Malgré le chantage des instances nationales d’EELV Alain Amédro refuse de soutenir le maire sortant d’Aulnay-sous-Bois Gérard Ségura au second tour

Publié le 26 Mars 2014

Alain Amédro

Vice-président de la région Ile-de-France

Candidat Vivre mieux ensemble à Aulnay-sous-Bois

Communiqué de presse

Mardi 25 mars 2014

 

A Aulnay, chantage au soutien

Alain-AMEDRO-280x300Les résultats du premier tour des élections municipales sont tombés sans appel. Alors que le maire sortant ne réalise que 26% des voix, le candidat de l'UMP est à quelques jours d'une victoire quasi certaine depuis sa fusion avec la liste UDI.

Si cette situation ne me surprend pas, elle m'attriste évidemment. Je suis écologiste et de gauche, je ne peux que déplorer de voir la droite aux portes de ma ville, une droite dure, celle des amis de Jean-François Copé, une droite qui divise et qui manipule les peurs.

Je n'ai cessé, depuis 2010, de mettre en garde contre les dangers de politiques et de méthodes dangereuses dans notre ville, loin de l'idéal démocratique qui est le mien. Je l'ai dit au soir du premier tour : ces résultats révèlent le rejet d'un système.

Notre liste a décidé de ne pas apporter son soutien à l'un des candidats de second tour. Les adhérents des partis politiques qui soutenaient Vivre Mieux Ensemble à Aulnay-sous-Bois (EELV, Ensemble, Front de Gauche) ont pris la même décision.

Je suis choqué d'apprendre que se retrouvera le logo Europe Ecologie – Les Verts sur les tracts et documents de Gérard Ségura. Cette décision a été prise par les instances nationales d'EELV en dépit des règles de notre parti qui rendent souverains les militants locaux.

Il m'est demandé avec insistance depuis dimanche soir d'apporter mon soutien à la liste Aulnay avance. Je m'y refuse. Un système s'effondre et ce n'est pas à moi, pas à mes colistiers, de le remettre sur pied. Notre responsabilité est de construire l'alternative, de gauche, citoyenne, écologiste, solidaire.

Parce que je ne soutiens pas Gérard Ségura au second tour, les instances nationales d'EELV menacent de me faire retirer ma délégation de vice-président à l'aménagement de la région Ile-de-France. Ce chantage ne m'effraie pas. Je travaille en bonne intelligence avec mes collègues de l'exécutif de Jean-Paul Huchon. Je suis un élu intègre et fier des avancées obtenues pendant ce mandat. Je ne cèderai pas aux pressions, d'autant plus qu'elles sont disproportionnées.

Après avoir dénoncé, sobrement mais fermement, les méthodes de l'équipe sortante, je ne pourrais aujourd'hui faire la girouette et apporter mon soutien à cette même équipe. Il est trop tard pour appeler à « faire barrage à la droite » car aucune digue ne le permettra.

Je ne mentirai pas aux électeurs aulnaysiens.

Contact presse : Alain Amédro : 06 12 84 03 34

Rédigé par Aulnaylibre !

Publié dans #En route vers 2014 !

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article

JLK 27/03/2014 10:37

Quel est votre message à vous,sinon critiquer sans cesse.
Désolé d'insister mais nous n'avons jamais eu autant d'électeurs dans le nord.
Et eux n'ont pas été sourds comme vous l'êtes.
Nous représentons la seule alternative de gauche dans le paysage local.

Romuald Weymann 27/03/2014 10:15

« N'avez vous pas compris que pour beaucoup la seule façon de bouter Segura était "le vote utile"? »
------------

JL, de quoi me parlez-vous au juste ?

Je vous parle des bureaux de vote situés dans les quartiers dits populaires voire sensibles.
A moins d'être aveugle, Ségura a fait de beaux scores dans ces bureaux précis (de 40 à 53% des suffrages, certes avec une très forte abstention), juste devant Beschizza (de 15 à 28%); tandis que le
nouveau venu Farhat se paie le luxe de passer devant votre liste (lui : 11 à 28%; votre liste : de 2 à 8%).

