Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
2 octobre 2014 4 02 /10 /octobre /2014 07:56

antimendicite.jpgLa mesure avait été prise dans la foulée des municipales. Le 29 avril dernier, le maire UMP d'Aulnay signait un arrêté antimendicité, ciblant six secteurs de la commune. L'objectif : décourager les quêteurs insistants, jugés « agressifs », en les exposant à des amendes. Le dispositif est aujourd'hui reconduit. Bruno Beschizza vient de signer un nouvel arrêté, le premier ayant expiré le 30 septembre.

« Le texte a été légèrement remanié », indique-t-on au cabinet du maire. Mais l'esprit reste le même. L'arrêté, valable jusqu'au 30 juin 2015, proscrit la mendicité, mais aussi « l'occupation abusive et prolongée de la voie publique » et la « station assise ou allongée », « lorsqu'elles troublent la tranquillité des personnes ou entravent leur passage ou gênent la commodité de la libre circulation des piétons et des véhicules ou portent atteinte à la tranquillité publique et au bon ordre public ». Comme le prévoit la loi, cette interdiction s'applique à un périmètre précis : le centre-gare, l'avenue Anatole-France, la rue du 11-Novembre et le carrefour des Droits de l'homme, le secteur du Vieux-Pays, le secteur nord (rue Jacques-Duclos, boulevard Chagall, carrefours Monnet et Schumann) et le marché du Galion...

Ces zones se trouvaient il y a quelques mois à proximité de grands campements roms (le long de l'autoroute A 3, mais aussi en bordure du boulevard Chagall et près du centre commercial O'Parinor). La mesure semblait clairement à l'époque un prélude au démantèlement de ces bidonvilles. L'un après l'autre, de mai à septembre, ils ont effectivement été évacués, « mais de petits camps se reconstituent ici ou là », souligne-t-on en mairie.

Le promeneur ou l'automobiliste aulnaysien a cependant pu le constater de ses yeux : la mendicité n'a pas pour autant disparu depuis l'entrée en vigueur de l'arrêté. Mais en mairie, on estime qu'il a eu un effet « dissuasif certain, même s'il n'existe pas d'outil statistique pour le mesurer ».

Une seule donnée quantifiable existe, c'est le nombre d'amendes distribuées par la police municipale : 53 verbalisations en l'espace de cinq mois, ainsi qu'« une centaine de constatations ». La reconduction de cette mesure devrait faire réagir les élus d'opposition et les associations. La Ligue des droits de l'homme et la Fédération nationale des associations de solidarité (Fnars) avaient déposé un recours contre le premier arrêté, et lancé une pétition demandant son retrait : « Nous souhaitons vivre dans une ville solidaire envers les plus démunis et ne cautionnons pas la stigmatisation et le rejet de ceux d'entre nous qui n'ont que la mendicité pour survivre ».

Source : Le Parisien

Partager cet article

Repost 0
Publié par Aulnaylibre ! - dans Sécurité publique
commenter cet article

commentaires

JLK 02/10/2014 15:11

Je ne savais pas que la mendicité rapportait autant.
A moins que vous faisiez un amalgame entre plusieurs problematiques.

Romuald Weymann 02/10/2014 15:03

JL, la loi est-elle appliquée ? Si oui, qu'ont donc fait les différents échelons de l'Etat pour empêcher le développement de ces camps sauvages de clandos roms ? Rien.
Je rappelle que vos copains écolos ont été aux manettes du pays entre 2012 et 2014.
Elle est belle, l'application de la loi, hein JL...

S'il n'existe aucune loi empêchant des dizaines ou centaines d'individus - je pense aussi aux cousins français des roms, les "gens du voyage" (gitans etc) - de squatter illégalement des terrains,
c'est qu'il est plus que temps de modifier la loi, ou d'innover.

Et ce, pour éviter que des riverains subissent un peu partout en France les nuisances provoquées par ces groupes d'individus.
On peut être dans une grande précarité sans envoyer sa progéniture, les femmes, les vieillards fouiller les poubelles, mendier, voler, cambrioler, agresser.

Thierry F 02/10/2014 13:33

Bonjour,
Lecteur de la blogosphère je réagis rarement mais je commence à en avoir mare du misérabilisme.
Camp avec parabole sur les cabanes et queue au guichet de la Banque pour envoyer plusieurs milliers d euros chaque semaine vers le pays d' origine
Qui manipulé qui ?

JEAN LOUIS KARKIDES 02/10/2014 11:43

Qui parle de fachos,de xenophobes,de racistes sinon vous?
Je comprends tout à fait que les riverains d'un camp de roms non pris en charge,laissé à l'abandon afin d'alimenter son electorat soient soulagés de son démentèlement.
Ne cherchez pas à faire copains-copains avec eux pour alimenter le votre.
Pour le reste je ne fais que rappeler la loi.
La loi française vous choque t'elle?

Romuald Weymann 02/10/2014 10:09

J'habite désormais à 50m du terrain squatté jusqu'en juillet par vos amis roms.
Tous les proprios de la résidence - en tout cas ceux avec qui j'ai pu discuter lors d'une précédente réunion d'urgence face aux "djeun's" squatteurs-dealers qui viennent de s'installer au bout de
l'allée/impasse - se réjouissent que ce camp ait été démantelé, ses occupants chassés.

Venez donc expliquer aux proprios que ce sont des fachos, des xénophobes, des racistes, parce qu'ils ne veulent pas de roms à côté de chez eux. Pire, ils se réjouissent qu'il n'y ait pas de
logements sociaux dans la résidence (Vert Harmony, allée de Gascogne, perpendiculaire au chemin du moulin de la ville).
Vous aurez une grande surprise : pas beaucoup de proprio blancs ici.

Gardez vos grands discours humanistes pour vos amis de salon, ceux qui vivent dans des quartiers paisibles.

JLK 02/10/2014 08:47

D'après l'article du Parisien,ce n'est donc pas un arrêté anti-mendicité (d'ailleurs la loi est très claire à ce sujet,voir mon dernier commentaire) puisqu'il y a toujours des mendiants.
Il fait même un lien très accentué entre cet arrêté et la population roms.
Ce serait donc un arrêté anti-roms qui ne dit pas son nom et qui bien sur ne peut se substituer aux lois françaises...

Présentation

  • : Aulnaylibre !
  • Aulnaylibre !
  • : L'information sur Aulnay-sous-Bois 100% libre et indépendante !
  • Contact

Contactez-nous !

Une info, une photo, une vidéo, une annonce à passer.

N’hésitez pas à nous contacter !

Mail : aulnaylibre@yahoo.fr

Tél : 06.81.95.11.50 / 06.07.86.09.11

Chaîne vidéo : http://www.youtube.com/user/Aulnaylibre/videos

Twitter : https://twitter.com/Aulnaylibre

Facebook : https://www.facebook.com/aulnay.libre?ref=tn_tnmn

Aulnay au fil de l'info

Ride On Time

Señor Météo

Agenda Aulnay-sous-Bois

Wikio

Wikio - Top des blogs - Multithématique