Intimidations, agressions, injures publiques pendant la campagne municipale à Aulnay-sous-Bois : Alain Amédro appelle à revenir à la dignité démocratique

Publié le 13 Mars 2014

le 12 mars 2014

Intimidations, agressions, injures publiques :

Alain Amédro lance un appel à toutes les têtes de liste :

« Revenons à la dignité démocratique »

Alain-Amedro-2014

Hier, une colistière de l'UMP a été la victime d’inscriptions injurieuses sur sa porte et dans les couloirs de son immeuble. Ces inscriptions sexistes et ordurières, tracées à la peinture, faisaient clairement référence à son soutien à l'UMP.

Face à des actes intolérables, dès hier après-midi, Alain Amédro a tenu à se rendre auprès de la candidate, parce que au-delà des oppositions politiques fortes, il y a des femmes et des hommes engagés pour la démocratie. Il lui a témoigné tout son soutien républicain et réaffirmé que chaque citoyen a le droit de se présenter sur la liste de son choix. Ce libre choix, sans pression, constitue le cœur de la démocratie.

La campagne municipale à Aulnay connaît bien des dérives : blog corbeau, pressions et menaces sur les colistiers de plusieurs listes, entrisme...

Nous refusons la censure des idées, l'intimidation, les lettres anonymes, les injures publiques... Ce sont autant de comportements politiques indignes qui déconsidèrent les autres plutôt que de rassembler. Du changement de comportement des responsables politiques dépend une société plus juste et plus harmonieuse.

Alain Amédro lance un appel solennel à toutes les têtes de liste : « Ces 17 derniers jours de campagne doivent se passer dans un climat démocratique apaisé et respectueux des femmes et des hommes. Pour ma part, je m'engage à être le maire de tous les aulnaysiens, quelques soient leur quartier, leurs origines ou leur vote en 2014 ».

Rédigé par Aulnaylibre !

Publié dans #En route vers 2014 !

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article

JEAN LOUIS KARKIDES 14/03/2014 20:37

Laurent,je vous décerne la timbale en papier recyclé du commentaire le plus nul de la campagne,mais vous pouvez faire encore mieux,je suis sur.
Lorsqu'on est républicain et lorsqu'un adversaire subit ce genre de faits antidémocratiques,il me semble normal de réagir comme l'a fait aussi Gérard SEGURA.
Mais peut être trouvez vous normal ce genre de comportements.

Beda bruno 14/03/2014 18:54

à mon avis il suffit juste qu'il dépasse les 10 pour cent pour avoir un autre maire....

Laurent Comparot 14/03/2014 14:39

Ouarf, ouarf ou comment surfer sur ces tristes événements ! Bientôt, on va avoir un communiqué expliquant qu'on veut empêcher Alain Amédro à être maire à la place du maire et que tout cela est bien
injuste. Et que s'il ne fait pas 85 % des voix au premier tour, ce sera vraiment la preuve qu'il y a des manœuvres sournoises.