Municipales de 2014 à Aulnay-sous-Bois : les communistes prêts à rejoindre les socialistes sous condition

Publié le 14 Novembre 2013

Vous trouverez ci-dessous un communiqué des élus communistes d’Aulnay-sous-Bois à propos des prochaines élections municipales de 2014. 

Les élections municipales en 2014 : les communistes s’expriment !

pcf-logo-aulnay.pngVous êtes nombreux à nous interpeller sur les marchés : « Que vont faire les communistes pour les municipales ? ». Les élections municipales s’annoncent en 2014 comme une échéance politique importante.

A Aulnay-sous-Bois, depuis 2008, une nouvelle majorité dirige la municipalité. La majorité municipale constituée de socialistes (majoritairement) mais également d’un groupe de Radicaux de gauche et d’un groupe de Communistes a effectué un travail nécessaire et utile à la population après 25 ans de gestion de la droite.  Des résultats ont été obtenus au plan social : les communistes et leurs élus ont contribué à ancrer ce bilan à gauche, particulièrement en ce qui concerne la tarification sociale de la cantine scolaire qui a permis l’inscription de centaines d’enfants supplémentaires, ce fût aussi le cas pour les centres de loisirs, les choix qui ont permis de renouer avec la construction d’habitat social complètement abandonnée par la droite ou encore la contribution de la Ville au financement d’une mutuelle pour les agents territoriaux… bref un bilan marqué d’avancées… mais souvent perçues encore comme insuffisantes.

Nous considérons qu’il reste beaucoup à faire et, que pour cela, il convient de faire des choix autrement ambitieux !  Convaincus que les Aulnaisiens n’ont rien à attendre d’un retour de la droite pour développer les services publics nécessaires à l’amélioration de la vie des uns et des autres, pour susciter des projets favorisant la rencontre des habitants dans leurs diversités ou encore pour placer l’emploi industriel ou public en préoccupation majeure, les communistes ont pris l’initiative au printemps dernier de rencontrer les diverses forces politiques de gauche organisées à Aulnay afin de leur proposer de construire un rassemblement sans exclusive à gauche. Nous savons que nombre d’habitants s’interrogent sur l’éventualité d’une proposition de programme et de liste commune intégrant les partis constituant actuellement le gouvernement (PS, EELV dont les Verts, PRG) tant les choix effectués par ce gouvernement et, soutenus peu ou prou par ces partis sont rejetés par la population : fiscalité injuste, abandon de la protection sociale, retraite, absence de politique industrielle, absence de véritable engagement pour un développement respectant l’environnement… etc.)

elus communistes AulnayPour nous communistes, la situation politique et sociale porte deux exigences indissociables dans l’intérêt du plus grand nombre : Empêcher la droite et les extrémismes qu’elle incarne de reprendre la direction de la ville, et, dans le même temps, opérer un rassemblement large à gauche sur des engagements de progrès social clairement annoncés car la division est mortifère face à la droite et l’extrême droite.  Ce rassemblement le plus large à gauche ne nous conduit nullement à en « rabattre » sur notre appréciation de la politique gouvernementale. Celle-ci est sans ambigüité. Les choix austéritaires du Président de la République et de son gouvernement sapent l’espoir à gauche et favorisent la montée du Front National.  Mais, les électeurs et les électrices le savent : les élections municipales ne sont pas un referendum sur la politique gouvernementale. Pour l’instant, les Verts ayant quitté la majorité municipale au bout d’un an ont indiqué ne pas vouloir participer d’un tel rassemblement…

La première rencontre que les communistes d’Aulnay ont eu avec les socialistes permet d’envisager un rassemblement avec des candidats de nos deux organisations. Reste que nous exigeons des engagements fermes des socialistes sur les politiques municipales qu’ils envisagent de mener en cas de victoire avec leurs partenaires ! Il ne serait pas concevable que la mandature à venir ne soit qu’une simple continuité de celle qui a précédé. Il ne serait pas davantage concevable que cette politique municipale ne soit qu’un simple accompagnement des politiques nationales aujourd’hui rejetées par une majorité de notre peuple ! Dans la dernière période, la gauche et l’espoir qu’elle représente à Aulnay ont été incarnés majoritairement par le PS. Il lui appartient de ne pas décevoir cet espoir en signifiant clairement qu’il est prêt à conduire une politique résolument orientée à gauche avec des partenaires présents tout au long de la mandature et qui n’ont jamais changé de cap : les communistes. C’est à cette condition qu’un projet ambitieux pourra être élaboré avec la population. Les communistes sont prêts à poursuivre l’élaboration d’un tel projet. D’ores et déjà, ils proposent 4 priorités :

- Faire de la démocratie réelle et sincère un nouvel art de faire de la politique avec les citoyens. Pour que les citoyens deviennent acteurs, décideurs à part entière de ce qui est l’intérêt général dans la gestion des affaires de la ville !

