Les multiplexes, nouvelles stars de cinéma en Ile-de-France !

Publié le 20 Octobre 2013

De l’avis des professionnels, c’est du jamais vu. En moins d’un mois, 40 salles obscures vont voir le jour à Paris et en banlieue dans quatre multiplexes, ces paquebots de plus de huit salles. Mardi, c’est d’abord Luc Besson qui régale avec Europacorp à Tremblay-en-France (Seine-Saint-Denis), dans le centre commercial géant Aéroville, avec ses 12 salles posées au pied des pistes de Roissy. Jeudi, UGC ouvre son Ciné Cité Paris 19. Bâti entre le périphérique nord et le boulevard Macdonald (XIXe), il proposera 14 salles et 2800 fauteuils. Le 30 octobre, Pathé, dans le centre commercial Beaugrenelle à Paris (XVe), dévoilera ses 10 salles lovées dans le nouveau bâtiment. Enfin, le MK2 Bibliothèque de Paris (XIIIe) ouvrira début novembre 4 salles au cœur de la BNF, portant l’établissement à 20 écrans.

Cinq autres mastodontes d’ici à 2015

« Le phénomène des multiplexes, nés au milieu des années 1990, n’est pas nouveau mais il y a eu très peu d’ouvertures pendant dix ans, souligne Michel Gomez, délégué de la mission cinéma à la Ville de Paris. Là, il est clair que le calendrier s’accélère ». Au centre national du cinéma et de l’image animée (CNC), on confirme qu’en Ile-de-France « les deux dernières années ont été riches en dépôt de projet » : huit depuis janvier, cinq l’an dernier.

Une concurrence féroce qui pousse les gros opérateurs à se surpasser dans l’originalité. L’UGC Ciné Cité Paris 19 parie sur la luminosité du bâtiment signé par l’architecte Jean-Paul Viguier et qui a coûté 30 M€. « Derrière la résille métallique qui recouvre la façade, tous les spectateurs qui feront la queue seront en pleine lumière du jour avec une vue dégagée sur Paris. Par endroits, on aperçoit même le Sacré-Cœur », s’enthousiasme son directeur David Brisson. A Beaugrenelle, l’aménagement du Pathé de 1900 fauteuils a été confié au designer français très tendance Ora-ïto. Celui-ci a imaginé un hall « aéroportuaire » où trônera un arbre lumineux. Quant au nouveau cinéma Europacorp de Luc Besson, qui y a investi 12 M€, il promet modestement de « réinventer la façon d’aller au cinéma ». On pourra se déchaîner sur la piste de danse de la salle « live » qui proposera concerts, opéras et matchs ou s’avachir dans des fauteuils en cuir inclinables d’où l’on pourra commander boissons et nourriture via une tablette tactile. Les places s’échelonneront de 10 € à 25 €.

La folie des grandeurs continuera-t-elle? A n’en pas douter. UGC ouvrira dans un an un complexe de 16 salles au centre commercial O’Parinor d’Aulnay (93) et s’apprête à marier son ciné CinéCité des Halles avec l’UGC Orient-Express pour créer un mastodonte de 27 salles et plus de 3900 fauteuils. Pathé ouvrira en 2015 trois multiplexes à la Cité des sciences (XIXe), au centre commercial So Ouest de Levallois (92) et sur l’île Seguin à Boulogne (92). On n’a pas fini de parler des multiplexes.

Le Parisien

 

 

Rédigé par Aulnaylibre !

Publié dans #Commerce

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article