Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
3 janvier 2015 6 03 /01 /janvier /2015 20:53

bourse-travail-blanc-mesnil.jpgLe cœur gros, les militants de la CGT passent un dernier coup de balai dans la salle de la Bourse du travail du Blanc-Mesnil. Depuis jeudi, plus aucune organisation syndicale ne peut occuper ce petit bâtiment situé au 158, avenue Charles-Floquet, jusque-là prêté par la municipalité.

En septembre, le nouveau maire (UMP), Thierry Meignen, a en effet décidé de récupérer ces locaux (avec une salle de réunion et des bureaux) pour en faire la future maison du quartier Eiffel. Furieuses, les quatre principales organisations syndicales — la CGT, FO, la CFDT et la FSU — appellent à un rassemblement unitaire lundi à 12 h 30 devant la Bourse du travail.

La nouvelle majorité municipale UMP-UDI, élue en mars après près de quatre-vingts ans de gestion communiste de la ville, avait déjà voté, peu après son élection, la fin de la subvention de 80 000 € à la Bourse du travail, entraînant par là même le licenciement de ses deux salariées. En septembre, elle a franchi un nouveau pas en récupérant le bâtiment. Les militants avaient jusqu'au 31 décembre pour quitter les lieux. « Le 31 décembre au matin, le jour du réveillon, le maire a fait changer les serrures en présence de la police municipale ! s'insurgent les syndicats. Il nous a jetés à la rue et montre ainsi son mépris vis-à-vis du monde du travail et des salariés. » Attaqué, Thierry Meignen rappelle que « la délibération a été votée en conseil municipal. Je la mets en œuvre. Et il n'est pas question que nous subventionnions d'une manière ou d'une autre la CGT. »

« Une vision dogmatique », aux yeux des syndicats, qui entendent aborder cette question lors de leur réunion avec le préfet de Seine-Saint-Denis, programmée mardi. « Pour nous, ce sont les valeurs de la démocratie et de l'engagement pour le progrès social qui se retrouvent malmenées », martèlent en cœur la CGT, FO, la CFDT et FSU.

Hier, au fond de la salle de la Bourse du travail, les cartons de documents s'entassaient aux côtés des sacs poubelles. « On en a jeté plus de 100 ! » témoigne, écœurée, Fatima, l'ancienne attachée de direction de la Bourse du travail, désormais au chômage. « Depuis la fermeture, le téléphone n'arrête pas de sonner. On menait ici un travail important pour les salariés du secteur privé », renchérit un de ses camarades, qui rappelle que la Bourse du travail existait depuis 1967.

Source : Le Parisien

 

 

Partager cet article

Repost 0
Publié par Aulnaylibre ! - dans 93 Infos
commenter cet article

commentaires

Romuald Weymann 05/01/2015 08:05

Diriez-vous que le Code pénal est raciste, haineux, mensonger ?
Quid de votre collègue Voynet ?

Je ne suis pas l'auteur de cet article du CP, or, et vous pouvez le lire de vous-mêmes, le CP réprime tout individu utilisant un mineur pour mendier en le maintenant avec lui sur la voie
publique.

Cessez votre angélisme, oui, des individus méprisables utilisent des bébés pour mendier.
On peut être dans une grande misère, sans pour autant forcer un bébé à squatter la voie publique par 4°C.

JLK 04/01/2015 22:21

http://www.fondation-abbe-pierre.fr/la-fondation-abbe-pierre/la-vie-de-labbe-pierre/une-serie-de-drames-pousse-labbe-pierre-se-faire-entendre-aupres-des-politiques
Une autre époque,certes ce bébé n'était pas rom.
Mais si l'abbé Pierre ne s'était pas révolté?....
Aujourd'hui, d'autres se révoltent.
Combien d'enfants roms ou non n'ont pas de toit?
Monsieur RW sait faire la différence entre "ces individus méprisables" et ceux qui ne le sont pas....
Moi pas!
Si même un seul lecteur suivait ces échanges,je continuerai à lutter contre ces propos racistes,haineux,mensongers le plus souvent.
"Méprisables"......
Comment un être dit humain peut-il utiliser cet adjectif en parlant de ceux qui sont démunis?

Romuald Weymann 04/01/2015 20:24

La rom mendiait avec son bébé dans les bras, c'est écrit dans votre article du Parisien. Il faisait 4° à ce moment (lu ailleurs).
Des conditions de vie vachement conseillées pour un nouveau-né, si si.
Cette famille aurait dû écouter les conseils avisés de votre collègue Voynet, voilà tout.

Le Code pénal condamne de toute façon les individus méprisables qui mendient avec leurs enfants dans leurs bras (227-15 CP : « (...) Constitue notamment une privation de soins le fait de maintenir
un enfant de moins de six ans sur la voie publique ou dans un espace affecté au transport collectif de voyageurs, dans le but de solliciter la générosité des passants »).

