La rénovation urbaine se poursuit à Aulnay-sous-Bois et en Seine-Saint-Denis

Publié le 6 Janvier 2014

Balladeurbainerosesdesvents5.JPGDépartement phare du renouvellement urbain en France, la Seine-Saint-Denis poursuit sa mue en 2014.

Fin de chantiers

A Clichy-sous-Bois, le plus important chantier de rénovation urbaine de 
France entamé en 2004 va s’achever. Près de 150 nouveaux logements vont être livrés tout au long de l’année. A Romainville, c’est aussi la fin de la rénovation urbaine du quartier Marcel-Cachin avec la démolition des bâtiments O et P.

A Noisy-le-Grand, c’est la fin des travaux de la cité du Pavé Neuf entamés depuis 2006 : la requalification complète de la place Pablo-Picasso et du mail Léon-Blum dans la cité du Pavé Neuf sera terminée avant l’été.

Des tours vont tomber

A Noisy-le-Sec, la vaste opération de l’agence de renouvellement urbain (Anru) du Londeau avec le bailleur Logirep s’attaque à la barre Verlaine qui sera coupée en deux, mi-2014, avec des aménagements des abords, de la voirie moyennant 1,2 M€. A la Boissière, c’est la barre de la rue de l’Avenir qui va être démolie puis le site de la Marbrerie où 27 nouveaux logements vont être reconstruits début 2014. A Bobigny, à partir d’avril, la tour 12-14 de la cité Karl-Marx va être rasée. La partie restante de la dalle sera également détruite d’ici la fin de l’année. A Epinay-sur-Seine, la tour 8L en centre-ville et le bâtiment A au 77, avenue d’Enghien vont tomber à partir du premier trimestre.

A Neuilly-sur-Marne, ce sont les tours du Touquet puis, dès septembre, celle de Versailles qui disparaîtront aux Fauvettes. Les reconstructions de logements neufs se poursuivent.

A Tremblay, dans le Grand Ensemble trois tours (11, rue Yves-Farges ; 2, place de la Paix et 3, boulevard de l’Hôtel de Ville) vont être détruites. 433 nouveaux logements vont être construits sur les deux années qui viennent. Plus de 1500 logements auront été réhabilités en 2014.

L’heure de reconstruire

A Aulnay-sous-Bois, la construction de logements se poursuit avec la première pierre de l’immeuble Aquilon (logements en accession sociale à la propriété) et la livraison de logements sociaux.

Au Blanc-Mesnil, l’opération de reconstruction-démolition de la cité Casanova se poursuit. En 2014, les premiers bâtiments accueilleront les locataires, qui sont actuellement relogés.

Source : Le Parisien

Rédigé par Aulnaylibre !

Publié dans #93 Infos

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article

Romuald Weymann 06/01/2014 13:29

Dans tous ces chantiers de rénovation urbaine, sait-on quel est le pourcentage de « travailleurs détachés de l'UE » qui sont embauchés ?

Je viens de tomber sur un article de La Provence dans lequel la parole est donnée à des jeunes au chômage, qui voient s'entreprendre sous leurs yeux un énorme chantier.
Ils dénoncent le recours à ces fameux travailleurs détachés, alors qu'eux (ces jeunes) ne trouvent pas de boulot...
http://www.laprovence.com/article/economie/2693434/marseille-la-cite-menace-de-bloquer-le-chantier.html