Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
12 décembre 2014 5 12 /12 /décembre /2014 07:41

Controles-RER-B.JPGIls sont derrière les tourniquets, à tous les accès et même dans les trains. Impossible de resquiller, les contrôleurs sont partout. Même les plus lestes des voyageurs, qui tentent d'esquiver le face à face, se cassent les dents. Un pas de côté, un autre en arrière et hop : « Bonjour Monsieur, votre titre de transport s'il vous plaît.  » S'ils sont capables de faire grève, pour réclamer des renforts, ils peuvent aussi être redoutables lorsqu'ils sont aussi nombreux, près d'une centaine, comme ici, en gare d'Aulnay-sous-Bois (Seine-Saint-Denis).

Un voyageur sur dix sans titre de transports

L'opération est nommée « B Zen », en référence à la ligne B, qui traverse l'Ile-de-France du Nord au sud, celle aussi où la fraude est la plus importante d'après les études de la SNCF. 12,5 % de fraude, soit plus d'un voyageur sur 10 sans titre valable. « On le sait parce qu'on observe que les tourniquets sont souvent sautés, et les études et enquêtes trimestrielles menées auprès des voyageurs le confirment », éclaire Michel Bendjiriou, responsable Sûreté et lutte anti-fraude Transilien, sur les lignes B, H et K.

900 000 voyageurs, dont 360 000 sur la partie nord (Gare-du-Nord-Aéroport de Roissy), la ligne B est l'une des plus fréquentée d'Europe. C'est aussi la seule liaison de transports en commun entre l'aéroport de Roissy -- première frontière de France -- et la capitale.

Quand on sait que c'est un axe où les incivilités sont en hausse, bien au-delà de la moyenne francilienne (+ 16 % contre + 9 % en Ile-de-France depuis le début de l'année), on comprend un peu mieux pourquoi la SNCF met les bouchées doubles. Le manque à gagner a en effet été chiffré à 9,5 M€ par la SNCF pour la seule année 2014.

Des passagers « clandestins » pas toujours chaleureux

Pour le côté zen de l'opération, en revanche, il faudra repasser. En apercevant la haie d'uniformes, deux jeunes voyageurs entonnent à tour de rôle : « C'est la fin du mois, ils profitent des pauvres, sortez vos tickets ! » Si les contrôleurs restent courtois et le plus souvent souriants, les passagers clandestins ne sont pas forcément chaleureux. Ainsi, une mère et sa fille, qui sont arrivées de Villiers-le-Bel (Val-d'Oise) en passant par Paris, pour voir le frère. La mère fait mine de chercher son ticket, en sort plusieurs, mais aucun de valable. « Ben, on a un ticket... » suggère la fille qui vient à sa rescousse, présentant son aller Villiers-le-Bel-Paris. « Mais pour aller à Aulnay, depuis Paris, vous avez fait comment ? Il vous faut un ticket, ce n'est pas la même ligne », lui oppose le contrôleur qui verbalise deux fois. Et puisqu'elles ne payent pas sur place, la douloureuse passe de 50 à 80 €.

Fraude-RER-BCertains sont prêts à tout

A côté, une lycéenne bien mignonne, prétend qu'elle n'a pas de document d'identité. « Alors ce sont vos parents qui viendront vous chercher, c'est la loi ». « Mais je peux vous donner mon nom et mon prénom... » propose-t-elle. « Ah non, c'était avant ça ! » lui répond le contrôleur. Elle finit par sortir... son carnet de correspondance. Les boîtiers des contrôleurs prennent toutes les cartes, en plus des chèques et espèces. « Je me souviendrai toujours de cette femme contrôlée Gare du Nord, du temps de la carte Orange (NDLR : avant le passe Navigo), elle avait plusieurs titres falsifiés, et pour échapper à l'amende, elle s'est mise à se déshabiller, j'ai dû appeler la police », raconte Antonio, vingt ans de métier, selon qui le fraudeur n'a pas d'âge, ni de sexe. Pareil pour les incivilités.

