Les manifestations de lycéens du 93 contre l’expulsion de la collégienne rom Leonarda dégénèrent

Publié le 8 Novembre 2013

Saint-Ouen

manifestation-leonarda-2.jpgDeborah et Juliette sont encore sous le choc. Et c’est en rongeant ses ongles que l’une des jeunes filles, élève en Terminale L au lycée Auguste-Blanqui, à Saint-Ouen, raconte l’incident d’hier matin. « Vers 6h30, nous préparions le blocus du lycée avec cinq autres élèves, glisse-t-elle émue. Nous voulions dénoncer l’expulsion de Leonarda (NDLR : la collégienne rom, interpellée lors d’une sortie scolaire, a été expulsée avec sa famille en octobre au Kosovo) et mobiliser pacifiquement d’autres élèves pour qu’ils viennent avec nous au rassemblement parisien.  » Jusqu’à l’arrivée d’une patrouille de police, vers 7h30. « Ils sont venus vers nous et nous ont demandé d’arrêter, explique Juliette. Nous leur avons répondu calmement que la mairie était prévenue mais ils ont voulu tout enlever et cela a dégénéré. »

 Un collégien transporté à l’hôpital

Deux garçons du groupe se sont retrouvés à terre, dont Erwan, 15 ans, élève en 1re L. « Ils nous ont frappés et gazés très près du visage, poursuit Deborah. Erwan a perdu connaissance et nous avons dû appeler nous-mêmes les pompiers. » Transporté à l’hôpital Bichat à Paris « pour un lavage complet du visage », le jeune homme est finalement rentré chez lui. Hier matin, la quasi-totalité des enseignants se sont mis en grève suite à l’incident. Une délégation d’en seignants et d’élèves a été reçue hier après-midi par la maire (FG) de Saint-Ouen, Jacqueline Rouillon, qui assure, dans un communiqué, ne pas comprendre « pourquoi les policiers sont intervenus de façon disproportionnée ».

De son côté, la préfecture de Bobigny estime qu’il s’agit « d’un incident de portée limitée qui ne doit pas perturber le bon fonctionnement de l’établissement ». Elle précise que les policiers étaient en train d’enlever les barrières édifiées par les jeunes lorsqu’un « groupe de 10 élèves s’est approché de l’équipage de police et l’un deux a agrippé un des policiers qui pour se dégager et disperser le groupe a utilisé son aérosol lacrymogène à une reprise ». « Les policiers n’ont fait que leur travail et n’ont porté aucun coup » assure Sébastien Bailly du syndicat de gardien de la paix Alliance 93. Une enquête a été ouverte pour connaître les conditions d’intervention de la police. L’IGPN (inspection générale de la police nationale) a été saisie.

Saint-Denis

manifestation-leonarda-1.jpgPlusieurs incidents ont eu lieu hier matin en marge des manifestations lycéennes. Dans la matinée, une centaine de lycéens ont bloqué le lycée professionnel Frédéric Bartholdi. Le rassemblement s’est déroulé dans le calme et les élèves se sont dispersés par petits groupes dans le centre-ville. C’est à ce moment-là qu’un commerce de jeux vidéo, situé rue Gabriel-Péri, a été pillé. Toujours à Saint-Denis, une quinzaine de lycéens ont manifesté devant le lycée Paul-Eluard, où ils ont brûlé des poubelles. Une jeune fille de 18 ans, qui s’approchait d’une des poubelles en feu, a été légèrement brûlée au cuir chevelu. 

Montreuil

Une dizaine d’élèves ont voulu interdire l’accès du lycée Jean-Jaurès et ont positionné des conteneurs à l’entrée. Un adolescent de 16 ans a été arrêté en possession d’un marteau, d’un couteau à cran d’arrêt et d’un briquet. Il est également suspecté d’avoir déposé à côté d’une poubelle une bouteille contenant de l’essence.

