Le comble de la mauvaise foi Ségurienne !

Publié le 19 Juillet 2013

Arnaud-Biaou.jpgJ’habite sur le plateau Mitry-Ambourget depuis 10 ans. Vous n’êtes pas sans savoir que certains secteurs de ce quartier sont malheureusement gangrenés par un important trafic de stupéfiants qui y sévit depuis plusieurs années. Ce fléau empoisonne la vie des habitants, avec des conséquences extrêmement néfastes sur leur quotidien. Face à cette dure réalité, bon nombre de riverains, dont je fais partie, se battent depuis près de neuf ans pour améliorer la situation. C’est une lutte de tous les instants.

C’est dans ce contexte que j’ai pris l’initiative de contacter la journaliste du Parisien Gwenaël BOURDON pour faire entendre notre voix et indirectement pour interpeller une énième fois les pouvoirs publiques sur les problèmes affligeant de notre quartier. Les habitants de la copropriété la Morée qui se sont exprimés dans les colonnes du journal sont satisfaits d’avoir pu exprimer leurs sentiments.

Cet article n’avait pas matière à polémique et les lecteurs de bonne foi ont constaté qu’il n y a aucun parti pris dans la quintessence de l’article. A la fin de l’article, il est mentionné que je suis membre de l’équipe de Bruno BESCHIZZA, ce qui est vrai et ce dont je ne me cache pas. Je suis fier de soutenir Bruno BESCHIZZA. Je pense qu’il est véritablement l’homme de la situation et je prendrai activement part à sa campagne. Cependant, j’ai apporté cette précision à la journaliste dans un souci de transparence et d’honnêteté envers les lecteurs et les habitants de mon quartier aux cotés de qui je me bats chaque jour dans cette lutte acharnée contre les dealers.

La polémique s’est installée dès lors que ce blog nauséabond, dont je ne souhaite même pas me fouler à écrire le nom, a décidé de commenter l’article du Parisien dans ses colonnes. Les mères battantes de la Morée, qui s’attendaient à avoir un soutien appuyé, ont en guise de récompense une polémique inutile et fabriquée de toutes pièces par les portes flingues de M. Ségura et au vu du courage dont elles font preuve, cela est insupportable ! En plus des nombreux mensonges qui y sont proférés et sur lesquels je ne reviendrai pas, la cerise sur le gâteau réside dans la violence inouïe de l’attaque portée  contre la journaliste auteur du papier  qui n’a fait que son travail. Visiblement, mis à part quand elle sert ses intérêts, Gérard Segura ne supporte pas la démocratie et la liberté d’expression !

Cela dit en passant, cet épisode résume parfaitement la mandature de Gérard Segura.

Arnaud BIAOU (photo ci-dessus)

Rédigé par Aulnaylibre !

Publié dans #Vous avez la parole

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article

Abdel K 06/02/2014 01:17

Je ne pense pas que C Beschizza qui va regler les problèmes et faire descendre les effectifs de Paris, Mr Miaou
Tout ceci est de l'intox securitaire, comme Sarkozy et Gueant
C'est du vent tout ça !!!! De l'intox
Mr Beschizza ne fait qu'aboyer comme son maitre Sarkozy et finalement ne fait rien !!!