- La commune doit tout mettre en oeuvre pour que l’emploi industriel générant de fortes valeurs ajoutées soit la priorité dans la reconversion du site PSA. L’emploi statutaire pour les agents municipaux doit être une priorité pour la mise en oeuvre des missions de service public.

- Le logement social doit demeurer une priorité afin d’assurer des logements décents et pérennes à tous les Aulnaisiens. Un arrêté municipal doit être pris pour interdire toute expulsion de locataire pour raisons sociales. La création d’une résidence sociale doit accompagner la construction de nouveaux logements sociaux.

- La priorité à l’école publique doit être réaffirmée sans ambigüité. La municipalité doit mobiliser les ressources nécessaires à une mise en oeuvre optimale pour les enfants de la réforme des rythmes scolaires dans la durée. Aucune charge supplémentaire ne devant reposer sur les familles.

Nous sommes prêts à prendre nos responsabilités non seulement pour être force de proposition dans la conception d’un projet pour Aulnay, mais également pour le mettre en oeuvre dans le cadre d’une équipe municipale reconnaissant pleinement le rôle et la place des communistes dans une majorité de gauche par un renforcement du nombre d’élus et de maires adjoints communistes. Un tel engagement ne pourra se faire qu’avec la concrétisation d’un accord politique sur lequel les adhérents communistes se prononceront souverainement.

Aulnay-sous-Bois, le 06 Novembre 2013

Rédigé par Robert Ferrand

Publié dans #En route vers 2014 !

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article

Rava 17/11/2013 15:37

Euh comment dire ? Incrédulité, naïveté, idiotie, politique à la papa, bref comment ce groupe peut avoir autant d'exigences avec si peu de sympathisants et des adjoints stériles, amis d'amis bien
en place à la mairie pour faire beau dans leur paysage triste et sarcastique ...

CHRISTIAN 16/11/2013 12:30

Le cinéma des communistes/socialistes aulnaysiens
On sait très bien que sans le PS, le PC n'existe plus;
Le PC/PS ne va pas se tirer une balle dans le pied après avoir connu les bontés du pouvoir, des indemnités votées à la marge maxi dès le premier conseil municipal...les électeurs des cités le
savent?
Des conditions...Ségura, les socialistes ont peur...mais les 2% du PC peuvent être utiles en dernier recours, alors c'est donnant/donnant;
Faut bien faire semblant pour aguicher les électeurs...enfin certains pris pour des débiles.

Claude 15/11/2013 08:33

Les communistes ne savent pas comment écrire "AULNAYSIEN". Ils ont remplacé le "Y" par un "I". Tout se perd, c'est vraiment triste.

Romuald Weymann 15/11/2013 07:08

Il se murmure que le responsable municipal de la Démocratie participative est un certain Miguel Hernandez.

Les communistes se congratulaient même récemment, sur leur site, quant à la tenue d'un forum dédié à la... démocratie participative, à Aulnay
http://www.elus-communistes-aulnay.com/ (c'est dans l'article intitulé « Forum national de la démocratie participative à Aulnay, forte participation ! »)

Extrait :

« Un merci particulier à ceux qui ont créé un cadre accueillant à cette cinquième édition : Gérard SEGURA, le maire d’Aulnay, Miguel HERNANDEZ, adjoint en charge de la démocratie participative, le
service Démocratie participative et l’ensemble des services municipaux. »

Beda bruno 14/11/2013 23:19

Moi aussi mais j'ai été un peu plus loin dans le texte

"Faire de la démocratie réelle et sincère un nouvel art de faire de la politique avec les citoyens"

Ah bon , il n'y pas un service de démocratie participative à aulnay ??

Romuald Weymann 14/11/2013 17:58

Rien qu'en parcourant le début de cette tribune, j'ai ri :

« Vous êtes nombreux à nous interpeller sur les marchés »
Nombreux ? Vraiment ? LOL.

Qui vote encore communiste de nos jours ?!