Noisy-le-Grand

Une dizaine d’élèves ont tenté de bloquer l’accès de l’établissement Evariste-Galois avec des cadenas et des chaînes. Ces derniers ont été enlevés par le personnel enseignant et les cours ont pu avoir lieu normalement.

Source : Le Parisien / Photos d'illustration. 

Rédigé par Aulnaylibre !

Publié dans #93 Infos

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article

JEAN LOUIS KARKIDES 16/11/2013 16:54

Lorsqu'on est un simple militant,avoir des convictions et du courage ,c'est aussi d'essayer de faire avancer ses idées en interne.
Je ne suis pas de ceux qui profitent au niveau local ou national d'une place bien au chaud en mettant un mouchoir sur leur éthique.
Des mouvements différents existent chez les verts et si ceux que je défend ne font pas avancer nos actes,j'en tirerai les conséquences.
Pour l'instant mon courage et mes convictions,je les mets dans le partage d'une autre idée de la gauche sur notre ville.
Commentaire après le dernier mais m'accuser de manque de courage,je ne pouvais pas le laisser passer.

Romuald Weymann 15/11/2013 23:24

Dans ce cas, pourquoi les ministres écolos ne démissionnent-ils pas comme les élus EELV aulnaysiens l'ont fait localement ?
La place est sûrement trop chaud, tout comme pour les communistes « aulnaisiens » (sic).


Et si vous aviez des convictions et du courage, vous déchireriez votre carte d'adhérent/militant EELV, puisque ce parti soutient, de par sa présence au sein du gouvernement normal, cette expulsion
- et toutes les autres, ainsi que les démantèlements de camps de Roms, de squat de clandestins etc.

Ne venez donc plus me donner de leçons de morale et d'humanisme en hurlant au loup et en me collant des procès d'intention.

JEAN LOUIS KARKIDES 15/11/2013 20:15

Bon allez,une dernière couche.
Bien sur,vos premières questions rhétoriques ne demandent pas de réponses.....
Sachez pour le reste que tous les écolos n'ont pas le doigt sur la couture.
Pas d'uniforme chez nous,pas "la voix du maitre",ou de sa fille.
Comme dans beaucoup de partis,des tendances existent.
Certains pensent qu'il serait temps de quitter cette majorité comme certains de la majorité municipale l'ont fait ou en ont bien envie.
Cette expulsion ne s'est pas faite dans le respect des traités internationaux et de la circulaire qu'elle a elle même définie.
Dernier commentaire de ma part sur ce sujet.

Romuald Weymann 15/11/2013 14:47

Décidément...
Vous passez votre temps à éluder, à tenter de mener une diversion grotesque.

Qui dirige actuellement le pays, JL ? Répondrez-vous enfin ?

Le FN ? Ou un gouvernement de gauche ? Et quelles sont les composantes de ce gouvernement ? Des socialistes, des radicaux de gauche, des écolos.

Et, malgré vos tentatives désespérées d'impliquer le FN sur ce sujet, ce n'est pas ce parti qui dirige notre pays actuellement.

Ce qui est amusant, c'est que vous passez votre temps à prétendre que, parce que je suis encarté au FN, alors je serais un porte-parole du FN.
J'en conclus que vous êtes, de votre côté, un représentant d'EELV, puisque vous en êtes membre...

En tant qu'écolo membre d'EELV, vous avez donc une responsabilité au moins morale dans l'expulsion de cette famille de Thénardiers Roms, dans toutes ces expulsions de clandestins et de
démantèlements de camps roms.

JEAN LOUIS KARKIDES 15/11/2013 10:07

Après le syllogisme,voici une forme romualdesque de la question rhétorique.
http://fr.wikipedia.org/wiki/Question_rhetorique
Continuez à surfer sur les peurs et les haines enfouies,continuez à ressasser vos éternels propos dans vos stratégies de com à la FN,vous êtes lassant.......

