menées à ce jour et en cours et de surcroît en changeant les termes d'un cadre privé. Vous n'hésitez pas
non plus à mentir en parlant de coller des affiches politiques alors que puisque vous êtes si bien informé vous devriez savoir que l'association est apolitique (c'est marqué sur le mail) mais
encore faut -il lire ... Pour info les adhérants sont soit du PS, PC, de l'UMP, de l'UDI et se parlent en toute intelligence sans jamais aborder la politique ce qui est très agréable et très
rare.
En conclusion il serait bon de revenir à une démarche plus journalistique dans vos articles.