Cela concerne les bureaux 31 à 33 (école Croix Rouge, dans la cité Emmaüs), ou encore les bureaux 41 à 50 (école Savigny à la Morée; école Paul Eluard aux 3000; école Bougainville à la Rose des
Vents; école Jules Ferry, idem; et les bureaux 49 et 50 de l'école André Malraux au Gros Saule).
Dans le bureau 51 toujours à l'école André Malraux, vous faites très légèrement mieux que Farhat, mais votre liste est à des lieues de celle de Beschizza et pire encore de Ségura.


Dans ces bureaux de vote du canton Nord :

1. il n'y a donc pas eu de rejet massif de Ségura
2. les électeurs inscrits dans ces bureaux et non abstentionnistes ont en revanche massivement rejeté votre liste

Et, toujours en m'appuyant sur les résultats bureau par bureau sur l'ensemble d'Aulnay, il est très aisé d'observer que vos scores les plus élevés ont été obtenus en zone pavillonnaire.

J'insiste donc, votre message ne s'adressait pas aux habitants des quartiers HLM, ou alors, il est complètement inaudible.

JLK 27/03/2014 09:18

Je découvre avec un sou­rire la photo d’un « EELV d’Aulnay sous Bois« au côté du maire sor­tant.
Ce mon­sieur était au PRG à Blanc-Mesnil et il y a quelques mois s’est senti une âme d’écolo.
Ayant pris sa carte,il est venu « tout natu­rel­le­ment » rejoindre la liste Vivre Mieux Ensemble.
Mais comme Mon­sieur BOULANGER et pour une rai­son opposée,à savoir contrai­re­ment à nos enga­ge­ments déci­der une fusion avec Segura,il a cla­qué la porte.
Per­son­nage aty­pique qui prend sa carte EELV au der­nier moment pour rejoindre ses anciens amis PRG après…
Com­ment appelle t’on ce genre de per­sonne qui cherche à désta­bi­li­ser une liste au pro­fit d’une autre?

JEAN LOUIS KARKIDES 27/03/2014 08:55

Votre analyse politique est vraiment totalement impartiale,n'est ce pas,et au ras des paquerettes de ce printemps prometteur.
Avez vous discuté avec les habitants de ces quartiers?
N'avez vous pas compris que pour beaucoup la seule façon de bouter Segura était "le vote utile"?
Les pressions et les promesses,beaucoup en ont assez et ont viré à droite mettant dans le même panier PS et notre liste.
Mais d'autres n'ont pas fait ce choix et dans certains bureaux de vote du "nord",nous avons obtenu beaucoup plus de suffrages que sur les élections passées.
Ne cherchez pas à faire passer notre programme pour un programme de nantis.....

Romuald Weymann 26/03/2014 21:51

JL, au lieu de jouer sans cesse aux pères-la-Vertu, vos collègues écolos et vous-même auriez-vous une explication rationnelle quant au fait que les électeurs des quartiers dits populaires ont
rejeté votre programme ?
Dans certains bureaux, votre liste de gentils scouts se retrouve carrément en 4e position, derrière Ségura, puis Beschizza (la droite dure, LOL) et même Farhat ?

Le message écolo ne s'adresserait-t-il finalement qu'aux seuls habitants des quartiers pavillonnaires ?..

JEAN LOUIS KARKIDES 26/03/2014 21:49

Je découvre avec un sourire la photo d'un "EELV d'Aulnay sous Bois"au côté du maire sortant.
Ce monsieur était au PRG à Blanc-Mesnil et il y a quelques mois s'est senti une âme d'écolo.
Ayant pris sa carte,il est venu "tout naturellement" rejoindre la liste Vivre Mieux Ensemble.
Mais comme Monsieur BOULANGER et pour une raison opposée,à savoir contrairement à nos engagements décider une fusion avec Segura,il a claqué la porte.
Personnage atypique qui prend sa carte EELV au dernier moment pour rejoindre ses anciens amis PRG après...
Comment appelle t'on ce genre de personne qui cherche à déstabiliser une liste au profit d'une autre?