Romuald Weymann 15/11/2013 07:03

Vous éludez, comme d'habitude.
Pas de réponses aux questions que je pose plus haut : tous ces clandestins dégagés par charters, tous ces camps démantelés, l'ont-ils été - et le sont-ils toujours - par un gouvernement FN ?

Non : ils l'ont été, et le sont toujours, par un gouvernement socialiste porté au pouvoir avec l'appui des écolos.
Ce gouvernement socialisto-écolo mènerait-il donc une politique fasciste anti-clandestins ?
Je n'ose y croire !

JEAN LOUIS KARKIDES 14/11/2013 21:05

Bien qu'écolo encarté, je préfèrerai que nous soyons dans l'opposition au niveau national comme nous le sommes à Aulnay.
J'ai voté Segura,regrets.....
J'ai voté non à Sarkozy....
D'autres voies sont possibles
Celà dit,tout sauf votre avenir......
J'en connais les racines.

Mehdi 14/11/2013 20:30

" Les cons ça osent tout c'est même à cela qu'on les reconnait"

La démocratie, le libre arbitre et la conscience humaine nous permettent de remettre en question les politiques menés par des responsables que l'on a aidé à prendre le pouvoir.

Pendant ce temps, certains resassent des postulats définis par des penseurs nauséabonds qui alimentent le programme médiatique de l'extreme droite française qui considere les êtres humains comme
des marchandises qui ont le droit ou nond'être importé en France.

Vos paroles n'ont de sens que celui de la régression intellectuelle

Romuald Weymann 14/11/2013 20:06

Que me parlez-vous du FN ?!

Est-ce le FN qui a dégagé cette famille de clandestins ?
Est-ce le FN qui démantèle à tour de bras des camps de Roms en les jetant dans la rue ou en les dégageant par charters ?
Est-ce le FN qui a démantelé un foyer de clandestins à Rennes début décembre 2012 ? http://www.rue89.com/2012/12/06/pace-jai-assiste-levacuation-du-plus-grand-squat-de-france-237576
Est-ce le FN qui a expulsé un clandestin pakistanais le soir du 31 décembre 2012, menottes aux poignets ?
http://www.ldh-france.org/section/paris8-17/31-decembre-2012-ahmed-sohail-23-ans-en-france-depuis-8-ans-vole-menotte-vers-le-pakistan/

Etc etc.
Vous avez porté ce gouvernement au pouvoir. Vous avez des ministres dans ce gouvernement.
Vous devez donc assumer ces expulsions et cette politique anti-Roms au lieu de délivrer vos leçons d'humanisme (Valls fait l'objet de 3 plaintes, dont 1 concerne ses propos sur les Roms, une autre
pour la pseudo-affaire Leonarda et une autre pour ses propos sur la compatibilité de l'islam avec la République).

Gardez donc vos délits d'intention et vos tentatives de diversion.


Un clandestin doit être reconduit à la frontière, qu'il s'appelle Leonarda ou Farid, qu'il soit Rom de Roumanie, Chinois ou Algérien.
C'est ça, un Etat de droit, concept cher à Taubira, celle qui pour la Guyane déplorait l'afflux de clandestins, arguant qu'ils provoquaient un tournant identitaire (sic) et poussaient les Guyanais
de souche (re sic) à ne plus se sentir majoritaires chez eux.
http://www.rfi.fr/fichiers/mfi/politiquediplomatie/2068.asp

Taubira serait-elle membre du FN ?

JEAN LOUIS KARKIDES 14/11/2013 18:50

D'un côté,vous montez en "épingle de cravate" le cas Léonarda,de l'autre vous mettez tous les clandestins dans le même sac.
Cet exercice ne cherchant qu'à semer la haine de l'autre est fréquent chez vos amis du FN.
Aujourd'hui Léonarda,demain Farid......
Votre manière de qualifier les lycéens révoltés est une preuve supplémentaire du climat que vous instaureriez si vous aviez le pouvoir......
Diviser,exclure,rabaisser,n'accepter que ceux qui partagent cette haine.
Je partage une vision plus large et plus paisible de notre avenir.
D'autres voies sont possibles.

