Le Secours populaire 93 tire la sonnette d’alarme : les besoins augmentent, les dons diminuent !

Publié le 18 Novembre 2013

secours-populaire-93.jpgEn marge du congrès du Secours populaire 93, son secrétaire général Jean-François Béné détaille les projets face à la précarité grandissante du département.

Vous ne cessez d’accueillir plus de familles. Quel état des lieux avez-vous dressé lors de votre congrès annuel ?

JEAN-FRANÇOIS BÉNÉ. La pauvreté et la précarité ne cessent de s’accroître. En Seine-Saint-Denis, nous avons accueilli 6650 familles en 2011, 8066 en 2012. D’après nos estimations, la hausse se poursuit. Autre donnée inquiétante, le nombre de colis alimentaires distribués : 45500 en 2011, 49700 en 2012. Or, si les besoins augmentent, les dons diminuent. Nous avions 2300 donateurs en 2011, seulement 2100 en 2012. Seul point positif, le nombre de bénévoles est légèrement en hausse.

Quel est le profil des personnes que vous recevez ? 

Toujours beaucoup de femmes seules avec un ou plusieurs enfants. Nous lançons une réflexion avec l’Observatoire des violences faites aux femmes sur la prise en charge de ces familles monoparentales. Nous voulons mieux former nos bénévoles à cette problématique.

Vous souhaitez aussi renforcer votre présence auprès des jeunes…

Oui, de plus en plus d’étudiants en Seine-Saint-Denis ont du mal à se loger, à se soigner et à se nourrir. Or, c’est un public qui ne vient pas spontanément dans nos antennes. A la rentrée, nous avons ouvert une permanence dans les locaux de l’Institut régional de travail social (IRTS), à Neuilly-sur-Marne. Nous souhaitons en ouvrir d’autres.

L’an dernier, à Noël, grâce au Secours populaire 93, 500 enfants ont découvert le musée du Quai Branly, à Paris. Et cette année ?
Nous avons signé un partenariat avec le Centre Pompidou, à 
Paris, que 500 enfants iront visiter et où ils participeront à des ateliers de création.

Vous poursuivez par ailleurs vos missions à l’étranger…
Bien sûr. La campagne pour Haïti continue. Grâce aux dons, notre antenne départementale, avec l’aide du Secours populaire régional, a déjà construit trois écoles sur place. Nous poursuivons nos 
actions avec le camp palestinien Al Amari. L’arrivée massive de Maliens à Montreuil nous conduit à réfléchir à des projets en partenariat avec une association malienne. Nous lançons aussi une collecte pour les habitants des Philippines, victimes du typhon Haiyan.

Les dons sont à adresser au Secours populaire 93, 27-31, rue Pierre-Curie, 93320 Romainville. Renseignements au 01.48.95.36.40 ou www.spf93.org.

Source : Le Parisien

Rédigé par Aulnaylibre !

Publié dans #93 Infos

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article