Le débat des candidats aux municipales de 2014 à Aulnay-sous-Bois tourne court !

Publié le 9 Février 2014

Sur le papier l’événement s’annonçait prometteur. Réunir autour d’une table les principaux candidats aux élections municipales de 2014 à Aulnay-sous-Bois laissait entrevoir des échanges d’une belle intensité démocratique. Mais au final, le débat a tourné court. En effet, bien qu’il ait pourtant laissé entendre à certains qu’il ne viendrait pas, seul Alain Amédro, le représentant de la liste vivre mieux à Aulnay, a finalement fait le déplacement samedi soir jusqu’au chalet du Vélodrome à l’appel des associations UATEM-PIMG et COJEP ILE DE FRANCE.

Côté organisation de la salle tout était parfaitement professionnel et convivial. Ambiance musicale, buffet de qualité et micros pour les candidats étaient au rendez-vous. Kadim Özdemir, président d’UATEM-PIMG, a expliqué en introduction l’objectif de cette démarche qui se voulait simplement citoyenne de son point de vue. Aborder les sujets qui seront au cœur de la campagne municipale de mars prochain, mieux faire connaitre les propositions des uns et des autres et sensibiliser la population pour  aller voter, tels étaient les principaux leitmotivs de la soirée.

Finalement l’événement s’est transformé en simple tribune libre pour Alain Amédro, qui a excellé dans cet exercice il est vrai. Mais que les absents se rassurent. Avec à peine 40 personnes dans la salle, dont bon nombre de militants de la liste vivre mieux ensemble à Aulnay et les éternels habitués (blogueurs, soutiens des autres candidats...) ce n’est certainement pas ce samedi 8 février 2014 dans le chalet du Vélodrome que le sort de l’élection a basculé…

Marc Masnikosa

Rédigé par Aulnaylibre !

Publié dans #Un autre regard par Marc Masnikosa

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article

JEAN LOUIS KARKIDES 12/02/2014 14:49

UNE REUNION ILLEGALE?
C’est ce que vou­drait faire croire ma majo­rité actuelle.
Voici ma réponse non parue sur le blog des ano­nymes asso­ciés:
« Mon­sieur LAOUEDJ a bien signé l’autorisation à l’association qui a réservé cette salle?
Mon­sieur SEGURA a bien été invité et donc plei­ne­ment conscient de ce qui était prévu?
A moins qu’il n’ait cru qu’il était le seul invité par cette asso­cia­tion qu’il connait très bien?
Et si le fait de débattre était plu­tôt la cause de votre irri­ta­tion?
Le cou­rage en poli­tique manque t’il à cer­tains? «
Je doute que ce ren­dez vous impor­tant n’est pas été noté sur le calen­drier du Maire.…..