Romuald Weymann 14/11/2013 17:55

« Expulsion inhumaine » :
On dirait du Duflot qui, sous Sarkozy, beuglait niaisement aux heures les plus sombres de l'Histoire parce que les autorités avaient réquisitionné une rame de la RATP pour acheminer des clandestins
vers un aéroport.

Donc votre couplet larmoyant, à d'autres.

Cette famille de clandestins s'est déclarée kosovare, elle a été dégagée vers le Kosovo.
Le Kosovo n'est plus une zone de guerre et c'est à ce titre que les services de l'Etat ont estimé que cette famille ne risquait absolument rien là-bas.

En outre, cette famille n'a pas été séparée et la reconduite à la frontière a permis que ses membres se retrouvent dans un pays qu'ils ont assuré être sien.

Je n'ai rien pigé votre histoire de petit copain, de mauvaise famille.
Quant au fait qu'EELV s'est opposé à la reconduite à la frontière de la fameuse Leonarda au motif que cela ferait lui ferait rater l'école, vous plaisantez ?!
Lisez le rapport, cette fille a séché un nombre incroyable de jours; l'assiduité n'était donc pas son fort.

Par ailleurs, les traités internationaux stipulent que des enfants ne peuvent pas être séparés de leurs parents.
Vous convenez plus haut que les parents, en tout cas le père, était un délinquant. La mère n'a fourni que peu d'effort d'intégration en 4-5 ans, et ne parle même pas le français. Les parents
devaient donc être dégagés.

Il se trouve que cette Leonarda a une soeur, elle aussi réfugiée politique, vivant en France aux frais du contribuable dans une coquette maison (voir lien que j'ai posté dans mon tout premier
commentaire). Mais cette soeur et son mari refusent d'héberger la collégienne « parlant français avec l'accent franc-comtois » (© Duflot, encore; j'en ris encore).

Aucune inhumanité dans cette reconduite à la frontière.
D'autant que si cette famille ne se plaît absolument pas au Kosovo, elle a toujours la possibilité de retourner... en Italie, leur vrai pays.

Quant aux boutonneux, ils défendent une famille de tricheurs, menteurs, fraudeurs.
« Nous sommes dans un Etat de droit », clamait Taubira lors des débats sur le mariage homo. Nous le sommes toujours aujourd'hui, et cela concerne également les clandestins.

Je rappelle enfin que vous avez contribué à mettre en place ce gouvernement à l'origine de cette reconduite à la frontière et réprimant ces manifs de boutonneux (à Nantes aujourd'hui, cocktails
molotov, saccages, feux de poubelles http://www.leparisien.fr/nantes-44000/nantes-douze-jeunes-interpelles-lors-d-une-violente-manifestation-14-11-2013-3315037.php ); assumez votre vote, et ne
venez pas me donner des leçons d'humanisme.

JEAN LOUIS KARKIDES 14/11/2013 14:58

Romuald,je reconnais bien là votre pensée "syllogique".
Tous les clandestins dans le même panier,idem pour d'autres catégories.....
Oubliez vous que beaucoup sont employés depuis belle lurette dans de grandes entreprises,reçoivent un salaire et à ce titre paient des charges réduisant votre impôt?
EELV s'est clairement opposé à cette expulsion inhumaine d'une enfant au prétexte qu'elle aurait une mauvaise famille, qu'elle aurait manqué l'école et pire du pire, qu'elle aurait un petit
copain.
La France a signé des traités internationaux qui devraient empêcher cela, or elle ne respecte même pas la circulaire qu'elle a elle-même définie concernant les expulsions.
Nul enfant doit être tenu responsable de sa famille, aussi antipathique soit elle. C'est cela un principe républicain: les mêmes règles pour tous, aussi antipathique que soit la personne.
Les mêmes règles doivent s'appliquer pour tous et il ne doit pas y avoir des êtres humains de première zone et de seconde zone.
Ceci est valable tant sur le plan national que local où le clientélisme est roi.
En ce qui concerne les lycéens et les futurs citoyens qu'ils seront rapidement,je vois que vous aimeriez bien qu'ils soient au garde à vous,la main sur la couture du pantalon.
Mais voyez vous "à l'heure où s'amuser tout seul ne suffit plus",nos jeunes s'ouvrent aux autres et portent mieux que certains les valeurs de liberté,d'égalité et de fraternité.
Des valeurs que des politiques ou des religieux(localement entre autre)bafouent.

