Les routiers et les centres équestres veulent bloquer la circulation en Ile-de-France ce lundi 2 décembre 2013 !

Publié le 2 Décembre 2013

circulation.JPGC’est le moment ou jamais d’essayer les transports en commun si vous devez vous rendre aujourd’hui à Paris. Ce lundi s’annonce en effet catastrophique sur les routes d’Ile-de-France à cause de deux manifestations d’envergure qui vont se conjuguer (voir l’infographie ci-dessous). D’un côté les centres équestres qui ne désarment pas contre l’ « équitaxe » (la hausse de la TVA de 7 % à 20 % dans ce secteur), de l’autre les chauffeurs routiers qui ne veulent pas entendre parler de l’écotaxe… La préfecture de police de Paris a lancé hier une alerte pour conseiller aux automobilistes de différer leurs déplacements, de privilégier les transports en commun et pour les poids lourds de contourner les autoroutes impactées par les manifestations.  

Le trafic sur l’A 4 et l’A 15 sera fortement ralenti

Paris devrait être pris en tenaille par les centres équestres d’Ile-de-France renforcés par des clubs de province qui ont prévu de se mobiliser dès 6 heures. Quatre cortèges de camions sont prévus en direction du Salon du cheval à Villepinte (Seine-Saint-Denis), via le périphérique. En principe, ces opérations escargot seront terminées vers 13 heures. Selon Bison futé, ce sont donc les autoroutes A 13, A 10, A 6, A 6a et b, A 4, A 1 et A 170, ainsi que sur le boulevard périphérique, qui seront touchés. En même temps que les chevaux, les routiers ont également prévu d’organiser des opérations escargots. Le collectif indépendant de chauffeurs routiers Alain Spinelli entend prolonger ce mouvement de grogne, après les premières manifestations de samedi.

Selon la préfecture, « les secteurs nord-ouest et est francilien seront très impactés et le trafic sur les autoroutes A 15 et A 4 fortement ralenti en journée. » Un premier rassemblement est prévu à 6 heures à Croissy-Beaubourg (Seine-et-Marne) avant un départ en convoi vers l’A4 (sens province-Paris). Un arrêt est prévu à la hauteur de la sortie n° 9 à Noisy-le-Grand (Seine-Saint-Denis). Le second partira également à 6 heures de Cergy-Pontoise (Val-d’Oise) avant d’emprunter l’A15. Les chauffeurs routiers doivent faire une halte à hauteur de la sortie n° 5 à Montigny-lès-Cormeilles (Val-d’Oise). Dans tous les cas, les camions devraient bloquer sur les autoroutes les deux voies de gauche et laisser libre la voie de droite aux usagers.

Source : Le Parisien

Rédigé par Aulnaylibre !

Publié dans #Transports

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article