485 amendes en quatre heures

« Parfois, ce sont des touristes ou des hommes en costumes qui mettent les pieds sur les sièges », assure Basile, chef d'équipe des médiateurs « Promevil », ces blousons bordeau qui sillonnent les trains en équipe sur la partie nord, depuis trois ans. En quatre heures de contrôles, en gare d'Aulnay, 485 voyageurs ont été mis à l'amende. La vente aux guichets, elle, a augmenté de 88 % !

Source : Le Parisien

 

 

Partager cet article

Repost 0
Publié par Aulnaylibre ! - dans Transports
commenter cet article

commentaires

Romuald Weymann 17/12/2014 22:42

A propos de ce HS :
« où on pollue des zones entières en fracturant le schiste »

L'Etat de NY a interdit ce jour la fracturation hydraulique.
https://www.romandie.com/news/Energie-New-York-interdit-la-fracturation-hydraulique/547244.rom

Mais bon, c'est connu, les Américains (blancs) sont tous des pollueurs-violents-surarmés-racistes-et-bouffant-au- McDo, hein... Et c'est moi que l'on accuse d'avoir des préjugés et de faire des
amalgames.


Pour en revenir à la fraude dans les transports, il est désormais question d'une augmentation des amendes de... 100%.
http://www.metronews.fr/info/sncf-le-tarif-des-amendes-pourrait-augmenter-jusqu-a-100/mnlq!SZHdgP7gyh2qQ/

Mais cela suppose de déployer sur les quais voire dans les rames de nombreux contrôleurs... comme à Berlin, exemple cité par M. Comparot (et qui n'a pas fait, lui, l'objet de critiques).

JLK 13/12/2014 21:47

RW,pourquoi?
Parce que pour vous l'herbe est toujours plus verte ailleurs.
Toujours prompt à critiquer,jamais à voir ce qu'un département comme le notre,une région comme la notre peut apporter.
Je ne veux ni la façon de vivre aux USA, ni en Russie où vos amis trouvent beaucoup de points communs.

Romuald Weymann 13/12/2014 19:13

PS : Par ailleurs, en quoi vos histoires de gaz de schiste ou de malbouffe ont-elles un quelconque rapport avec la fraude dans les transports ?

Et si j'entre dans votre jeu, Comparot indique qu'il se rend régulièrement à Berlin, où les contrôles sont très fréquents.
Je suis étonné que vous ne l'ayez pas apostrophé en l'accusant de faire l'apologie de la « rigueur » allemande.

Romuald Weymann 13/12/2014 19:08

JL, il est question du métro.

Comparot avançait que les systèmes de contrôle automatique des titres de transport n'étaient pas spécialement efficaces.
Cela dépend où.

J'ignore si, dans le métro new-yorkais ou même à Washington DC, des tas de types autour de nous étaient armés sans qu'on le sache, toujours est-il que les incivilités étaient moindres, ou alors,
pas visibles.

Où ai-je parlé d'armes à feu d'ailleurs ?

JLK 13/12/2014 18:16

RW,ambassadeur des USA où il fait si bon vivre,le colt à la ceinture.....
Où on peut rentrer dans une université et y faire un carnage,où des noirs se font descendre par les policiers,où il faut être riche pour se faire soigner,où on pollue des zones entières en
fracturant le schiste,ou la mal bouffe fait des obèses à tout va.
Allez y passer des vacances RW ou cherchez un peu ce qui va bien chez nous,ça nous en fera....Des vacances

Romuald Weymann 13/12/2014 11:40

« Cela illustre bien l'inefficacité des systèmes de contrôle automatique des titres qui finalement ne servent qu'à retarder le flux des voyageurs disposants de titres de transport. »

Pas forcément, la fraude peut aussi être une question de mentalités.

En septembre 2013, j'ai passé plusieurs jours à NY, et on utilisait régulièrement le métro (on logeait à Brooklyn).

Pour atteindre les quais, on passea par de hauts portiques à tourniquets soit horizontaux comme à la gare d'Aulnay soit verticaux comme il y avait au Bourget avant les travaux à la sortie donnant
sur le parking. Il faut faire assez vite pour valider son ticket sinon le système se bloque.
Personne ne cherche à se faufiler derrière un autre usager. Personne ne saute au-dessus des tourniquets horizontaux. Même constat à Washington DC.
Au moment de repartir en France, nous avions nos valises bien chargées, et un agent du métro nous a ouvert une grille. En France, nombreux auraient été les fraudeurs à se précipiter derrière nous
pour passer à l'oeil. Là-bas, je n'ai vu personne le faire, pourtant, la grille était largement ouverte...