Romuald Weymann 14/11/2013 10:46

Je n'ai pas saisi la digression sur la laïcité, Noël, le 11 novembre, etc.

Le sujet concerne une famille de clandestins Roms, menteurs, tricheurs, fraudeurs, pour lequel le plus haut niveau de l'Etat s'est mobilisé.
Il appert en prime que la fameuse Leonarda a fait preuve d'un absentéisme particulièrement élevé.
Du reste, si cette famille dont la majorité des membres est née en Italie a décampé de ce pays, c'est parce que les autorités italiennes ont mis la pression sur elle à cause de l'absentéisme élevé
des enfants, envoyés mendier.

Ils ont triché, menti, fraudé, ils ont été dégagés, point barre.
Je ne comprends même pas comment peut-on cautionner la fraude, le mensonge, la triche.

Quant à ces boutonneux, pardon, braves lycéens responsables, leur place est assis dans des salles de cours, pas dehors à défendre des menteurs en balançant divers projectiles sur les forces de
l'ordre.


@ JL, à Aulnay, EELV s'est retirée de l'équipe municipale car elle ne cautionnait plus le cap pris par le maire et son équipe. C'est tout à son honneur.
Le fait est qu'à l'échelon national, EELV participe au gouvernement. Le reproche que l'on peut adresser aux communistes locaux, à savoir de trouver la place bien chaude, peut s'adresser également
aux 2 ministres de votre parti, présents et actifs au sein de ce gouvernement normal.

Quand à ce que vous feriez si un autre cas tel que celui de cette famille de clandestins fraudeurs-menteurs venait à se présenter, c'est assez plat finalement : car une fois l'école sanctuarisée,
il suffit aux forces de l'ordre d'interpeller les membres de la famille en question, enfants compris, en dehors des heures de cours, afin de les diriger vers un aéroport et de les dégager par
charter.
Comme toutes les reconduites à la frontière qui se produisent y compris sous la gouvernance normale.

Et c'est précisément cette partie qui m'intéresse : si votre parti dirigeait Aulnay et qu'une famille de clandestins (Roms, pas Roms, peu importe *) vivotant sur Aulnay venait à être visée par une
mesure de reconduite à la frontière, envisageriez-vous de vous y opposer ?

* Contrairement à ce que vous prétendez, à mes yeux, je n'opère aucune distinction entre des clandestins roms, venus d'Afrique, d'Asie ou du Maghreb. Ce n'est donc pas parce qu'il s'agit de Roms
que je réagis, mais bien parce qu'il s'agit d'une famille de clandestins.
Un clandestin l'est parce qu'il a fraudé, triché, menti.
Et ça n'est pas tolérable.

Jean Louis Karkides 13/11/2013 22:38

Le terme de complémentarité me satisfait.
Apprenons à partager nos cultures,nos fêtes avec nos voisins dans notre vie privée mais ouverte et laissons le domaine public en dehors.
Notre république doit garder la laïcité comme seule valeur permettant que ce terme de complémentarité puisse exister.