Francois 26/03/2014 21:45

Bravo pour cette attitude Msieur AMEDRO!

Et à tous : croire que l'écologie n'est que de gauche est une aberration ! Au contraire l'avenir de lÉcologie passe par le droite + que par la gauche

Bon 2nd vote à tous !

Beda bruno 26/03/2014 18:34

Tenez bon , Segura c'est bientot du passé . L'avenir à gauche passera par Mr amédro.

De toutes manieres je pense qu'un bon nombre d'electeurs de cette liste ne reporteront certainement pas leur vote sur celle des candidat PS de cette ville , tout simplement à cause de leurs
méthodes et de leurs bilan .

Dimanche c'est le dernier gégé qui va disparaitre et c'est tant mieux pour notre ville.

Vincent C. 26/03/2014 18:01

Vous avez fait une belle campagne et avez eu un score honorable, félicitations !

Cette manipulation de Gégé and co est à l'image des 6 dernières années : lamentable !

Un électeur 26/03/2014 14:24

A.Amedro a créé sur Aulnay avec une équipe saine, éloignée de toutes les "magouilles" politiques, peut être naive mais très honnête(cela fait beaucoup de bien en politique), une nouvelle forme
d'aborder enfin la politique, gageons que ce mouvement se poursuive à Aulnay. Les Aulnaysiens ne l'ont pas suffisamment compris, 9,2%, il en fallait 10% c'est très dommage pour la bonne santé
aulnaysienne.
L'avenir: Ségura and co ont détruit la ville, la preuve avec un tel score mais au moins démocratique(pour une fois depuis 6 ans, les Aulnaysiens ont pu s'exprimer, non muselés) malgré ...26%
d'habitants à très grande majorité dans le nord, comment n'ont-ils pas compris? Donc on tourne la page, ce ne sera certainement pas pire pour les employés municipaux, pour l'urbanisme, pour le
clientélisme...faut tenter, un nouveau maire quel qu'il soit aura au moins l'expérience de ce qu'il ne faut pas faire à Aulnay...où est passée la notoriété d'Aulnay?

DCM Nathalie 26/03/2014 11:54

Bravo pour votre tenacité, restez fidèle à vos convictions,vous finirez par remporter le combat...Le monde est dirigé par des gens malhonnetes imbus de pouvoir, cela fait du bien de voir qu'il y a
quand même des personnes intègres car l'honneteté n'est pas ce qui ressort dans le milieu politique...

Rémi 26/03/2014 11:16

Votre attitude responsable est un gage de réussite pour l'avenir, les électeurs s'en souviendront.

JEAN LOUIS KARKIDES 26/03/2014 09:54

Romuald,claquer la,porte de ce parti pour que des verts verreux polluent encore plus le paysage politique aulnaysien en prenant notre place,surement pas.
On peut néammoins être choqué de la méthode.
Pas forcément de ce coup tordu.
2000 électeurs ont compris que nous avions une autre façon de faire de la politique,qu'il n'y a pas que des pourris,nous continuerons à nous battre pour cela.

Eric DENIS 26/03/2014 09:29

Bravo !

Romuald Weymann 26/03/2014 09:18

« Je suis choqué etc etc ».

Quelle grande naïveté tout de même.

Depuis des mois, je tente de faire comprendre à JLK qu'il est membre d'un parti participant à ce gouvernement normal; parti qui, de par sa présence, entérine les décisions qui sont prises en haut
lieu.
Et, à ce jour, aucun des 2 ministres écolos nommés en juin 2012 n'a démissionné malgré les innombrables points de friction; contrairement à ce qu'ont fait les élus écolos aulnaysiens en claquant
courageusement la porte de la majorité municipale PS.

S'étonner que le bureau national EELV puisse exiger d'un candidat local qu'il piétine ses idéaux au nom de la politique politicienne, là réside la naïveté.

Soyez courageux jusqu'au bout, claquez la porte de ce parti .