Mehdi Bouadla boxeur du CSL Aulnay et Gérard Ségura maire d’Aulnay-sous-Bois posent les gants dans le Parisien

Publié le 23 Octobre 2012

boxeparisien-copie-1.pngLe 15 décembre à Nuremberg (Allemagne), Mehdi Bouadla défiera l’Allemand d’origine arménienne Arthur Abraham, qui mettra en jeu sa ceinture mondiale WBO des poids super-moyens. Durant les semaines qui vont précéder sa première chance mondiale, le boxeur du CSL Aulnay va nous ouvrir son quotidien. Ses souffrances à l’entraînement comme les moments de sa vie privée. Premier round, aujourd’hui, sur son lieu de travail à la mairie d’Aulnay-sous-Bois.

 

Mehdi Bouadla est presque comme chez lui. A peine a-t-on franchi les grilles de la mairie d’Aulnay-sous-Bois (Seine-Saint-Denis) et ses espaces verts que le boxeur commence à serrer des mains. De petites phrases d’encouragement fusent autour du comptoir de l’accueil, d’autres employés municipaux le saluent dans les couloirs. L’Aulnaysien est autant à son aise, ici, sur son lieu de travail, que dans sa salle de boxe située au complexe Marcel-Cerdan. « Dans ces deux endroits, j’ai la chance de croiser des gens sympathiques qui me permettent d’avancer. »

L’impact social


Longtemps conducteur de bus, avec des horaires incompatibles pour la vie d’un sportif de haut niveau, Bouadla (30 ans) a saisi la main tendue par la municipalité, qui lui a proposé, en décembre 2008, le poste de chauffeur du maire. « Aujourd’hui encore, il m’arrive de conduire sa voiture, explique l’ex-champion de
France, mais je suis devenu huissier, dédié à l’accueil du public. »

L’ambiance est tout aussi chaleureuse une fois dans le cabinet du premier magistrat, situé au premier étage. Et c’est après une franche poignée de main que Gérard Ségura (
PS) entraîne le pugiliste dans son bureau. « J’ai toujours eu le goût pour la boxe, signale l’édile. Né en Algérie, j’entendais parler de Cerdan dans ma jeunesse. » Mais c’est surtout pour ses résultats et son impact social dans la commune que l’élu a décidé d’aider le club de boxe depuis son élection en mars 2008. « Le club avait des ambitions, mais pas la possibilité de les atteindre. Nous n’avons rien fait d’autre que lui donner les moyens de progresser. C’est la rencontre d’une politique et d’une philosophie de travail en profondeur. »

A travers ce soutien, la ville a ainsi embauché l’un des fleurons de l’école aulnaysienne. « Mehdi a un emploi qui lui laisse des espaces de liberté pour préparer ses combats, ajoute le maire, qui s’apprête dans les tout prochains jours à libérer son employé « très spécial ». Mais ce n’est pas la municipalité qui a fait le champion. » Elle est tout de même son premier soutien. Le 15 décembre, Gérard Ségura pourrait être au bord du ring pour l’accompagner dans sa quête de consécration mondiale.

Mehdi Bouadla et Arthur Abraham, tenant du titre WBO des super-moyens, se rencontrent pour la première fois aujourd’hui en Allemagne lors d’une première conférence de presse

Source : Le Parisien du 23 octobre 2012

Rédigé par Aulnaylibre !

Publié dans #Soyons sport.

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article