Yousri 13/11/2013 21:53

On ne subordonne pas une culture, tout autant qu on n essayé pas de la faire disparaître en obligeant les gens à en prendre une autre, ça crée des problèmes identitaires, on complète, on ajoute, on
prend le meilleur, mais on n occulte pas une bannière, pour une autre........

Jean Louis Karkides 13/11/2013 19:57

Entièrement d'accord sur la creche( je ne pense pas que des enseignants l'ai mise , enfin j'espère) et le lapin .
Mais Noël est une fête païenne,faisant partie de l'histoire de notre culture,à laquelle s'associent bon nombre de musulmans,juifs....
Et que politique et religion laissent en paix l'instruction publique.

Yousri 13/11/2013 19:35

Quelle envolée, une vrai " rebelle"...lol, avant de stigmatiser les repas " spéciaux", enlevez déjà le sapin de Noël, le lapin de pâques, la crèche etc..........après, on en reparlera......

Yousri 13/11/2013 18:25

Mehdi, même quand ca s exprimé , c est pas cash, et ça esquive des sujets.......

JEAN LOUIS KARKIDES 13/11/2013 17:58

Romuald,j'ai déjà expliqué dans mon précédent commentaire que vu tous les votres sur ce sujet,il était évident que vous vous empareriez de cette affaire pour les justifier.
Ce cas doit vous rendre encore plus certain de ce que vous pensez des roms.....
Ce que représente l'écologie pour moi ne se réduit pas à deux ministres dans un gouvernement qui a perdu beaucoup de valeurs de gauche.
S'ils étaient dans une opposition plus constructive,je ne m'en porterai que mieux.
Ce que je ferai?
Je n'aurai pas autorisé qu'un enfant soit interpellé sur un lieu scolaire.
Nos écoles devraient être à l'abri autant des actions politiques que religieuses.
L'éducation publique est de plus en plus menacée,(y compris par la réforme des rythmes scolaires),de moins en moins égalitaire.
Action politique ou religieuse(repas à Aulnay pour plaire à certains),non.
Ce qui n'empêche pas que les délits avérés du père doivent être sanctionnés.
Si nous avions des politiques à tous les niveaux de la ville à l'Europe, un peu plus soucieux du bien de chacun, le problème des roms serait mieux traités.
Je n'apprécie pas votre terme de "boutonneux" envers les lycéens.
En tant que parents d'adolescents, votre manque de respect envers certains jeunes,embryon de ce que l'on peut entendre ailleurs me révolte.
Mais montre aussi ce que vous êtes.....

Mehdi 13/11/2013 17:07

Tantôt les musulmans, puis les Roms, les boutonneux, ca manque de race pure et sans acnée pour certains ... Remarques en même temps faut se faire plaisir, entre un blog qui cite Soral, Minute qui
fait une Une de 1936, et le printemps français qui ne respectent pas le 11 nov, si tu ne t'exprimes pas maintenant tu ne t'exprimeras jamais.

Romuald Weymann 13/11/2013 12:18

JL, si donc vous reconnaissez désormais que je n'ai ciblé que cette famille de Thénardier Roms, pourquoi dans votre tout premier commentaire m'avez-vous accusé de stigmatiser l'ensemble des Roms
?!
Le délit d'intention, voilà votre problème.

Quant à la posture de Duflot a co au sujet de cette pseudo-affaire Leonarda, vous éludez en vous réfugiant derrière l'intérêt des Aulnaysiens.
Soit.
Si jamais vous accédiez aux manettes d'Aulnay, vous démèneriez-vous en faveur d'une famille de clandestins Roms (ou autre) similaire à celle de cette Leonarda, càd une famille de clandestins
menteurs, tricheurs, fraudeurs ?Appelleriez-vous à la désobéissance civile pour protéger une telle famille de clandestins ?

