Oxygène n°197 le magazine d’intox municipal d’Aulnay-sous-Bois : spécial Chanteloup !

Publié le 4 Mars 2014

OXY197-1.jpg

Formidable le n°197 d'Oxygène, l'avant dernier de cette mandature. Surtout les pages 10 et 11 consacrées au quartier Chanteloup. Dès les premières lignes le ton est donné.  A en croire l’auteur Frédéric Lombard ce secteur de la ville est en pleine révolution. Il s’équipe, s’anime, évolue par petites touches de peinture sur les coccinelles de béton !

OXY197-2.jpg

Pas de doute avec les quatre coccinelles repeintes Chanteloup avance avec Gérard Ségura (rires enregistrés) !

Je suis membre du conseil de quartier Pont de l'Union - Chanteloup depuis 5 ans et j’apprends avec surprise que j’ai participé à la vie du quartier ! Par exemple « A l'unanimité, le conseil de quartier demande la démolition du château d'eau ». C’est faux. Annonce a été faîte en conseil que le château serait démoli et c'est tout ! L'avis du conseil n'a jamais été demandé.

Autre exemple. Services et embellissements: La redynamisation du quartier s'inscrit dans un travail de partenariat entre services municipaux, bailleurs, conseil de quartier et associations. C’est également faux. Les bailleurs et la municipalité ont présenté un projet abouti au conseil de quartier dans la salle Chanteloup fin novembre début décembre. Ont suivi des réunions des bailleurs interdites aux membres du conseil de quartier non résident à Chanteloup !

En vérité, le projet des bailleurs est de mettre des grilles et digicodes à toutes les entrées de hall à l’exception notable des résidents qui le demandaient expressément suite aux squats des dealers locaux ! (une pétition avait été faite pour cela). Du reste, les travaux de résidentialisation vont augmenter le prix des charges et les résidents ne l’accueille pas franchement avec le sourire.

Bref, vous l’aurez compris, ce numéro d’Oxygène consacré à Chanteloup est un pur moment d’esbroufe pré-électorale. Ceux qui étaient présents au dernier conseil de quartier ont d’ailleurs pu entendre Philippe Gente (l’adjoint en charge de ce territoire) parler plus humblement et reconnaître l'échec des 5 ans de la démocratie locale version Gérard Ségura avec l'espoir que cela serve de leçon pour l'avenir.

Seul top malgré tout. L'antenne jeunesse qui dispose enfin de locaux plus grands (voir notre article sur le sujet).

Marc Masnikosa

Rédigé par Marc Masnikosa

Publié dans #Un autre regard par Marc Masnikosa

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article

Beda bruno 07/03/2014 12:13

@ gente : les rendre meilleurs n'est à mon avis pas le bon terme , je pense que le rendre moins nuls seraient plus approprié.

Avez vous tiré le bilan du nombres de personnes inscrites en début de mandature et le nombre qui sont toujours actives ??

Gente 06/03/2014 18:08

Marc, nous nous connaissons, donc je suis fort déçu de voir mes propos trahis par toi, oui ne t'en déplaise les conseils de quartier sont une avancée démocratique ils ont au fil du temps trouver
leur place et leur rythme mais comme toute chose on peut réfléchir à encore et toujours les rendre " meilleurs"dans l'intérêt de tous.
Voilà ce que je pense humblement

bessaguet 05/03/2014 15:52

Bienvenu au club des pigeons auxquels on nous a fait également croire que le projet du square Emile Volpati fut une émergence du Conseil de quartier : l'association des commerçants du quartier
"Tour Eiffel" s'en souvient encore.
Et oui la Démocratie participative, elle roucoule, pardon, elle recule.

Alexandre Conan 04/03/2014 21:05

Il est clair que le seul but de ce numéro est de faire la propagande de l'action municipale, de dernière minute, sur le quartier Chanteloup ! Abandonné pendant 6 années complètes, c'est (enfin !)
aujourd'hui que la municipalité socialiste découvre ce quartier de la ville... mais pour combien de temps avant de retomber aux oubliettes ?

Sinon petite rectification: il ne s'agit pas de l'avant dernier mais de l'avant-avant dernier numéro sous cette mandature. Le dernier numéro sera certes publié le 1er avril (au crépuscule du 2nd
tour tour donc), mais poisson d'avril oblige, il ne pourra nous annoncer la farce de la victoire pour des impératifs de préparation. En effet, l'envoi à l'imprimeur étant effectué le jeudi
précédant la publication. La liste des vainqueurs, mais surtout la répartition de la nouvelle mandature et donc le nom du nouveau maire, nous sera présentée dans le N°200, le lundi 15 avril
prochain.