La vidéosurveillance partout en Seine-Saint-Denis, sauf à Aulnay-sous-Bois ?

Publié le 27 Janvier 2014

Vous trouverez ci-dessous un article du journal Le Parisien, paru ce matin, évoquant l’extension de l’utilisation de la vidéosurveillance quasiment dans toutes les villes de Seine-Saint-Denis. Etrangement, Aulnay-sous-Bois n’est pas mentionnée ! Se pourrait-il que notre commune ait pris du retard dans ce domaine depuis l’élection de Gérard Ségura en 2008 ?

Qu’il est loin le temps où la vidéosurveillance était brandie comme un outil d’asservissement. Le fameux « Souriez, vous êtes filmé » ou encore « Big Brother vous espionne » n’aura pas tenu le choc face au sentiment d’insécurité. Résultat : les 40 communes du département ont, ou vont avoir, leurs caméras. Elles n’étaient que 20 en 2010. Il faut souligner que le dispositif a été, depuis, largement encouragé par l’Etat, qui subventionne l’implantation des appareils. Ainsi en 2012, vingt-quatre dossiers ont été financés, selon la préfecture, pour un montant total légèrement supérieur à 3 M€.

videoprotection-93.png

Epinay a été la première ville du département à déployer des caméras de vidéo-protection, en 2005. On en trouve désormais dans quasiment toutes les communes, avec des variations. A Bobigny, Les Lilas ou le Pré, des caméras sont installées sur des bâtiments publics (par exemple autour de la préfecture). A Saint-Denis comme à Montreuil, les deux plus grandes villes du département, il n’y a que quelques caméras dans certains endroits considérés comme « sensibles » : autour de la gare et du Stade de France à Saint-Denis, dans la rue commerçante piétonne à Montreuil.

D’autres communes ont opté pour un déploiement plus large. A Dugny (UMP), 11000 habitants, 20 caméras ont été installées cet automne, dix seront rajoutées d’ici 2015. « On a travaillé en étroite collaboration avec la police nationale pour les positionner en fonction des statistiques de la délinquance », explique Jérôme Kayal directeur des ressources et de l’organisation, en charge de la mise en place de la « vidéo-protection ». A Noisy-le-Sec (UDI), l’installation des 49 caméras de vidéo tranquillité dans toute la ville sera terminée d’ici mi-février. A Pierrefitte (PS), le poste de police municipale est en travaux pour permettre la réalisation d’un centre de surveillance urbaine, d’où seront visibles les 79 caméras, haute définition, soit rénovées soit nouvellement implantées. Toutes alimentées par fibre optique, elles contrôleront les grands équipements, des lieux de passage comme la rue de Paris, les abords de la gare ou le parking Jean-Jaurès en centre-ville, qui avait été incendié à l’été 2012.

Au Blanc-Mesnil (PC), 73 caméras surveillent les bâtiments publics, Noisy-le-Grand (PS) en aura autant d’ici la fin de l’année (lire ci-dessous). Epinay (DVD), qui compte déjà 90 caméras sur la voie publique et 45 dans les bâtiments publics, prévoit d’en implanter 50 de plus en 2014. Drancy (UDI) est la championne. La ville de Jean-Christophe Lagarde, 67000 habitants, compte actuellement 315 caméras : 68 sur la voie publique + 247 dans les parkings de l’office HLM. C’est la commune la plus dotée du département. En 2014, le système sera étendu à la Cité du Nord et une amélioration de la qualité des images sera mise en place : elles passeront en haute définition. Même les plus petits s’y sont mis, à l’instar de Coubron (UMP), 4700 habitants, fier d’indiquer que son territoire est depuis 2012 « placé sous vidéo-protection ». Il s’agit surtout dans ce village plutôt tranquille de « prévenir les dégradations et les actes d’incivisme ».

Source : Le Parisien

Rédigé par Aulnaylibre !

Publié dans #Sécurité publique

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article

newsoftpclab 22/04/2014 11:26

Si vous êtes persuadé que la vidéosurveillance n'a rien à faire dans les lieux publics mais plutôt dans l'intérieur d'un particulier d'une entreprise.Il y a pourtant une solution si on ne veut pas
débourser trop d'argent.C'est Abcampower(ftp).Ce logiciel détecte tous mouvements.Il peut vous avertir quand quelqu'un rentre chez vous.Il peut aussi vous aider à savoir ce qu'on fait chez vous
quand vous n'êtes pas la.Vous pouvez consulter les images sur votre pc , votre tablette ou votre smartphone.

bessaguet 28/01/2014 12:23

Les caméras de surveillance n'ont jamais eu pour vocation de remplacer la présence humaine, et heureusement, mais cet outil peut être complémentaire aux agents des forces de l'ordre, ne serait-ce,
pour confondre un prévenu ou intervenir en cas d'agression.
D'ailleurs de nombreuses communes ont adopté cette mesure bien que réticentes au préalable.
Enfin, n'est ce pas à la population aulnaysienne de décider de faire appel à cet outil? L'échéance du mois de mars devra entre autres traiter de cet aspect, à mon avis.

Laurent Comparot 28/01/2014 10:45

Bien sûr, la présentation de l'article est tout à fait partisane et va dans le sens du poil des saillies de Bruno Beschizza marchand de vent (pas étonnant sur Aulnay Libre !).

Croire que la télésurveillance est la panacée pour vaincre la criminalité est un leurre. Le Royaume-Uni dispose de 4 millions de caméras mais cela n'a pas empêché ces dernières années une hausse
absolue de la criminalité. La télésurveillance est un outil mais ne remplace pas la présence sur le terrain pour éviter les incivilités et l'investigation pour lutter contre la criminalité
organisée.

marti 28/01/2014 09:05

vite vite remettons des caméras tant critiquées par la municipalité, vite vite on va voter

Eric DENIS 28/01/2014 07:47

Hier Deux caméras ont été installées à la gare cotés Anatole France, vite vite...

robert 28/01/2014 07:45

Pour moi il pourrait mettre une caméra dans ma rue comme il le font a drancy
Avec une caméra l'on retrouve plus facilement les auteurs des méfaits, mais là c'est vrai il faut que la justice suive
Il reste quand même que lorsqu'il y a une caméra il a moins de méfaits ou elle se trouve
Alors il faut plus demeras et plus de policiers pour diminuer l'insécurité qui augmente, il faut aussi plus d'éducateurs pour remplacer la défaillance des parents

Lecteur anonyme 27/01/2014 19:22

Pas besoin de vidéo surveillance sur Aulnay... Ca be résout rien, ca rassure la ménagère de + de 50 ans, mais tu te fais piqué ton, sac, le mec il est loin. De plus ca ne protège que les zones
commerciales, pas là ou il y a des problèmes, ou les rues pavillonaire. Ce n'est donc pas possible. vaut mieux une bonne présence policière.

robert 27/01/2014 19:09

a aulnay il n'y a plus que 2 cameras la raison est peut-être la manque de fibre optique ou le bétonnage
Mais qu'a fait le maire
a t'il demandé des subventions pour la vidéo surveillance
a t'il mis la fibre optique
Il y avait pourtant un conseillé qui était chargé de s'occuper de la fibre optique, mais. qu'a fait ce monsieur pendant 6 ans car le problème est le même pour ADSL ou aulnay en est encore a l'âge
de pierre
C'est bien de vouloir atteindre 100.000 habitants mais il n'y a pas que cela il faut aussi penser au bien être des électeurs