Lettre ouverte d'un père Noël de décoration en détresse...

Publié le 21 Décembre 2009

DSC03388Non mais vous avez vu de quoi j'ai l'air là, accroché par les bras à un rosier... Pourtant dans ma longue carrière de père Noël de décoration j'en ai connu des situations cocasses... Accroché à la gouttière, à la cheminée, au lustre d'entrée, parfois même la tête en bas... mais cette fois-ci je n'en puis plus... J'ai les bras ankylosés et déchirés par les épines. La neige qui est tombée ces derniers jours a gelé sur ma joue et je ne la sens déjà plus... Alors voici le SOS d'un père Noël de décoration en détresse. Au secours venez me décrocher !

Cette fois-ci c'est décidé, je raccroche, basta, c'est fini... Je ne veux pas terminer en nain de jardin à demeure à l'année. J'en ai soupé des nuits froides à attendre la fin des fêtes qu'on veuille bien me ranger au chaud. Je pose la question ? Qui se soucie de mes conditions de travail ? Même pas un brasero pour mon confort, même pas un vin chaud pour réchauffer mon corps et améliorer l'ordinaire... Rien. Alors ma décision est prise... Une fois rangé dans ma boîte j'attendrai l'occasion de filer en douce, au soleil, pour enfin connaître des jours meilleurs. Je vous le dis, je l'aurai bien mérité... Tiens, si c'était à refaire j'embrasserais une autre carrière, pourquoi pas celle de super héros ?

DSC03385

Regardez Spiderman par exemple, bien peinard sur son canapé en train de lire le journal. Lui, on lui fiche la paix. Il est libre et au chaud... Alors moi aussi, le temps est venu de prendre ma liberté, direction plein sud... Avant de filer, j'irai trouver tous les pères Noël de décoration du monde entier pour leur dire de décrocher pour enfin aller vivre des jours meilleurs... Voilà...


C'était donc le témoignage saisissant qui nous est parvenu hier en salle de rédaction et qui résonne comme un cri qu'Aulnaylibre ! ne pouvait que relayer jusqu'à vous...

Stéphane Fleury
 

Rédigé par Stéphane Fleury

Publié dans #Vous avez la parole

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article

martine 22/12/2009 07:41


Et aujourd'hui, il pleut;
Quelle galère!