Le maire sortant d’Aulnay-sous-Bois Gérard Ségura soigne comme il peut son addiction au béton !

Publié le 11 Mars 2014

A Chanteloup on y a cru pourtant ! Le terre-plein près d’Intermarché avait été nettoyé. Les riverains s'attendaient donc à l’aménagement de somptueux massifs de fleurs pour égayer un peu le paysage. Après tout, comme indiqué sur les panneaux d'entrées de la commune,  Aulnay-sous-Bois est une ville 4 fleurs.

chanteloup1.jpg

C’est alors que le drame est survenu. La vue d’un véhicule de secours devant la mairie était le signe annonciateur que l’on redoutait tous : la dépendance de Gérard Ségura au béton reprenait de plus belle !

chanteloup2.jpg

Et c'est donc à Chanteloup, qu’à la place de massifs de fleurs, une chape de béton de forte épaisseur est venue calmer une des crises d’addiction du maire au béton. A ce stade d’évolution la maladie semble donc totalement incurable.

chanteloup3.jpgDommage que Gérard Ségura n’ait pas été accroc au goudron pendant ses six années de mandat. Parce qu’au moins les nids de poule, d’autruche et autres dégradations de la voirie auraient été résolus au quart de tour !

chanteloup4.jpg

Marc Masnikosa

Rédigé par Marc Masnikosa

Publié dans #Un autre regard par Marc Masnikosa

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article