La contestation s’intensifie à Aubervilliers contre les nouveaux rythmes scolaires !

Publié le 4 Octobre 2013

mairie-aubervilliers-copie-1.jpgAubervilliers, hier. « Une réforme bâclée, des enfants fatigués! » « Ma commune est pauvre, mon périscolaire aussi ». Sur le parvis de la mairie d’Aubervilliers, 400 à 500 professeurs des écoles, enfants et parents d’élèves étaient réunis hier midi pour manifester contre la réforme des rythmes scolaires et demander sa suspension immédiate. Reçus par le maire PS Jacques Salvator, les syndicats n’ont pas été satisfaits par la rencontre, ponctuée de sifflets et de huées. « Le maire a plutôt mis le feu aux poudres », assure Yann Maillard, du Snuipp, gréviste comme 95% des enseignants.

Et si 21 écoles sur 32 étaient fermées ou fortement perturbées hier, plusieurs d’entre elles devraient être occupées aujourd’hui puisque les parents d’élèves ont décidé de poursuivre le mouvement hier soir à l’issue d’une assemblée générale. La grève des enseignants n’est, quant à elle, pas reconduite. « Il nous faut plus de temps pour mettre en place cette réforme à laquelle je crois », a pourtant demandé hier Jacques Salvator, précisant qu’il sera reçu aujourd’hui au rectorat. J’espère pouvoir obtenir plus de moyens pour améliorer les choses. » Hier, le directeur académique Jean-Louis Brison a assuré aux enseignants qu’il contacterait Vincent Peillon, le ministre de l’Education nationale. « Mais il ne peut pas suspendre la réforme, assure Lydia De Lyse, du Snuipp. Et il ne sait même pas si le ministre en a le droit. »

Source : Le Parisien

Rédigé par Aulnaylibre !

Publié dans #Education

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article

Bennai maria 11/10/2013 17:30

Merci pour votre article sur Aubervilliers. Nous pouvons rajouter que ce n est pas juste Robespierre qui bloque, mais tout le groupe scolaire, composé de la maternelle St Just et de l école
élémentaire Babeuf. C est donc le groupe scolaire composé des trois écoles, qui bloque les bureaux de la direction depuis plus d une semaine. Nous avons également fait des marches jusqu a la
mairie. Mr le maire est déjà venu deux fois dans notre groupe scolaire. Jeudi 10/10/13, sa dernière visite s est plutôt mal passée puisqu il a quitté la table pendant que tout le monde l accablait.
Les profs et les parents d élèves, demandent qu on repousse la reforme à 2014, pour que Mr le maire, est tout le temps nécessaire afin de préparer ces activités périscolaires. Pour l instant, cela
n est pas suffisant et , comme nos enfants ne sont pas des cobayes, nous ne voulons pas de reforme maintenant. Si ces Mrs les ministres et maires, veulent tester ce rythme scolaire, ils n ont qu'à
le faire sur leurs propres enfants. Je suis une maman très en colère. Et si d autres écoles pouvaient se joindre à nous, peut être arriverions nous a repousser cette reforme.

Beda bruno 04/10/2013 12:11

Avant de generaliser cette reforme , il aurait peut etre été judicieux de faire un test sur un ou plusieurs departement et d'en tirer les conclusions.

C'est sur que les enfants de maternelles ont le meme ryhtme que ceux du cm2.......