Cela va de pair avec d'autres types d'incivilités. Pas de papiers gras, d'emballages de fast-food ou de canettes, pas de vitres gravées avec des « fuck the cops » ou « wesh Brooklyn represent »,
pas de jeunes qui écoutent du rap avec des enceintes externes reliées à leur smartphone.
Et je n'ai pas vu énormément de policiers dans les rames, hormis parfois ceux qui rentraient chez eux, seuls, en uniforme, y compris les policières. Impensable ici en région parisienne; moi-même
qui travaille en uniforme, je le faisais au début et on me l'a vivement déconseillé; je me change désormais chaque fois (sauf le matin car je prends le bus et le RER très tôt, et il n'y a que des
gens partant travailler).

Oui, question de mentalités.

Laurent Comparot 13/12/2014 11:16

Cela illustre bien l'inefficacité des systèmes de contrôle automatique des titres qui finalement ne servent qu'à retarder le flux des voyageurs disposants de titres de transport. De nombreuses
grandes villes proposent des systèmes sans barrière (barrier free) qui permettent une meilleure gestion des flux de passagers et plus de multi-modalité. En contrepartie, ces villes emploient plus
de personnel de contrôle ce qui permet de remettre une présence humaine à bord des moyens de transport collectif et contribue à les sécuriser. Pour utiliser souvent les réseaux de transports
publics de Berlin (BVG et DB Regio), il est rare de ne pas être contrôlé dans la journée ce qui rend la fraude bien peu rentable...

Romuald Weymann 12/12/2014 12:13

Ce taux de 12.5% me paraît effectivement bien faiblard au regard de ce qu'on peut observer en tant qu'usager honnête.

Pire encore, dans les bus, la fraude est généralisée et on est chaque fois une infime minorité à valider qui un ticket, qui le passe Navigo.
En gros, on paie pour les fraudeurs...


Il y a quelques jours à Roissy-pôle, un impressionnant dispositif de contrôle était mis en place avec des agents SNCF un peu partout. C'était assez rigolo de voir des gens tourner les talons d'un
coup sec et se diriger vers les bornes automatiques ! :D

Ces traques à la fraude devraient même être plus régulières.


Je lisais un article genevois il y a quelques jours, les amendes vont également être relevées pour s'aligner sur le montant pratiqué à l'échelle fédérale, à savoir 100 francs suisses (83 euros) dès
la première infraction.
Y compris pour les mineurs !

http://www.tdg.ch/geneve/actu-genevoise/De-nouvelles-amendes-frapperont-les-resquilleurs-des-TPG/story/31378861

La prévention, ça ne sert plus à rien, tout le monde sait qu'il faut payer son ticket à moins de s'appeler Hibernatus. Reste la répression, implacable, par la sanction financière.

martin 12/12/2014 11:35

exact !

Billy 12/12/2014 10:06

Lol, pas besoin d’être énarque pour ce rendre compte de l’étendu de la fraude sur la gare d’Aulnay, je suis assez amusé du 12% de fraudeurs … si vous passez par la sortie en bout de train lorsque
vous arrivez de Paris, ca serait plutôt 12% de gens qui paient ….

Présentation

  • : Aulnaylibre !
  • Aulnaylibre !
  • : L'information sur Aulnay-sous-Bois 100% libre et indépendante !
  • Contact

Contactez-nous !

Une info, une photo, une vidéo, une annonce à passer.

N’hésitez pas à nous contacter !

Mail : aulnaylibre@yahoo.fr

Tél : 06.81.95.11.50 / 06.07.86.09.11

Chaîne vidéo : http://www.youtube.com/user/Aulnaylibre/videos

Twitter : https://twitter.com/Aulnaylibre

Facebook : https://www.facebook.com/aulnay.libre?ref=tn_tnmn

Aulnay au fil de l'info

Ride On Time

Señor Météo

Agenda Aulnay-sous-Bois

Wikio

Wikio - Top des blogs - Multithématique