Près de 9 kg de cocaïne dans les toilettes de l’hôtel Novotel à Aulnay-sous-Bois

Publié le 22 Avril 2014

novotel.jpgQuatre personnes, dont un mineur, ont été interpellées dimanche en pleine transaction de drogue. Le montant de la marchandise pourrait atteindre le million d’euros.

Les toilettes messiers de l'hôtel Novotel, à Aulnay-sous-Bois, servaient de planque pour la cocaïne. Telle est l'incroyable découverte faite dimanche après-midi par les policiers du commissariat de la ville : 8,8 kg de drogue étaient dissimulés dans les WC du quatre-étoiles. Selon la pureté de la drogue, la valeur marchande peut être estimée entre 300 000 EUR et 1 MEUR. Ce Novotel, plus prisé par les visiteurs du parc des Expos de Villepinte que par des trafiquants, était devenu un lieu idéal parce qu'insoupçonnable pour leurs activités illicites. En particulier ses toilettes du rez-de-chaussée, accessibles à tous.

Pourtant, le manège de ces trafiquants originaires de cités voisines n'a pas échappé à la police. En passant à l'heure du déjeuner devant le Novotel, ils remarquent des va-et-vient suspects de scooters. L'établissement est situé au carrefour de l'Europe, un noeud routier qui permet de rejoindre rapidement les autoroutes A 1 et A 3. Il est également situé à la lisière des deux cités de l'Europe et de la Rose-des-Vents (ex-3 000).

Une surveillance policière discrète est mise en place. Deux heures plus tard, la même agitation règne toujours devant l'hôtel. Les forces de l'ordre décident d'intervenir. Ils ont déjà repéré un jeune homme, le portable vissé à une oreille, qui disparaît vers les toilettes. Quand ils tentent de pousser la porte, elle résiste. L'effort conjugué de plusieurs fonctionnaires libère l'accès. L'homme au portable tient encore entre ses mains un petit paquet de la taille d'un livre. Le volume se révélera être un pain de cocaïne de plus d'un kilo.

L'inspection des lieux s'avère surprenante. Six autres pains de cocaïne, empilés les uns sur les autres, sont découverts dans cet endroit insolite. L'homme pris en flagrant délit n'est pas venu seul. A l'extérieur, trois autres complices sont interpellés. Pendus eux aussi à leur téléphone, ils surveillaient les abords du Novotel. Le suspect arrêté dans toilettes est âgé de 17 ans. Originaire de Sevran, il est connu pour des affaires de stupéfiants.

Selon les premiers éléments, il aurait été chargé par les trafiquants de récupérer la drogue en vue d'un approvisionnement local, notamment dans les deux cités avoisinantes. L'un de ses comparses, originaire également de Seine-Saint-Denis, était pourtant sous le coup d'une interdiction de séjour dans le département à la suite d'une condamnation pénale.

En garde à vue, certains suspects auraient nié farouchement être impliqués dans un quelconque trafic, indiquant être venus « manger un grec à la cité de l'Europe ».

L'enquête a été confiée à la police judiciaire.

Source : Le Parisien

Rédigé par Aulnaylibre !

Publié dans #C'est dans le Journal

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article

plomberie paris 15/02/2015 11:23

J'apprécie votre blog , je me permet donc de poser un lien vers le mien .. n'hésitez pas à le visiter.
Cordialement

henri 25/04/2014 09:19

je pense que le principal c'est d'avoir mis fin à ce trafique
maintenant il faut voir ce que la justice fera c'est une autre affaire

martin 24/04/2014 11:02

on se disait la même chose quand on connaît le novotel c'est pas vraiment l'endroit pour rentrer et sortir facilement

Chantal 23/04/2014 23:02

Je me disais la même chose d autant plus que les toilettes sont eń face de l accueil et qu en plus il faut se présenter à l interphone pour faire ouvrir le parking qui mène au parking ....

Romuald Weymann 22/04/2014 10:09

PS : J'oubliais !

Je lis que l'un des interpellés était frappé par une interdiction de séjour en Seine-Saint-Denis suite à une condamnation pénale.
Quelle sanction efficace !...

Romuald Weymann 22/04/2014 10:07

Ce qui m'étonne, c'est que le fameux manège de trafiquants à scooters et l'intrusion d'un jeune dans les toilettes ait échappé au personnel de cet hôtel 4 étoiles...

Comment est-il possible que ces trafiquants, le mineur compris, aient réussi à s'introduire dans l'hôtel et à bloquer l'accès aux toilettes sans que personne ne s'en aperçoive ?!

Cela me fait penser que, dans le sud de la France, une récente polémique a éclaté suite à une note émanant de la SRPJ de Montpellier incitant les hôteliers du coin à signaler la présence, dans leur
établissement respectif, de groupes ou familles de l'Est leur paraissant suspects.
Hurlements indignés et tout le bataclan, la SRPJ tentant de circonscrire la criminalité venue de l'Est, notamment en matière de prostitution (forcée)...

Tout « jeune » n'est pas un trafiquant en puissance, mais la présence dans un hôtel 4 étoiles d'un mineur et d'adultes se dirigeant vers les toilettes sans qu'ils n'aient de chambres réservées à
leur nom peut soulever des interrogations..