JLK 04/01/2015 17:49

Arrêtez la fumette,RW....
Cet enfant est décédé de la mort subite du nourisson.....
Quel plaisir de salir un peu plus cette famille après l'avoir fait en insinuant un parallèle entre le déces de ses enfants...
Je reconnais bien là la manière dont on déforme chez vos proches l'info....
http://www.leparisien.fr/lille-59000/un-bebe-de-trois-mois-meurt-dans-une-gare-de-lille-01-01-2015-4412999.php

Romuald Weymann 04/01/2015 17:04

Le fait de mendier avec un mineur dans les bras en plein froid hivernal, entraînant la mort de ce dernier est un crime, oui.

Je ne vois pas ce qu'il y a à redire là-dessus, et je ne comprends même pas pourquoi les assoc ne condamnent-elles pas plutôt le comportement criminel de cette mère - sera-t-elle seulement
poursuivie en justice ?!

JLK 04/01/2015 12:56

Dernière minute:même le maire de Champlan revient sur ses propos....
Quelque chose bougerait-il dans les consciences?
Oui,on peut s'indigner...
Et le fait d'avoir perdu 2 enfants est-il un crime?
Le fait d'en avoir perdu un me permet-il d'après vous de pouvoir inhumer mes autres enfants si un autre malheur survenait?
Vos propos sont à vomir.....

JLK 04/01/2015 12:26

Vous avez raison,il est temps de redonner à la gauche ses vraies valeurs sociales.
Car ce n'est pas de votre côté qu'on risque de régler humainement ces problèmes.

Romuald Weymann 04/01/2015 08:08

Quid de cette « mère » qui, par 4°C, utilisait son bébé pour mendier ?
Article 227-15 et 16 du Code Pénal : 30 ans de prison lorsque les faits ont entraîné la mort du mineur.

Mais non vous préférez vous indigner parce qu'un maire refuse qu'il soit inhumé dans le cimetière de sa commune.

Par ailleurs, on peut lire dans la presse que cette rom a déjà perdu 2 enfants en bas âge en Roumanie. Pourquoi continuer à faire des enfants quand on est plongé dans la misère ?! Mais on peut les
comprendre, « quand il fait froid, il faut bien se réchauffer ».

Ces propos vous révulsent-ils ? Ils sont de votre collègue, l'écolo Dominique Voynet, lorsqu'elle était maire de Montreuil, alors qu'elle visitait un camp de roms dans lequel elle était étonnée du
nombre important d'enfants.

http://blogs.rue89.nouvelobs.com/mouloud-akkouche/2011/02/21/quand-la-dame-patronnesse-dominique-voynet-visite-un-squat-rom-191448

A Montreuil toujours, un ancien maire, JP Brard, refusait que soit pris en compte le vote de Roms lors des Municipales 2014.
Brard est vachement à droite toute : il militait au PCF.
http://www.leparisien.fr/municipales-2014/seine-saint-denis-93/montreuil-brard-conteste-le-vote-d-une-centaine-de-roms-04-04-2014-3741107.php

En mars 2013, il avait manifesté contre l'implantation de logements pour roms. Des engins de chantier avaient même été sabotés.


On ne coupe pas l'accès à un point d'eau pour empêcher les roms de s'y abreuver. Comme à Wissous (Essonne), où l'ancien maire avait fait couper l'eau donc.
C'était un socialiste.
http://www.bfmtv.com/politique/essonne-un-maire-ps-coupe-lacces-a-leau-pour-les-roms-404527.html

A Saint-Ouen, une maire réclamait de Valls qu'il déloge les squatteurs d'un camp de Roms afin que débutent les travaux d'une usine destinée à chauffer Paris.
Mairie PCF.
http://www.metronews.fr/paris/roms-a-saint-ouen-la-maire-pcf-jacqueline-rouillon-en-appelle-a-manuel-valls/mmkj!xUXorPHHUDYA/


Balayez donc devant votre porte, l'hostilité anti-roms s'affiche également dans vos rangs.


Quant aux assistantes sociales, c'est au département de s'en charger; le CG est dirigé par les socialistes auxquels sont alliés vos collègues écolos. A eux d'endosser leurs responsabilités
territoriales.

JLK 04/01/2015 00:27

Ca lui coûtait quoi au maire de Champlan de permettre l'inhumation d'un enfant rom dans le cimetière de sa ville?
Ah,oui?Pas de rapport,pas de rapport avec le fait qu'un endroit qui défend les travailleurs soit dégagé après plus de 45 ans de présence?
Pas de rapport avec le fait qu'à Aulnay la ville ne veulent plus payer les assistantes sociales?
J'en vois un.Des maires de droite!

Présentation

  • : Aulnaylibre !
  • Aulnaylibre !
  • : L'information sur Aulnay-sous-Bois 100% libre et indépendante !
  • Contact

Contactez-nous !

Une info, une photo, une vidéo, une annonce à passer.

N’hésitez pas à nous contacter !

Mail : aulnaylibre@yahoo.fr

Tél : 06.81.95.11.50 / 06.07.86.09.11

Chaîne vidéo : http://www.youtube.com/user/Aulnaylibre/videos

Twitter : https://twitter.com/Aulnaylibre

Facebook : https://www.facebook.com/aulnay.libre?ref=tn_tnmn

Aulnay au fil de l'info

Ride On Time

Señor Météo

Agenda Aulnay-sous-Bois

Wikio

Wikio - Top des blogs - Multithématique