Le périphérique parisien passe à 70 km/h à l’heure sans heurt !

Publié le 12 Janvier 2014

peripherique-70kms.jpgCette fois, c’est fait. Depuis vendredi matin, la vitesse limite sur le périphérique est fixée à 70 km/h. Soit 10 km/h de moins que la précédente limitation qui était en vigueur depuis 20 ans.

La mesure respectée. Annoncée depuis plus d’une semaine sur les PMV (panneaux à message variable) qui surplombent l’anneau parisien, la mesure a été très respectée par la majorité des 1,3 million d’usagers quotidiens de l’axe routier. Par peur des radars bien sûr. Mais aussi parce que les embouteillages ont joué le rôle de « régulateur de vitesse ».

46 km/h en journée. Illustration sur un trajet test de la porte d’Italie à la porte de la Chapelle (soit une petite moitié du périphérique, lui-même long de 35 km) parcouru à 9h30, juste après l’heure de pointe. Le tronçon Italie-Bercy, avant l’arrivée de l’A 4, est encore noir de monde. Le flot de véhicules s’écoule à la vitesse de 32 km/h.

Après la porte de Vincennes, la circulation se fluidifie enfin. Surprise : pas un véhicule ne dépasse le 70. La file de gauche est même totalement désertée par les automobilistes, qui craignent d’être poussés à la faute par leurs « suiveurs ». L’embellie est de toute façon de courte durée puisqu’un nouveau ralentissement survient à la porte de Pantin. La vitesse moyenne sur le tronçon test s’élèvera finalement à 46 km/h. Bien loin du 70 autorisé.

Les motards gênés. Finie la remontée de files! Dans la grande descente de la porte des Lilas, un motard, qui respecte strictement le 70, roule derrière les voitures en zigzaguant dans la voie. « Cette réduction de 10 km/h est totalement injustifiée », dénonce Jean-Marc Belotti, coordinateur Ile-de-
France de la Fédération des motards en colère. Les pilotes de deux-roues notent d’ailleurs que la plupart des « bécanes » sont plus polluantes à faible vitesse.

Les radars reparamétrés. Les 14 radars automatiques du périphérique (il y en aura deux de plus dans quelques semaines) ont tous été recalés sur la nouvelle limitation de vitesse. Les flashs risquent donc de se multiplier les nuits prochaines. 

A la préfecture de police, on rappelait en tout cas qu’aucune consigne n’avait été donnée pour renforcer les contrôles avec radars mobiles sur le périphérique. 

Source : Le Parisien

Rédigé par Aulnaylibre !

Publié dans #Transports

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article