Le Billet de Veritis : Opération « L’aube de l’Odyssée »… Pour l’honneur de la France !

Publié le 20 Mars 2011

La trêve des cantonales n’interdit pas, fort heureusement, de commenter l’actualité internationale.

 

Il est tard. Bien tard. Mais il n’est peut-être pas trop tard.

 

Comment en effet laisser un peuple quasiment désarmé subir le joug et les massacres d’un tyran fou et d’un dictateur sanguinaire prêt à tout pour conserver son pouvoir ?

 

C’est l’honneur de la diplomatie française que d’avoir fortement poussé à l’adoption d’une résolution des Nations Unies pour faire en sorte que les intentions belliqueuses et les exactions programmées de Kadhafi contre le peuple libyen soient irrémédiablement stoppées.  

 

C’est aussi l’honneur du Président Obama et de la diplomatie américaine que d’avoir facilité un processus de libération des peuples tunisiens et égyptiens et maintenant libyens aux prises avec la folie d’un dictateur.

 

C’est aussi l’honneur de la ligue arabe que de s’être associée à cette opération merveilleusement nommée « L’aube de l’Odyssée ».

 

Quelle Odyssée ? Celle d’un monde où les dictatures reculent et où les démocraties progressent.

 

Rien n’est jamais tout à fait acquis, bien sûr ! Mais, enfin, quand un mouvement d’émancipation se met en marche…il est encore permis d’espérer. Surtout quand il reçoit l’appui de la force légitime lorsqu’elle est devenue nécessaire.

 

Au final, on peut donc espérer de tout cela : un peu plus de lumière et un peu moins de ténèbres ; un peu plus de liberté  et un peu moins d’oppression ; un peu plus de joie et un peu moins de malheurs.

 

Mais, souvenons-nous, il n’y a pas si longtemps. Guernica. Les républicains espagnols massacrés et abandonnés par leurs « frères » français alors même que le Front populaire était au pouvoir.  Incapables de réagir et de mettre en place une riposte adéquate.

 

Décidemment, une fois de plus, les actions ou les réactions, n’obéissent pas forcément aux étiquettes simplistes…

 

Et, si finalement, l’humanité avançait peu à peu,  jour après jour ?

Rédigé par Veritis

Publié dans #Le Billet de Veritis

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article

Romuald Weymann 20/03/2011 20:36


Guernica, Budapest, Cambodge, Bosnie (sous Mitterrand, plus de 80 soldats français sous mandat FORPRONU ont été tués entre 1990 et 1995, sur quelque 150-160 soldats onusiens tués au total; à cause
de règles d'engagement plus que réduites); Rwanda, RDC, Darfour etc...
Et, à l'heure d'aujourd'hui, des massacres et des actes de barbarie se produisent en Côte d'ivoire. Le parti de Gbagbo, le FPI, faisant lui toujours partie de l'Internationale socialiste dont la
vice-présidente est une certaine Royal et dont le président d'honneur est un certain Mauroy.

Je soutiens également cette action contre Kadhafi, en gardant à l'esprit que des frappes aériennes ne suffiront probablement pas : quelle sera alors la posture de la coalition occidentale - puisque
ce sont exclusivement des nations occidentales qui participent actuellement aux opérations au-dessus du ciel libyen ?...

A noter la volte-face des Etats arabes, qui condamnent aujourd'hui, après les avoir appuyés hier, les bombardements des forces pro-Kadhafi.
Les Etats arabes, mais également l'Union Africaine dont le bailleur de fonds est/était Kadhafi, se sont montrés particulièrement frileux sur ce dossier. Il faut dire que les tensions, euphémisme,
surgissent au sein de leur population respective.