Sinon, les boutonneux ont remis ça hier devant le lycée Eluard à Saint-Denis.
Idem ce matin à Aubervilliers sous les grilles du lycée Le Corbusier.
http://www.leparisien.fr/seine-saint-denis-93/incidents-devant-un-lycee-d-aubervilliers-13-11-2013-3311285.php
http://www.leparisien.fr/seine-saint-denis-93/incidents-devant-le-lycee-eluard-a-saint-denis-12-11-2013-3308467.php

JEAN LOUIS KARKIDES 10/11/2013 20:03

Romuald,je m'attendais à votre commentaire.
En effet,pour une fois vous n'aviez pas stigmatiser tous les roms mais ce cas vous a permis de consolider tous vos commentaires précédents sur cette population...
Ou alors ce cas ,pour vous est isolé et vous avez le plus grand respect pour cette population qui subit dans son pays la discrimination et cherche à vivre décemment dans une Europe "ouverte".
Pour ce qui est de cette famille,Hollande aurait mieux fait de se taire.
Mais n'oublions pas que ce blog est un blog local et que ce qui compte pour les aulaysiens est loin des positions EELV ou PS au niveau national.

JEAN LOUIS KARKIDES 10/11/2013 19:42

Olivier,paralogisme si Romuald est de bonne foi (mais aveugle),syllogisme s'il ne l'est pas!
En ce qui concerne le fond du problème,je ne pense pas que le syndicat Alliance dont Monsieur BESCHIZZA était le responsable ait changé parce que le gouvernement actuel est "de gauche".
Donc je reïtère ma question au candidat UMP.
Je ne peux répondre à la place du "putatif",mais en ce qui me concerne,l'école doit rester un lieu inviolable.
Un lieu où tous les élèves présents sur notre territoire peuvent bénéficier d'un savoir sans craindre les pressions d'un dogme politique ou religieux.

Romuald Weymann 10/11/2013 19:01

JL, où ai-je parlé dans mon commentaire des Roms en général ?
Je n'ai évoqué que cette famille de Thénardier roms, celle pour qui les Duflot (toujours membre du gouvernement normal; la place doit être bien chaude, comme pour les communistes aulnaysiens), les
Hollande, les assoc et ces lycéens boutonneux se sont mobilisés et se mobilisent toujours (n'est-ce pas un cadre d'EELV, Placé, qui réclamait des lycéens qu'ils se mobilisent à la rentrée scolaire
pour faire revenir ces clandestins ?), alors qu'il s'agit d'une famille de tricheurs, menteurs, mytho.

Jules C. aurait pu dire d'eux : « Ils sont venus, il sont menti, ils ont été dégagés ».
Je ne comprends même pas comment peut-on prendre leur défense.

Après, puisque vous parlez des autres Roms, je ne m'appelle pas Valls et ce n'est pas moi qui aie balancé qu'ils devaient dégager ou rester dans leur pays ou encore que leur culture les rend
non-intégrables - donc expulsables.
Votre parti est au gouvernement et valide de par sa présence l'action gouvernementale; si le sort de ces clandestins mythos vous interpelle, adressez-vous directement à vos représentants EELV
postés au plus haut niveau de l'Etat.

Olivier Attiori 10/11/2013 18:06

Jean Louis, je suis d’accord avec toi lorsque tu dis « Que pense notre candidat UMP ». Juste une question : M. BESCHIZZA est il comptable des actes de ses anciens collègues ? N’oublions pas qu’il
ne fait pas parti du gouvernement ! Les policiers, a qui tu sembles reprocher leur actes dans l’exercice de leurs fonctions, sont aux ordres des M. Valls, ministre socialiste et dont notre maire
sortant se gargarisait d’un courrier envoyé par lui il n’y a pas si longtemps !
Pour mémoire, des ministres EELV sont encore dans ce gouvernement.
Il serait aussi intéressant que ta question leur soit également posée, ainsi qu’au candidat putatif d’EELV à la mairie d’Aulnay.
P.S : la manière dont tu décris le « raisonnement » de Romuald Weymann n’est pas le paralogisme (raisonnement faux qui apparaît comme rigoureux et où le locuteur est de bonne foi selon wikipédia)
mais le syllogisme ;)

bessaguet 10/11/2013 14:24

le problème, ici, n'est pas de savoir si la cause que défende ces lycéens est juste ou pas mais de savoir si elle légale ou non. Apparemment non, sinon les forces de police ne seraient pas
intervenues.
Sinon, autant autoriser les manifestations de toutes les mouvances même celles appelant à la haine.
C'est un peu cliché, mais force doit rester à la LOI.

