Lamentablement bloqué sur la RN2 par la neige !

Publié le 8 Décembre 2010

J'ai rien fait j'vous jure. Après une journée de travail où je voulais pas spécialement gagner plus que les autres, m'est venue l'idée saugrenue de vouloir rentrer chez moi. Par la RN2 direction Paris. Et là pas de bol, pour à peine 10 misérables centimètres de neige voilà que je suis coincé au milieu des camions et des voitures. La dernière fois c'était les vaches, maintenant c'est la neige !

RN2.jpg

Je n'aurai qu'un mot pour celles et ceux qui me liront dans les années futures : Génial ! Nous sommes en France en 2010 et le réseau de transport routier est paralysé par quelques centimètres de neige !

Parfois je lis que notre beau pays signe des contrats très importants avec la Chine, l'Inde ou le Brésil... N'y aurait-il pas un petit contrat de prévu pour acheter des chasse-neiges ou du sel ou du sable même ? Où peut-être pourrait-on localement renforcer le personnel dédié aux réseaux routiers lorsqu'une vague neigeuse est annoncée par la météo...? On appelle cela anticipation il me semble...

Stéphane Fleury pour Aulnaylibre ! blog pas vraiment itinérant...

 

Rédigé par Stéphane Fleury

Publié dans #Transports

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article

rossel 09/12/2010 00:40


Bsr, j'ai mon homme prisonnier de sa voiture et de la RN2 depuis bientôt 5h30, il a quitté son bureau vers 19h (le 8/12)et à réussi à enquiller la RN2 depuis CDG à 00:30 environ (le 9/12), combien
de temps encore pour rentrer chez lui à Soissons ? personne ne le sait ! Bon courage à tous


Xavier 09/12/2010 00:28


@ Stéphane,

Là, je ne comprends plus ! Que diable allais-tu faire dans cette galère ? La neige était annoncée, dés la veille. Dans ce cas, on pose un mot d'absence ou on prend une journée de RTT. Pour une fois
on fait la grasse matinée et puis on prend son appareil pour augmenter la banque d'image "Aulnay-sous-neige ". Ou bien on fait un bonhomme de neige...Et puis si on est vraiment sérieux, on fait du
travail à domicile avec son ordinateur et le téléphone. Mais cela n'est réservé qu'aux "workalcoolics" !

When snow is falling
Work is no more
So love is coming
Still more and more.

When snow is falling
Cars even beautiful
Don't leave housing
Becoming no useful.

When snow is falling
Welcome little rest
Music is coming
On a lovely nest.


drode 09/12/2010 00:08


Que ses beaux la neige quand elle tombe!! Que ses dure de rentrer chez soi.Les routes ont été sablé mais sa ne servais à rien la neige recouvrait tout! En tous cas on a pus constaté que la neige à
paralyser l'ile de france et ses environs en circulation.Bien l'organisation de la FRANCE car j'apprends à mon travail que le ministre a envoyer,a 16h ( ses peut être un peu tard mais comme on dit
vaut mieux tard que jamais) une interdiction de circuler pour les poids lourds leur interdisant l'entrée et sortie en ile de france.Il aurait fallut le faire avant qu'il y ai 4 camions poids lourd
qui ont eu un accident.D'ailleurs moi même je n'ai pus partir de ma société basé au parc des expositions de Villepinte, car on ne pouvait sortir de la société étant donné qu'un poids lourd ses
retrouver en travers de la route et a percuté 4 voitures,de sorte qu'on ne pouvait pas passer , il était 17h.Un peu plus on faisait une pyjama parti.A moi la chaudière pour être au chaud!!! Enfin
j'ai pus sortir de mon lieu de travail a 19h, chouette des heures supplémentaire non compté, et rentrer tranquillement sur Aulnay-sous-Bois vers 20h30 a 20 voir 30 km/heures le verglas s'étant
installé.Le RER B a eu du retard et des personnes vont déclarés demain avoir eu un accident de trajet car certain sont tomber dont une de mes collègues qui se retrouve avec une entorse.On constate
que malgré la modernisation dés qu'il neige la france est bloqué et aucun moyen n'est mis en œuvre pour éviter ce genre de situation. N'avons nous pas du retard par rapport à d'autres? Ou alors ses
fait exprès? J'aimerais bien avoir une réponse.


David Burlot 08/12/2010 18:57


Mon cher Stéphane,
j'espère qu'à cette heure-ci tu es de retour chez toi.
Pendant ce temps j'espère que tu écoutais la radio.
J'ai entendu le ministre de l'Intérieur (de la France) dire que seules les routes en pente posaient un problème. Vive la plaine, à bas les côtes !