Les avocats du tribunal de Bobigny en grève le 4 octobre 2013 !

Publié le 3 Octobre 2013

avocat.jpgSi vous comptez sur un avocat commis d’office demain au tribunal de Bobigny, vous devrez attendre. Les avocats seront nombreux à faire grève pour protester contre la baisse de la tarification de l’aide juridictionnelle. Le problème touche la profession à l’échelle nationale, mais il est encore plus criant en Seine-Saint-Denis, où 70% de la population est éligible à cette aide en raison de ses faibles ressources. 

L’AJ, comme l’appellent les avocats, offre aux justiciables la prise en charge des frais et honoraires de justice sous condition de ressources. Le projet de budget 2014 en modifie le barème et induit une baisse des tarifs, variable selon les tribunaux. Le barreau de Bobigny a fait les comptes : ce sera près de 7% de rémunération en moins. « On diminue encore quelque chose qu’on savait dérisoire et qui aurait dû être augmenté depuis 2000! Les justiciables les plus défavorisés vont finir par ne plus trouver d’avocat », prévient Robert Feyler, le bâtonnier de Seine-Saint-Denis. Il se souvient qu’en 2000, lorsque Elisabeth Guigou était ministre de la Justice, une augmentation de 20% avait été consentie en attendant 80% à venir sur les cinq années suivantes. « Ça n’est jamais venu, indique le bâtonnier Feyler. Et ce gouvernement avait été élu en promettant de doubler le montant de l’aide juridictionnelle, ça n’est jamais que 250 M€. »

Pas de revalorisation depuis six ans

Sur 525 avocats que compte le barreau du 93, plus de 300 participent à l’aide juridictionnelle. « Son montant n’a pas été revalorisé du tout depuis six ans », rappelle Perrine Crosnier, représentante départementale du Syndicat des avocats de France (SAF), l’une des quatre organisations qui appellent à la grève. Les avocats craignent une atteinte aux droits de la défense avec, d’un côté, une population éligible à l’AJ de plus en plus nombreuse et, de l’autre, une population solvable qui diminue et qui renonce à des procédures. Nombre d’avocats rejoindront demain l’assemblée générale extraordinaire du Conseil national des barreaux, à Paris, où est attendue la ministre de la Justice, Christiane Taubira.

Source : Le Parisien

Rédigé par Aulnaylibre !

Publié dans #C'est dans le Journal

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article