yousri 10/11/2013 09:23

RW, pour faire pareil, un parallele, jke rappelelrais juste que le prix nobel de je ne sais plus quelle annee, est aung san suu kyi, dont la condition a emu le monde entier, elle meme aidee, par l
altruisme international, finit par avoir des responsabilites au pouvoir, et voila qu elle se met a defendre, ou du moins prendre fait et cause, pour des assassins des meurtriers, des moines
facistes, qui mutilent brulent,torturent, hommes femmes enfants, dans une croisade infame immonde, les rohyngas auquels on met feu, avant de se renvoyer la balle, des plages pleines de cadavres
sans tetes, certains etats autour, aussi complices,,,,alors on fait quoi........certains pourraient reagir comme vous le faites, et dans ce cas, comment dire a ces gens que tout ce qui est
asiatique n est pas mauvais...........

JEAN LOUIS KARKIDES 09/11/2013 14:41

Toujours la même recette chez Romuald:le paralogisme.
Exemple:
cette femme est française. Elle est rousse. Les femmes françaises sont rousses.
Associé à la haine des autres:
Leonarda vient d'une famille de menteurs,Léonarda est roms,tous les roms sont menteurs.
Autre déclinaison possible sur le même faux raisonnement:
Les musulmans (délà utilisé),et en d'autres temps d'autres communautés.
De même,tous les lycéens ressentant une injustice sont boutonneux.
Entre cette façon de semer la haine,le rejet de l'autre et l'idiotie d'un Président faisant de cette adolescente un symbole,l'heure où ENSEMBLE nous serons capable d'appréhender les difficultés de
notre ville,notre pays,notre planète d'une manière intelligente s'éloigne.
D'autres voies sont possibles...

Romuald Weymann 09/11/2013 10:23

Quelle injustice ?! Descendre dans la rue pour manifester en faveur d'une famille de clandestins mythos, voilà l'absurdité.

Et faut voir la baraque et les belles bagnoles du beau-frère de la fameuse Leonarda (le beau-frère refuse d'héberger Leonarda); en effet sa soeur et son mari sont réfugiés politiques en France et
vivent d'expédients, mais le mari - et beau-frère de Leonarda donc - est capable d'acheter Mercedes, Audi etc. Quelqu'un a réussi à prendre une copie d'écran de son mur Facebook. Eloquent.
http://nsa33.casimages.com/img/2013/10/24/13102405533573703.jpg
Avec nos impôts svp.

Et ces boutonneux manipulés manifestent pour ça ?!
Jamais un chef d'Etat n'aurait dû s'abaisser à prendre la parole, depuis l'Elysée, au sujet de cette famille de menteurs.
Ils ont triché ? Ils ont menti ? Ils ont été dégagés.

JEAN LOUIS KARKIDES 08/11/2013 23:50

Que pense notre candidat UMP,ancien responsable du syndicat Alliance de ces faits?
Gazer un lycéen est ce le bon moyen de calmer ces jeunes si sensibles à la moindre injustice?
Je fais un parallèle entre ce fait et le passage à tabac de cette collégienne.
Nous vivons dans un monde où le lien existe de moins en moins, où la parole n'existe plus,où l'autre n'est plus respecté,où chacun se replie sur ses certitudes,voire son communautarisme.
D'autres voies sont possibles,n'oublions pas que nous vivons sur la même planète.