Mimoun EL-HEJRAOUI à la réunion Aulnay Citoyen Législatives 2012 10e circonscription de Seine-Saint-Denis

Publié le 8 Juin 2012

Hier soir à la salle Gainville d'Aulnay-sous-Bois, l'association Aulnay Citoyen organisait un débat autour des législatives de 2012 dans la 10e circonscription de Seine-Saint-Denis (Aulnay-sous-Bois, Pavillons-sous-Bois, Bondy-sud-Est) sur les questions de l'urbanisme, du logement, de l'économie et de l'emploi entre autres. Seuls huit candidats ont fait le déplacement. Ils sont tous outsiders. Voici donc une ultime occasion de les mettre en lumière à travers les vidéos de leurs interventions pendant cette soirée. Peut-être forceront-ils le destin dimanche face aux deux favoris supposés : l'UMP Gérard Gaudron et le PS Daniel Goldberg... Nous commençons cette série avec Mimoun EL-HEJRAOUI, candidat sans étiquette.

Rédigé par Aulnaylibre !

Publié dans #En route vers 2012 !

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article

Yousri 10/06/2012 11:18

J ai bien l impression que le leurre c est vous , a tergiverser sans cesse, a pinailler sur tout, et en définitive rien d efficient, si vous PENSEZ mieux que les autres présentez vous, au lieu de
blablater, vous parlez de méfiance , mais vous êtes de ceux dont il faut se méfier, vous me faites penser a des administrateurs de sites, Avec des velléités politiques, qui ne veulent voir que par
leur prisme obstrue, et puis quand je vois qui s est présente, n importe qui le peut, meme vous.

JEAN LOUIS KARKIDES 08/06/2012 12:38

Monsieur EL HEJRAOUI est parti dés la fin de son interview.
C'est dommage,passant le premier,il aurait pu attendre les questions,échanger avec les autres.
Personnellement j'aurai aimé l'entendre sur ce qu'il appelle l'aide à l'enseignement par des associations pour "aider les professeurs fatigués".
Un brin de méfiance envers l'éducation nationale?L'Etat qu'il n'a pas voulu nommer dans sa définition de la laïcité lors d'un échange par blogs?
Si des associations peuvent être un plus pour aider les élèves les plus en difficulté,je me méfie quelque peu car certaines n'ont pas une indépendance réelle et le "sans étiquette" affiché n'est
qu'un leurre.